L’injuste Justice

De la criminalité en col blanc à la criminalité en robe noire

Pour soutenir Observatoire du MENSONGE , abonnez-vous annuellement au tarif unique de 2 € par mois***, choisissez votre moyen de paiement sécurisé ci-dessous :


Autre moyen de paiement proposé :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Vous pouvez aussi vous abonner en un seul paiement, au prix exceptionnel et préférentiel de 20€ (au lieu de 24€) et recevoir chaque samedi Semaine du MENSONGE, en choisissant votre mode de paiement ci-dessous :

Abonnement annuel

Soutenir Observatoire du MENSONGE

20,00 €

*** En cadeau , vous recevrez chaque samedi, pendant la durée de votre abonnement, Semaine du MENSONGE, et ce gratuitement (Valeur du cadeau = 18€)

L’injuste Justice

Par Ernest Pardo

Voila ce que 38 années de procédures truquées m’ont appris sur la Justice Voici l’enseignement que l’on peut dégager d’un parcours durant près de 4 décennies dans les méandres de procédures totalement cobtrouvées.

La justice ! Cette mythologie qui n’est pas de ce monde, incarnée par un système judiciaire monstrueux et corrompu, qui lui, est bien de ce monde, et qui a pour toute raison sa cupidité, son avidité, son orgueil, son ignorance, ses manœuvres frauduleuses; pour toute persuasion sa violence sociale, son autoritarisme et sa tyrannie néo inquisitoriale; pour tout miracle sa capacité à transformer des droits concrets et effectifs en des droits théoriques et illusoires, de faire passer le vrai pour faux et inversement, de servir l’illusion du droit en guise de droit à l’illusion, de transformer ce qui est blanc au fond en noir par les formes ; qui fait trembler la vertu et l’intégrité, la vérité et l’honnêteté, en mobilisant une horde d’intervenants et de complices du même acabit, tous résolus à s’engraisser du suc des malheureux, a exploiter l’abus d’ignorance, l’abus de faiblesse, l’isolement de la victime, sa vulnérabilité à l’épreuve du temps, et les mystifications nourries de fraudes et falsifications, le tout commis pour imposer une tyrannie, infligeant l’injustice au nom de la justice pour conduire l’univers, les êtres humains, les valeurs et les principes vers leur chaos, anéantissant les énergies, détruisant les hommes, dérobant leur vie, et les spoliant de leur patrimoine en leur ôtant tous leurs droits. . C’est ainsi que s’est perverti le système judiciaire et tous ceux qui œuvrent à ce chaos en sont responsables.

CQFD

Ernest Pardo

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Ernest Pardo pour UNANYMOUS

*****

A propos de l’auteur : Ernest Pardo
L’auteur, expert en diagnostic d’entreprises, ancien expert titulaire de l’Organisation internationale des experts ORDINEX (ONG ayant statut consultatif au Conseil économique et social de l’ONU) est titulaire d’un MBA en Stratégie d’entreprises et Droit. Il cumule une expérience approfondie de plusieurs décennies dans le conseil, le management, la direction et le sauvetage des entreprises. Sa formation pluridisciplinaire l’a conduit au cours de son cursus professionnel à intervenir aussi bien dans le domaine juridique, économique et financier des entreprises, qu’à côtoyer tous les ordres des juridictions dans toutes les branches du droit. Ses dix huit années de parcours devant la Cour européenne des droits de l’homme, révèle toutes les supercheries mystificatrices du système institué. Il suggère la création d’un corps indépendant « d’experts en diagnostic du dysfonctionnement judiciaire » dans l’intérêt de la Justice, le Droit et l’Equité.

*** LA SUPERCHERIE JUDICIAIRE – De la criminalité en col blanc à la criminalité en robe noire par Ernest Pardo – 28 € aux éditions UNANYMOUS

Attention ce texte est un pamphlet n’engageant que son auteur. Observatoire du MENSONGE défend la liberté d’expression !        Faîtes de même en le partageant et/ou en nous suivant. MERCI !

Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne en cliquant sur YOUTUBE

L’ignorance est la nuit de l’esprit
et cette nuit n’a ni lune ni étoiles.

2 commentaires

Laisser votre commentaire