A la recherche d’électeurs.

Macron pense dans son délire avoir plus que quiconque le pouvoir de « changer la vie », abracadabra. Sauf que la réalité est totalement différente et surtout peu glorieuse. Il est où l’honneur de la France dont Macron a fait un paillasson ?

Pour soutenir Observatoire du MENSONGE, abonnez-vous annuellement au tarif unique de 2 € par mois***, choisissez votre moyen de paiement sécurisé ci-dessous :

*** En cadeau, pendant la durée de l’abonnement, vous recevrez gratuitement, chaque samedi, Semaine du MENSONGE (Valeur 18 €)

   A la recherche d’électeurs.

Par Nanouche

‘Moi et le chaos’ dans une interview à la presse quotidienne régionale projette sa vision dans « ma France de 2025 » : « une France unie (…) une vie apaisée (…) etc. il affirme sa ferme intention de poursuivre son action et de dessiner le chemin de la « Renaissance », «ne cédons rien de l’ambition de transformation» et il pense dans son délire avoir plus que quiconque le pouvoir de « changer la vie », abracadabra.
Une logorrhée de bisounours VS un quinquennat cauchemardesque pour celui qui depuis 2017 est le déshonneur de la France ! Ce qui le définit bien, c’est la phrase de Bainville : « Ce qui est dangereux et haïssable c’est le simulacre de l’action ».
Chienlit, désordre, délitement de la société, zones de non-droits, chaque jour les FDO s’en prennent plein la tête, impunité des racailles, justice laxiste, etc.  Il est où l’honneur de la France dont il a fait un paillasson ? En crachant sur le pays depuis 2017 ou en voulant déconstruire son Histoire, Manu1er est indigne de sa fonction. Alors, à la recherche d’un nouveau personnage auquel s’identifier, il a décidé de se mettre en scène pour commémorer le bicentenaire de Napoléon le 5 mai, lui qui est la quintessence de l’inverse de ce grand personnage. Le sans charisme, sans vergogne, sans colonne vertébrale, nous fait, encore, le coup de la récupération politique. Le « roman national » progressiste de Macronéron n’est pas le nôtre. Il y a quelques jours, il n’était pas question de commémorer quoi que ce soit par clientélisme, il a attendu que ça chauffe avec les militaires pour tout d’un coup faire connaître son choix pensant enfumer les français. Posture. Question : va-t-il revêtir l’uniforme de Bonaparte au pont d’Arcole, lui qui aime tant les déguisements pour se donner de grands airs et se vanter de ses ‘réussites’ ? Et Castex ose donner des leçons sur l’honneur et le devoir à des généraux qui ont l’amour de leur pays avant tout. Mais les signataires de cette tribune sont à l’image de la société française et leur constat est implacable. Il est où l’honneur et le devoir de celui qui « assume », mais qui est toujours à la recherche de boucs émissaires ? Alors que le Macronistan c’est le bruit des bottes avec ‘ceux qui ne sont rien’ et le bruit des charentaises avec les autres, il se déchaîne : « putschistes », « dégoût », « irresponsables » etc. En Marche les godillots ! Il arrive un moment où les différentes couches de ‘camouflages’ ou encore de déni ne peuvent plus masquer ou déformer la réalité.

Rappel : « Moi, je ne fais pas de démagogie. Moi ne vais pas inventer un programme de lutte contre le terrorisme dans la nuit», c’était le 21 avril 2017 à propos de l’attentat sur les Champs-Élysées. « Ça, c’est de l’irresponsabilité, ce que veulent ceux qui nous assaillent, c’est la panique, que nous changions chaque jour de proposition et de programme au gré des circonstances ». « Ils ne passeront pas » dixit Macreux1er le 16.10.2020, « l’hydre islamiste blablabla » et son « en même temps ». Drame de Rambouillet. Opportunisme, et hop, une énième loi anti-terroriste : Technopolis. Donner l’illusion d’une quelconque fermeté avec coups de menton, coups de com’. À chaque fois, ce sont les mêmes indignations, les mêmes promesses. La routine des postures face à celle de l’horreur. Et il a osé s’inviter aux obsèques privées de cette policière assassinée. Être allé faire mine de pleurer alors qu’il participe au sabotage des FDO, quelle blague de mauvais goût !

Gesticulation et récupération politique cynique. Des milliers de personnes en colère se sont rassemblées dimanche dernier à Tel-Aviv, Paris, New- York, Londres, Jérusalem, Marseille ou encore Los Angeles contre la décision de la Cour de cassation dans le procès de Mme Halimi… Et devinez ? Le dimanche même, sur ordre de Macreux1er, pour « répondre à la main tendue », Dupont-Moretti dégaine un projet de loi pour « combler un vide juridique sur l’irresponsabilité pénale » alors qu’il a enterré un rapport de Philippe Houillon et Dominique Raimbourg dont la conclusion était : « qu’il n’était pas nécessaire de modifier l’article 122-1 du Code pénal sur l’irresponsabilité pour trouble psychique ou neuropsychique ». « Pas de distinction selon l’origine du trouble mental. Il ne faut pas toucher à loi ». C’est donc l’idéologie des juges et magistrats qui est en cause et leur interprétation des textes. Bizarrement, l’insécurité n’est plus un fantasme ! 

Lundi, c’était la rentrée des classes : P’tit Manu a fait la sienne à Melun. Rappel, le 9 septembre 2020 : « les enseignants ne servent pas à redresser le pays ». Alors, il est allé leur cirer les pompes et même qu’a été orchestré un petit bain foule. Plus de six personnes, pas de problème pour le Monarc, lui a le droit. 

Invité du ‘Grand jury’ Blanquer propose « un coaching personnalisé pour chaque élève de BTS qui en aura besoin et qui aurait raté la première session ». Ne serait-ce pas la « start-up nation » qui aurait besoin d’un coaching personnalisé pour se muscler le neurone ?

Il change le nom, les couleurs, un peu la tuyauterie… Mais au final Macronéron veut toujours démanteler et privatiser une partie des activités d’EDF. Exit Hercule et bienvenue à Ulysse. Manu1er pense que ça passerait crème au niveau de l’enfumage ?!

Allo Macronéron ? Les pêcheurs français sont en colère. 80% d’entre eux n’ont toujours pas reçu leur permis et n’ont pas pu répondre à la demande britannique de données électroniques montrant qu’ils avaient pêché dans les eaux britanniques au cours des cinq années précédant le référendum de 2016. Vite, une réaction, c’est qu’ils votent, eux, aussi. 

Chaque jour les macronistes mobilisent les médias. Presse écrite, radios, déplacements… Overdose. 

Remarquez comment UbuVéran place le mot « protéger » dans ses phrases. Un jour = une visite dans un centre de vaccination « la vaccination protège ». Bachelot à l’antenne de BFM : « protéger les intermittents (…) on prendra la meilleure décision possible pour les protéger ». Darmanin à propos du projet de loi antiterroriste: « on veut être fidèles à la protection que nous devons aux Français ». Et chaque jour, sur le terrain pour câliner les FDO. BLM qui dégaine encore de l’argent magique : 11 milliards pour les PME mais qui n’en a pas cinq en caisse, presse l’UE de lui faire un gros chèque. Et Sa ‘Saigneurie’ d’ajouter : « tant que je serai là, il n’y aura pas de hausses d’impôts en sortie de crise » et les taxes explosent. Son quoi qu’il en coûte est donc gratuit ? Castex à Roissy, « le virus n’a pas de passeport » quatorze mois après il en a un, et même que l’indien voyage. 14 mois de retard. « Nous avons engagé la bataille contre ces variants ». Blablabla. C’est le grand épidémiologiste Macron qui le lui a dit, c’est vous dire si on peut dormir tranquille « nous sommes en guerre »… Zéro résultat ! Et au final, il n’a rien gagné du tout. Pour faire la guerre, encore faut-il avoir une culture militaire. Il n’a aucune culture du genre in aucune autre d’ailleurs. Il n’a, en revanche, que le culte de sa personnalité. Toujours fier de lui et de sa stratégie même après plus de 100 000 morts… Dans sa grandeur d’âme Macronéron l’épidémiologiste a décidé de « libérer ceux qui ne sont rien», mais sous conditions croyant créer l’illusion d’un geste de bonté. ‘C’est moi le chef’ aurait gagné la guerre ? Est-ce qu’il a averti le virus de sa ‘décision’ ? 

Quatre années désastreuses, que MacrowShow en campagne tente de faire oublier. La honte de la France, c’est Manu1er qui inspire « dégoût, colère et honte » dans une étude de la Fondation Jean Jaurès. Aujourd’hui 61% excluent de voter pour lui dès le premier tour le considérant comme un « mauvais président ». Il est rejeté par les 35-64 ans (66% ), les ouvriers (69%) et les chômeurs (76%). Les jugements ne sont pas non plus flatteurs pour son action dans le domaine du pouvoir d’achat (64%), de l’emploi (62%) et de la politique sociale (61%). Son action est particulièrement critiquée dans les domaines de l’immigration et de la sécurité : 68% la perçoivent comme «un échec» pour le premier et 66% pour le second.

Il est beau, il est intelligent, il s’éblouit lui-même, autosatisfaction béate, mais où que l’on se tourne, sa médiocrité intellectuelle est mal dissimulée sous ses postures prétentieuses. Dans son interview, le sauveur de la nation, Macreux1er a tout réussi, Gloire à Moi… Mon bilan est excellent… Mais oui, c’est tellement ça… Avec ce souci de réunir le pays et de réparer CE QU’IL A DÉTRUIT, il annonce lancer « une grande concertation » narcissique pour cet été afin de « tourner la page » mais de quoi ?… Avec un second « grand ENFUMAGE ». « Parce que c’est notre projéééééééééééééé » avec son ‘Nouveau Monde’ d’autosatisfaits béats s’est vautré sur tout. Mantra tout trouvé pour 2022 : la protection ». Alors qu’il suffisait de traverser la rue, aujourd’hui c’est : « nous n’avons laissé personne au bord de la route », « l’humain avant tout », ceux qui ne sont rien seront contents de l’apprendre. C’est ainsi que le Guide suprême compte « reprendre (son) bâton de pèlerin et aller dans les territoires » dès « le début du mois de juin »…
À la recherche de moutons de Panurge sur son chemin de croix pour les abreuver de ses prêches mensongers et miser sur l’euphorie générale de la ‘libération’ afin de faire oublier ses quatre années catastrophiques !

Nanouche

Attention ce texte est un pamphlet n’engageant que son auteur. Observatoire du MENSONGE défend la liberté d’expression ! Faîtes de même en le partageant et/ou en nous suivant. MERCI !

 

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: NANOUCHE pour La gauche m’a tuer


Dessin de couverture par MUTIO pour URTIKAN

Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne en cliquant sur YOUTUBE

3 commentaires

  1. Macron n’aime pas le France et il le dit alors qui est le facho dans tout cela ? Macron et sa bande de prétentieux.

  2. Ce pourrait être une Satire !
    LA VÉRITÉ EST PIRE QUE CET EXCELLENT TEXTE !

Laisser un commentaire