Progressisme contre populisme


« La bonne politique est de faire croire aux peuples qu’ils sont libres.” »
(Napoléon) + cadeau de Pâques en vidéo…

Progressisme contre populisme

Par Henri de Gramond

Le Président français censé gouverner la France a divisé celle-ci en deux camps : le camp des progressistes, son camp, contre le camp des populistes, le danger.
D’abord pour que tout soit clair, voyons la définition dans les dictionnaires des deux appellations.
Progressisme : « Le progressisme est la volonté d’instaurer ou d’imposer un progrès social par des réformes ou par la violence en opposition au conservatisme. En tant que philosophie, le progressisme se base sur le progrès social et l’idée que les avancées en matière de science, technologie, développement économique et l’organisation sociale sont vitaux à l’amélioration de la condition humaine. » Selon le Petit Robert, le progressisme est « partisan d’une politique d’extrême gauche » et dans le langage commun, le progressisme est tenant du socialisme ou du marxisme.
Populisme : « Dans son acception générale d’aujourd’hui le mot populisme désigne une approche politique qui oppose le peuple aux élites politiques, économiques ou médiatiques. ».
Donc juste en se référant à ses définitions basiques, on ne constate pas l’opposition tranchée que fait le Président Macron entre progressisme et populisme.
On peut très bien être progressiste comme Mélenchon et sa France Insoumise tout en étant populiste en s’opposant à l’élite.
Il faudrait en fait opposer le terme progressisme à réactionnaire pour que cela ressemble à quelque chose.
Ce qui est grave dans l’utilisation que fait Macron de cette opposition entre progressisme et populisme c’est la confiscation totale de la liberté de penser autrement et mieux de pouvoir remettre en cause les dirigeants.
N’est-ce pas là la mise en marche d’une dictature ?
C’est le retour de l’idéologie marxiste ou communiste des années 1950 du temps de Staline.
Macron serait le nouveau gourou de la pensée évidemment universelle face à ce danger sournois et constant incarné par ceux qui aiment leur pays. Vous l’avez compris ces affreux nationalistes forcément rétrogrades, mal-pensants contrairement aux bien-pensants et qui ne devraient pas avoir droit au chapitre.
Macron et son monde enchanté de Bisounours nous vendent des promesses d’une société meilleure presqu’idéale sauf que rien ne se produit au final.
Pire la société s’enfonce jour après jour et les Français sont inquiets pour leur avenir.
Le gouvernement actuel s’enfonce tranquillement vers un totalitarisme intellectuel sournois mais bien réel.
Macron incarne la lumière face au populisme censé incarner les ténèbres.
Cette réduction simpliste est efficace et elle a toujours fonctionné au travers de nos médias qui retrouvent là la doctrine socialiste ou marxiste qu’il affectionnent tant.
La démagogie règne sans partage. C’est le temps du culte du chef !
Macron s’est sacré roi et il banalise le culte de sa personnalité à outrance.
Dans une démocratie, il est anormal qu’un Président en exercice puisse ainsi occuper les médias et faire une propagande comme on n’en avait pas connue depuis plus de 70 ans !
Macron se veut star sans concurrence et il entend s’imposer ainsi.
Il n’est plus dans le réel. Il se comporte comme un télévangéliste. Il vent du vent ! C’est inadmissible pour un Président.
La méthode est simple : que du bla-bla et rien de concret. Alors le Président écrit une lettre aux Français, il organise un faux débat national sur des questions qui n’intéressent pas grand monde? Il fait mine de supprimer l’ENA pour la reproduire ailleurs sous un autre nom. Il fait croire qu’il connait son peuple alors qu’il le m »éprise ouvertement (Il a assez prononcé de phrases insultantes en ce sens).
Sauf que certains Français, irréductibles, ne l’acceptent pas mais pas du tout !
Cette opposition tranchée par le Président est contraire à la déontologie et ne procède que de la pure propagande.
Macron ne procède que par provocation envers les Français et ce n’est pas acceptable au vu du poste qu’il occupe et totalement contraire à la déontologie.
Mais ce procédé semble séduire les médias qui s’en délectent.
On ne parle plus alors de la réalité des échecs répétés, des promesses non tenues, du désastre ambiant.
Les sujets qui intéressent vraiment les gens sont mis au placard.
Plus rien sur la montée énorme en France de l’insécurité, plus rien sur la hausse du chômage et rien non plus sur l’augmentation de la dette publique, etc.
Macron propose une vision mais pas des actes.
Avant lui, Mitterrand avait su capter l’attention ainsi mais ni Hollande ni Sarkozy n’avaient réussi dans cette voie.
Macron lui est sans rival déclaré aujourd’hui ce qui fait sa force.
L’idéologie triomphe partout et relègue la réalité dans les bas-fonds de l’Histoire.
Tant que la France accepte cela, plus rien n’est envisageable et surtout pas une vie meilleure.
Le danger est désormais total d’une France écroulée qui devient une sous nation.
Si on y regarde de près cette opposition en deux camps de la France par un président censé représenté tous les Français est dramatique et risque à court terme de créer un situation intenable. Nos stratèges au pouvoir jouent là aux apprentis sorciers avec la France.
Progressisme contre populisme : tout est dit.
Penser ne sert plus dans une société aseptisée, endormie et passive qui se laisse embobiner et détruire tranquillement.
L’avenir est très incertain.
« La bonne politique est de faire croire aux peuples qu’ils sont libres.” » (Napoléon)

Henri de Gramond

  Avec Macron tout progresse notamment l’insécurité, le chômage, la baisse du pouvoir d’achat, les taxes, les impôts, la corruption, la dette, la « religion d’amour » et la violence… Pas étonnant quoique très classique car la dialectique est l’arme absolue des « progressistes » tendance marxiste, socialiste qui travaillent pour votre bien : enfin pour vous le piquer !

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Henri de Gramond pour Observatoire du MENSONGE

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager !
Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas 
Observatoire du MENSONGE 

Du même auteur :

Cadeau de Pâques :

*  *  *  *  *

Entrez votre adresse mail pour nous suivre et être notifié des nouvelles publications.

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 50 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Faire un don

Pour aider le site à poursuivre…

€5,00

Ne manquer aucun article d’Observatoire du MENSONGE inscrivez-vous GRATUITEMENT à

parution chaque samedi

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

Nouveau : offrez vous le livre exclusif de Daniel Desurvire en téléchargement sur Amazon pour seulement 1,50 en cliquant sur l’image et soutenez ainsi Observatoire du MENSONGE

Le livre version papier c’est ICI au prix exceptionnel de 15,86 €  – 446 pages –

Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Minute du MENSONGE #67
Quand tout devient foireux

Le chant des sans-parti
On recherche activement l’opposition disparue partie sans laisser de traces…

  L’opposition c’est ICI et nulle part ailleurs !!!

Publicités

10 commentaires

  1. Bravo pour avoir su en quelques phrases, bien ciblées et puissantes, donner le ton sur l’essentiel. C’est cela que l’on retient le mieux. D’ailleurs, je partage, tant dans l’esprit que dans la lettre, cette approche exacte de cette réalité ainsi traduite. Merci.

    J'aime

  2. Macron n’est qu’un socialiste de plus mais qui comme dans la fameuse fable, Le petit chaperon rouge, a su se travestir pour faire fréquentable par la droite molle (UDI et LR). Je ne voulais pas voter aux Européennes mais je vais finalement voter utile, pas pour des petites listes qui ne servent à rien d’autre qu’à la promo de tel ou tel, mais pour la première fois de ma vie pour la liste du RN.

    J'aime

  3. Opposer les Français c’est le vieux truc de la gauche qui fonctionne bien depuis 1981 et que Macron a su développer à son tour depuis 2016 avec une variante moderne du gars qui veut faire croire qu’il va améliorer les choses : or depuis deux ans qu’il est là tout est pire… Réveillez-vous !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.