Europe : Eglises Vandalisées…


Les médias sont étrangement discrets sur ces attaques dramatiques et répétées contre toutes les églises en Europe…

Inscrivez-vous gratuitement pour nous SUIVRE

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Europe : Eglises Vandalisées…

Par Albert Soued

Titre original : Europe : Eglises Vandalisées, Conchiées et Incendiées « Tous les Jours »

▪ En Allemagne, quatre églises ont été vandalisées et/ou incendiées sur le seul mois de mars. « Dans ce pays, une guerre larvée est menée contre tout ce qui symbolise le christianisme : calvaires de montagne attaqués, statues sacrées du bord du chemin détruites, églises vandalisées… et récemment aussi les cimetières ». – PI-News, un site d’informations allemand,
▪ Dans presque tous les cas d’attaques contre des églises, les autorités et les médias occultent l’identité des vandales. Dans les rares cas où l’identité musulmane (ou « migrante ») des iconoclastes est divulguée, ces profanateurs sont présentés comme des déséquilibrés.
▪ « Le mutisme règne sur cette vague d’attaques contre les symboles chrétiens. En France et en Allemagne, le même silence éloquent étouffe le scandale des profanations et l’identité des coupables… Pas un mot, pas la moindre allusion qui puisse conduire à soupçonner des migrants … Ce ne sont pas les criminels qui courent le risque d’ostracisme, mais ceux qui osent établir un lien entre la profanation de symboles chrétiens et l’importation d’immigrés. Ceux-là sont accusés de haine, de discours de haine et de racisme. » – PI News, 24 mars 2019.

En février, des vandales ont profané et brisé croix et statues à la cathédrale Saint-Alain de Lavaur, en France. Les bras d’une statue d’un Christ en croix ont été mutilé d’une manière moqueuse. Une nappe d’autel a également été brûlée. (Image : Eutrope / Wikimedia Commons)
D’innombrables églises d’Europe occidentale sont vandalisées, conchiées et incendiées.
En France, deux églises sont profanées, en moyenne, chaque jour. Selon PI-News , un site d’information allemand, 1 063 attaques d’églises ou de symboles chrétiens (crucifix, icônes, statues) ont été déclarées en France en 2018. Soit une hausse de 17% par rapport à 2017 (878). Le rythme des attaques va croissant.
Rien qu’en février et mars, les profanations suivantes ont eu lieu en France
▪ Des vandales ont pillé Notre-Dame des Enfants à Nîmes et une croix faite d’excréments a été dessinée sur un mur. Des hosties ont été retrouvées dehors mêlées aux ordures.
▪ L’église Saint-Nicolas de Houilles a été vandalisée à trois reprises en février. Une statue de la Vierge Marie datant du XIXe siècle a été littéralement « pulvérisée », la rendant « irréparable » selon un représentant du clergé. Une croix suspendue a été jetée au sol.
▪ Des vandales ont profané et brisé des croix et des statues à la cathédrale Saint-Alain de Lavaur et ont mutilé les bras d’une statue d’un Christ crucifié de manière moqueuse. Une nappe d’autel a été incendiée.
▪ Un feu d’origine criminelle a été déclenché à l’église Saint-Sulpice de Paris, peu après la messe de midi.
Des évènements similaires ont lieu en Allemagne. Sur le seul mois de mars quatre églises ont été vandalisées et / ou incendiées. « Dans ce pays, une guerre larvée est menée contre tout ce qui symbolise le christianisme : calvaires de montagne attaqués, statues sacrées du bord du chemin détruites, églises vandalisées… et récemment profanations de cimetières » indique PI-News.

Qui mène ces attaques à un rythme continu et croissant contre des églises en Europe ? Le même article allemand suggère une piste : « Les croix sont brisées, les autels chavirés, les bibles incendiées, les fonts baptismaux renversés et parfois, les portes d’une église sont maculées d’expressions islamiques du type « Allahou Akbar ». »
Le 11 novembre 2017, un autre média allemand a révélé qu’environ 200 églises ont été attaquées et de nombreuses croix ont été brisées dans les Alpes et en Bavière : « La police est surchargée de dossiers de profanations religieuses. Les auteurs sont souvent de jeunes émeutiers issus de l’immigration ». Ils sont aussi décrits comme de « jeunes islamistes ».
Il est triste d’établir un parallèle entre les régions européennes à forte population musulmane et la montée en puissance des attaques contre les églises et les symboles chrétiens. A Noël 2016, en Rhénanie du Nord-Westphalie où plus d’un million de musulmans sont établis, une cinquantaine de statues chrétiennes disposées sur la voie publiques (y compris des statues de Jésus) ont été décapitées et des crucifix brisés.
En 2016, peu après l’arrivée d’un million de migrants, musulmans pour la plupart, un journal local a écrit qu’à Dülmen, une ville de moins de 50 000 habitants, « pas un jour ne passe sans que des statues religieuses soient attaquées en ville ou dans ses faubourgs ».
En France aussi, les attaques contre les églises augmentent quand le nombre de migrants musulmans augmente. Une article de janvier 2017 a révélé que les « attaques extrémistes islamistes contre des chrétiens » avaient augmenté de 38%, passant de 273 attaques en 2015 à 376 en 2016 ; la plupart ont eu lieu pendant la période de Noël et « de nombreuses attaques visent les églises et les lieux de culte ».
A Thonon-les-Bains, en 2014, un musulman a « vandalisé » la basilique Saint-François de Sales et l’église Saint-Hippolyte. Avec acharnement, il a « renversé et brisé deux autels, des candélabres et des lutrins, détruit des statues, démoli un tabernacle, tordu une croix en bronze massive, brisé une porte de la sacristie et saccagé des vitraux ». Il a aussi « piétiné » l’Eucharistie.
Pour des exemples similaires dans d’autres pays européens, voyez ici, ici, ici, ici et là.
Dans presque tous les cas, les autorités et les médias occultent l’identité des vandales. Dans les rares cas où le vandale est identifié comme musulman (ou « migrant »), il est aussitôt rangé dans la case des personnes souffrant de troubles psychiatriques. Comme l’écrit PI-News :
« Le mutisme règne sur cette vague d’attaques contre les symboles chrétiens. En France et en Allemagne, le même silence éloquent étouffe le scandale des profanations et l’identité des coupables… Pas un mot, pas la moindre allusion qui puisse conduire à soupçonner des migrants … Ce ne sont pas les criminels qui courent le risque d’ostracisme, mais ceux qui osent établir un lien entre la profanation de symboles chrétiens et l’importation d’immigrés. Ceux-là sont accusés de haine, de discours de haine et de racisme. »

Albert Soued

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Albert Soued pour Nuit d’Orient

Traduction du texte original: European Churches: Vandalized, Defecated On, and Torched « Every day.
Par Raymond Ibrahim
Raymond Ibrahim , auteur de Sword and Scimitar, Fourteen Centuries of War between Islam and the West, (l’Epée et le cimeterre : quatorze siècles de guerre entre l’islam et l’Occident), est Distinguished Senior Fellow du Gatestone Institute et Fellow du Judith Rosen Friedman au Middle East Forum


L’Attentat ce dimanche au Sri Lanka montre s’il en était besoin qu’il s’agit bien d’un plan concerté. Tant que l’Occident ne reconnaîtra pas cette réalité il ne pourra pas lutter contre ce terrorisme barbare et religieux. Est-ce donc si difficile à comprendre et à admettre ?
Henri de Gramond
NDLR : 3 églises et 3 hôtels au moins où étaient célébrés la messe de Pâques ont été visés ce dimanche 21 avril 2019 : il s’agit donc bien d’un e attaque criminelle religieuse orientée contre le catoliscisme.

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager !
Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas 
Observatoire du MENSONGE 

*  *  *  *  *

Entrez votre adresse mail pour nous suivre et être notifié des nouvelles publications.

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 50 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Faire un don

Pour aider le site à poursuivre…

€5,00

Ne manquer aucun article d’Observatoire du MENSONGE inscrivez-vous GRATUITEMENT à

parution chaque samedi

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

Nouveau : offrez vous le livre exclusif de Daniel Desurvire en téléchargement sur Amazon pour seulement 1,50 en cliquant sur l’image et soutenez ainsi Observatoire du MENSONGE

Le livre version papier c’est ICI au prix exceptionnel de 15,86 €  – 446 pages –

Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Minute du MENSONGE #66
Jusqu’où ira la propagande ?

Le chant des sans-parti
On recherche activement l’opposition disparue partie sans laisser de traces…

  L’opposition c’est ICI et nulle part ailleurs !!!

Publicités

7 commentaires

  1. C’est mondial! L’attentat du 22 mars, à l’Oratoire St-Joseph de Montréal où le prêtre célébrant a été, heureusement légèrement blessé, a été spontanément considéré comme le fait d’une personne déséquilibrée. Plus encore, cette personne était déjà connue des policiers…Où est la vérité? Qu’est-ce qui justifie de cacher volontairement la nature et l’origine fondamentale de ces atrocités?

    Aimé par 1 personne

  2. La France a toujours eu une politique étrangère catastrophique depuis au moins De Gaulle. Une vision pan-arabe qui a été dramatique surtou depuis les attentats sur notre sol qui ont commencé sous Giscard et depuis ne se sont jamais arrêtés bien que nos politiciens et nos médias refusent toujours cette réalité. Attaquer les églises est dans la continuité de cette guerre de religion ou Jihad.

    Aimé par 1 personne

  3. … Et ce matin sur le plateau des GG, un benêt (pas si benêt que ça !) posait innocemment la question qui tue : « je ne comprends pas pourquoi on soupçonne toujours les musulmans dans ce genre d’affaires ». Mais cette question n’est ni innocente ni anodine… Elle sert en effet la cause musulmane qui se « victimise » à plaisir et à chaque fois avec la complicité des médias et du gouvernement. Ils occultent soigneusement les origines des auteurs de ces profanations et attentats qui sont pourtant connus de tous. Les Français s’informent en effet vers d’autres sources que celles « contrôlées » et ne sont plus dupes. Mais « l’autorité » reste maître du jeu (dictature ?) et nous « suicide » sciemment : il n’y a aucun moyen légal de contrer cette méthode avant les urnes. Il y a donc urgence à voter et à « bien voter ». Les Italiens, et d’autres nations européennes, ont compris, Pourquoi les Français n’auraient-ils pas compris eux aussi ? Il faut réagir !

    Aimé par 1 personne

  4. l’Eglise de Le Corbusier près de Belfort a vu ses vitraux d’origine , cassés , il y a deux ans ! Il me semble que chacun a à sa portée , d’écrire aux journaux locaux pour leur donner l’info sur ces dégradations, qu’ils ne veulent pas voir, histoire de les mettre en porte à faux avec leur conscience ! Il me semble qu’il faut faire ce travail, plus il y a de monde mieux c’est ! Je peux donner mon adresse mail à des personnes de ma région afin de s’associer ..

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.