Les mots pour mentir


La technique est simple: on change les appellations et le tour est joué. Hitler en était très friand… Staline aussi!

Partagez l’information autrement avec

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

Le mensonge sert simplement à maintenir au pouvoir des personnes incapables de décider©. (A. Goldfarb)

A Marchais

Dessin de Monsieur Jacques Faizant publié grâce à la courtoisie de Monsieur Philippe Brunoff

   Les mots pour mentir  

Par Alexandre Goldfarb

Les socialistes, socialo-menteurs, n’hésitent plus à inventer des mots nouveaux pour mieux nous abuser…
Le fait d’inventer des mots pour les besoins de la cause avait été signalé par Victor Klemperer dès 1933 en Allemagne… Klemperer était philologue et il a étudié les discours du nazisme en tant que produit des processus mentaux humains et ainsi il a pu avertir des dangers à venir et on connait la suite. La philologie est l’étude d’un langage à partir de documents écrits. C’est une combinaison de critique littéraire, de linguistique et d’histoire.
Une remarque en préliminaire : cela rappelle immanquablement le triste National-socialisme
Toutes ressemblances avec un parti français au pouvoir, connu par deux initiales, les 15ème et 18éme lettres de l’alphabet, ne seraient pas une coïncidence.

Les mots pour mentir, une réalité bien française…
On ne dit plus un prisonnier mais un VRP ou visiteur régulier de prison. Oui parce que Madame Taubira est en train de vider les prisons.
On ne dit plus un infirme mais un handicapé, ce qui en fait ne fait pas de différence car la personne souffre quand même…
On ne dit plus un mariage homo mais un mariage pour tous. Mais ne faîtes pas comme Alain Delon devenu tricard pour avoir oser dire qu’une relation entre hommes était contre nature. Ce n’est pas bien, dîtes : t’as vu les deux mecs se roulent une pelle, c’est beau l’amour…
On ne dit plus un vieux mais une personne du troisième âge, bientôt il faudra dire du 4ème âge. A suivre de près au cas où on passerait au 5ème
On ne dit plus un clochard mais un SDF, sans domicile fixe, ce qui est devenue une appellation bien pratique et une catégorie sociale en plus. C’est que clochard faisait trop penser à pauvreté et à misère…
On ne dit plus un clandestin mais un sans papier. De grâce, soyez branchés ! (Pas sponsorisé par LOTUS ?)
Bien que la personne soit normalement indésirable, et vous l’avez vu et compris avec la gamine de 15 ans, Leonarda, la France reste une terre d’accueil, bientôt sainte et coranique… Si tu n’es pas Français, tu peux cracher, insulter, blasphémer, voler, etc. et c’est quasiment sans risques, tu seras en plus gracieusement filmé et soutenu par les médias dogmatiques et ringards. Si tu es Français, un conseil : gares bien ta voiture et mets des pièces pour ton stationnement car sinon tu enfreins gravement la loi et tu risques d’être sévèrement puni. A lire 2034 l’année où
On ne dit plus prison, merci qui ? Merci Christiane Taubira ! Mais maison de repos et de remise en forme pour futurs grands délinquants.
On ne dit plus mou mais Hollande le Roi Mou.
On ne dit plus faire la guerre mais mission de délivrance et de soutien aux islamistes en difficulté.
On ne dit plus Sarkozy va utiliser son Karcher mais Valls va tout dégommer (en parole car Valls à deux temps : un temps pour parler et un temps pour ne rien faire).
On ne dit plus en situation irrégulière mais bienvenue au camping France.
On ne dit plus école laïque ce qui est vraiment désuet mais apprendre le catéchisme marxiste pour mieux évoluer socialement dans un monde égalitaire et apaisé et rassemblé et… Tu l’as dans le C..
On ne dit plus je me shoote mais je vais me faire une piquouze au bar du coin.
On ne dit plus une insulte (prononcée par un qui n’est pas socialiste)  mais un dérapage. Le contraire n’est pas vrai. Exemple Bedos ou un élu socialiste traite quelqu’une de « salope et conasse » c’est de l’information. Mais quand un de l’opposition caquète contre une élue écologiste, c’est un dérapage.
On ne dit plus l’immigration mais la diversité.
On ne dit plus licenciement mais plan social qui fait partie du Plan de sauvegarde de l’Emploi établi en 2002… C’est vraiment n’importe quoi !
On ne dit plus être à droite ou de droite mais se droitiser, à ne pas confondre avec se tenir droit.
On ne dit plus « je suis Français » mais franco-français ce qui sous entend quand même que ceux de la diversité ne seraient que « franco » ou « français » mais pas les deux : trop drôle !
On ne dit plus concierge, métier disparu, mais régisseur d’immeuble donc fin aussi de l’appellation « pipelet ».
On ne dit plus grande fortune, terme obsolète dans la société ULTRALIGHT© mais riche ou personne qui n’a pas le droit de l’être au nom de la haine, sentiment officiel du moment et prôné par tous pour tous.
On ne dit plus une femme violée, surtout dans les pays islamistes, mais atteinte aux bonnes mœurs.
On ne dit plus voter NON mais être « noniste » (terme inexistant bien sûr dans nos dictionnaires).
On ne dit plus une caissière mais une hôtesse d’accueil (qui fait quand même le métier de caissière et rien d’autre).
On ne dit plus « hausse du chômage et plans sociaux » mais « j’ai vu la reprise économique », pas de preuves pourtant, et c’est repris par toute la classe politique quasiment et tous les médias…
On ne dit plus « quelle pression fiscale » mais « c’est la pause » et tout le monde morfle…
On ne dit plus faire de la politique mais apprendre à mentir
On ne dit plus avoir un vice mais avoir une addiction…
On ne dit plus « c’est vrai » mais « la télé l’a dit »… (celle-la je l’aime beaucoup pour l’avoir créée).
Une que j’aime bien : quand la gauche vilipende et professe la haine du Sarkozy, c’est bien entendu de l’information (il ne faut pas rire avec cela, c’est du sérieux) mais quand un grand couturier Karl Lagerfeld dit qu’Hollande est mauvais, cela devient alors « un coup de folie » du couturier.
Et celle-ci : « l’opposition syrienne est reconnue par les pays du Golfe »… Là obligé de rire car ce sont lesdits pays du Golfe qui arment et soutiennent ladite opposition syrienne. Faut surtout pas se gêner, non mais !
Une fusillade devient une bagarre par balles (entendu sur TF1).
Un acte de délinquance est une bêtise.
Un tueur est un « présumé » coupable…
Un quartier d’immigrés devient un quartier populaire à ne pas confondre avec populiste réservé aux Français très à droite
On ne dit plus « tiens une émeute » mais « des incidents ont eu lieu ».
Dans cette logique de la langue de bois on ne dit plus TVA mais TVA sociale ou TVA juste… Alors que la TVA est une imposition sur tous nos achats, il faudra m’expliquer en quoi c’est donc social et juste…
Un présumé innocent est une définition commise par le Ministre Michel Sapin, socialiste genre très dogmatique, alors Ministre de la Justice sous le gouvernement d’Edith Cresson, 1991-1992, pour désigner un futur coupable
Une magnifique : quand Moody’s dégrade le 3A de la France, le sinistre des finances, Pierre Moscovici, déclare sobrement : c’est la faute à Sarkozy et les médias lui emboitent le pas immédiatement. Sauf que la note est donnée pour les perspectives économiques de la France établies justement par le sinistre Moscovici…. Nous ne sommes quand même pas regardant, non mais !

LOGO OBS Les politiques nous proposent des programmes sans autre intérêt que de faire travailler des agences de communication, lesquelles confondent le peuple avec de la lessive.©

Et la meilleure :
Je ne citerai ici aucun nom car cela franchement m’ennuierait de leur faire une quelconque publicité à ces mauvais perdants.
Telle d’écrire que et je cite « Au début de la séquence électorale, en 1998, la participation est forte, permettant aux candidats de gauche, de la droite et du FN de se maintenir en triangulaire à deux reprises. Le seuil de 12,5 % des inscrits est effectivement atteint par le Front National, qui arrive alors chaque fois en 3e position. Nous sommes dans à une époque pendant laquelle l’opposition à Nicolas Sarkozy est très forte, mais la gauche apparait alors comme une alternative sérieuse au pouvoir exécutif contesté. »
Je reste vraiment abasourdi car en 1998 Sarkozy n’était pas au gouvernement mais c’était celui de Jospin, Premier Ministre de Chirac (Juin 1997 à juin 2002).
Et c’est publié et repris bien entendu partout. En plus c’est même répété c’est dire le niveau actuel et intellectuel.
Enfin on ne dit plus décision ou décider mais « tu peux revenir toute seule » en Franc
Pour finir on ne dit surtout pas « j’aime mon pays la France » mais « je suis un affreux raciste ».
On n’est plus antisémite ou anti Juif mais antisioniste. Cela fait mieux quand même…
Bon, moi là j’ai un problème car je n’arrive pas à faire comprendre à mon chien, qu’ici en France terre d’asile et d’aliénés, il est devenu un chat…
En plus avec mon chien qui n’est pas du tout socialiste, là c’est grave:  je risque d’être tricard !
En annexe :
Une excellente phrase de François Hollande en 1996, alors porte-parole du PS : « Si nous allons trop loin dans l’utopie, nous nous heurterons à la réalité. »
 Il a du lire avant de prononcer cette phrase :
Tout l’art de la guerre est basé sur la duperie.
(Sun Tzu)
Palmarès de l’Observatoire du MENSONGE :
Mot d’or attribué à François Hollande pour le chômage est en « évidente décélération » alors qu’il monte sans cesse (octobre 2013).
Mot d’argent pour Moscovici qui a décrété qu’il existait  « la croissance négative » (juillet 2013).
Mot de bronze pour Raffarin certes en 2005 mais tellement beau : « les veuves vivent plus longtemps que leurs conjoints. »

Les nouveautés :

Juin 2014 avec l’écotaxe qui devient un péage de transit (sic !)…
On ne dit plus « j’ai menti » mais «J’ai été pris dans une spirale du mensonge. Je suis dévasté par le remords.» (Jérôme Cahuzac, la main dans le sac)
On ne dit plus « probation »mais « la peine sans punition » inventée par Madame Taubira ! (Octobre 2013).
Avril 2014 : obtenir une promotion ministérielle devient « une sanction-promotion » dixit Harlem Désir.
On ne dira plus perdre des emplois en France mais faîtes venir Mondebourg ou Macron…
A gauche on ne dit pas escroquerie ou abus de bien sociaux pour un politique du PS mais une maladresse ou une indélicatesse.
On ne dit plus double nationalité mais bi-nationaux, ce qui en fait n’a rien à voir…
Conclusion : on ne dit plus mentir mais « m’en tire©«  car je suis socialiste.
On ne dit pas État islamique mais DAESH !!!
Et le dernier 100% socialo-merdiatique  ! C’est évidemment « déséquilibré » qui remplace terroriste islamiste dans le pays non plus de Molière mais de la langue de bois, et encore je reste poli…
D’ailleurs on ne dit pas un attentat islamique mais l’acte d’un déséquilibré !
Et puis une nouveauté 2015 : critiquer pour leur travail, Taubira ou Belkacem, c’est être raciste !!!
Enfin la cerise sur le gâteau avec la définition du mot laïcité par notre Ministre de l’Intérieur, Cazeneuve, déclare benoîtement que la laïcité « c ‘est de ne pas croire en une religion »(Noël 2015). Les dictionnaires à la poubelle !!!
Avec les mots pour bien nous abuser comme : un clandestin, c’était avant, est devenu un sans-papiers (sponsorisé par Lotus ?) pour finir en « migrant« . Si cela n’est pas nous prendre pour des cons… Nous n’avons même plus où nous réfugier !
Et comment ne pas citer l’Éducation Nationale où le mur du con a pété :
En littérature, par exemple, il s’agira désormais de : « mobiliser en réception et en production les connaissances permettant d’analyser les propriétés d’un élément linguistique et son degré d’acceptabilité ».
En bon français : faire de l’étude de texte.
En langues vivantes, on va : « se familiariser avec des mobilités virtuelles, se préparer à des mobilités physiques et communiquer pour devenir médiateur entre les cultures ».
En bon français : apprendre une langue étrangère.
Mais la médaille revient sans doute à l’éducation physique et sportive.
Les élèves devront ainsi apprendre à : « se déplacer de façon autonome, plus longtemps et plus vite dans un milieu aquatique profond standardisé »
En bon français : nager dans une piscine.
Et « coopérer pour s’adapter collectivement à la confrontation adverse et s’exercer au duel (…) par une balle dans le but de remporter un match »
En bon français : pratiquer un sport collectif.
Qui a dit la France est une démocratie et le pays des libertés ? Il ne devait pas connaître le socialisme ni Les mots pour mentir !

Enfin une citation d’actualité datant de 2011 :
Capture d’écran 2015-04-08 à 09.03.03

* * * * *

Nous vous remercions d’envoyer vos mots pour mentir en Cliquant ICI

De Antimythe :
Expression “incidents meurtriers” employés par Le Figaro & Cie  pour désigner les crimes de sang commis à l’occasion du Nouvel An 2014.
De Maryse-Céline :
« Pour ceux qui ont été enfants quand ils étaient jeunes »… Magnifique phrase du 12h45, entendue samedi 28 juin 2014 sur M6…
De Janine :
Les Techniciens et Techniciennes de Surface qui sont en fait que les hommes et femmes de ménage et dont l’appellation n’a pas pour autant… augmentée leurs salaires…!

« La vérité est une délicieuse plante qui ne pousse pas toujours comme on voudrait »©.

« Hollande, l’homme qui murmurait à l’oreille des veaux »©.

Alexandre Goldfarb

Président fondateur de lObservatoire du MENSONGE

* * * * *

Le bonus en images :

Les petits derniers:

On ne dit plus facteur ou postier mais préposé au courrier…
On ne dit plus morale cela n’est pas assez mais ordre moral ce qui semble vouloir signifier une plus grande fermeté mais signifier n’est pas agir. Ouf! Sinon on aurait eu des manifestations violentes contre cette expression. Certains évoquent aussi en lieu et place de morale l’éducation citoyenne, rassurez-vous ce n’est qu’en parole car question respect c’est la société du désastre qui s’est installée.
On ne dit plus maitre d’école ni instituteur mais professeur des écoles ce qui donne un cachet verbal un peu important…
si elle est bien coupable ou non tant qu’elle est présumée innocente?
On ne dit plus qu’une personne est mourante mais qu’elle est en phase terminale: les deux meurent pareillement. Quand même!
Ne jamais dire patriote car cela signifie aussi facho, populiste ou d’extrême droite et là ce sont des interdits. Alors pas de j’aime le drapeau français car on dit pas drapeau français mais tricolore ou parfois bleu blanc rouge. Attention à vos expressions pour ne pas être classifiés comme pestiférés au nom, comme toujours, de la liberté d’expression – à sens unique – non mais!
Et le nec plus ultra, on ne dit pas dépassement des frais de campagne mais envoyé en correctionnelle, attention n’est valable que pour des candidats de droite… Si c’est un candidat de gauche, c’est un dérapage non contrôlé à excuser du fait d’un mauvais calcul mais en aucun cas d’une volonté de ne pas respecter les lois. Et hop!

  SUIVEZ ! PARTAGEZ !  

LOGO OBS

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

LOGO OBSVous avez le droit de nous aider soit en nous suivant, en plus c’est gratuit, soit en faisant un don dès 1€ car Observatoire du MENSONGE est indépendant et a besoin de VOUS ! Cliquez juste sur le coeur :

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Alexandre Goldfarb pour Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.
Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

LOGO OBS

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 200.000 LECTEURS ! + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

Publicités

86 comments

  1. L’avènement d’internet et l’utilisation de plateformes tels que youtube nous permettent de retrouver les discours des uns et des autres pour nous aider dans notre choix lors d’élections et ainsi éviter des donner notre confiance à des menteurs pris sur le fait

    J'aime

  2. C’est exactement cela, les marxistes ont confisqué la pensée en créant des expressions pour noyer la vérité. Belle réussite avec Macron!

    J'aime

  3. Excellent cet article Alexandre et tellement vrai… ça me sidère, car nous en sommes arrivés là!!!! et c’est extrêmement grave…!
    Sauf si je me trompe, mais je pense que vous en avez oublié un :
    Les Techniciens et Techniciennes de Surface qui sont en fait que les hommes et femmes de ménage et dont l’appellation n’a pas pour autant… augmentée leurs salaires…!
    Où va-t’on ? dans le mur!!!! c’est triste!
    Bien à vous

    J'aime

  4. LA force des socialistes de tous temps est dans le maniement des mots et des formules face à des veaux qui sont soumis et passifs.

    J'aime

  5. Cet article est un vrai régal : dommage que nos politiciens obsolètes ne le lisent pas pour voir comment ils sont ringards…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s