En Orient, la Nuit n’est pas Encore Terminée


Il y a 5 ans, on annonçait un « printemps arabe » et de la lumière ; mais cette lumière s’est vite éteinte, donnant lieu à un sombre chaos un peu partout…

Nous aimons la liberté de publier.
Attention ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas
 
Observatoire du MENSONGE 

En Orient, la Nuit n’est pas Encore Terminée

Par Albert Soued

Massacres de Yézidis en Irak, de soufis et de chrétiens au Sinaï, esclavage en Libye, nettoyage ethnique en Syrie, crimes d’honneur sous l’Autorité palestinienne, pendaisons en nombre en Iran, rafles massives en Turquie et purges en Arabie, famine et épidémies au Yémen … et on peut continuer ainsi indéfiniment, tout en espérant qu’un jour une lueur apparaîtra peut-être à l’horizon.
Il y a 5 ans, on annonçait un « printemps arabe » et de la lumière ; mais cette lumière s’est vite éteinte, donnant lieu à un sombre chaos un peu partout, en Libye, en Syrie, en Irak, au Yémen ; seuls la Tunisie et l’Egypte ont réussi à échapper au joug barbare des « Frères musulmans » ou des milices islamistes, salafistes ou shiites.
Depuis la fin de la 2ème Guerre mondiale, les interventions extérieures occidentales ou russes au Moyen Orient n’ont entraîné que des désordres et des conflits intérieurs. Aujourd’hui deux états en particulier menacent la stabilité mondiale, du fait de leur volonté farouche d’acquérir un armement nucléaire, moyen efficace d’asseoir et même d’étendre leur pouvoir régional, la Corée du Nord et l’Iran, deux états qui forment ce qu’on appelle « l’Axe du Mal ».
Face à cet Axe du Mal, les nations démocratiques semblent désunies et incapables de réagir efficacement, de crainte de déclencher une guerre mondiale nucléaire.
Pour neutraliser la Corée du Nord, qui semble très avancée dans son arsenal bombe/missile de lancement, les Etats-Unis cherchent des moyens de dissuasion côté asiatique, Chine-Japon-Corée du Sud.
Les « 5+1 » nations ont conclu en 2015 un accord boiteux avec l’Iran, pour atténuer son ardeur à se nucléariser, mais qui ne sert qu’à gagner du temps et à ralentir son programme nucléaire, inspiré en partie de la Corée du Nord.
L’Etat islamique a été formé en 2013 pour réaliser le rêve musulman de reconstituer la « ouma » et un califat. Il a été initié par d’anciens militaires sunnites de l’armée irakienne, puis il a absorbé une série de milices sunnites en Afrique et en Asie qui lui ont fait allégeance, Mali, Somalie, Libye, Sinaï, Syrie, Irak… En peu de temps, il occupait plus de la moitié Syrie/Irak et menaçait le monde entier par des attentats perpétrés souvent par des nationaux de ces états, acquis à la cause islamiste. En 4 ans une coalition de forces occidentales, russes, iraniennes et les milices shiites affiliées, telles que le Hezbollah libanais, sont venues à bout de l’Etat Islamique en tant qu’Etat. Les forces les plus efficaces, aussi bien en Irak qu’en Syrie, ont été les « peshmergas » kurdes qui ont été récompensées par la perte des champs pétrolifères conquis, au profit des armées régulières des 2 Etats, aidées de l’Iran. Les espaces libérés ont été aussitôt occupés par des troupes et des milices affiliées à l’Iran, avec l’aide brutale de la Russie qui n’hésite pas à bombarder des populations civiles. Ce dernier pays  a réussi à installer deux bases maritimes et deux aéroports dans la zone alaouite de Syrie. L’Iran a commencé à installer une base militaire permanente au sud de Damas, à quelques km du Golan israélien.
L’association Russie-Iran-Hezbollah a sauvé la famille des Assad de la perte de la Syrie, a satellisé l’Irak au profit de l’Iran, a ouvert la voie de la Méditerranée à l’Iran dont les troupes sont à quelques km d’Israël.
Initiée par l’administration Obama, la politique de désengagement des Etats-Unis du Moyen Orient au profit de l’Iran, s’est poursuivie lors de la première année du gouvernement Donald Trump. Or l’Iran ne cache pas ses intentions et les répète à toute occasion, « détruire l’Etat d’Israël », seul et dernier obstacle à sa domination du Moyen Orient. Et dans ce but, il a armé son satellite libanais de 100 000 missiles dont certains sont précis avec des charges puissantes.
Comme le dit si bien le spécialiste politique de la région, Mordekhay Kedar, « dans une situation de menaces et de tensions, dans une région où les divers acteurs ont des intérêts divergents, soit apparaît un chef charismatique qui irradie le pouvoir et la sagesse, unifiant et protégeant toutes les parties dans un ensemble cohérent et prêt à affronter les menaces, soit chaque acteur de la région cherchera à sauver sa mise à sa manière, dans le désordre, se ralliant même à l’ennemi, s’il est plus fort ou plus déterminé ».
Le Qatar sunnite a fait son choix avant tout le monde en s’alliant à l’Iran, entraînant les foudres de l’Arabie et des Emirats en 2017. Le Hamas et l’Autorité Palestinienne se rallient au pourvoyeur financier, aujourd’hui l’Iran. Même la Turquie sunnite s’est retrouvée sous le parapluie Russie-Iran plutôt que sous celui de l’Otan. Le Liban, pourtant pluriconfessionnel, s’est retrouvé côté Iran, sous l’influence du Hezbollah shiite, au grand dam de l’Arabie pourvoyeur financier qui a réussi à récupérer son protégé provisoirement. Boudée par les Etats-Unis qui ont diminué leur contribution financière au lieu de l’augmenter, l’Egypte se retourne aussi vers l’Iran… Tant qu’un chef charismatique sunnite ne s’est pas affirmé dans la région, la débandade favorisera l’Iran.
Des velléités sont apparues côté Arabie saoudite, portant le nom MBS, l’héritier du trône Mohamed ben Salmane, sous l’instigation de son mentor MBZ, le cheikh Mohammed Ben Zayed, dirigeant de facto de  l’EAU (Emirats Arabes Unis) et avec l’appui du gendre de Donald Trump, Jared Kuchner. Il semble vouloir entrainer son pays dans le sens de la modernité et de la tolérance envers les autres religions, une gageure très difficile à réussir dans un contexte aussi arriéré et aussi rigide.
L’Arabie est en difficulté aussi bien sur le plan intérieur qu’extérieur. Depuis 3 mois, elle mène une campagne vigoureuse d’information des communautés juives dans le monde sur son programme de réformes.
A nous de l’aider dans son immense tâche courageuse et risquée pour apporter un peu de lumière à l’Orient.
Il y a va aussi de l’avenir de l’Europe et de l’Occident.

Albert Soued

 Si chacun d’entre vous partageait un de nos articles avec ses proches, ce serait une grande progression pour la vraie opposition en France. Merci d’avance!

Lien à copier pour partager

https://wp.me/p2qpcs-dtp

LOGO OBS

Image

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 200.000 LECTEURS ! + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Albert Soued pour Nuit d’Orient

Service gratuit

La Semaine du MENSONGE

Recevez chaque dimanche matin par mail les articles publiés


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Publicités

16 commentaires

  1. L’Europe a cautionné les terroristes arabes contre Israël et le résultat est que ces terroristes désormais attaquent l’Europe… Une politique minable qui a engendré le barbarisme actuel islamiste.

    J'aime

  2. Désolé, il manque a cet article un élément fondamental; la richesse pétrolière et gazière ; c’est essentiellement cet élement qui explique l’embrasement de la région.
    Quand à parler des bombes russes qui tuent des civils! les bombes d’autre origine ne tuent que des combattants c’est connu.
    L’utilisation du fanatisme religieux n’est pas nouveau et ne date pas de la guerre de libération de l’Afghanistan, déjà dans les années 30( 1930) en Syrie les USA entre autres ont instrumentalisé les fanatismes religieux, c’est une constance tactique des services états uniens.
    Il n’y a pas d’axe du mal et d’axe du bien, il n’y a que des salopards qui veulent contrôler sans partage les ressources énergétiques.

    J'aime

    1. Vous avez tout compris ! Les gens sont dupés par les nombreux agents qui sévissent sur les réseaux de l’information . Saddam Hussein avait bien servit les états uniens pour faire la guerre contre l’ Iran avant son « volte-face » et Ben Laden avait travaillé avec les « services de renseignement » à l’époque ou les soviétiques étaient en Afghanistan et il était plus judicieux pour eux de le faire disparaître .( pas de tribunal ou on aurait pu apprendre des choses , liquidation d’un mec désarmé , vous appelez ça comment ? ).

      Alors, que les états-uniens auraient pu 1) le capturer vivant 2) le juger pour « crimes contre l’humanité » comme Milosevic par exemple 3) le condamner à perpétuité ou peine capitale , peu importe mais, cela va sans compter les « services de renseignement  » qui ont les pleins pouvoirs « là bas » et manifestement chez nous aussi . 3 Attentats majeurs en 1 quinquennat . (? ? ? )

      J'aime

      1. Comment est-ce possible de débiter autant de sottises et surtout de contre vérité dans vos commentaires d’ailleurs qui sont en plus répétitifs?

        J'aime

          1. Et que dire alors de votre haine permanente et de vos positions passéistes d’une époque que l’on pouvait espérer révolue car le fascisme rouge existe finalement aussi toujours…

            J'aime

  3. ces pseudo-révolutions ne sont pas le fruit de hasard mais, celui d’un vaste plan de remodelage que nos médias appellent gentiment « mondialisation » car, celui qui contrôle les « télécommunications » et les médias est maitre de ce monde d’assujetti. * :-

    J'aime

    1. Quel rapport avec l’article? Aucun comme à chacun de vos commentaires… Le fait est que l’islam est en guerre contre l’Occident et que les Occidentaux par lâcheté, soumission ou désir d’être de bons collabos laisse tout passer et qu’il existe comme souvent des kapos qui soutiennent l’ennemi.

      J'aime

  4. L’illusion dure depuis les années De Gaulle avec ce mirage arabe qui tel un boomerang nous revient en pleine figure. les attentats sont eux bien réels pour nous réveiller… Enfin! Les ministres des Affaires Étrangères ont tous été complices de ce état de fait dramatique. La France est capable de se mobiliser pour défendre les phoques à l’autre bout du monde mais pas son pays. Heureusement il y la reine des neiges pour foutre le bordel.

    J'aime

  5. On nous a vendu le printemps arabe comme le reste sans se soucier de la réalité sur place. Tous ceux qui connaissent un peu ces pays savent bien qu’il s’agit d’un mensonge et qu’une dictature chasse l’autre en pire. Mais il y a toujours des naifs pour y croire et défendre cette imposture.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s