Cela se termine par « Egorgez les Juifs! »

Albert Soued que vous connaissez maintenant a écrit cet article très intéressant. C’est avec grand plaisir qu’il est publié ici.

paysage de reve 2

Cela se termine par « Egorgez les Juifs! »

Par Albert Soued, écrivain http://soued.chez.com pour www.nuitdorient.com

Le 20/09/12 

A l’anniversaire des évènements terroristes du 09/11/01 aux Etats-Unis qui ont coûté la vie à plus de 3500 personnes, al Qaeda s’est vengé de la mort de son chef Ben Laden et du nouveau numéro 2, Abou Yahya Al-Libi (un Libyen), éliminé par un drone le 4/6/12 au Pakistan.

Quelques heures avant de mourir, Christofer Stevens, l’ambassadeur des Etats-Unis au Consulat de Benghazi -Libye a confié par mail à un ami qu’il avait le sentiment qu’il ne passerait pas la nuit vivant. Pressentiment ou information reçue ?

Toujours est-il que ce massacre où 4 émissaires américains ont été tués était soigneusement planifié. Un 1ergroupe de terroristes lançait des missiles sur la villa du consulat, la mettant en feu, alors qu’un 2ème groupe encerclait la villa pour empêcher toute fuite. Les Américains n’avaient aucune chance d’en sortir. Pis ! Leur supplice et leur mort ont été photographiés et filmés. L’ambassadeur a été sodomisé, lapidé et traîné dans la rue agonisant et les images diffusées dans le monde.

Féru de culture arabe et islamique, Stevens, un « boyscout » bcbg des « Peace Corps » a consacré une partie de sa vie à aider les Arabes. Il avait été envoyé par l’administration Obama pour contribuer à l’installation de la « démocratie » dans une province vouée à Allah. Une centaine de milices armées jusqu’aux dents des dépouilles de l’arsenal de Qadhafi s’y côtoient, s’y défient et se substituent sans remords au pouvoir central (1).

Cette attaque est apparemment sans rapport direct avec un clip de 13 minutes sur le net, appelé « Muslim Innocence » et mimant d’une manière enfantine et maladroite les facéties de Mahomet, prophète de l’Islam (2). Mais le lien a été fait par certains médias qui se sont empressés de diffuser le subterfuge mensonger donné par l’auteur, un Américain délinquant, Morris Sadeq, d’origine copte égyptienne: « un documentaire réalisé par un Juif et financé par des Juifs » (3), de manière à attiser et à orienter le feu naissant sur des cibles juives.

Mais tel n’était pas l’objectif d’al Qaeda. Le nouveau chef de cette nébuleuse, Ayman al Zawahiri est un médecin égyptien, discret et efficace, qui est en voie de réussir là où son prédécesseur avait échoué. Et cet homme avait programmé un embrasement mondial contre les Etats-Unis, avec le prétexte de ce petit film anodin, déjà sur le net depuis plusieurs mois, sans réaction de quiconque. Il suffisait qu’il le monte en épingle et qu’il divulgue rapidement son auteur, un chrétien américain. Zawahiri n’a confirmé la mort de son numéro 2 que le 11/09/12, jour de l’attaque contre le consulat américain de Benghazi, clarifiat ainsi la situation vis-à-vis des Etats-Unis (4).

L’embrasement anti-américain a eu lieu en divers endroits de la planète comme prévu. Même aux Champs Elysées, sans autorisation, 200 barbus et femmes en niqab ont hurlé leur haine anti-américaine devant l’ambassade des Etats-Unis, avant de se prosterner dans la rue et de prier pour Allah, ce qui est normalement interdit. Ces Musulmans « humiliés par le blasphème de leur prophète« , ont émaillé leurs cris à Paris par des propos génocidaires anti-juifs, répétant à maintes reprises « Egorgez les Juifs« , sans que l’on comprenne le rapport avec le film incriminé et sans que la police parisienne ne réagisse (5). Voir: http://www.youtube.com/watch?v=gJZF-Vvv3wg

 

L’antisémitisme arabe en Europe et surtout en France croît et se développe sur un bon terreau chrétien millénaire, aujourd’hui devenu laïc et « socialiste ».

Le « génocide des Juifs » est ancré dans les mentalités, voire dans les gènes d’une bonne partie de l’Occident. Aujourd’hui, cet esprit est ressuscité et exacerbé par la racaille musulmane. Celle-ci cherche à imposer l’Islam place de la Concorde, tout en neutralisant toute réaction contre elle, en faisant renaître les démons antisémites du passé.

 

Notes

 

(1) Un collègue de Stevens assassiné avec lui, Glen Doherty, était chargé de trouver et d’éliminer le maximum de lanceurs de missiles anti aériens ManPad dans la nature, estimés à un millier.

 

(2) Il semble que les acteurs aient été trompés sur le sens du film qu’ils tournaient. Pour eux, le titre était « les Guerriers du désert », le héros était « Mister George » et non Mahomet et le texte a été changé par un doublage du son original. Il s’agit d’un clip enfantin financé par la famille égyptienne de l’auteur/metteur en scène, sans que l’on sache s’il a été réalisé pour dénoncer l’Islam en tant que religion conquérante et oppressive des Coptes d’Egypte, comme support du projet Zawahiri, ou dans un autre objectif. Connu de la police de Los Angeles, l’auteur avait été incarcéré pendant 2 ans pour trafic de stupéfiants.

Voir http://gawker.com/5942748/it-makes-me-sick-actress-in-muhammed-movie-says-she-was-deceived-had-no-idea-it-was-about-islam

(3) On a annoncé que le film avait coûté5 millions $ alors qu’il a été tourné en 12 jours et n’a coûté que 50 000 $, de quoi payer de médiocres acteurs inconnus.

(4) Le frère Mohamed d’Ayman al Zawahiri a mené les émeutes du Caire. Ayman al Zawahiri a été récemment libéré de prison par le président Morsi. Morsi a toujours nié qu’al Qaeda était derrière les événements du 9/11/01, son organisation affirmant que c’était un complot américain ou sioniste.

(5) Voir Vidéo-choc : jihad sur les Champs Elysées !

http://www.youtube.com/watch?v=gJZF-Vvv3wg

Copyright : Albert Soued, écrivain http://soued.chez.com pour www.nuitdorient.com

 

4 commentaires

Laisser un commentaire