La France bâillonnée 3


Résistance au malheur.

Nous aimons la liberté de publier.
Attention ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas
 
Observatoire du MENSONGE 

La France bâillonnée

Par Jean-Marie Pieri

Chapitre 3
Résistance au malheur.

Hommage au poète René Char.
« Le boulanger n’avait pas encore dégrafé les rideaux de fer de sa boutique que déjà le village était assiégé, bâillonné, hypnotisé, mis dans l’impossibilité de bouger.  »
Feuillets d’hypnos (128)
La France des gilets jaunes souffre le martyre de ses nombreux blessés, de ses multiples estropiés, « gueules cassées »(sans noms, sans droits) victimes de violences injustifiées, elle subit les convulsions absurdes d’un régime républicain qui perd son sang-froid et maltraite son peuple en utilisant des méthodes répressives indignes d’un état de droit! Inutile de s’allonger sur le divan du psy pour reconnaître le coté hystérique d’un régime poussé au bout de la nuit!
Le bon sens impose de mettre un terme au plus vite à ce massacre, le LDB défigure non seulement les manifestants, mais il estropie l’image du pays des droits de l’homme!
Ces citoyens rassemblés dans la rue ne sont ni des brutes, ni des révolutionnaires assoiffés de sang, ni des séditieux qui veulent semer la haine, le désordre et la ruine, contrairement à ce que répètent à pleine bouche dans les médias les représentants des nantis apeurés à l’idée de perdre leurs avantages!

Vous aimez ? Alors participez !

Contribuez à maintenir une opposition digne de ce nom !

€5,00


Cette frange du peuple manifeste contre l’injustice, expression maladroite d’une résistance au malheur des exclus, la misère les touche, les empêche de vivre dignement, ne voyons-nous pas ici l’acte désespéré d’une France égarée, qui se sent trahie par des malfaisants, celle de la misère qui se dresse contre la république?
Pourtant la grande misère des démunis existe dans notre pays, mais elle ne défile pas dans les rues, on ne l’entend pas, car elle se tait et se nourrit des poubelles, elle survit plutôt mal que bien!
Quel jugement moral peut-on porter contre ceux qui perpétuent en France ces injustices, ces inégalités sociales criantes d’un régime qui flirte avec la dictature, point besoin de se draper dans la toge du vertueux en condamnant le régime de Maduro au Vénézuela, celui d’Assad en Syrie, celui d’Erdogan en Turquie, de Poutine en Russie quand on soutient le régime de BDS en Arabie Saoudite, inutile d’aller critiquer le général Sissi en Egypte, le nouveau président du Brésil, en donnant des leçons à la terre entière, balayons devant notre porte, ce qui éviterait des retours cinglants de la communautés internationale qui se moque de nous!
En particulier en nous mêlant des affaires intérieures de ces pays, avec l’affligeante attitude face à nos amis italiens qui fait de nous la risée des peuples en Europe!
La France malheureuse découvre une violence qui s’exerce contre ceux qui sont en état de faiblesse (fragiles, exclus), la répression par l’impôt, par des règlements coercitifs mettent en péril la paix sociale et le pacte républicain!
Le vivre ensemble n’est pas un acte à géométrie variable, d’ailleurs il a fait long feu, dresser les catégories les unes contre les autres ne donnera rien, l’appel à la grève générale du 5 Février est un signe avant-coureur de désastres à venir, n’y a-t-il pas de problème plus urgent à régler que de maltraiter des manifestants (rétablir l’ordre dans les zones de non-droit, en finir avec la vraie délinquance, mettre un terme au trafic de drogue, aux pillages, aux escroqueries diverses, au grand banditisme, à l’évasion fiscale autre forme de délinquance) c’est ce que l’on attendrait de dirigeants à l’écoute du peuple!
De nouvelles lois « anti-casseurs, fake-news » en préparation inquiètent sur les orientations qui s’amorcent de plus en plus répressives et qui tentent de mater toute contestation ( d’autre part ce débat mal engagé ne va-t-il pas s’enliser dans les sables, cette sorte de dialogue « surréaliste » en forme de monologue ne suffira pas si notre destin est déjà écrit!) Les blés sont coupés…
La descente aux enfers d’un régime à l’agonie ( rappel celui du Shah d’Iran, du gang Ceausescu, de la tribu Ben-Ali…) se poursuit, inexorables glissades et dérapages d’un système qui a perdu la tête!
Quels sont ses serpents qui sifflent sous nos fenêtres, les escadrons noirs du socialo-mondialisme dit « progressiste » sèment la confusion dans les esprits! Hécate vient-elle de lâcher ses chiens? Mektoub ou Cassandre l’histoire se répète!

À suivre

Jean-Marie Pieri

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Jean-Marie Pieri pour Observatoire du MENSONGE

Annexe : René Char est un poète et résistant français né le 14 juin 1907 à L’Isle-sur-la-Sorgue (Vaucluse) et mort à Paris le 19 février 1988.
Pendant l’Occupation, René Char, sous le nom de « Capitaine Alexandre », participe, les armes à la main, à la Résistance, « école de douleur et d’espérance ». Il commande la section atterrissage parachutage de la zone Durance. Son QG est installé à Céreste (Basses-Alpes).
« [Les Feuillets d’Hypnos (repris en volume dans Fureur et mystère), ses notes du maquis], sont calculés pour restituer l’image d’une certaine activité, d’une certaine conception de la Résistance et, d’abord, d’un certain individu avec sa multiplicité interne, ses alternances et aussi sa différence, qu’il est moins disposé que jamais à oublier […] L’apparence fragmentaire du récit montre l’allergie de René à toute rhétorique, à ces transitions, introductions et explications qui sont le tissu intercalaire de tout corps de récit normalement constitué ; ne subsistent, séparées, que les parties vives, ce qui donne aux Feuillets un faux air de recueil d’aphorismes ou de journal intime, alors que la composition d’ensemble et même les annotations sont très calculées […] L’ensemble demeure une des images les moins convenues et les plus approfondies de ce que fut la résistance européenne au nazisme. »

Inscrivez-vous gratuitement pour nous SUIVRE

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Minute du MENSONGE 61
La liberté de penser s’arrête là désormais. Là où ce gouvernement nous manipule sans arrêt et sans vergogne !
https://youtu.be/eAPgoDnnyKk

Le chant des sans-parti
On recherche activement l’opposition disparue partie sans laisser de traces…

Ne manquer aucun article d’Observatoire du MENSONGE en vous inscrivant GRATUITEMENT à

parution chaque samedi

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 50 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Faire un don

Pour aider le site à poursuivre…

€5,00

Publicités

6 commentaires

  1. Les journaleux se demandent encore » pourquoi tant de haine envers eux? »et accusent internet et ceux qui s’y ré informent de croire aux fameux fake news !! Dans la Bible il est écrit que « TOUTES CHOSES CACHÉES SERONT RÉVÉLÉES » nous y sommes avec internet

    Aimé par 1 personne

  2. L’image du pays des droits de l’homme ?
    Faut-il abandonner la rhétorique de la France-patrie-des-droits-de-l’homme ?
    Serait-ce La fin des droits de l’homme ?
    La France, encore et toujours pays des droits de l’Homme ?
    Des voix de plus en plus nombreuses s’élèvent pour faire part de leurs inquiétudes concernant les différentes mesures sécuritaires adoptées en réponse aux menaces, attaques auxquelles la France doit faire face, pouvant alors remettre en cause l’image même de la France, son statut de pays des droits de l’Homme. Jacques Toubon, le Défenseur des droits, réitère son appel contre les LBD Défenseur des droits par François Hollande le 17 juillet 2014.
    Depuis le début de la crise des gilets jaunes, douze des 25 saisines enregistrées par le Défenseur des droits évoquent des tirs de balles de défense.
    Jacques Toubon souhaite « prévenir plutôt que soigner » en évitant « le risque qui existe de dangerosité de ces armes ».
    La polémique autour des lanceurs de balles de défense (LBD), à l’origine de plusieurs blessures graves chez les gilets jaunes, prend de nouvelles proportions. Le Défenseur des droits a ainsi demandé, ce jeudi, la suspension de leur usage en raison de leur « dangerosité ».
    La plus haute juridiction administrative a rejeté le recours déposé par la CGT et la Ligue des droits de l’Homme.
    L’usage du LBD ne sera pas suspendu dans les manifestations. Le Conseil d’Etat a rejeté ce vendredi le recours déposé par la CGT et la Ligue des droits de l’Homme, qui demandaient la suspension de l’utilisation de cette arme polémique par les forces de l’ordre.
    Dans sa décision, la plus haute juridiction administrative estime que le risque de violences rend « nécessaire de permettre aux forces de l’ordre de recourir à ces armes », qui sont « particulièrement appropriées pour faire face à ce type de situations ». Le Conseil d’Etat rappelle également l’encadrement juridique du recours au LBD
    FRANCE PAYS DES DROITS DE L’HOMME ET DU CITOYEN ???
    S’il avait un R.I.C à programmer ce serait de poser la question sur l’utilité du Conseil d’Etat ainsi que le Conseil Constitutionnelle ?

    Aimé par 1 personne

  3. A chaque manifestation, on ne peut que constater les ravages de la violence sciemment commise par les forces de l’ordre. Pourtant les journaleux, même sur place, continuent de faire comme si rien n’arrivait. Il y a à chaque manifestation des centaines de témoins…

    Aimé par 1 personne

    1. vous n’avez pas tord, mais le sujet est complexe..c’est même sidérant :on entend que les forces de l’ordre connaissent les racailles dont certaines ont « opéré » le 1/12/18 et 8/12/18,c’est à dire venant des cités , mais ne les arrêtent pas !! nous avons vu aussi des forces de l’ordre se faire matraquer par des racailles ou non ..alors c’est compliqué et en tous cas sur ce dernier point Castaner ( qui est il ? nous le savons , qu’elles sont ces qualités pour être à ce poste là ? ), ne peut que se « servir  » de cela ( des images) pour continuer à amener ses troupes à être violents.. d’autant qu’elles ont été « augmentées « grâce aux GJ !! j’ai entendu en direct que des GJ, dans ma ville, ont été ‘parqués » dans une rue fermée à chaque extrémité et gazés ensuite ( et aussi l’usage des lbd .. ) ! quand aux journaleux ils semblent avoir changé de direction après avoir critiqué les GJ , on les entends plus conciliants, c’est mon avis , comme Apathie , E.Veyrat Masson …?

      Aimé par 1 personne

Répondre à Gérard COUTANT Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.