50 nuances de Macron XLIV


La colère en marche

Nous aimons la liberté de publier.
Attention ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas
 
Observatoire du MENSONGE 

50 nuances de Macron

Par Jean-Marie Pieri

Chapitre XLIV

La colère en marche.

Un pays à la dérive sombre peu à peu dans l’anarchie, « la marée jaune de la colère », de la contestation, la révolte de la misère et de la faim enflent chaque jour devant l’incapacité d’un pouvoir à prendre ses responsabilités, l’ambiguïté et le silence conduisent au conflit, à l’affrontement!
Un constat tragique d’un malaise croissant et d’une incompréhension mutuelle s’installe, mettre un pays à feu et à sang n’est pas acceptable, personne n’a avantage à jouer le pourrissement non plus, »qui sème le vent récolte la tempête », des scènes inadmissibles d’insurrection populaire ont eu lieu au coeur de la capitale qui mettent en péril la République!

Vous aimez ? Alors participez !

A tous nos lecteurs Vous voulez comme nous restés informés et libres ? Faîtes un don pour que nous puissions continuer à vous informer et vous divertir. MERCI !

€5,00


Y aurait-il vacance du pouvoir, on sent frilosité et lâcheté chez l’anti-peuple des nantis qui se pavane dans le déni, le refus et l’aveuglement, tristes ronds de jambe d’une majorité mielleuse qui tente d’expliquer l’inexplicable, de justifier l’injustifiable! (débats télévisés pathétiques où l’on voit pontifier les docteurs Diafoirus qui font la leçon et s’adressent aux citoyens comme à des attardés mentaux qui ne comprennent rien à rien, lamentable spectacle de ceux qui peinent à sortir de leurs éléments de langage)
Les rodomontades « ignobles » de certains ministres échappant à la houlette de Philippe le Bel nous rappellent l’urgence extrême des problèmes non résolus en situation de crise et la faille infranchissable qui existe entre dirigeants et dirigés (seigneurs et manants!)
Ce mépris, cette arrogance sont insultants, contre-productifs et présagent mal de l’avenir, pourquoi suivre une stratégie d’avance vouée à l’échec, ces postures frisent la provocation et ne font qu’envenimer les choses, faut-il laisser de « misérables » pédagogues s’enferrer dans des arguties ridicules en versant de l’huile sur le feu, cette incapacité à sortir de la crise est inquiétante, elle confirme la paralysie de l’exécutif, son incapacité à résoudre les problèmes qui se posent aux ménages qui sombrent dans la misère!
L’ambiance Marie-Antoinette d’un régime dépassé et stérile se confirme en dépit des paravents mensongers que l’on tente de mettre en place pour masquer la réalité! Le roi est nu, l’attelage institutionnel ne fonctionne plus, un nettoyage d’hiver s’impose (« quand la bise fut venue »…)
Vaines tentatives de dresser l’opinion publique contre les gilets jaunes en criminalisant certaines dérives condamnables qui ne sont pas de leur fait! Peut-on assimiler les gilets jaunes aux casseurs: c’est un artifice très maladroit qui risque de se retourner contre ceux qui manipulent et travestissent les faits! La règle impose de ne pas céder aux provocations!
Etrange amateurisme qui trahit une impuissance à prendre la mesure des problèmes réels. Un pouvoir qui maltraite sans vergogne le peuple (80% de mécontents) n’est pas digne de durer et sera balayé à brève échéance, laisser prospérer l’anarchie et le désordre n’est pas une stratégie digne d’un système républicain à la hauteur de l’histoire!
La vraie démocratie doit obéir à des règles strictes, mais confondre l’autorité avec le despotisme conduit immanquablement à la tyrannie, à la violence un pouvoir faible utilise la répression, la fermeture, le verrouillage des libertés et finit par sombrer dans une dictature totalitaire qui sème l’injustice!
Ecouter, entendre les doléances c’est très bien, mais cela ne suffit pas, encore faut-il les comprendre en agissant avec coeur, avec générosité et surtout mettre un terme à ce jeu du chat et de la souris, à ces embrouillaminis technocratiques « carabistouilles » indignes et redresser la situation avec courage et noblesse!
Le peuple jugera ses dirigeants non sur les paroles mais sur les actes, un changement de cap est nécessaire pour rétablir la confiance, la voie reste étroite pour dénouer les conflits, une dissolution de l’assemblée semble inévitable pour rétablir l’ordre de manière durable et mettre un terme à tous ces ferments de guerre civile! Agissez, car le peuple n’attend pas!

à suivre

Jean-Marie Pieri

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Jean-Marie Pieri pour Observatoire du MENSONGE

Inscrivez-vous gratuitement pour nous SUIVRE

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 11 662 autres abonnés

Recevez gratuitement chaque samedi matin par mail les articles publiés dans la semaine

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 50 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Faire un don

Pour aider le site à poursuivre…

€5,00

Publicités

5 commentaires

  1. Attention danger imminent !
    Le président ne contrôle plus rien ni personne. Ses ministres commencent à renâcler, mais il leur impose de suivre sa folle aventure qui mène droit dans le mur… Il se sait discrédité par la majorité des Français et a subi un sévère affront au parlement européen. Il est la risée du monde pour ses frasques grotesques. L’image de la France en pâtit gravement et durablement.
    Un nouvel affront vient de lui être infligé lors de sa descente d’avion à Buenos-Aires où il était « attendu » par un gilet jaune (un employé de l’aéroport).
    On se souvient aussi qu’il avait fanfaronné en invitant ses détracteurs à « venir le chercher »… Mais il est « invisible » ces derniers jours !… Il semble n’avoir de comptes à rendre qu’à ses maîtres, ceux qui l’ont « fait Roi » et le manipulent en coulisse.

    Il est aux abois et tente de tirer ses dernières cartouches en allant signer à Marrakech, contre vents et marées, dans quelques jours, un incroyable pacte qui lie les mains des Français de façon irréversible. Bien des pays souverains l’ont déjà rejeté, mais notre président insensé doit honorer semble-t-il en priorité ses maîtres. Il sait pourtant qu’une très large majorité de Français n’en veut pas… Et s’il persiste, cela tendra à prouver sa félonie. Le peuple de France devra alors en tirer les conclusions qui s’imposent.

    Il faut l’empêcher de signer ce pacte maudit, chacun à son niveau et comme il le peut : les pilotes de l’avion présidentiel peuvent avoir une subite « tourista » ; le chauffeur de la limousine présidentielle peut avoir la « pécole », ou encore la porte du « cabinet » présidentiel peut rester bloquée, lui dedans !.. Enfin les idées ne manquent pas ! A chacun de s’investir selon ses possibilités.

    J'aime

  2. Il y a déjà belle lurette que l’idéologie dominante qui étouffe notre pays a « sombré dans une dictature totalitaire qui sème l’injustice » ; je puis en témoigner personnellement.
    Quant aux « Gilets jaunes » casseurs, qui salissent aujourd’hui ce mouvement de jacquerie antifiscale spontanée, ce ne sont autres que les dignes descendants des « Katangais » armés qui sévissaient à l’intérieur de la Sorbonne en mai / juin 1968.

    J'aime

  3. Un pays à la dérive sombre peu à peu dans l’anarchie, c’est tout a fait vrai. La faute à qui ????
    Lorsque l’on voit cela :
    – Un député Macronien l’avoue: « 80 % du bordel est dû à Macron »
    – Les chefs d’États des pays membres de l’ONU se réuniront les 10 et 11 décembre prochain à Marrakech pour signer le Pacte mondial sur les migrations. A cette occasion, des patriotes, des acteurs politiques, ont signé un « appel » ci-dessous :
    Approuvé avec « l’autorité morale des Nations unies », reposant sur le dogme de la liberté absolue de circuler, ce texte constituera à coup sûr une base politique et juridique qui invitera mécaniquement les pays à abattre leurs frontières pour accueillir les migrations internationales.
    – Une menace pour l’intégrité des États
    Ce pacte est une menace pour l’intégrité des États de ce monde qui sont appelés à renoncer ainsi aux particularismes de leurs peuples pour ne plus entraver les grands déplacements de populations présents et avenir.
    République tchèque, Croatie, Bulgarie, Slovénie, Hongrie, Autriche, Estonie, Danemark, Pologne, Italie, Suisse, États-Unis, Israël, Australie… préférant privilégier la protection de leurs identités nationales, de nombreux pays ont annoncé leur décision de ne pas signer ce pacte. Prenant le contrepied de ce choix courageux, Emmanuel Macron a fait part de sa volonté d’engager la France en signant ce document, sans consulter quiconque, ni les Français, ni les corps intermédiaires de ce pays.
    Le peuple français ne peut être dépossédé de son droit à rester lui-même. Déjà accablée par le poids d’une immigration incontrôlée, la France ne peut être liée par un texte qui mettra davantage en péril les grands équilibres ethnico-culturels de notre pays.
    Emmanuel Macron -désavoué actuellement par plus de 80 % des français- a décidé d’apposer la signature de la France au bas de ce Pacte liberticide. Notre pays et plus généralement l’Europe sont en grand danger. Mobilisons-nous partout en France pour exercer une pression populaire puissante sur le chef de l’État et signons massivement la pétition qui sera transmise à l’Élysée.
    – Les retraités qui ont le frigo vide, le chauffage coupé et qui n’utilisent plus leur voiture n’en ont rien à faire d’un report de six mois sur la nouvelle augmentation des taxes carburants prévue en janvier. Quant au gaz et l’électricité c’est également un report sur les augmentations suivantes.
    Le problème des retraités c’est leur pouvoir d’achat. Macron a déjà saigné les retraités avec l’augmentation de 25% de la CSG sans compensation contrairement aux salariés. une recette fiscale de 4,5 milliards, curieusement le même montant que le cadeau de l’ISF pour les plus riches. Sans oublier le blocage des retraites ce qui représente compte tenu de l’évolution du coût de la vie une baisse de 20%, un cinquième du revenu des anciens.
    Des retraités de 70 ans sur les rond-points depuis 4 semaines et pas un mot dans le discours d’Édouard Philippe quant à Christophe Castaner «il nous gaze» et laisse faire les black-blocs. Macron et son gouvernement sont indignes, plus jamais un retraité ne votera pour eux !
    – Macron compte diminuer de 1,2 milliard d’euros la masse salariale des hopitaux, soit la suppression de 30 000 infirmières…
    – Macron maintient ses 1,8 milliards de coupes dans les pensions de retraites !
    PAR SON ATTITUDE DE MEPRIS, L’EXECUTIF VA FINIR PAR PLONGER LE PAYS DANS LA GUERRE CIVILE S’IL CONTINUE A NIER LA REALITE DE L’AMPLEUR DE LA CONTESTATION.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.