La gouvernance de la com’ avec son grand enfumage permanent.


Ce que le gouvernement fait mine de donner n’est qu’un leurre pour en prendre plus dans vos poches…


Chers lecteurs,
D’abord nous vous remercions de venir lire nos articles sur Observatoire du MENSONGE.
Nous avons besoin de votre soutien car notre survie dépend des dons (à partir de 2€).
Alors nous comptons sur vous ! Cliquersurleboutonci-dessous : c’est simple et sécurisé!

La gouvernance de la com’ avec son grand enfumage permanent.

Par Nanouche

La Macronie si ‘généreuse’ fait croire que les baisses d’impôts annoncées en fanfare « c’est du pouvoir d’achat ». Vous pensiez que c’était un cadeau ? Pour mesurer l’ampleur de la baisse qui surviendra «dès janvier», il faut diviser la somme par le nombre de mois dans l’année, et ensuite par deux dans le cas des couples qui sont prélevés chacun sur leur salaire (ou leur retraite). Au total, le gain sera divisé par vingt-quatre. Exemple « si le ménage est un couple, et si son gain est de 303€, la baisse d’impôt se traduira par 12,62€ chaque mois… ». Votre « Saigneurie » est trop généreuse… Pour mémoire, les cotisations des mutuelles ont bondi de 4 % en janvier !
Comment récupérer ces soi-disant milliards offerts en cadeau ? BLM a annoncé une augmentation du malus pour les véhicules les plus polluants « à partir du 1er janvier », souriez ‘ceux qui ne sont rien’. Un malus qui sera abaissé. Alors qu’aujourd’hui il concerne les voitures qui émettent 117 grammes de CO2 par kilomètre, le seuil sera passera à 110 g/km en 2020. Il a pris un exemple : « Pour un véhicule qui émet 140g/km, on va passer le malus de 690€ à 1.901€. C’est une manière de dissuader les gens d’acheter des véhicules polluants ». Imposer, taxer, pénaliser c’est le credo de la Macronie! Mais attention, les macronistes vous font savoir que les taxes sur le carburant n’augmenteront pas et que la taxe carbone est (pour l’instant) abandonnée !
Quand le « Mozart de la finance » tablait sur un équilibre des comptes… De la Sécurité sociale…Par l’opération du Saint-Esprit. Un déficit prévu de 5,2 milliards en 2020 et des comptes dans le rouge au moins jusqu’en 2023. Manque à gagner. Le régime général des salariés du privé (CNAV) et le Fonds de solidarité vieillesse devraient respectivement enregistrer un déficit de 2,1 et 2,3 milliards en 2019 et rester dans le rouge en 2020 (-2,7 milliards et -1,4 milliard). Et le gouvernement va utiliser ces chiffres pour justifier de l’intérêt de sa réforme des retraites. La prime de 1.000€ mise en place cette année et reconduite sous conditions en 2020 a réduit les rentrées de cotisation pour la Sécurité sociale. L’exonération de cotisation sur les heures supplémentaires et la baisse du taux de CSG pour une partie des retraités pèse également sur la branche vieillesse. Des mesures qui ne seront pas compensées par l’État et qui sont estimées respectivement à « 31,2 et 1,5 milliard ». Raison pour laquelle Macreux1er veut faire main basse sur le magot du privé.
Réforme de l’État… Le gag ! En 2020, les effectifs de l’État diminueront de seulement… 47 postes ! Quel courage ! 1 mi-temps par département. Ils ne vont pas s’en remettre. Et c’est lui qui à la tribune de l’ONU donnait aux autres dirigeants une leçon sur le courage ah ah ah… Sur tout le quinquennaze, ils ne baisseront que de 10 500 postes. Les sondages, sur les élections municipales de mars 2020, que l’exécutif a en sa possession sont mauvais, alors La Macronie en panique laisse cette ‘population’, pour l’instant, tranquille, qui représente 6 millions de fonctionnaires. Ça vaut le coup de récupérer ces voix, comme celles des retraités, après la cacophonie sur les aides à domicile, environ 14 millions… Calculs politiciens, uniquement, il n’est que dans la préparation de la campagne de 2022.
Où sont les promesses « d’Abracadabra » de la campagne présidentielle ?
La dette publique de l’État représente 99,5 % du PIB. Sur un an, elle a progressé de 0,6 point. Le déficit budgétaire de l’État restera l’an prochain à des niveaux extrêmement élevés : 93.1 milliards !
Faute d’économies, l’exécutif délaisse le redressement des comptes, n’investit qu’à moitié et se retrouve dans une situation de grande vulnérabilité. Le « ballon d’oxygène » des taux d’intérêt bas devrait être exclusivement consacré à la réduction de la dépense publique et l’investissement, ce que Macronéron ne fait pas. Zéro économie… Gabegie et pognon de dingue ! Depuis un mois chaque semaine, il annonce un gros chèque pour ceci ou pour cela pensant s’acheter des voix.
Tout va bien, nous avons le « Mozart de la finance » aux manettes. Il emprunte, il emprunte il ne fait qu’emprunter. La France a les comptes de la zone euro les plus mal tenus. On est le pays de l’Union européenne qui a le plus fort déficit public ! Et sa « Saigneurie » donne des leçons à l’Europe entière.
La France se distingue en Europe par son incapacité à faire fondre sa montagne d’endettement…
En 2020, elle va lever pour se refinancer sur les marchés un montant record de 205 milliards.
Argent magique, allons-y gaiement, pour ; câlinothérapie. Le budget global du ministère de l’Enseignement supérieur pour 2020 est en hausse de 500 millions. Mais les règles de répartition des crédits vont changer : les hausses seront attribuées aux écoles et universités qui mettent en oeuvre les « actions prioritaires » du gouvernement. Le ministère évoque aussi « la maîtrise » de leur masse salariale ( ?). Après le suicide d’une directrice d’école, il a fallu une semaine à Blanquer pour annoncer un « Comité de suivi » !! Manifs dans toute la France, les enseignants sont aussi vent debout contre la Macronie, d’ailleurs comme tous les corps de métier.
Après la PMA, et son remboursement par la Sécu, l’ère du « progrès » c’est ; prendre le contrôle de votre vie privée… Macreux1er annonce qu’il lance une commission d’enquête sur l’accompagnement des parents du quatrième mois de grossesse aux 2 ans de l’enfant. Nouveau délire !! S’il est des inquiétudes normales pour de jeunes parents, elles ne devraient pas être l’occasion de douter de leur capacité à s’occuper de leur nouveau-né. C’est pourtant dans cette brèche que cherche à s’immiscer Macronéron, celui qui n’a pas eu d’enfant, mais « veut » vous inculquer comment les élever ! Un pas de plus dans le contrôle croissant que l’État cherche à exercer sur les familles. À quand la commission sur les 1000 premiers jours de vie en couple ? Ou celle sur comment organiser les premiers mois de sa retraite ? Celle sur comment mettre en place l’alimentation idéale ? Nous passons sur le sexe, les loisirs, la culture… Et comme cette majorité est essentiellement de gauche, un amendement c’est glissé dans loi bioéthique, les enfants nés de GPA reconnus dans la filiation, contre l’avis du gouvernement… Porte ouverte.
Ah, les élections… Rétropédalage de Pénicaud concernant les auto-entrepreneurs: le décret visant à réduire les exonérations de charges est reporté. Tour de passe-passe pour faire baisser le chômage : L’exécutif impose aux employeurs de financer davantage l’agence tout en baissant ses propres financements. L’arme préférée de la Macronie pour montrer qu’elle veut faire baisser le chômage consiste à… embaucher de nouveaux agents à Pôle emploi. Recruter 1000 nouveaux conseillers et former 3000 «conseillers Pôle emploi à l’accompagnement» d’ici l’été 2020. L’UNEDIC apporte deux tiers du budget de l’agence, soit plus de 3 milliards. À l’horizon 2022, l’Unédic contribuera non plus aux deux tiers, mais bel et bien à hauteur des 4/5èmes du budget de Pôle Emploi. D’autant qu’en face, le gouvernement organise la baisse des allocations chômage des cadres pour environ 200 millions par an, tout en les faisant cotiser toujours autant. Car oui, augmenter la contribution de l’Unédic revient tout simplement à augmenter la contribution des employeurs privés. Quid de l’employeur public? Et bien! l’État, lui, va baisser sa propre contribution d’environ 300 millions. Ce (très discret) jeu de vases communicants permet à l’État d’afficher moins de dépenses… Tout en transférant de facto ces mêmes dépenses au secteur privé. Encore une fois, on demande aux entreprises de financer, de force, un service dont elles ont besoin, mais qu’elles n’ont pas choisi et qui marche mal, en l’occurrence Pôle emploi. On ne peut manquer de souligner le double paradoxe: baisser l’indemnité de chômage des cadres pour équilibrer le budget tout en attribuant le double des économies escomptées à Pôle emploi. Baisser d’autant sa propre participation du budget à Pôle emploi tout en annonçant dans les documents budgétaires la création de 1000 postes à Pôle emploi… ce qui ne manque pas de piment. La réforme de l’assurance chômage fera 40% de perdants qui seront encore plus précarisés ! Et comme le chômage en réalité ne baisse pas, voilà que Pénicaud avec Wargon et de la secrétaire d’État à l’Économie Agnès Pannier-Runacher, deux emplois fictifs, va se lancer dans un « Tour de France des solutions » pour mettre en avant des initiatives locales susceptibles d’être retenues dans le cadre de la mobilisation pour l’emploi à échelle nationale ah ah ah, dernièrement elle fanfaronnait devant les caméras que les réformes mises en place, fonctionnaient !
GrandEnfumage, le retour ! MacronShow s’est donné en spectacle à Rodez devant 500 personnes afin de leur expliquer comment il va les appauvrir, mais sachez que c’est pour NOTRE BIEN !
« Je veux un nouveau contrat social, le système n’est plus juste, il va permettre d’ajuster, de corriger, de changer, blablablaaaaa ». Manu1er veut, au lieu de dire « il nous faut » mais il veut surtout refonder un système de retraite opaque et injuste ! Macronéron se réfugie derrière un soi-disant État moderne qui au nom du « progrès » veut appliquer par les mêmes méthodes ce que les États totalitaires de l’époque prônaient ; « l’égalité » en employant le mot « juste » partout. Mais qu’est-ce qui est juste ? La mainmise de l’État sur vos pensions de retraite avec lesquelles il jouera à la baisse selon la santé économique du pays ? « Juste » aussi de faire main basse sur le magot des professions libérales qui ne coûte rien aux contribuables ? En revanche, injuste les pensions des artisans, des agriculteurs, etc. qui verront leurs pensions diminuer alors qu’ils ne touchent quasiment rien. Est-ce juste d’appauvrir presque toute la société française ? On savait l’enfant roi complètement coupé du monde réel, mais là, ça dépasse tout.
« La marche de la colère », 18 ans, 18 ans que les policiers ne s’étaient pas mobilisés, tous syndicats confondus pour exprimer « un ras-le-bol profond » : hausse des suicides, heures supplémentaires, réforme des retraites, management défaillant et aucune considération de l’administration, pas de réponse pénale réelle efficace et dissuasive, matériels vétustes, etc. Exemple d’un message des policiers à Manu1er, Philippe et Castakéké : « mais tout le monde doit comprendre qu’il y aura le feu dans la maison ‘police’ si le gouvernement devait suivre les préconisations du rapport Delevoye. Castakéké devrait cesser sa politique du tweet: « je les comprends » mais traduisons-le : ‘c’est pas moi mais l’autre’… Mais oui, pour quelles raisons alors les policiers ont décidé de manifester sous CE gouvernement et pas un autre ? Avertissement aux macronistes : « nous n’avons pas l’impression qu’ils prennent la mesure de notre ras-le-bol, ils ont intérêt à faire gaffe sinon on passera sans doute à d’autres types d’action. Nous sommes déjà dans l’après 2 octobre ». Castaner a promis d’augmenter les effectifs, ah oui ? Mais non, dans l’administratif ! Et ensuite, lui aussi leur a promis de l’argent magique !
Et voilà qu’à cela s’ajoute le drame à la Préfecture de police de Paris, quatre policiers tués. Quel choc.
Castakéké ou le « circulez y’a rien à voir », dans les premières minutes, quelle incompétence alors que nous sommes au cœur d’un dysfonctionnement majeur qui a conduit à un drame terrifiant. Allons-nous continuer encore longtemps avec ce déni de réalité afin de ne stigmatiser personne ?
Précipitation du gouvernement de la com’ qui a déblatéré devant les caméras alors que l’enquête est en cours. Même précipitation concernant Rouen, qui fut un choc aussi, pas sur le même registre, mais choc malgré tout concernant l’usine Seveso. Gros cafouillage de la Macronie niveau com’ qui n’a fait qu’aggraver les suspicions. Exemple de ce qui a été répété en boucle : «Pas de toxicité», mais un «gel des productions agricoles», des odeurs «gênantes» mais «pas nocives», «la ville est polluée» et une com’ gouvernementale chaotique faite de déclarations contradictoires. Est-ce la com’ qui est chaotique ou ce gouvernement ? Alors, si ces macronistes ne savent pas tout, pour quelle raison disent-ils qu’il n’y a aucun risque ?
D’ailleurs, l’usine à gaz macroniste a décidé « d’innover » pour sa « Convention citoyenne sur le climat », au passage cela coûtera quatre millions aux contribuables, en faisant croire que les citoyens auront leur mot à dire, ah oui ? Mascarade… Basée sur du vent.
Et puis cette semaine pour couronner le tout, on apprend que Narcisse voulait ‘présider’ la messe d’hommage à Jacques Chirac puisqu’il a fait envoyer un courrier à l’archevêché de Paris, malaise… Ou la récupération abjecte ! Le cynisme de ce grossier personnage prêt à tout pour faire sienne la sympathie de ‘Chichi’, alors échouant d’un côté, il a décidé le 7 octobre d’inviter les 300 personnes au Château qui travaillaient à l’époque sous la présidence Chirac… Et votez pour moi.
Obnubilé par son pouvoir personnel, mais surtout par sa propre personne bouffie de suffisance, il va jusqu’à se prendre pour Dieu le Père lui-même. La chienlit généralisée en France grâce à Mr Chaos ; les urgences, les agriculteurs, les policiers, les professions libérales, les enseignants, …
S’il y a bien un domaine où il brille, c’est le ridicule jusqu’au grotesque ! Il est le néant sauf quand il s’agit d’admirer son nombril. Où sont les hommes en blouses blanches ?

Nanouche pic  Nanouche


Attention ce texte est un pamphlet n’engageant que son auteur. Observatoire du MENSONGE défend la liberté d’expression !        Faîtes de même en le partageant et/ou en nous suivant. MERCI !

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: NANOUCHE pour La gauche m’a tuer

Dessin de couverture par REGUEL

parution chaque samedi

Ne manquer plus aucun article de l’opposition qui s’oppose et soutenez-nous en vous inscrivant  ci-dessous à La Semaine du MENSONGE pour 12 € par an.
Votre aide représente 1€ par mois !!!
Ce n’est pas grand chose mais cela change tout…
Merci !

Abonnement Semaine du MENSONGE

Pour soutenir Observatoire du MENSONGE, je m'abonne un an à Semaine du MENSONGE

€12,00

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 50 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui nous suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Vous pouvez nous soutenir car nous le méritons en achetant ou en téléchargeant nos livres uniquement sur AMAZON en cliquant sur le titre choisi.

Découvrez en exclusivité mondiale sur AMAZON, le nouveau livre de Daniel Desurvire en cliquant ICI
↓   ↓   ↓  
Version E BOOK en cliquant

Autres livres disponibles sur AMAZON, commander en cliquant sur le titre :

Entrez votre adresse mail pour nous suivre et être notifié des nouvelles publications.

«Tout a commencé par un rêve, le socialisme, et se termine par un cauchemar, la réalité».
Alexandre Goldfarb

Publicités

3 commentaires

  1. J’aime bien vos articles, en général très pertinents, mais ils gagneraient à être écourtés… Superbe votre dessin de couverture.

    J'aime

Répondre à Patrick Redon Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.