Lisez ce SCOOP étonnant !
Le pouvoir a créé un véritable climat de psychose collective autour du coronavirus et pourtant…

Sans votre soutien, point de salut ! Contribuez maintenant*** ICI

*** En cadeau, vous recevrez gratuitement, chaque samedi, pendant un an : Semaine du MENSONGE (Valeur 18€).


Encore un décret camouflage de l’État-Macron

Par Daniel Desurvire

Les vaccins annoncés efficaces à plus de 90 %, dès leur sortie d’éprouvette des firmes laborantines début 2021, ne sont que des effets d’annonces non vérifiables, puisque fabriqués dans la précipitation, dépourvus de rapport scientifique, mais nantis d’une autorisation de mise sur le marché (AMM) trafiquée par une règlementation barbare (dont le décret n° 2020-1691 du 25 décembre 2020 qui par onze dérogations pulvérisa l’AMM). A contrario aujourd’hui, les Français peuvent constater autour d’eux que ces vaccins à répétition désagrègent le pare-feu des anticorps naturels ; et ce fait avéré, car moult fois constaté, ne relève pas d’un effet nocébo, ainsi que le prétend le cercle véreux des pro-vaccins à la solde d’Olivier Véran.

Les rapports de pharmacovigilance et des instituts de veille sanitaire dans le monde se bousculent pour dénombrer la mortalité croissante en réaction post-sérologique, sinon de graves lésions qui impactent les personnes vaccinées Covid. Ces témoignages scientifiques font aujourd’hui légion (EudraVigilance, European Medecines Agency, The UK Health Security Agency [UKHSA] entre autres). Des personnes asymptomatiques au virus contracté une première fois, tombent réellement malades après une première injection de ces vaccins, et parfois même se font hospitaliser dans un état grave ; voire certaines de ces personnes vaccinées une à deux fois, quoique préalablement porteurs sains, en décèdent. Et s’il y a mort, quel qu’en soit le motif, le certificat de décès (Volets médicaux n°s 2 et 3, hors le volet administratif n° 1) indiquera toujours, gratifications exceptionnelles ad hoc obligent (hors les cent euros prévus au forfait, décret du 10 mai 2017) : « décédé de Covid ».

Cette situation devient dantesque, dès lors que l’État-Macron s’était évertuée à gonfler par trois ou par quatre le nombre de personnes décédées par suite d’une infection par Covid durant 2020/2021, alors que le virus était encore virulent, mais pas plus mortel que l’influenza saisonnière (grippe A). Pour améliorer ce score macabre, les Agences régionales de santé (ARS), pilotées par le Conseil national de pilotage (CNP), sont allées à la pêche des comorbidités dans les Ehpad, jusqu’à forcer ce bilan macabre en euthanasiant (Sédation) au Rivotril® des milliers de nos anciens (Décret n° 2020-1691 du 25 décembre 2020), puisque leur vie était alors jugée résiduelle selon un groupie d’Emmanuel Macron, le Dr Laurent Alexandre. Puis encore, afin de booster le curseur du comptage virtuel de cette pandémie, le ministère de la Santé aura cru malin de rayer l’épidémie de grippe hivernale 2020/2021 de la carte obituaire du pays, curieusement disparue depuis plusieurs siècles, quoique grimée en Covid pour la circonstance.

Le robinet de cette prévarication ne pouvait s’ouvrir que dans un climat de psychose et d’hypocondrie collective, eu égard à la manne mercantile qu’offre l’opportunité d’enrichir les commanditaires politiques avec le Big Pharma. Or, la source de ces profits juteux ne risquait pas de se tarir tant que cette mascarade anxiogène pouvait encore mystifier la tricherie sur les certificats de décès (Volet relatif aux causes du décès et volet médical complémentaire, art. 1211-2 et R. 2213-1-1, 2° et 3°) du Code de la santé publique). Mais à présent que cette infection virale de souche Wuhan a disparu, sinon s’est grandement atténuée sous des réplications mutantes (dites variants), ce sont à présent les vaccins Covid qui tuent davantage, prenant ainsi le relais de la Coronavirus. Pour ce faire, un décret n° 2022-284 du 28 février 2022 a placé sous cloche cette information dérangeante relative à cette morbidité sérologique (Voir aux éditions de L’Observatoire du Mensonge diffusées par Amazon : « Covid – la poule aux œufs d’or », p. 151 à 152).

En effet, il ne sera désormais plus guère possible d’obtenir une copie du certificat de décès (médical) attestant du motif de la mort d’une personne, en particulier décédée par un vaccin Covid, puisque la notice oblige les professionnels et les autorités de santé dans un établissement médico-social, public ou privé, à n’établir ledit certificat que par voie électronique. Cette procédure administrative indique en filigrane que cette édition officielle dématérialisée dissimulera, aux yeux de la famille du défunt ou à un journaliste trop curieux, la pathologie déclarée résultant de la disparition d’un proche ou de quiconque. Comprenons que lorsqu’il s’agit de dénoncer la cause létale réelle d’un vaccin Covid, qui rapporte tant d’argent au monde des corrompus qui se gave de commissions occultes en proportion des injections administrées, l’omertà est de mise et ce décret susvisé bienvenu !

A fortiori, puisque le III de l’art. R. 2213-1-1, susmentionné, au §-III dudit article, les volets médicaux (complémentaire et relatif aux causes du décès) ne comportent ni le nom, ni le prénom de la personne décédée, ni le numéro d’inscription des personnes au répertoire d’identification des personnes physiques (Art. R. 2213-1-4, 2° du CSP). Ce vide opportun, pour l’État-Macron, facilite d’autant mieux les comptages statistiques sur les causes de décès (hors autopsies), puisque les ARS et l’Insee sont instantanément informés en ligne, et se posent les seuls juges, à défaut de tout autre investigation sauf judiciaire, quant à la rédaction stochastique sur les motifs de ces décès… covidiens bien entendu.

Alors, mourront tous en paix sur un lit de Covid, car c’est l’État providence qui rédigera notre épitaphe.

Daniel Desurvire


Ancien directeur du Centre d’Étude juridique, économique et politique de Paris (CEJEP), correspondant de presse juridique et judiciaire. Daniel Desurvire est l’auteur de : « Le chaos culturel des civilisations » pointant du doigt les risques de fanatisme de certains cultes et de xénophobie de certaines civilisations, auxquels s’ajoutent les dangers du mal-être social, de la régression des valeurs morales et affectives ou de la médiocrité des productions culturelles, dont la polytoxicomanie en constitue l’un des corollaires. L’auteur choisit d’opposer le doute et le questionnement aux dérives dogmatiques et aux croyances délétères » (in, Les cahiers de Junius, tome III, “La culture situationniste et le trombinoscope de quelques intellectuels français” : Édilivre, 2016).


♣ ♣ ♣

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Daniel Desurvire pour Observatoire du MENSONGE


♣ ♣ ♣


Le livre à ne pas manquer !

Pour en savoir plus et l’acheter, existe aussi en format KINDLE,
cliquer ICI ou sur l’image

Retrouvez les livres de Daniel Desurvire en cliquant ICI

En savoir plus : cliquer


♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Abonnez-vous à notre chaîne YOUTUBE, c’est gratuit, en cliquant

By Observatoire du MENSONGE

Pour une opposition constructive et réelle, le site de l'opposition au marxisme et au fascisme, ni rouge ni noir mais bleu : L'info évitée par les médias est là sur Observatoire du MENSONGE

10 thoughts on “Encore un décret camouflage de l’État-Macron”
  1. Merci pour cette info grave qui démontre la nocivité totale du macronisme.

  2. Merci pour ce très bon article. Je suis dépitée car autour de moi presque tous les gens d’un certains âge plébiscitent Macron et avec cette histoire d’Ukraine, ils tombent tous dans le panneau et iront voter Macron.

  3. J’adore votre conclusion. Merci pour ce superbe article très révélateur de l’enfumage opéré par Macron.

  4. Incroyable ce que Macron peut faire au détriment des Français qui en plus vont le réélire. C’est dramatique.

  5. Article très intéressant à partager au plus grand nombre car cela doit se savoir au moment où la France est en danger avec la réélection de Macron.

  6. Excellent M.DESURVIRE Oui la menace de l’état macron est avérée en tous chapitres .Nous devons la considérer comme étant l’une des pires périodes vécues contre la France .
    Le système médiatique politico mondialiste.qui va tuer notre Pays et l’Europe en proche désintégration. Il convient d’alerter les Français qui sont en sursis par manque de lucidité et de clairvoyance , asphyxiés par cinq années de gestion de la France sous la houlette d’un président de mauvaise composition.
    Nous ne pouvons que constater que la France , les Francais et Européens vont devoir souffrir toujours plus. Remercions les incapables soumis à un système politique qui n’aura pas redressé la France mais la fera disparaître dans un monde de dingue.

    1. Le+Redoutable! Je ne peux qu’acquiescer, TOTALEMENT, à votre analyse…Avec votre conclusion:
      « Nous ne pouvons que constater que la France , les Francais et Européens vont devoir souffrir toujours plus ».
      Il existe un espoir! AUX PROCHAINES ÉLECTIONS… FOUTRE LA PELLE AU CUL À MACRON! … MAIS…

      Pour cela, il FAUT UN MAXIMUM DE FRANÇAIS QUI NE VOTERONT PAS POUR LUI!!! LA QUESTION EST:
      « COMMENT EN ARRIVER À « CHASSER MACRON DU POUVOIR? » Ma réponse… vous la connaissez déjà. Je l’ai à plusieurs reprises mentionnée. Je reformule d’une autre façon:

      Chacune et chacun d’entre nous qui voulons voir Macron « EXPULSÉ DU POUVOIR »…

      RÉSIDE DANS NOS VOTES!!! Pour cela…

      Chacune et chacun d’entre nous… DEVONS CONVAINCRE LE PLUS DE PERSONNES DE NOTRE ENTOURAGE, DE NE PAS VOTER MACRON! ET…

      LES INCITER À FAIRE DE MÊME AUPRÈS DE LEURS PROPRES ENTOURAGES!

      En travaillant ainsi… Nous pourrons créer une toile d’araignée qui permettra de mettre Macron HORS DE NUIRE À NOTRE FRANCE… ET DONC…

      À NOUS DONNER L’ESPOIR DE POUVOIR « REVIVRE » … « EN FRANÇAIS LIBRES… ET EN SÉCURITÉ CHEZ NOUS!!!!!

      AUX URNES CITOYENS!!!

      1. J’apprécie votre détermination. Oui il est vrai que l’ennemi nous envahi de toute part, depuis l’Élysée à nos frontières qui s’offrent à une immigration prédatrice et déliquescente. Être patriote aujourd’hui ressemble étrangement à la Résistance certes sans fusil, mais avec un bulletin de vote pour chasser l’intrus. Il faut donc informer, convaincre et agir. Je suis de votre côté et en osmose avec votre message. Merci de votre intérêt, Daniel Desurvire

Laisser votre commentaire