Ces mots qui tuent la liberté…


Des professeurs en médecine, émérites et reconnus, sont mis sans vergogne en accusation, et le gouvernement impose un nouveau diktat pour la santé pendant que la France s’enfonce dans un marasme économique sans précédent.

Ces mots qui tuent la liberté

Par Alexandre Goldfarb

Un escroc, c’est quelqu’un, qui quoi qu’il arrive, va vous entuber, en politique, c’est pareil…
Ainsi pour le vaccin, il ne sera pas obligatoire mais le gouvernement va instituer un passeport pour indiquer que vous êtes vacciné. Évidemment ce sera pour plus tard, vers juin, quand il y aura assez de vaccins disponibles et juste avant les grandes vacances.
Alors, pendant que tous discutent sur la volte-face du gouvernement qui aurait retiré son projet de loi à présenter devant l’Assemblée nationale, le Premier ministre, pendant ce « en même temps » a fait passé QUATRE décrets, donc sans passer devant les élus de la Nation…
Le projet pour l’Assemblée nationale :
https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/textes/l15b3714_projet-loi
et pour le Sénat :
http://www.senat.fr/leg/pjl20-254.html

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié(e) par e-mail des nouvelles publications.

Le fisc va enclencher sa surveillance automatique des réseaux sociaux : en clair, ce sera une nouvelle inquisition contre les citoyens suspectés d’office de fraude parce qu’ils vendent des objets via des sites spécialisés et pour ceux qui louent des biens immobiliers ce sera pareil. « le fisc pourra utiliser les plateformes numériques pour s’assurer que les contribuables n’y publient rien de contraire à la loi ou qui contredisent leurs déclarations fiscales.  » c’est par cette accroche anodine que le texte a été pris par décret le 13 février 2021, donc sans passer par les élus de la République. Il serait plus judicieux de se pencher sur les dépenses inconsidérées de l’État qui gaspille des milliards sans aucun contrôle. Mais c’est plus facile de profiter de la délation et de fliquer les citoyens.

Que souhaite faire passer Castex par décret ?
Une disposition, inquiétante, prévue par son texte, permettrait au Premier ministre de conditionner l’accès à « certaines activités » et « certains lieux » à « l’administration d’un vaccin ».une façon déguisée de rendre le vaccin finalement obligatoire.
Et aussi ceci :
« …prévoit la création d’un état de crise sanitaire ayant vocation à fixer un cadre pour l’exercice de plusieurs prérogatives qui, à l’heure actuelle, ne relèvent pas de l’état d’urgence sanitaire et peuvent directement être mises en œuvre par l’autorité compétente, sans que l’entrée dans le dispositif ne dépende d’un critère unique, ni ne soit formalisé ou limité dans le temps… »

En clair, le citoyen sans passeport n’aura plus accès à des services, son travail ou ne pourra plus voyager, devenant ainsi un citoyen de seconde zone, un pestiféré avant l’heure…
Et l’État d’urgence pourra soit être permanent soit être institué à tous moments et ceci sans rapports avec l’actuelle épidémie.
En résumé : le vaccin ne sera pas obligatoire mais le passeport santé (ou toute autre appellation revenant à prouver que vous avez été vacciné) le sera.
Qui a dit « dictature » ?

Dessin de DELIGNE pour URTIKAN

Ces mots qui tuent la liberté

La Macronie, c’est la politique spectacle pour la télé, « en même temps » la démocratie est confisquée. Il est plus que temps de combattre ce danger pour nos libertés et de partager parce que « C’est notre combat » « Nous sommes en guerre ! » « Quoi qu’il en coûte ».

Chaque jour qui passe : les faits m’ont donné raison. Je dois ajouter : hélas !
Ceux qui ne veulent toujours rien voir, avachis devant leur poste de télévision à gober les paroles frelatées de la bien-pensance, finiront par voir la réalité leur éclater à la figure. Mais n’est-ce pas déjà trop tard dans cette période du Veau d’or ?
Le mal est fait et bien fait.

“La honte court comme le feu.”

Notre société, malade,faible et indifférente, ne résistera pas à trois crises : la crise épidémique, la crise économique et la crise mystique ou religieuse.
La première crise est une crise « classique », lire « La mort au bout du souffle« .
La seconde crise est la résultante et de la première et d’une politique, depuis tant d’années, qui n’est plus dans le réel. L’argent n’a plus de valeur et avec Macron, c’est encore plus vrai, lui qui balance, à la télévision pas en vrai, des millions et des milliards, pour masquer son échec économique et que les caisses de la France sont purement et simplement vides.
La troisième crise est la croisade que mène l’islam dans le monde occidental et plus particulièrement en Europe de l’Ouest. Celle-là est ponctuée d’attaques terroristes sanglantes et barbares qui ne font que s’amplifier face à l’inertie totale des gouvernement occidentaux, incapables de voir cette guerre de religion. En plus, cela n’a strictement rien à voir avec une guerre civile. D’ailleurs quand le Président français a parlé de « séparatisme islamiste », c’était pour éviter d’affronter le sujet directement et comme à sa triste habitude, il a ainsi enterré le problème.

La dernière sortie foireuse de Macron :

«66 millions de procureurs»
Macron a fait déclaré à Saclay, le jeudi 21 janvier 2021 :
«Nous sommes devenus une nation de 66 millions de procureurs.»

Ce qui est avéré, c’est que l’utilisation de mots et de phrases souvent inventés pour servir à la propagande finissent par entrer dans le langage comment et c’est là que :

Ces mots qui tuent la liberté

 

Président-fondateur Observatoire du MENSONGE


 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Alexandre Goldfarb pour Observatoire du MENSONGE

Lien article :

https://observatoiredumensonge.com/2021/02/20/ces-mots-qui-tuent-la-liberte/

Je remercie ceux qui font l’effort de partager, d’agir,
et aux autres, je leur dis qu’il est temps de retrouver votre poste de télé…

Révélations sur une épidémie qui a pris de bizarres proportions (Confinement-re-confinement) permettant au pouvoir de créer une psychose totalement anormale.
Le gouvernement a encore laissé les Français partir en vacances d’hiver avant le nouveau serrage de vis qui devrait intervenir vers le 25 février 2021.

Pour « les tu crois » « t’es sûr » et autres « c’est pas vrai » et « la télé l’a dit » :

« propagandite aiguë » c’est une maladie qui intoxique les gens depuis des dizaines d’années et qui ne cesse d’empirer. C’est une maladie qui se déclare souvent jeune et contre laquelle, il est difficile de guérir le sujet persuadé qu’il ne peut qu’avoir raison… Cette maladie se manifeste par le refus de la réalité et le besoin de tout réglementer. C’est pourquoi Macron a inventé un Conseil de Défense, à sa botte bien entendu. Lequel Conseil n’est rien d’autre qu’un Conseil des ministres restreint. Tout dictateur aime s’entourer d’une garde rapprochée et avec ce Conseil de Défense, c’est exactement ce que Macron a fait.

NOUVEAU (en anglais) la version audio de l’article est désormais disponible sur SPOTIFY

La vidéo qui démontre que ce pouvoir se moque bien des Français !!!


Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Pour savoir ce qui se passe en 🇫🇷 Lire Observatoire du MENSONGE

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié(e) par e-mail des nouvelles publications.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Reprenez votre liberté de penser : ne regardez plus les médias !

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Nous vous remercions de nous soutenir par un petit geste financier.

OU sinon

Vous aimez nos articles ? Vous aussi vous voulez vous opposer ?

Soutenez notre travail en vous abonnant à Semaine du MENSONGE pour recevoir chaque samedi par mail le récapitulatif de nos articles.

Tarif 1,50 € par mois – minimum un an

NB : vérifiez que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Le livre sur  » L’absurde traitement du Covid-19 » Pourquoi une campagne anxiogène est menée par l’Exécutif, où le virus est devenu l’arme des industriels pharmaceutiques pour effrayer le peuple ? Pourquoi un vaccin ARNm, qui pourrait altérer le génome humain, fut-il imposé sans recul ni randomisation, en foulant les règles de la pharmacovigilance ? Pourquoi les Ehpad sont-ils devenus des laboratoires de cobayes, où il s’y pratique la sédation par le Rivotril® pour libérer des places dans les CHU, là où l’État y a confisqué des milliers de lits en soins intensifs ? Par Daniel Desurvire en exclusivité sur amazon.fr

L’ignorance est la nuit de l’esprit
et cette nuit n’a ni lune ni étoiles.

Pour commenter c’est simple : à la fin de l’article, il vous suffit de placer votre commentaire dans la case prévue à cet effet, de mettre une adresse mail (jamais publiée), votre nom ou un pseudo et de valider en cliquant sur la case « Laisser un commentaire »

11 commentaires

  1. Excellent article digne de passer partout car bien écrit et très intéressant. Je l’ai évidemment partagé pour que mes amis et proches entendent autre chose que les niaiseries débitées à longueur de journée sur les médias français. Je ne reconnais plus la France tellement elle s’est écroulée et vautrée dans une mollesse honteuse.

    J'aime

  2. Je viens de m’abonner à votre site et à votre lettre de la semaine pour vous aider et vous soutenir car je trouve votre site excellent. Notamment le présent article où tout est dit avec justesse et précision. MERCI!!!

    J'aime

  3. MAcron sera obligé de reconfiner en attente des vaccins et vers mai juin il rendra le vaccin alors obligatoire… Comme les Français courent se faire vacciner, il joue gagnant.

    J'aime

  4. Il aura suffi que Macron ne confine pas pour la troisième fois pour qu’il devienne un héros : c’est dire l’état de délabrement des cerveaux complétement drogués par la désinformation. C’est délirant d’en être arrivé à un tel degré de lâcheté.

    J'aime

  5. La France est devenue clairement un pays « has been », une sorte de satellite de l4europe, cette dernière étant un drame pour ses habitants.

    J'aime

  6. Nous vivons dans un pays formidable : il suffit que le pouvoir annonce et que les médias relaient et c’est devenu une réalité. Même si sur le terrain c’est invisible. Braves Français !

    J'aime

    1. C’est exact. Désormais la France n’est plus une démocratie et Macron décide de tout, seul, avec son conseil de défense, qui lui sert de paravent : plus aucune décision importante n’est présentée devant les élus du peuple. L’Assemblée nationale et le Sénat sont des remises sans pouvoir; C’est la dictature qui s’est installée et c’est un scandale d’état.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.