Sang et terreur


Sang et terreur

 

C’est le mélange généralement utilisé partout par l’islamisme pour s’imposer et imposer sa religion.

De la délinquance au terrorisme.

Le problème qui réapparait chaque année depuis au moins quarante ans et que les politiques, les médias et les associations ne traitent jamais, est le basculement de prisonniers de droit commun vers le terrorisme.

Ils sont embrigadés dès leur arrivée en prison et formatés pour devenir de parfaits terroristes.
Ce sont souvent de nouveaux convertis à l’Islam.
Il y pas mal d’africains et nombre de français parmi ces nouveaux terroristes.
Ils sont manipulés et manipulables à souhait.
Leur mode de fonctionnement est invariable : pratiquer la terreur et répandre le sang partout pour s’imposer.
Exactement comme les criminels agissent pour prendre des territoires. Rackets, meurtres, intimidations, menaces, tout est bon pour s’emparer du pouvoir.

La réalité est que nous sommes entrés dans une véritable guerre où tous les coups sont permis. Les occidentaux par nature faibles et peureux n’ont pas compris cette réalité.

Le mythe de l’islamisme modéré est un écran qui ne sert qu’à masquer l’avancée religieuse sur tous les territoires occidentaux.

A chaque fois selon le même processus de contestation puis de violence.

On est vraiment loin en France de la laïcité et de la République démocratique.

Nous n’avons plus les moyens de tergiverser face à cette montée islamiste qui balaie tout sur son chemin.

Savez-vous pourquoi ? Parce que l’islamiste à la foi et l’occidental a les foies.

Nous dénonçons ici depuis des années cette montée inéluctable du terrorisme.

Nous faire croire que cela est nouveau est un mensonge grave et lourd de conséquences à terme.

Ce terrorisme islamiste a commencé en France, rappelez-vous, en 1980 par une bombe jetée sur la Synagogue, rue Copernic, à Paris 16ème.
Ce jour-là le Premier Ministre de la France, Raymond Barre prononça une sinistre phrase : « Cet attentat odieux qui voulait frapper les israélites se trouvant dans cette synagogue et qui a frappé des Français innocents qui traversaient la rue Copernic. »
Phrase qui sous entend qu’un « israélite » ne serait donc pas français.
Une plaque atteste d’ailleurs de cet attentat pour l’Histoire.
La plaque commémorative apposée sur la façade indique : « À la mémoire de Jean Michel Barbé, Philippe Bouissou, Hilario Lopez Fernandez, Aliza Shagrir tués lors de l’odieux attentat perpétré contre cette synagogue le 3 octobre 1980 ».

Déjà avant la voie violente avait été ouverte en 1974 en France par Carlos au drugstore Saint-germain sur le boulevard du même nom.  2 morts et  35 blessés le 14 septembre et ensuite interdiction totale de visiter les blessés à l’hôpital et il a fallu attendre longtemps avant que le pouvoir révèle la vérité et le nom de Carlos.

Alors pourquoi continuer à nous mentir, à nous traiter en tocards et autres jobards ? Voir mes articles Bobards pour jobards  en cliquant sur le numéro choisi : 1234

Pourquoi notre société imbibée par la désinformation, continue-t-elle après chaque acte de violence à faire semblant en privilégiant la piste de l’extrême droite ?

En 1980 lors de l’attentat, donc sous la présidence de Giscard d’Estaing, les médias et les politiques ont accusé immédiatement l’extrême droite d’être responsable de l’attentat. Ce qui a permis aux vrais terroristes de quitter tranquillement la France.

Mais saviez-vous que les islamistes auteurs de l’attentat étaient domiciliés rue des Belles-Feuilles à Paris 16ème de l’autre côté de la Place Victor Hugo  donc pas très loin de la rue Copernic.
Ce scandale a été soigneusement étouffé.

Pour revenir en 2012, la même attitude a été prise lors du meurtre du premier militaire et la perte de temps a permis au terroriste Merah de faire le carnage que vous connaissez.

Je sais bien que les gens ont du mal à croire certaines vérités. Ils utilisent alors les phrases habituelles : « tu crois », « t’es sûr » ou autre « c’est pas vrai » mais nul ne peut échapper à la réalité.

Je sais qu’il est plus facile de se mentir et de se conforter dans sa peur mais franchement penser que cela sauvera l’Occident est une aberration énorme et d’une rare stupidité.

Politiques et médias, associations diverses sont les responsables de cet écran destiné à cacher au Peuple de France la triste réalité.

Il y a eu des barbares, qui à travers notre Histoire, ont massacré allégrement les autres, sous divers prétextes mais osons le dire souvent religieux.
L’argument numéro un était de dire « je ne savais pas ».
Maintenant avec Internet et la télévision par satellite, il sera difficile de ne rien savoir.

Plus près de nous, le nazisme et le stalinisme purent détruire des millions de vies humaines en toute impunité. Mais là encore, la fameuse excuse fut de se déclarer ignorants. Cela a toujours bien fonctionné parce que les habitants du monde ne voulaient surtout ne pas savoir.
Les camps de concentration furent l’abomination suprême d’un monde machiavélique et terrifiant.

Imaginez un seul instant qu’un être humain soit gazé, mis au four pour y être consumé, et aussi puisse devenir un morceau de savon.

Image horrible qui pourtant n’aura servi à rien.

Dans notre monde supposé ou prétendu évolué se développe une nouvelle guerre contre l’homme.  Guerre totale, de tous les instants, qui se moque éperdument de sacrifier des civils, femmes, enfants, vieux : tout y passe. Les attentats se succèdent aux attentats dans une indifférence quasi générale.

La météo, le foot et les vacances sont éminemment plus importants.

Comme au temps des nazis ou des staliniens, cette guerre se fait au nom de la paix, mais je crois que toutes les guerres  se font finalement au nom de la paix.

Dans notre société « ultra light ©» où tout est pardonné, absous et expliqué, le terrain est tellement propice pour cette guerre qu’il facilite son développement rapide.

D’ailleurs le « ultra light ©» est la nouvelle mesure pour tout : il ne faudrait quand même pas réveiller pépère et mémère qui roupillent devant leur télé. Et ne pas brusquer leurs enfants qui « tchattent » et bouffent sur le Net en permanence et ont les yeux rougis en devenant obèses pour la grande majorité d’entre eux.

Malgré tout optimistes, les humains se refusent à voir ce déferlement de la barbarie. Pensez donc comme il serait déplacé et raciste, le mot sacré, de dire au monde qu’il va périr sous l’arme de la Guerre Sainte, dont le nom original aujourd’hui est JIHAD.

Mais regardez bien tous les conflits actuels : Darfour, Irak, Afghanistan, Israël, Rwanda, etc., ils sont tous causés par le JIHAD.

Et malgré cette évidence, nos médias et nos intellectuels nous expliquent que l’Islam est bien la religion dédiée à la paix et si cela ne suffit pas, on nous sort quelques islamistes prétendus « modérés » qui viennent rassurer les autres . L’histoire pendant ce temps reste têtue et inlassablement nous rappelle que toutes les guerres saintes se terminent en boucherie. Le silence alors s’empare méthodiquement de tous les relais d’opinion et comme par enchantement, la paix et son cortège de fantômes viennent masquer la réalité.

La Guerre Sainte massacre, anéantit tout sur son passage dans une indifférence béate et inconcevable.

Paradoxe de notre civilisation, la guerre se vit en direct sur écran géant, entre deux buffets ou deux vacances. En dégustant nos petits fours, nous assistons sans broncher à la fin d’une ère : la notre.

Ce fanatisme religieux, qui historiquement n’est pas nouveau, est comme une tempête qui s’apprête à tout emporter. La passivité et la peur ne sont pas des remparts et l’Occident ne résistera pas bien longtemps à cette tempête. Cela est écrit et cela sera.

La crise que nous traversons n’est pas que monétaire ou financière mais elle est d’abord humaine.
L’homme a su développer à outrance la technologie tout en fermant son cœur.

Le racisme anti occidental est partout maintenant et être français en France est une tare…. Nos politiques et nos médias sont RESPONSABLES et COUPABLES de cette situation initiée il y a au moins 40 ans voire plus…

Pour celles et ceux qui n’y croient pas, c’est désespéré autant que désespérant.

Pour les «tu crois», «t’es sûr» et autres «c’est pas vrai», ils n’ont qu’à lire le Coran et ils y trouveront la réalité de cette guerre de religion, croisade contre l’occident appelée Jihad. La Jihad est une guerre sainte.

L’illusion c’est l’ignorance, la peur chronique c’est une fuite sans issue.

Parce que dans cette guerre, il s’agit d’anéantir sans aucune distinction les autres, je crois que c’est le combat de tous les temps : le bien contre le mal.

La vérité est une délicieuse plante qui ne pousse pas toujours comme on voudrait©.

Les médias sont les complices de cette idéologie foireuse.

Je résiste et vous ?

😉 Alexandre Goldfarb

Pour copier et transmettre ce  texte, indiquez obligatoirement le copyright ci-dessous:

Copyright Alexandre Goldfarb pour https://observatoiredumensonge.wordpress.com/

Autres copyrights :

Société « ULTRALIGHT© » ©Alexandre Goldfarb, avril 2007.

La vérité est une délicieuse plante qui ne pousse pas toujours comme on voudrait©. ©Alexandre Goldfarb,  septembre 2001.

Vous aimez ? Vous transmettez !

### Articles recommandés :

UN JOUR, LA NUIT
La terre et la mer
La France crève

Publicités

5 commentaires

  1. J’ai découvert votre site grâce à une amie qui est affiliée et je la remercie. Je ne comprends pas pourquoi l’Europe ne veut pas accepter la réalité que vous écrivez et qui est du simple bon sens.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.