La « démoncratie » 

Le pouvoir balance l’argent des contribuables pour que le Président-candidat soit réélu : n’est-ce pas là le plus grand des scandales politiques depuis longtemps ?
Par Alexandre Goldfarb