Coronavirus : ma réaction à l’allocution d’Emmanuel Macron


Nicolas Dupont-Aignan est un des rares politiques à s’exprimer en tant qu’opposant au pouvoir à la dérive. Son bon sens est aussi à saluer.

Coronavirus : ma réaction à l’allocution d’Emmanuel Macron

Par Nicolas Dupont-Aignan

Afin de limiter la propagation du Coronavirus dans notre pays, le Président de la République vient d’annoncer plusieurs mesures parmi lesquelles la fermeture des écoles et universités. Si cette dernière mesure était indispensable, elle ne suffira toutefois pas à endiguer l’épidémie sans moyens concrets pour protéger nos soignants (notamment des masques), généraliser les tests de dépistage, ou encore contrôler nos frontières.

En effet, le Président de la République n’a apporté aucune réponse concrète aux personnels de santé dévoués sur le terrain qui n’ont toujours pas les équipements nécessaires pour se protéger, en particulier les professionnels libéraux, pourtant en première ligne. Alors qu’il était d’un milliard d’unités en 2011, le stock d’Etat de masques chirurgicaux est de 87 millions aujourd’hui. Quant au stock de masques FFP2, il est inexistant alors que nous disposions de 700 millions de masques en 2011 ! Quand nos soignants seront-ils équipés pour d’une part pouvoir se protéger, et d’autre part éviter de contaminer leurs patients ?

Ensuite, Emmanuel Macron n’a absolument pas évoqué l’élargissement des tests de dépistage pour la population. Pourtant, la Corée du Sud et l’Allemagne ont démontré à quel point une telle politique était efficace pour les pays qui n’avaient pas contrôlé leurs frontières dès le début de l’épidémie.

Enfin, le Chef d’Etat n’a pas apporté de réponse précise face au manque de moyens dans notre hôpital public, en particulier concernant la disponibilité de lits de réanimation si jamais les cas graves se multipliaient. L’exemple tragique de nos amis italiens montre qu’il faut se préparer au pire pour protéger au mieux les Françaises et les Français. D’autant plus qu’aucune mesure préventive n’a été annoncée pour anticiper des éventuelles ruptures d’approvisionnement de matériels et médicaments produits en Chine ou ailleurs en Asie.

A terme, j’espère que nous tirerons les enseignements de cette crise sanitaire, à commencer par la nécessité de reconstruire l’hôpital public français, de disposer de stocks stratégiques de masques FFP2 et autres matériels de protection indispensables, et de relocaliser nos productions stratégiques et vitales, à l’instar des principes actifs des médicaments utilisés.

Ce soir, je souhaite apporter mon plus sincère soutien à nos personnels soignants qui sont et seront dans les prochaines semaines en première ligne. Je continuerai à réclamer les mesures qui s’imposent pour faire face à l’épidémie. L’union nationale, oui, mais avec des actes concrets et efficaces… La situation est trop grave pour se satisfaire de belles paroles et demi-mesures.

Nicolas Dupont-Aignan

Président de Debout La France, Député de l’Essonne


Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier : Nicolas Dupont-Aignan pour Le Blog de Nicolas Dupont-Aignan

Aidez Observatoire du MENSONGE simplement en vous abonnant à


parution chaque samedi

La Semaine du MENSONGE pour 12 € par an.
Votre soutien est précieux et représente 1€ par mois 

Validation sécurisée du formulaire de paiement en cliquant ICI

En cadeau, pour tout abonnement à Semaine du MENSONGE, vous recevrez mon dernier livre en PDF « à travers mes commentaires »(V2)

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 50 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui nous suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Nous savons que vous êtes trop sollicités.
Mais un site comme Observatoire du MENSONGE dépend de votre soutien.
Alors, même modeste, à partir d’un Euro, votre don ne peut que nous aider.
Merci ! Alexandre Goldfarb

5 commentaires

  1. Il reste si peu de femmes et d’hommes politiques en France capable de lucidité et de courage, que ne ne puis que reprendre espoir devant ce bilan exposé, sans passion ni haine, contre un régime si indigne et méprisant. En effet, manquer de masque approprié pour les personnels soignants, cela relève du mépris, et toutes les génuflexions d’E. Macron ne sont que des gesticulations pathétiques. Merci Nicolas Dupont-Aignan, je me souviendrai. Daniel Desurvire.

    J'aime

  2. Comment ne pas partager la conclusion de NDA ? alors la voici et je la partage : « L’union nationale, oui, mais avec des actes concrets et efficaces… La situation est trop grave pour se satisfaire de belles paroles et demi-mesures. »

    J'aime

  3. Merci à Nicolas Dupont-Aignan qui doit être le seul véritable opposant déclaré au macronisme puisque l’on entend quasiment jamais les autres. Et, chapeau à l’Observatoire qui publie ses articles.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.