Les contes de la rose, chapitre III



L’info évitée par les médias est là sur Observatoire du MENSONGE

cropped-observatoire-du-mensonge2.gif

Vous aimez : suivez et/ou soutenez…!

Jean-Marie Pieri nous propose un conte moderne sur l’incompétence des socialistes au pouvoir : à savourer avec délectation…

A l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier.

 TRIBUNE LIBRE 

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

pieri

   Les contes de la rose   

Par Jean-Marie Pieri

Chapitre III       

         Entretien privé.

Valets, appariteurs, femmes de service se massaient dans la grande salle de réception pour écouter aux portes. D’étranges bruits parvenaient: meubles déplacés, course de talons sur le parquet, vaisselle brisée, un opéra tragi-comique se déroulait entrecoupé de cris, de chuchotements et de pleurs!

La première concubine criait, pestait, tapait du pied selon son habitude, la vaisselle volait dans tous les sens.

Le roi déconcerté tentait de mettre un frein à ce flot de reproches et de revendications les plus saugrenues.

⁃  Mais, je t’en prie, eu-eu, calme-toi, ne te mets pas dans tous ces états…

⁃  Tu m’avais promis… tu n’as pas tenu parole… mes désirs, mes ambitions tu les ignores… elle le fusilla du regard, je refuse de n’être qu’une potiche réservée à tes seuls caprices, à ton seul plaisir, le décorum ce n’est pas tout! J’ai aussi mon mot à dire, pleurnicha-t-elle!

⁃  Le roi leva les yeux au ciel, il haïssait les scènes et les conflits d’ordre sentimental, je suis rompu aux affaires les plus épineuses, j’ai su gérer avec succès les pires embuches, les plus sombres traquenards du jardin des roses, me débarrasser de l’Economiste, mais les femmes c’est une autre histoire, s’énerva-t-il en agitant ses petits bras, signe d’extrême contrariété. Sa manche gauche remonta et découvrit la chemise, son costume craquait aux entournures et partait dans tous les sens, maudit tailleur, incapable de me faire un costume correct, excédé il tira sur les pans de la veste.

⁃  N’en parlons plus! Elle a de la suite dans les idées, qu’elle est pénible, elle m’épuise, soupira-t-il. Tu auras, comme convenu, ton bureau au palais avec une équipe de collaborateurs attachés à ton service et…

⁃  Je veux les choisir moi-même! Tu entends, tu m’avais promis, elle le fixait en se tamponnant les yeux.

⁃  Bien, je vais donner des ordres à mon chef de cabinet, souffla-t-il avec inquiétude.

⁃  Inutile, laisse-moi cette initiative. Je le ferai moi-même si tu permets.

⁃  Le roi fit la grimace, là vraiment elle exagère, pensa-t-il, mais comment résister à une femme de caractère, alors il céda et avec un sourire forcé.

⁃  Je ne peux rien te refuser, mais sois discrète, on pourrait me le reprocher!

⁃  Cette décision t’appartient, tu es le roi, tu n’as aucun compte à leur rendre, trépigna la dame.

⁃  Hélas si, tu ne peux t’imaginer à quel point mes ennemis complotent dans mon dos et les pires serpents que je connaisse, appartiennent au jardin des roses, tous acharnés à ma perte, l’opposition est trop divisée, elle aboie mais ne mord pas, c’est grâce à la trahison de leurs chefs que j’ai réussi à m’imposer en écartant le seul qui aurait pu me tenir tête, il faut avouer que Dragon et ses soeurs ont finement joué le jeu pendant 5 ans, une campagne très ciblée sur l’adversaire « bashing et dénigrement » enfin la totale. Avouons aussi que le peuple m’a beaucoup aidé!

La dame impressionnée se radoucit et d’une voix de gorge roucoula, se jetant dans les bras du roi.

⁃  Tu as été merveilleux, ta victoire est digne d’Alexandre, le mérite t’en revient, tu as su trouver les mots justes qui plaisent au peuple et ta tirade restera dans les annales de l’éloquence et de la stratégie. Elle lui passa la main dans les cheveux, effleurant la calvitie naissante. L’émotion me faisait pleurer: transparence, justice sociale et équité, je hais les riches, les faire payer, les jeunes, l’aide aux migrants, le droit de vote, le mariage pour tous, le vivre ensemble, le progrès tant attendu un cocktail du tonnerre! C’était bien imaginé! Dieu était progressiste ce jour là!

Le roi s’apaisa, prit une pose avantageuse, son visage rond se détendit, les yeux pétillaient et il arbora ce sourire si photogénique qu’il réservait au public à chaque fois qu’un bain de foule se présentait, du coin de l’oeil il fixait le grand miroir au-dessus de la cheminée, il ajusta son sourire, tout concordait, la vie était belle.

Le peuple gronde, manifeste une colère certaine, mais nous allons prendre des mesures pour détourner son attention, le peuple est versatile et oublieux, les vrais enjeux sont ailleurs, on me reproche inactivité et mollesse, mais le temps joue en ma faveur! Il faut prendre du recul et de la hauteur! Attendons une embellie certaine!

La dame tombait sous le charme d’une illusion parfaite: le roi, candidat à la candidature avait surmonté tous les obstacles, défait et ridiculisé les adversaires de son camp, s’était emparé, tel César imperator, du jardin des roses et avec l’aide du peuple naïf et crédule, toujours prêt à brûler ce qu’il avait adoré la veille, avait triomphé!

Le téléphone sécurisé sonna…

A suivre…

Retrouvez les autres chapitres en cliquant simplement sur leur numéro
1234 5678 9101112

Jean-Marie Pieri

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Jean-Marie Pieri pour Observatoire du MENSONGE ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © : vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.
Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.

souscri

* * * * *

Le TOP 5

observatoire du mensonge

  1. Les socialo-menteurs
  2. Festival du MENSONGE
  3. les mots nouveaux
  4. Les barbelés de la pensée
  5. La Cigale et la Fourmi, version moderne

* * * * *

Sondage

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

La vérité, l’âpre vérité c’est sur TV-MENSONGE par Observatoire du MENSONGE : un grand merci aux contributeurs !!!
TV MENSONGE

**********

logo new

mode d’emploi : cliquez ICI

* * * * *

Pour une opposition constructive et réelle, le site de l’opposition au marxisme et au fascisme, ni rouge ni noir mais bleu.

Un grand merci à vous tous qui avez fait le succès de l’Observatoire du MENSONGE

Le site est lu dans 132 pays…

Plus de CENT MILLE LECTEURS !

Des tribunes libres très suivies !

De nombreuses personnalités nous lisent…

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

logo Ob dum

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

24 commentaires

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.