Sa Sérénissime Suffisance de l’opacité.


Accueilli par une foule en liesse ! Pardon, par une foule en laisse… Ubuesque mise en scène d’une promenade du « Monarc…Pitoyable, mais bien représentatif du personnage qui veut se la jouer cool, monsieur tout le monde, et se croit adulé..

La vérité dérange souvent en politique mais nous devons la dire !

Pour cela votre contribution est essentielle. Sans votre aide financière, le site disparaitra. L’Observatoire du MENSONGE est le premier site de l’opposition en France : alors pensez-y et donnez…

€5,00

Sa Sérénissime Suffisance de l’opacité.

Par Nanouche

Étonnante cette propension que le ‘Monarc’ a, à toujours demander aux autres de « réfléchir sur eux-mêmes » et de se remettre en cause quand le « né sachant » est bien incapable, lui, d’appliquer ses propres leçons ! Les « gilets jaunes » de Rugy, les journalistes, tous y passent… Plus assez cire-pompes les médias ? Interrogé par les journalistes, lors de son bain de foule organisé à Brégançon sur la démission de l’escrologiste de Rugy, Macreux1er a mis en garde contre « les tweets, les polémiques, les invectives qui montent » et « parfois nous conduisent à agir et à surréagir », prônant « la modération ». Continuant à dégoiser, il a eu ces propos, questionnant: « Interrogez-vous sur vous-mêmes aussi un peu », en leur proposant une réflexion sur le «statut de l’information à un moment donné» : «D’où elle vient ?» ; «Qu’est-ce qui est une vérité, qu’est-ce qui est une contre-vérité ?» ; «Qu’est-ce qui est moral ou légal ?», il a ajouté : « autant de sujets de réflexion «qui permettent à une démocratie d’être adulte», quelle démocratie En Macronie? La fameuse « démocrature », mais au nom du BIEN ! Il se comporte comme un autocrate ! Comment dire ? Après une justice instrumentalisée à des fins personnelles, après la loi sur les « fake-news », après la pseudo-lutte contre la « cyberhaine », après les « ennemis de la Macronie » c’est-à-dire ceux qui ne pensent pas comme le régime en place, après les huit journalistes entendus par la DGSI, après les Gilets jaunes, etc, il fait encore la leçon !
Également questionné sur les réformes à venir (retraites, institutions ou PMA ), il a éludé, considérant qu’il vivait, en ce moment, «dans la perspective de commencer des vacances», comment les journalistes ont pu lui poser de telles questions, franchement ! En avant le pognon de dingue, merci le contribuable, la famille Macron/Trogneux nous revient TROP cher, et c’est la Cour des comptes qui le dit. «Donc je ne vais pas commencer à vous parler de la rentrée», avant de lancer une dernière charge contre les médias. «Mais, vous aussi, prenez un peu de repos et de recul ». Comprenez votre position actuelle, vis-à-vis de Manu1er. Et puis, essayez d’être plus souriants, les journalistes, quand le petit ado immature, le bien nommé Macronéron vous parle de « démocratie adulte » ! Mis en place par des puissances financières, pour défendre leurs intérêts cachés, quelque chose s’est brisé, qui faisait le ciment de la démocratie. Quelque chose qui s’appelle le bien commun. Ce bien commun dont l’État est le garant au nom des citoyens, alors qu’il ne cesse de tout instrumentaliser à dessein. Depuis plus de deux ans chaque décision, chaque arbitrage, se fait non pas en fonction de la volonté majoritaire, mais au nom d’intérêts catégoriels, en faveur de quelques-uns, qui ont su peser plus lourd, s’installent dans toutes les strates de la société deux gangrènes mortelles : le ressentiment et l’incivisme. Tous les macronistes parlent en permanence de « démocratie » alors que la Macronie est tout sauf démocratique et plus près de « l’autocrassie ». L’arrivée de Macronéron au pouvoir est un hold-up, sauf que l’espèce d’entonnoir qui a été fabriqué fait qu’à un moment donné, ils disent tous qu’il a une légitimité ! Il nous a démontrés que le chaos, c’est Lui. Ces Bêêdéputés votent tout et n’importe quoi sans jamais se poser la moindre question et tous osent faire la leçon sur la démocratie ! Dès lors, ce ne sont pas les grandes déclarations et les promesses qui changeront quoi que soit, nous savons ce que valent ses promesses. Le macronisme n’est qu’une centrifugeuse, une infernale fabrique à exclusion. Il mène une politique profondément anti-nationale, anti-sociale, anti-ruralité. Le Ceta, canadien, le PDG France-KLM, Benjamin Smith, canadien et oh Air France passe une commande pour des Airbus qui ne seront pas fabriqués en France, mais seront construits de l’autre côté de l’Atlantique, à Mirabel au Québec, mais aussi aux États-Unis, dans la future chaîne de Mobile en Alabama. Les usines de Toulouse ne pourront donc pas en profiter… Quoi, mais non, on ne dit rien…
Cette politique du désastre, malheureusement, va se poursuivre à la rentrée. Chaud et … Show. Rubrique : pour les naïfs ; enfumage et poudre de perlimpinpin pour la rentrée. « C’est Moi le chef » et PhilippeBouffon ont l’intention de faire preuve de TACT pour les réformes sensibles qui les attend, du ‘tact’ MDR MDR… Le ministère du Travail a publié au Journal officiel le décret mettant en oeuvre la réforme de l’assurance chômage et comme annoncé, le nouveau règlement modifie la durée minimale de travail exigée pour ouvrir des droits au chômage un grand chamboulement qui va toucher «plus d’un million de personnes» avec des conséquences sous-estimées, la dégressivité pour les cadres et pour les entreprises le « bonus-malus » : sept secteurs directement impactés, mais attention « au nom de la justice sociale ». Combien la croissance ? Ah, oui 0.2%, autant dire nulle ! Il sont où les ‘super’ économistes qui le soutenaient ? Dixit l’assisté qui ne connaît rien à la vie en prenant son petit bain de foule, toute honte bue : « Je ne pense pas que ce soit une crise. Il y a des problèmes profonds dans notre pays qui sont liés à l’injustice, aux difficultés économiques qu’on connaît depuis très longtemps, aux défis qu’on a devant nous, liés au vieillissement, au numérique, à l’écologie… Je pense que ceci crée des peurs. Notre défi c’est d’y répondre. Et je ne crois pas du tout que ce qui a créé une colère sincère d’une partie de la population soit derrière nous ». Macronéron a assuré continuer être « à la tâche » et « vigilant ». « Il faut redonner du sens à l’action. Il ne faut non pas chercher à éteindre les peurs, mais redonner une perspective, un cap de ce qui est vivre ensemble entre Français de manière apaisée ». Redonner du sens à l’action pour celui qui n’est que com’, et qui pense que sa diarrhée verbale (et insulter parfois) vaut « action ». L’injustice et blabla qu’on connaît depuis longtemps ? Il aurait dû s’étouffer avec ses paroles ! D’ailleurs, il l’entretient cette crise pour qu’elle lui serve AUSSI électoralement pour 2022. Toujours la faute des autres avec lui, alors que jamais une telle crise ne s’était produite avant et c’est uniquement à cause de son incompétence crasse. Avec Monsieur Chaos, la crise est loin d’être finie puisque c’est lui qui la provoque avec ses mesures inappropriées et son comportement de petit dictateur imposant ses desiderata ! Que connaît-il à la vie, au pouls de la France et des Français lui qui est encore dans les jupons de sa mère ? Rien ! Président de la République ne s’improvise pas.
Plus assez au service de Sa Sérénissime Suffisance les médias, la preuve ; chaque jour des révélations scandaleuses dans l’affaire MacronBenalla. La pressaille vient de faire une découverte, des règlements suspects dans ses comptes de campagne, non pas possible ! Parangon de vertu MacronBarbouze… Lui qui n’avait que le mot « transparence » à la bouche. Bercy, l’enveloppe ministérielle utilisée à 80% à des fins personnelles. La vente d’Alstom et son lot de donateurs opaques, drôle d’histoire qui n’a pas alerté la Justice. Le soutien des magnats de la presse. Des comptes de campagne faux. Des professionnels du service d’ordre payés en cash, des sociétés de sécurité privée qui n’apparaissent pas dans les comptes officiels de certains meetings, une commission de contrôle des comptes de campagne ‘qui n’a pas les moyens de contrôler’, ah ah ah uniquement ses comptes alors !… Du personnel non déclaré, des versements en liquide intraçables et oh surprise « Je l’ai perdu […] Je ne l’ai plus […] Je ne souhaite pas donner d’éléments sur ce téléphone», assurait Benalla à propos de son téléphone « personnel » lors de sa première garde à vue, le 21 juillet 2018, téléphone retrouvé avec contact du cabinet de BRIGITTEMACRON, Kohler, Jean-Luc Minet, le commandant militaire en second de la présidence de la République qui traite tout le monde de cons, messages via Telegram à Manu1er qui le soutient, compte bancaire personnel qui recevait régulièrement une avance de plusieurs milliers d’euros pour payer la sécurité du candidat, d’où venait cet argent ? Personne ne le sait… Justice indépendante, paraît-il ! On comprend mieux les raisons pour lesquelles le Benalla est surprotégé… Quant à la disparation de son coffre qui s’est volatilisé, comme par magie, il devait contenir des informations très embarrassantes sur le financement de la campagne du Télévangéliste.
Que disait MacronMenteur ? Ah, oui, « c’est l’histoire d’un type qui pète les boulons géré par des amateurs, de quelques barbouzes officiant à la Préfecture de police qui tentent de profiter de la bavure pour régler des comptes (…) « Nos opposants veulent transformer une connerie en scandale d’État ». Plus personne n’est dupe, cette élection fut une grande mascarade, où mensonges, escroqueries et tricheries ont servi à commettre un hold-up « démocratique » bien orchestré par une équipe de barbouzes, de journalistes en service commandé et cette Justice si indépendante. Alors, il est beau le « Nouveau Monde » avec sa moralisation en guise de politique, heureux les naïfs ? Que disaient-ils, tous en 2016/2017 ? Probité et talent indéniable… Ils sont où les hommes en blouses blanches ?

Nanouche pic  Nanouche

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: NANOUCHE pour La gauche m’a tuer

Dessin de couverture par REGUEL

♣   ♣   ♣   ♣   ♣

Entrez votre adresse mail pour nous suivre et être notifié des nouvelles publications.

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 50 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui nous suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

La vérité dérange souvent en politique mais nous devons la dire !

Pour cela votre contribution est essentielle. Sans votre aide financière, le site disparaitra. L’Observatoire du MENSONGE est le premier site de l’opposition en France : alors pensez-y et donnez…

€5,00

parution chaque samedi

Ne manquer aucun article d’Observatoire du MENSONGE inscrivez-vous GRATUITEMENT :

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

Ecrivez vos suggestions pour sauver la France dans la rubrique « LAISSER UN COMMENTAIRE » après cet article

Vous pouvez nous soutenir car nous le méritons en achetant ou en téléchargeant nos livres uniquement sur AMAZON en cliquant sur le titre choisi.

Nous vous en remercions !

6 commentaires

  1. Commentaire sur « Volontaires pour la France »sur Macron et le défilé du 14 Juillet

    Patrick VERRO
    22 juillet 2019 at 22 h 45 min

    Lettre de la Marquise de Mévigné à Madame de La Grignardière

    Ah Ma fille quel bonheur de vous écrire car je m’en vais encore parler de sa Majesté Louis-Emmanuel en visite de ses Armées avec le Grand Général Gouverneur du Tout Paris. Mes yeux en sont encore tous esbaudis et mes oreilles teintent encore des cris de joie du bon peuple de la Capitale à son égard ; évidemment quelques gueux au justeaucorps jauni par les escarbilles de nos campagnes troublèrent quelque peu les cris d’allégresse de leurs voix rauques d’assoiffés, réclamant du pain, mais les grippe-coquins démontrèrent vite leur zèle en en embastillant quelques-uns ! Les trompettes et tambours de la Garde Royale, en grande tenue, avaient inauguré le défilé, ce qui augura bien de ce que les gazettes allaient pouvoir portraiturer de ces héros, qui nous avaient tiré quelques larmes de fierté. Le reste des troupes leur emboitèrent le pas, mousquets calés à l’épaule, avec un zèle et une inflexibilité qui ne pouvaient que nous laisser coi…
    Leurs seigneuries et autres excellences de hautes et basses lignées, qui entouraient le roi, firent très bonnes figures face à la soldatesque bien cadencée, chaperonnée par leurs chefs emplumés. Sa Majesté – qui brille de tous ses feux – avait d’ailleurs bien fait les choses en conviant le ban et l’arrière-ban du gratin des chefs d’État européen, qui chacun, quand son tour vint, lui susurra à l’oreille l’expression de sa sérénissime considération. Mais les allèchements de cette messe laïque furent encore le spectacle inattendu d’un homme volant qui déboucha de nulle part pour s’immobiliser devant nous ; après les froidures de la stupeur, les clameurs d’admiration se surpassèrent pour mieux le complimenter et l’on se demande encore comment on n’a pas pu aviser les fils qui devaient bien le relier à quelque magicien qui devait bien agir comme un marionnettiste qui manipule ses pantins ; et aussi l’intérêt mâtiné de méfiance que portaient tous les courtisans présents à cette Madame de La Trognonnerie, ennoblie par un homme de la Finance, vite oublié, et dont la petite fortune provenait de l’activité de confiseurs de ses ascendants mais qui avait su activer les ardeurs de Louis-Emmanuel par la grâce de Dieu (formule elliptique que seuls mes contemporains comprendront) pourtant fort plus avancée en âge que lui ! Mais le sommet de l’intrigue consista à scruter les faits et gestes de Monsieur Le Grand Chancelier de l’environnement et de sa femme Séverine de Gala, qui venaient de défrayer la chronique. Comment vous décrire le divertissement que nous eûmes ? Nous guettâmes la moindre attitude de Notre Grand Monarque qui eût pu nous apporter quelqu’ indice du discrédit, voir de la déchéance de son Ministre, sachant que nous étions bien aises de savoir combien on oublie facilement, en ce pays, petits et grands potentats. M. Le Chevalier de la Garde Rapprochée me narrait encore l’autre jour avec enthousiasme tout le bien qu’il fallait penser de la solidité affichée des vertus de ce grand personnage de l’État, combien il était vrai, combien il aimait la transparence, combien il était juste et impitoyable. Hélas la destinée voulut que l’on entendît parler en mal de lui, confirmant ainsi qu’il n’y avait pas loin du Capitole à la Roche Tarpéienne, par une communication qui nous dévoila toute sa friponnerie à l’égard des deniers publics et de ceux qui, par contre-coup, s’honoraient d’avoir été en sa compagnie Bien des siècles en donneront de pareil : je ne trouve pas qu’on reste bien longtemps aveugle en celui-ci, du moins par les gens que je vois. Je crois que c’est toujours dangereux de se vanter d’être en bonne compagnie, l’Histoire finissant toujours par remettre chacun à sa place comme il se doit et comme si de rien n’était ! Et l’on rira encore longtemps de cette décoration qu’il reçut du « Homard aux œufs marris » lors d’un de ses déplacements dans les lointaines Antilles.
    Enfin la journée se termina par quelques exultations assez violentes et de très mauvais aloi de la part de quelques soi-disant Maures mais qui ne furent que très mollement réprimées étant donné la diplomatie consensuelle que notre Souverain voulait entretenir avec le Grand Turc…

    Adieu ma très chère, reçois mille baisers de tendresse de ma part.

    J'aime

  2. Encore et toujours la France ne sait pas choisir ses dirigeants : dès qu’il y a un mauvais , c’est celui-là qu’elle prend. Ce qui ne devrait pas s’arranger de sitôt car ceux qui votent le plus sont pour ce Macron. C’est désespérant d’être aussi naïfs et aveuglés. Heureusement qu’il existe des auteurs qui nous décrivent la réalité comme sur ce site.

    J'aime

    1. Vous écrivez: « Heureusement qu’il existe des auteurs qui nous décrivent la réalité comme sur ce site ». Effectivement. Mais nous lecteurs avons le devoir de diffuser au maximum afin de rejoindre le plus de citoyens possibles. Ceci, afin qu’à la longue, ils finissent par réaliser et prendre les bonnes décisions le jour du vote. Imaginons que chaque personne envoie à deux contacts et que les deux contacts font de même chacun… au neuvième échelon de la pyramide, 256 personnes auront reçues les informations en provenance du site.

      Aimé par 1 personne

  3. « Toute nation a le gouvernement qu’elle mérite. » – Joseph de MAISTRE

    J’ai relevé tout particulièrement que « dans toutes les strates de la société s’installent deux gangrènes mortelles : le ressentiment et l’incivisme. » et que « Président de la République ne s’improvise pas. »

    J'aime

Répondre à Macaron Pistache Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.