Macron stratégie et aveuglement

On est dans la pure dialectique socialiste : il faut imposer la vaccination, d’une manière ou d’une autre, sans dire qu’elle est obligatoire.
« Ce ne sera pas une vaccination obligatoire mais contrainte et forcée ! »

Macron stratégie et aveuglement

Par Alexandre Goldfarb

Le Président-candidat est en marche pour 2022.
Grâce au virus, il a pu masquer son incapacité à régler et à prévenir les problèmes. Mais son bilan est catastrophique et c’est cela qu’il faut marteler sans cesse, parce qu’il ruine la France.
Les échecs sont bien là, bien visibles malgré les écrans de fumée médiatiques et complices, que ce soit l’échec économique, l’échec social, l’échec « sanitaire » ou l’échec « séparatiste islamiste », ce dernier sera sans aucun doute le clou qui achèvera la France.
S’il fallait classer ses échecs, il faudrait placer l’économie en premier d’autant que Macron a été le principal conseiller économique du Président Hollande avant de devenir son ministre de l’Economie. C’est par son marketing incessant et très poussé que Macron sait occuper les médias comme personne et soumettre nombre de personnes à sa cause, pourtant vide de sens et de résultats.
« Qu’importe le flacon, pourvu que l’on ai le pouvoir », c’est ainsi que règnent Macron et son premier secrétaire, Castex.
D’ailleurs à l’image du Président, certains ministres passent plus de temps dans les médias que dans leurs ministères.
Tant qu’ils ne font pas d’ombre au résident de l’Elysée, aucun souci pour eux, mais dans le cas contraire, c’est au mieux une grosse colère et au pire la démission.

Macron c’est Narcisse, un Narcisse arrogant et méprisant, qui ne supporte pas la concurrence et qui veut régner seul.
Certains voudraient croire qu’il panique, je pense que c’est faux, Macron, au contraire, possède une grande maîtrise de ce qu’il dit ou fait.
Les phrases bizarres ou méprisantes qu’il prononce quasiment à chacune de ses interventions ou visites médiatiques sont des sondes lancées vers le peuple pour mesurer ce qu’il peut endurer ou proposer aux Français, ce qui pourra passer ou pas.
C’est du pur marketing et, en même temps, il s’agit de divertir les gens, comme pour toute manipulation, la fumée doit cacher la finalité de l’action.

Macron détient la vérité, c’est son sceptre de Président pour endormir le brave citoyen, déjà bien préparé par les heures passées à regarder les chaînes de désinformation.
Ce n’est pas pour rien que Macron a lui-même divisé la France en deux camps : les progressistes, son camp du bien dans l’absolu face aux populistes, tous les autres qui vivent pour le mal.
C’est clairement le dogme et la doctrine qui gouvernent une France apathique et tristounette.
La gauche est même largement majoritaire actuellement.
Mais cela ne suffit pas.
Macron veut régner sans partage.
C’est pourquoi entre privation et punition, il a choisi de placer le citoyen dans une prison morale pour mieux l’asservir.
En plus, Macron a introduit la notion de faire ce qu’il fait, non pas pour le bien de la France, dont il est, faut-il le rappeler ici, le Président, mais pour le bien de la planète, son terrain de chasse. C’est une oeuvre théorique et socialiste, déjà connue sous la présidence ratée de François Hollande et initiée par le maître, François Mitterrand.
Ce que peut penser le peuple, réduit à l’état de robot qui n’avance plus que mécaniquement, Macron s’en moque royalement. Car, le socialisme, depuis le temps, on le sait bien, consiste à asservir l’esprit pour mieux le contrôler !
Le principe de base de cette politique n’est pas de connaître la vérité telle qu’elle est mais de respecter la doctrine.
Ainsi, il n’est pas rare de voir des Français poursuivis même pour certains perquisitionnés ou arrêtés au motif de vouloir contredire le Président, ce qui est un crime de « lèse-Macron » et qui ne saurait perdurer et encore moins s’étendre. La démocratie a des limites surtout en Socialie.
Le but est simple et évident : il faut empêcher que des actes, paroles comme écrits, puissent déranger le discours officiel. Ce n’est pas pour rien que les ministres de ce gouvernement, comme le Président, passent plus de temps à faire des déclarations à la télévision qu’à travailler pour le bien de la France.
Le socialisme, avec Macron, au pouvoir imposera d’une façon ou d’une autre l’obligation d’être vacciné, ce qui au final ne sera pas très difficile. Il suffira de l’imposer pour, par exemple, voyager ou aller dans tel ou tel endroit, avec un passeport de préférence, car c’est plus solennel.

On est dans la pure dialectique socialiste : il faut imposer la vaccination, d’une manière ou d’une autre, sans dire qu’elle est obligatoire.
« Ce ne sera pas une vaccination obligatoire mais contrainte et forcée ! »

Que se passera-t-il ensuite quand le gouvernement pourra suffisamment vacciner ?
C’est facile à deviner : il y aura un QR code que chacun devra présenter, prouvant qu’il est vacciné, pour entrer ici ou là, sûrement dans les bars et les restaurants, et tellement d’autres commerces ou salles.
Ce qui est gênant dans cette histoire de code informatisé, le QR, c’est que cela sera systématiquement enregistré et que le citoyen sera pisté et surveillé partout où il ira.
C’est en cela qu’il y aura une vraie atteinte à la liberté en France.

Cette année 2020 a été pourrie avec ce virus importé de Chine et elle a montré clairement que confiné ou pas, sortir masqué ou pas, n’arrête pas l’épidémie.
Ce sont des faits incontestables.
Le virus s’étend sans regarder l’heure qu’il est. Donc nous imposer un couvre-feu ne résoudra rien à part mettre l’économie en l’air, créer du chômage de masse et amplifier son corolaire : l’insécurité.
Le pouvoir manie ainsi le chantage et propage la peur, cette dernière empêche les Français de penser rationnellement. et on s’enfonce ainsi dans une dictature au moins de la pensée.
La stratégie du candidat Macron se résume à temporiser sur tout et à tenir jusqu’à sa réélection.

« Le plus con des veaux est celui qui court après le boucher. » C’est à méditer, surtout en ce moment quand on constate à quel point ce gouvernement est néfaste et dangereux.

Selon toute vraisemblance, le gouvernement va créer un troisième confinement, puis un quatrième, ou peu importe l’appellation, et la boucle infernale sera bouclée pour pouvoir attendre la vaccination sensée résoudre tous les problèmes, sauf que personne ne peut affirmer présentement que cette vaccination sera bien efficace.
Mais comme pour les masques, le vaccin semble encore loin de la France…

C’est tellement évident et surtout prévisible, comme Macron et sa clique de socialistes.

« Personne ne sait vraiment où on va avec ce gouvernement, mais on y va tout droit ! »

Macron stratégie et aveuglement

Président-fondateur Observatoire du MENSONGE

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Alexandre Goldfarb pour Observatoire du MENSONGE

 

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier : Alexandre Goldfarb pour http://observatoiredumensonge.com

Pour soutenir Observatoire du MENSONGE , abonnez-vous annuellement au tarif unique de 2 € par mois***, choisissez votre moyen de paiement sécurisé ci-dessous :


Autre moyen de paiement proposé :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Vous pouvez aussi vous abonner en un seul paiement, au prix exceptionnel et préférentiel de 20€ (au lieu de 24€) et recevoir chaque samedi Semaine du MENSONGE, en choisissant votre mode de paiement ci-dessous :

Abonnement annuel

Soutenir Observatoire du MENSONGE

20,00 €

*** En cadeau , vous recevrez chaque samedi, pendant la durée de votre abonnement, Semaine du MENSONGE, et ce gratuitement (Valeur du cadeau = 18€)

💊 💊. 💊. 💊. 💊

Révélations sur une épidémie qui a pris de bizarres proportions (Confinement-re-confinement, couvre-feu, etc.) permettant au pouvoir de créer une psychose totalement anormale.
On ne soigne plus, on impose !
https://observatoiredumensonge.com/2020/04/18/la-mort-au-bout-du-souffle/

23 commentaires

  1. Comment des électeurs pourraient-ils encore voter pour Macron et sa bande d’incapables ? C’est à nous qu’il appartient désormais de les contrecarrer.

  2. Une petite citation de Francis Blanche, qui correspond à la France de Macron : “La trahison est une moisissure verte et douce, comme le duvet : elle ronge en silence et par l’intérieur.”

  3. Macron a réussi à faire de la France un pays en train de mourir en tant que pays chrétien. Il ne reste pas longtemps avant que la situation ne devienne désespérée.

  4. TOUT ÇA POUR ÇA ?
    Déclaration des droits de l’homme et du citoyen
    Article 6 « – La loi est l’expression de la volonté générale. Tous les citoyens ont droit de concourir personnellement (…) Tous les citoyens, étant égaux à ses yeux, sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents.
    Article 11. »- La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme ; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »
    ——————

    L’alphabet Grec ayant été remis à l’ordre du jour en ces temps de crises, voici le point de vue d’un français “Lambda”, espérant qu’il vous soit utile à votre propre discernement, petite pierre d’un édifice national en déconstruction.

    En des temps pas si lointains, les populations d’Europe, à commencer par leurs rois, et plus tard leurs colonies, étaient converties au christianisme, pendant que celles de l’empire Ottoman se convertissaient à l’islam.
    En ces temps difficiles, voire barbares, sans instruction et avec des pigeons voyageurs pour tous moyens de communication, ces religions étaient d’un réconfort certain pour beaucoup, bien que des deux côtés sévissaient (et sévissent encore) les inquisitions ou polices religieuses.

    En des temps plus récents, on a découvert que Jésus n’était pas vraiment monté au ciel, qu’il avait des 4 frères et 2 sœurs, on a trouvé leurs tombes, on sait qu’ils prêchaient la Tora et que la terre n’est plus plate. אָמֵן Amen.

    Aujourd’hui, nous faisons face à de nouveaux temps difficiles : une crise économique prévisible de longue date, une violence islamique sur notre sol avec des promesses non tenues, une repentance présidentielle vis-à-vis à notre Histoire nationale, une immigration incontrôlée, des cris d’alarme de militaires, une pandémie et il nous est solennellement demandé de nous convertir à Pfizer/BioNtech, AstraZeneca, Janssen, Moderna, Sinopharm, ou SinovacCoronaVac, à renfort de couvre-feux et de mesures d’isolement ; de quoi largement nous occuper l’esprit ! Toute attention reportée sur ce sujet qui contrarie, fâche, divise et monopolise tous les médias, sur fond d’union nationale déjà en décomposition face aux communautarismes.

    Après 18 mois d’atermoiements, d’incuries, d’incompétences, de contradictions éloquentes et de mensonges, la lutte contre le virus « Covid-19″ est un échec quasi total, puisqu’il ne cesse de se renforcer et de s’étendre ; d’autant que, au début des vacances d’été, le gouvernement à incité les français à “tomber les masques” et à se réunir, au moment même ou un variant “Delta” montait en flèche… Décision irresponsable ? Démagogique ? ou Intentionnelle…

    A présent, sous le pratique prétexte d’une “quatrième vague”, le gouvernement voudrait imposer des mesures inquisitoires contre tous ceux qui ne veulent pas se conformer à une politique, conduite à leurs entiers dépens par une caste de privilégiés, sur fond de soi-disant “vaccins” (qui techniquement n’en sont pas, puisqu’il s’agit d’introduire dans l’organisme de l’ADN génétiquement modifié et non une cellule souche) ; le comble, c’est que cette “vaccination” ne dispensent même pas les volontaires du port du masque et de l’isolement ! Quant aux spécialistes sur la question, qui ont essayé de faire connaître la composition de ces “vaccins” ou des contrats qui vont avec, de parler des traitements alternatifs répandus et à bas prix, ou dévoiler les conflits d’intérêts, ils ont été quasiment réduits au silence. Mais, à l’instar des croyances religieuses, l’idée de “vaccins” prospère sur le terreau des informations “officielle » largement diffusées et distillées par le biais des médias “main stream”, nouveaux “messies” des temps modernes.

    Hier, les spécialistes qui sonnaient l’alarme étaient menacés par leur conseil de l’Ordre et certains perdaient déjà leur emploi (dans l’indifférence générale) ; aujourd’hui, la même politique répressive voudrait s’appliquer à toute une population. Pourquoi un tel acharnement ?
    Indépendamment des profits vertigineux réalisés par Big Pharma”, on ne peut s’empêcher de penser à la formidable base de données individuelles récoltées à travers les QR codes collectés lors de cette campagne de “vaccination” obligatoire ; quelle mine d’or pour les gouvernements et l’UE, dont le retard est pitoyable (par rapport à la Chine et aux USA) en matière d’Intelligence Artificielle (IA) si gourmande en données et si chère à un certain… E. Macron (ou encore Bill Gates, grand investisseur dans “big pharma” et dans d’importants medias français). A noter, justement, les mesures Européennes draconiennes en matière de protection des données individuelles de leurs populations vis à vis des “GAFA »… à chacun de comprendre les intérêts économiques “supérieurs” dans sa file d’attente pour son » vaccin”, à défaut de comprendre ce qu’on va lui injecter.

    Il est indéniable que nos gouvernements avaient déjà perdu beaucoup en crédibilité du fait de faillites dans trop de domaines touchant au quotidien de leurs populations : exemplarité, environnemental, industriel et économique, emploi, immigration, sécurité, et maintenant sanitaire… Et puis trop de mensonges ! à l’heure d’internet où tout fini par se savoir rapidement.
    Bien évidemment, cette situation a ouvert en grand la porte de ce qui est arbitrairement et utilement qualifié de “complotisme” [encore un néologisme] ressenti légitimement par tout un chacun essayant simplement de comprendre et de survivre économiquement… ou de ne pas mourir prématurément.

    Face à ce bilan de défiance, qui est quand même l’aboutissement de plus de 17 mois de descente aux enfers : isolement et altération des liens familiaux, renforcement des menaces de suppression de libertés fondamentales, obligation vaccinale généralisée, interdiction d’accès aux espaces publiques, chasse aux non vaccinés et pertes de leur emploi… Il n’est pas étonnant que les français se disent : TOUT ÇA POUR ÇA ?
    L’immense majorité des français n’est pas allé voter cette clique de politiques aux élections régionales ! Un record d’abstention… Et “ils » n’ont même pas compris le message.
    Repassez-vous donc les vidéos de ces mêmes dirigeants politiques au cours des mois passés : il y apparaît autant d’ignorance et d’incompétence, que de contredits. Pourtant, ils n’ont aucune honte à être encore là pour nous donner des leçons et nous faire la morale.

    Déjà, bien avant cette crise dite “sanitaire » (en fait économique) et dans un sursaut social inspiré par une politique mensongère visant à les taxer un peu plus et à les faire taire, les “gilets jaunes” avaient exercé leur droit légitime de manifester et avaient été réprimés avec une violence extrême, au point qu’elle avait fait l’objet de remarques et de mise en garde de la part de l’UE. Honte pour la France, mais surtout à nos dirigeants habituellement si prompts à donner aussi des leçons de démocratie aux autres gouvernants : « Qu’as-tu à regarder la paille dans l’œil de ton frère, alors que la poutre qui est dans ton œil à toi, tu ne la remarques pas ? »
    • Comment ne pas faire un parallèle avec l’évolution d’un politique encore plus répressive que nous subissons aujourd’hui, aux dépens de nos libertés fondamentales et de nos emplois ?
    • Comment ne pas légitimement douter et refuser de se conformer à des décisions, dont les discussions des fondements sont l’objet de censure par les médias “main stream”, conseil de l’ordre et sites internet ?
    • Comment rester sourd aux voix dissidentes d’éminents spécialistes, sur fond de documents éloquents mis en ligne ?
    • Comment comprendre et accepter la violation (par la censure et les pressions) de l’article 11 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen ?
    • Comment accepter chaque jour davantage d’assister impuissants à la ruine des petites et moyennes entreprises ?
    • Comment accepter de voir les vies familiales détériorées par des mesures d’isolement contraignantes ?
    • Comment peut-on accepter d’être l’objet d’un tel infantilisme, fruit d’un système d’éducation nationale naufragé (dont sont issus nos dirigeants actuels…) ?
    • Comment concevoir de se signer une autorisation de sortie de chez soi ?!!!!
    A un moment donné, refuser l’inacceptable et ne plus se conformer aux ordres et directives, quand on ne les estime plus cohérents (principe énoncé par le tribunal de Nuremberg) est un seuil de discernement minimum exigible de chacun d’entre nous.
    Or, aujourd’hui, les réseaux sociaux permettent (malgré tout) de s’informer et à chacun d’y puiser les informations utiles à un discernement partagé. Il est temps de se réveiller de la léthargie dans laquelle on nous maintient volontairement, il est temps d’une rupture totale avec un système obsolète, qui nous mène à la ruine financière, intellectuelle et environnementale.
    N’en déplaise à nos gouvernants, les temps ont évolués ; on peut supposer (et espérer) que la déportation de toute une population vers sa “vaccination” finale ne serait plus concevable à l’heure d’Internet et des smartphones.

  5. Excellent article prémonitoire et décidément sur ce site, nous avons une information réelle et très efficace.

  6. C’est un article exceptionnel puisqu’il a annoncé exactement ce qui nous arrive maintenant. Chapeau à son auteur.

  7. Ce qui est avéré aujourd’hui, c’est que le virus va permettre de fliquer tout le monde et cela est inadmissible et révoltant. Cet article publié en janvier 2021 est plus que d’actualité aujourd’hui.

  8. Est-ce quelqu’un peut m’expliquer que Castex annonce un million de vaccinés première dose alors qu’en début de semaine tous les rendez-vous étaient reportés faute d’avoir été livrés dudit vaccin et avec à peine cent mille personnes vaccinées ?

  9. Bien la définition de Macron : Macron c’est Narcisse, un Narcisse arrogant et méprisant, qui ne supporte pas la concurrence et qui veut régner seul.

  10. Vous avez raison, M. Goldfarb, de le souligner : « C’est tellement évident et surtout prévisible, comme Macron et sa clique de socialistes. » Leur technique est simple, ils font fuiter des informations sur ce qu’ils comptent faire et les médias pendant des jours sans relâche préparent le terrain ensuite. C’est prendre les Français pour, au mieux, des attardés.

  11. C’est sûr, ils vont nous confiner et comme vous dites ce ne sera pas pour nous qu’ils le font mais pour éviter la saturation dans les hôpitaux. Car, il faut le savoir, plein de personnes qui devraient se rendre à l’hôpital ne le font pas ou plus. C’est même incroyable.

  12. Cette pandémie aura au moins le mérite de montrer ce qu’est réellement Macron : un énarque borné et sectaire anti Français.

  13. Bravo Alexandre, vous avez souvent annoncé les choses qui se sont ensuite produites et votre réalisme est très appréciable. Merci, mille fois !!!

  14. Evacuons la notion d’aveuglement ,,,,Macron sait trés bien ce qu’il fait ,,,en lui n’existe aucune incompétence,,,bien au contraire ,,,il est le commanditaire trés efficace des crimes contre la France décidés par nos plus grands ennemis de la finance internationale

    Le sam. 23 janv. 2021 à 08:01, « La politique est une poubelle qu’

  15. Avec Macron, la France est dans le déni. Il faudra au final payer cette politique et ce sera dramatique. Les jeunes vont devoir être courageux quand la vérité va rattraper Macron et sa bande.

  16. Vous avez très bien résume la stratégie foireuse de Macron et Castex et bravo pour la vidéo qui révèle la vraie politique en matière de santé.

    1. Oui super la vidéo et ce que vous dites, je l’ai envoyé à mon député mou de LR et aussi au RN… MAis rassurez-vous, ils ne bougeront pas.

  17. Très bon votre article et magnifiquement illustré avec cet homme qui fait une démonstration devant un tableau vide et blanc. C’est typiquement Macron !

    1. C’est clair et cet article avec la vidéo en plus, c’est exactement ce que je pense. Ce gouvernement est non seulement mauvais mais en plus il est nuisible.

      1. Oui vous avez raison mais pourquoi les Français nommés « veaux » par de Gaulle sont devenus ces moutons ? C’est désespérant. Remarquez, c’est partout que ce COVID fout la pagaille.

Laisser un commentaire