Qui manipule l’information 2 ?


Comment et pourquoi l’information est ainsi manipulée, quid des « fake news »? Chapitre 2

Qui manipule l’information ?

Par Daniel Desurvire

Qui, de l’État ou le peuple, manipule le plus l’information ?

Cette étude se décline ainsi :
1°) Une loi inique contre les fake news qui cuirasse les élus, mais un outil inquisitorial contre la Nation
2°) L’art de prohiber les fausses informations s’insinue par le maniement des consciences
3°) Quand des enfants réfugiés participent aux vraies fausses nouvelles pour entortiller les quotas d’immigrés
4°) Le mensonge d’État, c’est autant occulter l’information que de refuser les réalités

Chapitre 2
1°) Une loi inique contre les fake news qui cuirasse les élus, mais un outil inquisitorial contre la Nation

Comment alors interdire le pouvoir régalien de procéder lui-même à la diffusion de fausses nouvelles alors qu’il dispose erga omnes d’algorithmes d’exploration, de moyens outranciers et d’une autorité de sanction unilatérale ? Pourquoi ce texte législatif ne fait jamais mention de recours contre des pratiques possiblement arbitraires ou pusillanimes d’élus aux commandes de la Nation, comme d’interdire au CSA d’imposer au médias la pixellisation d’images pour ne pas laisser entrevoir qui est qui, de manipulation des réalités, de distorsion et de mystification de faits d’actualité, voire de procéder à la censure de l’information, comme en usant de chantage sur la trésorerie contre des auteurs indomptables, des rédacteurs non-alignés, puis encore des éditeurs et diffuseurs de presse récalcitrants (Voir supra, note 1).
Ce délitement du pouvoir fut quelque part une spécialité d’un locataire de l’Élysée sous la 5ème République, ainsi François Mitterrand qui fit un usage immodéré de campagnes politiques aux financements occultes comme dans l’affaire Urba, puis de l’usage de procédés infraliminaux* pour s’imposer aux autres candidats en lice(4) , puis encore de placer sous son contrôle direct le paysage audiovisuel français et faire autorité sur la distribution des canaux de radiodiffusion à travers la mainmise de son ministre de la Culture : Jack Lang(5) . Pourquoi de telles pratiques ne pourraient-elles pas être associées de près ou de loin aux manipulations et tricheries de l’information par le biais de trafics d’influence ou d’abus de pouvoir ?

Vous aimez ? Alors participez !

A tous nos lecteurs Vous voulez comme nous restés informés et libres ? Faîtes un don pour que nous puissions continuer à vous informer et vous divertir. MERCI !

€5,00


Cette méthodologie télévisuelle* initiée en France par la social-démocratie pour fédérer ou inversement diaboliser une formation politique de façon insidieuse et indélicate, amène le prospect à ne retenir que le stimulus qui lui fut injecté furtivement dans l’oreille ou la rétine. François Mitterrand utilisa en son temps, dans le JT d’Antenne 2 à l’occasion des présidentielles de 1988, ce que Vans Packard en 1957 baptisa The Hidden Persuaders (La persuasion clandestine). Ce procédé découle d’une technique subliminale, laquelle consiste à pénétrer la volition des prospects et focaliser leur attention à l’aide de poncifs documentaires défilant de façon invisible à l’œil nu. Ces messages sont susceptibles de contaminer furtivement la partie consciente du cortex récepteur. Il s’agit, à la 40ème milliseconde, d’une amorce d’excitation, d’un cliché étranger incorporé au reportage filmé, pour être perçu juste au-dessous du niveau de conscience.
Superposition d’effets optiques ou auditifs (battement binauraux), tout est possible pour obtenir du « faux réel » avec du « vrai trucage » et laisser entendre à tout un chacun qu’il pense, achète ou vote de son libre arbitre. Ces effets spéciaux remontent aux années 1920 et font partie d’une narration affectée à des images en traitement. Ce processing, jamais tombé en obsolescence, procède de surcroît de formules spectrales s’y substituant, telles les infographies, les produits d’incrustations, de travelling contrarié, de slit-scan, de distances hyperfocales etc., lesquelles fabriquent autant d’illusions que l’esprit peut en confondre, en particulier avec les générations des hologrammes numérisés et de la synecdoque algorithmique. Vu sous un angle plus prosaïque, il ne s’agit rien de moins que de méthodes d’imprégnation dissimulées qui interfèrent entre le subconscient et la partie cognitive de l’écorce cérébrale.
À suivre

Daniel Desurvire

Ancien directeur du Centre d’Étude juridique, économique et politique de Paris (CEJEP), correspondant de presse juridique et judiciaire.
Retrouver les chapitres précédents en cliquant sur le numéro :
1
Notes :
(4) Si cette méthode ne correspond pas lexicalement aux fake news, rien ne s’oppose que cette pratique soit observée comme un délitement, une entrave à l’information, autrement dit une manipulation de l’événement. Or de cela, rien ne transpire dans cette loi susmentionnée signée Macron.
(5) Frédéric Mitterrand, après la révocation de Mathieu Gallet PDG le Radio France (SA détenu par l’État depuis début 2015) déplora que l’Autorité publique de régulation de l’audiovisuel (CSA), au 1er mars 2018, ait choisi de « courber le dos face au Gouvernement » dans une affaire de trafic d’influence (délit de favoritisme dans une attribution de marché lors de son mandat à l’Institut National de l’Audiovisuel [INA] révélée par l’Association Anticor). Curieusement, son prédécesseur Emmanuel Hoog, fut nommé par l’État à la tête de l’Agence France Presse (AFP). Qu’à cela ne tienne, Mathieu Gallet, un proche de l’actuel chef d’État, avait déjà pris la tête de l’Association des médias francophones publics (MFP) depuis le 19 janvier 2017. On y perçoit clairement la volonté de l’actuel locataire de l’Élysée d’encadrer tout ce qui touche à l’information et la diffusion, cela en déshabillant Pierre pour habiller Saint-Paul… mais surtout de ne jamais perdre la main !

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Daniel Desurvire pour Observatoire du MENSONGE

Inscrivez-vous gratuitement pour nous SUIVRE

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Ne manquer aucun article d’Observatoire du MENSONGE en vous inscrivant GRATUITEMENT à

parution chaque samedi

 

 

 

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 50 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

 

 

 

Faire un don

Pour aider le site à poursuivre…

€5,00

Publicités

2 commentaires

  1. Ben oui on nous gave de Micron par ci et Micron par là sur toutes les chaines!!en plus que ça ne sert à rien de le vendre puisque son show avec les maires (préparé d’avance) pour nous enfumer!!!(maires triés sur le volet)

    J'aime

  2. On constate bien qui manipule l’information : le pouvoir et la gauche. Les Macronistes, presque tous socialistes à la base, se servent des médias comme jamais auparavant. C’est tellement visible avec Macron en campagne.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.