La grande fracture


Deux France sont désormais opposées celle d’en haut et celle d’en bas : la première méprisant la seconde.

La grande fracture

Par Maxime Tandonnet

France d’en haut, celle des plateaux de télévision, des grandes écoles et des bons quartiers parisiens, de l’impôt sur la fortune immobilière et qui vote LREM/ France d’en bas, anonyme, inconnue, discrète, provinciale, qui rame pour finir les fins de mois et partir en vacances.
La fracture ne cesse de s’aggraver au fil des jours.
La première s’enivre depuis une semaine, jusqu’à se rouler par terre, du lynchage – mérité – d’un « écrivain » gaucho-médiatique à la mode.
Tel est le psychodrame national de la rentrée.
La seconde (la France dite d’en bas), s’incarne aujourd’hui dans le visage d’un jeune homme de 19 ans, pâtissier, issu d’un village de Savoie, passionné de musique et de nature, immolé avant-hier par un réfugié afghan à Villeurbanne.
La France d’en haut se contorsionne depuis deux jours pour banaliser la tragédie: « un fait divers », « à la mauvaise place, au mauvais moment », « un mort seulement »! Un seul mot d’ordre, élément de langage implicite, écrase toutes les réactions de la France d’en haut: accident, sans le moindre espèce de rapport avec la menace terroriste.
Certes, l’homme a « entendu des voix » lui dictant de tuer des mécréants.
Mais peu importe, la question ne doit même pas se poser.
Fort peu d’hommage, peu de mots de compassion et de solidarité, ou du bout des lèvres pour celui qui a perdu la vie.
Pourquoi? Eviter à tout prix que l’idée même d’un lien avec les notions de barbarie, de jihadisme ou de fanatisme, ne vienne ternir l’image du « nouveau monde », tout en harmonie, dans lequel nous sommes supposés vivre depuis juin 2017.
Et puis il y a les autres, à l’inverse, les politiciens charognards qui tentent de récupérer le drame à des fins électoralistes en l’exploitant sans vergogne avant même que le sang et les larmes n’aient commencé de sécher. Entre les deux, entre les pacifistes et les charognards, que reste-t-il de la compassion et la solidarité nationale, envers un jeune homme de 19 ans, qui n’était ni gendarme, ni prêtre, ni policier, sacrifié par une brute.
Et puis une question abominable me vient à l’esprit: si le jeune homme avait été, non pas apprenti pâtissier savoyard de 19 ans, mais un étudiant du 7e ou du 16e arrondissement, à Sciences PO ou HEC, un fils de ministre, ou de député LREM, ou rejeton héritier d’une grande boîte du CAC 40, la France d’en haut eût-elle réagi avec autant de détachement?
Ce n’est qu’une question. J’ai bien le droit de me la poser, non?

Maxime Tandonnet

max tAncien conseiller à la Présidence de la République sous Sarkozy, auteur de plusieurs essais, passionné d’histoire…

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Maxime Tandonnet pour Maxime Tandonnet – Mon blog personnel

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur donc en aucun cas Observatoire du MENSONGE 

♣   ♣   ♣   ♣   ♣

Entrez votre adresse mail pour nous suivre et être notifié des nouvelles publications.

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 50 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui nous suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

La vérité dérange souvent en politique mais nous devons la dire !

Pour cela votre contribution est essentielle. Sans votre aide financière, le site disparaitra. L’Observatoire du MENSONGE est le premier site de l’opposition en France : alors pensez-y et donnez…

€5,00

parution chaque samedi

Ne manquer plus aucun article de l’opposition qui s’oppose et soutenez-nous en vous inscrivant GRATUITEMENT ci-dessous à La Semaine du MENSONGE 

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

Ecrivez vos suggestions pour sauver la France dans la rubrique « LAISSER UN COMMENTAIRE » après cet article

Vous pouvez nous soutenir car nous le méritons en achetant ou en téléchargeant nos livres uniquement sur AMAZON en cliquant sur le titre choisi.

Découvrez en exclusivité mondiale sur AMAZON, le nouveau livre de Daniel Desurvire en cliquant ICI
↓   ↓   ↓  
Version E BOOK en cliquant

Autres livres disponibles sur AMAZON, commander en cliquant sur le titre :

« Tout a commencé par un rêve, le socialisme, et se termine par un cauchemar, la réalité. »
Alexandre Goldfarb

Publicités

4 commentaires

  1. L’article 35 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1793 légitimise

    la désobéissance civile :

    « Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. »

    J'aime

  2. D’accord avec vous Michel43, il y a en France une Bêtisassion de certains français à ne comprendre ce qu’ils veulent bien comprendre…!
    Quand les communautés se dressent les unes contre les autres, que nos symboles et nos valeurs sont rejetés, torpillés, brûlés, seule la honte gouverne. Une honte qui domine tout. C’est ça la France ?
    Il est clair que le pouvoir sait très bien que la situation de notre pays devient de plus en plus explosive, que la criminalité va crescendo avec l’immigration de masse et que l’échec de l’intégration menace la cohésion nationale…
    AUX LARMES CITOYENS…

    J'aime

  3. heureusement qu’il y a des  » charognards » pour essayer d’ouvrir les yeux des gens.
    Je suis révolté par le traitement de cette affaire, tout pour l’assassin, rien pour la victime…surtout pas » d’amalgame ».
    Et combien sont passées sous silence médiatique.
    cordialement quand même.

    J'aime

  4. et bien MOI,,,je soutiens les charognards ,qui on raison de hurler leurs indignations ,que faisait cette assassins en France, comment est t « il arriver, surement grâce a des associations subventionner ,que pense les parents et la famille de ce jeune assassiner,,,la France d’en haut verse des larmes de crocodile, ,,comme toujours ,OUI les charognard doivent monter aux créneaux ,si elle ne le faisait PAS,,,elle se déshonorais ,,,,

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.