Indifférence et inertie


Aucune sanction contre un ministre du gouvernement qui a gravement failli ! Où sont passés les grands principes. Le mal est fait pourtant. La macronie préfère le « coronavirus-anti-Blancs ».

Indifférence et inertie

Par Alexandre Goldfarb

Pour sa dernière allocution du 14 juin 2020, la troisième du genre depuis l’officialisation du virus, Macron a délivré aux Français des propos aussi creux que ces précédentes interventions.

Ce faisant, il s’est exprimé, selon son habitude avec grandiloquence comme tout prétentieux qui prend la parole pour ne rien dire.

Dans son cas, afin de faire les détracteurs et autres critiques, il s’est adressé un satisfecit pour la politique qui l’a dictée à son gouvernement, falot et servile pour endiguer l’épidémie.

En réalité, les effets dévastateurs de cette politique déplorable font que la France est aujourd’hui à l’agonie. Il n’empêche que les médias complices ont trouvé matière dans le vide de la parole présidentielle pour multiplier les commentaires élogieux et que, par voie de conséquence, des Français ont applaudi béatement leur  Président.

Preuve que la propagande de Macron n’a rien perdu de son efficacité et que la série #nousprendrepourdescons  est donc reconduite pour une prochaine saison.

Entrer une adresse mail valide dans la case dédiée.

D’autant que l’agonie de la France risque d’être longue avec l’apparition récente d’un nouveau virus : le « coronavirus-anti-Blancs »
Ce virus laisse présager qu’il sera plus virulent que le précédent car il s’attaque non plus à la santé des homme, mais à leur culture, c’est-à-dire au ciment de la société et de la Nation française.
La gravité de son impact se mesure aux émeutes violentes menées par les communautés, par exemple à Dijon, qu’elles ont mis à feu et à sang pendant 4 jours consécutifs, du 12 au 15 juin 2020.
Dans le même temps, des individus ont engagé l’offensive contre des symboles évoquant des hommes qui ont fait la France, de Colbert au général de Gaulle, avec l’ambition exorbitante d’effacer de l’histoire de la France, les périodes liées au colonialisme.
Face à ces actes odieux, punissables faut-il le rappeler par la loi (Article 322-1 du code pénal), les deux ministres concernés, l’Intérieur et la Justice, Christophe Castaner et Nicole Belloubet, sont restés les bras croisés alors que leurs charges respectives leur font obligation d’intervenir immédiatement pour réprimer, sanctionner, expulser les auteurs des dégradations tout comme les émeutiers de Dijon.
Non seulement, les deux ministres ont failli à leurs obligations, mais surtout, ils ont ouvertement pris position pour les porteurs du nouveau virus, des prédateurs dont l’objectif est clair : détruire la civilisation judéo-chrétienne de notre pays.
Cet état de fait n’est pas le fruit du hasard.
Il est la conséquence inéluctable de la politique migratoire laxiste conduite par les autorités françaises depuis des décennies et délibérément augmentée par Macron pour des raisons électorales et appliquer les principes de sa propre idéologie d’obédience socialiste.
Cette politique, qui consiste à ouvrir sans discernement le droit d’asile au tout-venant a permis l’installation d’individus à présent implantés sur toute le territoire où ils ont créés des zones de non-droit interdites aux forces de l’ordre et où ils font régner la terreur.
A cette absence de tout contrôle des flux migratoires s’est ajoutée la politique étrangère de la France traditionnellement pro-arabe, à l’origine des attentats perpétrés sur le sol Français depuis les années 1980.
Et tout cela se déroule dans l’indifférence des Français voulue par Macron et stimulée par la macronie en lien avec tous les médias.
Ainsi, du fait d l’apathie des Français plongés dans une profonde léthargie par une propagande orchestrée par les médias, Macron continuez en toute quiétude, sa politique funeste.
Il en résulte que la France est, à présent, une nation fragilisée démocratiquement, en proie à une crise économique, financière et sociale, majeure et inédite et désormais exposée à une crise culturelle.
Les méfaits de cette dernière, dont le moteur est la haine et le racisme, concrétisés par les manifestations des coups de force symbolique récents s’annoncent rapidement destructeurs.
En témoigne, la déclaration faite le 10 juin 2020, par Sibeth Ndiaye, affirmant la nécessité de relancer le débat sur les statistiques ethniques, alors que celles-ci sont contraires à l’article 1er de la Constitution qui établit que « la France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale ».
Une telle déclaration est donc scandaleuse et indigne de la part de la Secrétaire d’État auprès du premier Ministre et Porte-parole du gouvernement qui font d’elle, à ce double titre, une haute responsable de la Nation.

Dans ces conditions, un Président de la République, digne de ses responsabilités, devait immédiatement limoger ladite fautive. Ce que Macron n’a pas fait… Et ne fera pas.
Car, ne soyons pas dupes.
Macron a choisi Sibeth Ndiaye formée à l’école de l’aile gauche du parti socialiste, proche du parti communiste, pour occuper ce poste, chargée en tant que telle, de s’adresser aux Français, après chaque Conseil des ministres, et pour ce faire, amenée à mobiliser les médias avant et après ce rendez-vous hebdomadaire.
En démissionnant Sibeth Ndiaye, il se priverait d’un bouc émissaire idéal.
Avec elle, il est assuré que ses déclarations intempestives et ses gaffes multiples focalisent sur elle toute la tension, en suscitant quolibets et critiques qui feront la une des médias.
Ainsi, sont rejetés au second plan les dommages causés par les décisions arbitraires de Macron; qui sont autant de preuves tangibles de son incapacité à présider la France.
Une France en voie de perdre ses valeurs et ses principes hérités de son histoire qui se meurt dans l’indifférence et l’inertie.
A moins qu’un nouveau virus, le coronavirus-anti-Macron n’apparaisse dans la France pour réveiller les Français endormis, il est indubitable que notre pays connaître le sort d’autres Nations tel le Liban : berceau d’une civilisation brillante dans l’Antiquité, devenue la Suisse du Moyen-Orient le siècle dernier, le Liban est devenu aujourd’hui un no man’s land pauvre et dangereux.

Indifférence et inertie.

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Alexandre Goldfarb pour Observatoire du MENSONGE

Deux citations pour illustrer parfaitement l’article :
« L’indifférence est le plus bas niveau de la liberté » Blaise Pascal
« Être inerte, c’est être battu » Charles de Gaulle


« Le discours de Macron c’est « je n’ai rien à dire » mais je vous propose de « vous le redire le mois prochain »… Les médias sont béats face à ce baratin… Des Français sont aux anges. Le cauchemar quoi !


Articles recommandés parce qu’introuvables dans les médias de la bien-pensance et de la désinformation :
Les hommes malades de l’absurde
La République en marche vers la dictature.
Macron, maître du non-sens

Minute du MENSONGE N°92

Vous avez le droit de nous soutenir en vous abonnant simplement à :

parution chaque samedi

La Semaine du MENSONGE pour 12 € par an. Votre aide nous est précieuse  !

Validation sécurisée du formulaire de paiement en cliquant ICI

En cadeau, pour tout abonnement à Semaine du MENSONGE, vous recevrez mon dernier livre en PDF « à travers mes commentaires »(V2)

*****

NB : vérifiez que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

Autre mode de paiement pour s’abonner :


Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 60 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui nous suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

La vérité dérange souvent en politique : mais nous devons la dire !
Pour cela votre contribution est essentielle.
Sans votre aide financière, le site disparaitra.
Observatoire du MENSONGE est le premier site de l’opposition en France et vaut bien votre contribution..

N’hésitez pas à commenter après cet article ! Vous pouvez utiliser un pseudo et votre adresse mail n’apparaitra pas…

Retrouvez Observatoire du MENSONGE sur Facebook en cliquant ICI

13 commentaires

  1. Quel article bien écrit et vous êtes le seul à avoir noté que la ministre de la République était en totale infraction avec la Constitution. Vous avez à juste titre donné le numéro de l’article concerné. C’est excellent et vraiment de l’information.

    J'aime

  2. Le monde occidental navigue entre repentance et soumission. Les collabos sont de retour et ceux, les autres, les braves gens, qui le pourront devront se barrer… c’est une nouvelle variant de « la valise ou le cercueil » mais aux mêmes effets.

    J'aime

  3. Article juste et parfait et bien illustré : l’image me fait penser au Mur de la honte… Et, effectivement, tout cela est honteux et humiliant.

    J'aime

  4. J’ai vraiment trouver votre article exceptionnel et bien documenté. Dommage que ces mous censés représentés la droite n’utilisent pas ce genre d’article. Bravo à vous!

    J'aime

  5. Oui, vous avez raison de souligner que Macron aurait dû se séparer de Ndiaye qui a bafoué la République. Mais dans ce sens, notez la passivité et l’indifférence. Pourtant, son attitude est dramatique et accrédite la thèse d’un racisme blanc en France, genre Ku Klux Klan, ce qui n’est évident pas le cas. Le mal est fait et les Français sont bien des veaux.

    J'aime

    1. Cette ministre insulte la France en toute impunité et sous n’importe quel prétexte. Il faut qu’elle s’en aille puisque ses patrons n’ont pas de c…

      J'aime

  6. Déjà, tous ceux qui n’arrêtent pas sur les réseaux sociaux de publier des articles ou des vidéos montrant les autres ne sont que des collabos soumis. Très bel article que je viens de partager.

    J'aime

    1. Entièrement de votre avis, ils leur font de la publicité à outrance au lieu de les ignorer. Ce sont des soumis dans leur tête.

      J'aime

Répondre à Xavier Roussel Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.