On croit rêver !


Cette France qui tend vers sa disparition programmée n’est pas la nôtre.

Nous aimons la liberté de publier.
Attention ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas
 
Observatoire du MENSONGE 

ON CROIT REVER !

Par Marianne Defrance

Suivi, Surveillé, Radicalisé, Fiché S, Très actif sur les sites salafistes, Faisant l’objet d’un suivi effectif par les services de renseignements en 2016-2017, Condamné à deux reprises, en 2011 et 2015, pour des faits de droit commun, Incarcéré pendant un mois en août 2016 à la maison d’arrêt de Carcassonne pour infraction de port d’arme prohibé, usage de stupéfiants et refus d’obtempérer.
Voila comment Radouane Lakdim a perpétré un jour de mars 2018 , une tuerie sans être plus inquiété que cela, l’État ayant affirmé qu’aucun signe ne pouvait mettre en évidence un éventuel passage à l’acte terroriste.
Que lui faut il de plus ?
Citoyen respectable, travailleur ou retraité, essayez d’être armé pour vous défendre dans le cas d’une attaque personnelle ou comme dans ce super marché, utilisez votre arme pour défendre votre vie et celles de vos concitoyens, il ne fait aucun doute que vous serez immédiatement arrêté, jugé, embastillé, condamné sans aucun sursis et que la preuve de votre légitime défense ne sera jamais établie, au regard que vous portiez une arme prohibée.
Quand cessera-t-on de nous prendre pour des imbéciles ?.
J’entends d’ici le prochain discours du président Macron : « Ce massacre ne doit pas nous obliger à stigmatiser la communauté musulmane, la France meurtrie aujourd’hui saura rester digne et faire preuve de compassion pour tous les musulmans acteurs du renouveau de la France… »
Ce voeu pieux de notre Président qui prêche pour un islam de France et une multiculturalité serait à l’entendre la seule façon de sauver notre nation de son déclin.
Ces musulmans et ces migrants qui contrôlent aujourd’hui nos quartiers et nos villages de France sous la loi de la charia et qui n’ont aucun état d’âme pour assassiner nos femmes, nos maris, nos enfants nous montrent chaque jour un peu plus qu’ils entendent nous effacer du paysage.
Aujourd’hui, preuve est faite que personne n’est à l’abri de la prochaine attaque, des mégapoles aux villages les plus reculés, personne n’est à l’abri, vous êtes, nous sommes tous de potentielles victimes.
Aujourd’hui les médias à la solde du gouvernement ne parlent plus que du geste héroïque du Lieutenand Colonel Arnaud Beltrame – que nous saluons bien évidement de toute notre reconnaissance et dont nous louons le courage, parce qu’il s’agit bien de courage quand la mort vous regarde dans les yeux – mais combien de ces médias parlent du caillassage des reporters, agressés par une bande bien organisée et bien implantée dans ce quartier de Radouane Lakdim désormais aux mains des islamistes, aux cris de « Casse-toi je vais t’éclater. », ou T’es journaliste ? Barre-toi d’ici ou je te casse les jambes, ivres du plaisir d’avoir vu buter du gendarme, chrétien de surcroît, ou de ces quartiers entiers colonisés par ces nouveaux barbares que les politiques s’entêtent à vouloir accueillir et naturaliser.
Il est bien évident que ces mêmes pouvoirs politiques en place n’ont de cesse de minimiser ces faits qui montrent bien que le quartier, la ville de Trèbes, est depuis longtemps aux mains des islamistes et que dire de Carcassonne la belle d’où les sarrazins chassés en 759 après 34 ans de siège, voit aujourd’hui ses remparts se couvrir à nouveau de l’ombre de l’obscurantisme et de la barbarie.
Qui parle du changement insidieux de population de ces villages de la France profonde ?
il suffit de se promener les jours de marché dans ces villages, ou de regarder les terrasses de café où sont attablés les barbus toute la journée jusqu’à faire fuir les touristes et la population locale pour s’en convaincre.
Savez vous comment cela commence ?
Prenez un petit bistrot de campagne et observez.
Un jour un musulman s’attable à la terrasse, rejoint par un second puis un troisième larron, ils commandent un café qu’ils boiront très lentement en palabrant toute la journée en arabe. Ils feront fuir les jeunes filles par leurs regards méprisants et les jeunes gens par leurs menaces à peine voilées.
Ils reviendront le lendemain, et le jour d’après et ainsi de suite, jusqu’à ce que plus personne ne s’attable, le cafetier sera obligé de vendre son estaminet par manque de fréquentation, au musulman du coin qui aura racheté à bas prix un commerce du quartier déjà aux mains de ses coreligionnaires.
Alors le quartier se transformera, les hommes porteront le cami, les femmes voilées promèneront leurs nombreux enfants, les immondices joncheront le sol, les boutiques adjacentes fermeront l’une après l’autre, les déambulations de groupes encapuchonnés et prêts à la bastonnade de petits blancs fleuriront, les vols, les viols, les exactions en tous genre seront légion, mais personne n’en parlera de peur d’avoir de la visite les jours de nuit sans lune.
Voilà ce qu’est devenu le très joli village de Trèbes, voilà comment dans nos campagnes et nos villages a commencé le grand remplacement et c’est ainsi qu’un jour de mars 2018 sont tombés :
Jean Mazières 61 ans Viticulteur à la retraite
Christian Medvel 50 ans Chef du rayon boucherie du super U
Hervé Sosna 65 ans Maçon à la retraite
Arnaud Beltrame 45 ans Lieutement Colonel de Gendarmerie
Mais nous sommes, nous Français, capables de la plus grande abnégation, nous préférons compter nos morts, apporter des bougies, des nounours, et brandir des slogans de psychologues attardés sur le bien vivre ensemble et la multiculturalité, nous préférons les marches blanches, les dépôts de fleurs au commissariat ou Place de la Liberté, nous pleurons les victimes en remerciant les hommes, les vrais, les gendarmes et les militaires, de perdre leur vie pour que nous puissions vivre la nôtre confortablement dans nos charentaises, tout en accueillant ceux qui demain nous chasseront de nos maisons.
Le 23 mars 2018, quatre personnes sont mortes, dont une qui a sciemment fait le sacrifice de sa vie pour éviter un bain de sang, 16 autres sont blessées et cette tuerie comme les précédentes ne trouvera aucun écho à sa douleur.
Nous sommes les prochains sur la longue liste des islamistes, n’en doutez pas, à moins que nos politiques ne nous incitent insidieusement à nous armer pour assurer notre propre sécurité, et mieux nous réprimer par la suite.
Alors j’ai envie de dire, citoyens, patriotes, aujourd’hui recueillons-nous devant nos morts, mais demain levons-nous pour faire le ménage à la place du système qui a programmé notre remplacement.
Tant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle se casse…..
Quand le point de limite sera atteint, la rupture se produira, le peuple résistant se réveillera, se substituera à l’état, renversera les politiques de tous bords et boutera hors de France les envahisseurs.
Fasse Dieu que cela soit.

Marianne Defrance

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Marianne Defrance pour Observatoire du MENSONGE

IN MEMORIAM 

Nous nous associons sans réserve à l’hommage au sacrifice du courageux Arnaud Beltrame, tombé pour la France parce que c’était un Homme, un héros !
Observatoire du MENSONGE

A lire sur le sujet:
Le sang et la terreur et La théorie de la peur

Observatoire du MENSONGE est un site gratuit : vous pourriez au moins nous SUIVRE pour nous soutenir!  

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 12 811 autres abonnés

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 LECTEURS + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres et aussi 1er site de l’opposition en France!

Avec La Semaine du MENSONGE: recevez gratuitement chaque samedi matin par mail les articles publiés dans la semaine


NB: vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Pour aider l’Observatoire

Publicités

7 commentaires

  1. mais qui a voté pour Macron ?
    maintenant je vote FN et ça me plait de le dire.
    le FN est le seul parti a dénoncer l’immigration massive. plus de 200.000 par an depuis Mitterand.
    le FN ne rassemble sans doute pas les meilleures compétences mais nous avons beaucoup d’incompétents en place auquel il faut ajouter les ministres démolisseurs, les derniers étant taubira et belkasem.

    J'aime

  2. Ya d’quo braire… comme on dit en ch’ti. (Il y a de quoi pleurer toutes les larmes de son corps)
    Ce que vous décrivez on l’a vécu dans nos citées minières ravagées par le déclin des mines et des aciéries… le chômage, la misère et la honte…
    Quand une opportunité s’est présentée, nous avons fui vers des cieux plus ensoleillés, puis peu à peu nous sommes remontés jusqu’en Picardie pour retrouver une part de nos « racines ».
    Nos « retours aux origines » nous ont laissé un goût de plus en plus amer ; je ne reconnais plus ma ville (Denain, en pole position des villes les + pauvres de France) le calme apparent ne parvient pas à effacer les signes ostentatoires de l’invasion musulmane. La plupart des commerces « français » ont disparu, les mosquées ont poussé, les barbus en djellaba et les « voilées » s’y promènent (sans aucune volonté d’intégration), les incivilités sont courantes, les jeunes « beurs » s’interpellent comme au bled, jusqu’à bloquer la circulation (avec leurs décapotables)… et personne (ou si peu) n’ose leur faire une réflexion, encore moins les faire dégager par peur des représailles.
    Et c’est partout pareil… avec la lâche complicité des médias.
    J’ai vraiment peur pour mon fils ainé qui, depuis plus 1 an, cause travail, s’est rapproché de la région parisienne (Creil et environs) car il refuse les compromis et ces incivilités (syndrome du justicier) et ne manque jamais une occasion de « défendre la veuve et l’orphelin »… verbalement et physiquement.
    Mais quelque part je suis fière de son attitude ! (Il a trop bien assimilé notre « éducation », les chiens ne font pas des chats). Et je précise (puisqu’il faut inlassablement se justifier) qu’il n’y a jamais une once de « racisme » (mot galvaudé à toutes les sauces) à moins que « con » soit une race ? (hélas pas en voie d’extinction)
    Le « silence des pantoufles » allume des bougies, pendant que d’autres attisent des incendies, sèment la terreur et la mort ! Si nos « élus » ne font pas le ménage, ce sont des citoyens excédés qui vont s’y coller, hélas pas forcément en toute impartialité…

    J'aime

  3. Marianne Defrance, Merci pour ce merveilleux texte qui n’a point besoin de commentaires, tellement il est clair et réaliste. Je vais revenir, à nouveau, à l’idée que les Français, les vrais, doivent faire comme ces musulmans qui se regroupent en associations contre l’islamophobie, tel le CCIF (que chacune et chacun qui viennent sur l’Observatoire, fassent des recherches sur ce phénomène… Vous serez stupéfaits). À l’instar de nos cellules de résistants de la deuxième guerre, nous devons créer, pan France, des cellules résistantes en communication entre elles. Pour l’instant, nous avons encore (pas pour très longtemps) l’avantage du nombre. Le succès de cette résistance s’amenuise au fur et à mesure que le temps passera sans bouger; un quinquennat sans bouger, c’est une perte de temps très tes précieuse. Pour bien résister… Il faut étudier l’ennemi. Allons Enfants!…

    J'aime

  4. On croit rêver peut-être mais en attendant nous devons subir une véritable guerre imposée par une religion belliqueuse et conquérante qui profite de la faiblesse de nos dirigeants.

    J'aime

  5. Marianne Defrance , votre texte me fait penser aux évènements en Algérie , avant l’indépendance, le scénario que vous présentez dans votre écrit est exactement le même : « Un jour un musulman s’attable à la terrasse, rejoint par un second puis un troisième larron, ils commandent un café qu’ils boiront très lentement en palabrant toute la journée en arabe. Ils feront fuir les jeunes filles par leurs regards méprisants et les jeunes gens par leurs menaces à peine voilées.
    Ils reviendront le lendemain, et le jour d’après et ainsi de suite, jusqu’à ce que plus personne ne s’attable, le cafetier sera obligé de vendre son estaminet par manque de fréquentation, au musulman du coin qui aura racheté à bas prix un commerce du quartier déjà aux mains de ses coreligionnaires. » A cette époque c’était la valise ou le cercueil … Une certitude ce scenario est bien en cours actuellement dans certaines villes de France…
    « Une révolte pure et dure serait sans doute le bienvenu pour stopper cette situation, cela sent la guerre civil et il faut à tout prix l’éviter , ! Il faut agir vite très vite ! Nous savons ce qu’il faut faire , une bonne foi pour toute .Le temps de faire le ménage , au diable les pseudos droit de l’homme , les associations bidons etc. etc. ; C’est ce que veulent les islamistes , que nous nous entre tuons d’ailleurs il n’y a pas que les islamistes qui le désir aussi , leurs but est de déstabiliser la démocratie et de pouvoir dominer le monde sur ses cendres ! Instaurer une dictature ! « citation de Jacques Daniel Delaire.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.