Le grand n’importe quoi


Un gouvernement incompétent, hermétique aux vrais problèmes, incapable de faire face, ne peut plus continuer ainsi ? C’est trop dangereux.

Le grand n’importe quoi

Par Mathilde Revenu

Ce gouvernement manie l’incompétence à un tel niveau qu’il faut se poser la question de savoir s’il peut continuer ainsi. Nous sommes dans la négation totale de tous les problèmes : que ce soit médical, que ce soit économique, que ce soit pour la sécurité des biens et des personnes, que ce soit pour les retraites, etc.

Il est ridicule pour ne pas employer d’autres mots plus lourds et moins polis.
C’est désespérant car cela hypothèque tout l’avenir d’un pays qui a été un grand pays, ne l’oublions jamais.
La France des Lumières est en train de s’éteindre.
Le cauchemar continue.

Ce virus, d’ailleurs, permet à ce gouvernement de ne plus s’occuper de rien et d’occulter le poison des déficits et des erreurs monumentales commises.
Les mesurettes prises pour soi-disant faire face au virus serait comiques si la situation n’était pas tragique.
Leur incapacité apparait désormais chronique.
Ce gouvernement est totalement dans le déni de la réalité.
Il impose de supprimer les réunions d plus de cinq mille personnes, c’est grotesque car le risque existe à tous les niveaux.
C’est Le grand n’importe quoi !
Il se comporte de façon étrange et inappropriée.
À croire qu’il plane dans l’atmosphère en vue d’aller sur Mars…
C’est inacceptable.

Français, réveillez-vous !
L’incapacité flagrante du pouvoir gangrène la France.

« Il y a deux virus en France : le coronavirus et la propagande. Les deux sont dangereux. » Mathilde Revenu

La déroute du macronisme se confirme chaque jour davantage et l’évidence saute aux yeux : ils ne sont plus capables de gouverner.
Le premier, espérons-le, à court terme et le second lui dure depuis des dizaines d’années.
Comment un pays comme la France peut-il s’enfoncer ainsi vers les ténèbres ?
La haine, la violence et la bêtise emportent tout sur leur passage.
La laïcité tant voulue et tant vantée est en train d’éclater face à une religion communautariste et agressive.

Les erreurs politiques de dirigeants sans aucune vision sont répétées et de plus en plus évidentes.
Elles créent une angoisse nationale et un mal être évident.
Les beaux discours creux du Président et des ministres ne passent plus !
Le baratin du gouvernement ne fonctionne plus mais plus du tout.
Trop c’est trop !

“Un socialiste est un homme qui ne fait aucune différence entre une canne et une ombrelle parce que toutes les deux tiennent dans un porte-parapluies.” David Lloyd George 

En prime, ce gouvernement se vante d’être au travail, ce qui ajoute au scandale de son incompétence.
Ce qui serait risible ne l’est plus : il faut au moins voter en conséquence et les désavouer fortement !

Mathilde Revenu


 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Mathilde Revenu pour Observatoire du MENSONGE

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager !

Dessin de MUTIO pour URTIKAN

Entrer une adresse mail valide dans la case dédiée.


Nous vous remercions de nous aider en vous abonnant à


parution chaque samedi

La Semaine du MENSONGE pour seulement 12 € par an. 

Validation sécurisée du formulaire de paiement en cliquant ICI

En cadeau, pour tout abonnement à Semaine du MENSONGE, vous recevrez mon dernier livre en PDF « à travers mes commentaires »(V2)

*****

NB : vérifiez que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

 

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 60 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui nous suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Nous avons besoin de votre soutien ! Comment ?
Soit vous nous suivez, c’est gratuit, soit vous vous abonnez (12€ par an) à Semaine du MENSONGE, soit en faisant un don. – voir ci dessous –

Même modeste, à partir 1 Euro, votre don ne peut que nous aider. Merci ! Alexandre Goldfarb


8 commentaires

  1. C’est tellement vrai = « Il y a deux virus en France : le coronavirus et la propagande. Les deux sont dangereux. »

    J'aime

  2. Tout cela est hélas vrai, repris et rabâché par tous les observateurs de la vie publique sans que nous n’ayons le moindre moyen institutionnel d’y mettre fin. Le danger est là. Luc Ferry avait prévenu : « nous avons placé un gamin à la tête de l’Etat et nous allons le payer très cher ». Nous y sommes: un pouvoir qui s’enferme et s’entête ; aucun contre-pouvoir efficace ; aucune solution institutionnelle : la solution est dans la rue. La Vè République est un fardeau beaucoup trop lourd à porter pour les frêles épaules du farfadet qui nous tient lieu de « Président » et qui, en fait, se comporte en monarque rassuré par le message de la cour qui lui dit ce qu’il veut entendre : « Sire, tout va bien ». A tous ces crétins diplômés – aussi nuls en histoire qu’en géographie : « il n’y a pas de culture française » – « L’île de la Guyane », nous rappellerons que jamais le peuple français ne s’est laissé dompter par quiconque ; que sa capacité d’endurance est certes exceptionnelle car il sait mieux que tout autre ce que signifie la paix civile, mais que lorsqu’il se soulève, il est inarrêtable. Nous en sommes là : Macron et toute ta bande, mettez-vous bien cela dans la tête. L’heure de payer vos provocations est venue.

    J'aime

    1. Le Français est devenu un jaloux haineux et passif, qui se laisse influencé par la télé devant laquelle, il passe des heures à écouter la sainte propagande marxiste… Grâce à sa réforme des retraites, Macron a quasiment éradiqué les Gilets jaunes en remettant les syndicats en avant. Puis il la fera passer en force avec le 49-3. Un tour de passe-passe de plus dans cette République bananière.

      J'aime

  3. Superbe définition de Mathilde Revenu : « Il y a deux virus en France : le Coronavirus et la propagande.
    Les deux sont dangereux. »

    J'aime

    1. C’est la vérité, espérons que le premier sera arrêté car pour le second cela fait plus de 45 ans qu’il dure…

      J'aime

  4. C’est la vérité qui est écrite ici et Mathilde a raison d’écrire : « il faut au moins voter en conséquence et les désavouer fortement ! »

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.