Qu’on aime ou qu’on déteste l’homme et ses idées, on ne peut rester indifférent à son amour de la France, à la sincérité de ses discours et au dynamisme de sa campagne électorale.

💙 Merci de nous soutenir :

CLIQUER

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

  Éric Zemmour: les vraies raisons de son échec  

Par Hervé Azoulay

J’ai été attiré au début de sa campagne par l’homme qui voulait donner un grand coup de pied dans la fourmilière politique. De plus, bien que ne partageant pas toutes ses idées, je le trouvais attirant par sa gentillesse, sa sincérité, sa connaissance, ses discours qui donnent envie de se battre. Nous avons en commun également la même histoire, l’immigration, le déracinement, l’adaptation, l’incertitude, les études supérieures et l’amour de la France de notre enfance. Comment expliquer que Reconquête, un parti politique de moins d’un an avec 120000 adhérents à jour de cotisation, qui est monté dans les sondages à plus de 17% pour l’élection présidentielle, qui a réussi à rassembler au Trocadéro plus de 100.000 personnes, ait finalement échoué à l’élection présidentielle et aux législatives en réalisant un score de moins de 5%, ce qui ne lui donne aucun député à l’Assemblée Nationale ? Pourquoi ce manque de performance alors que tous les feux étaient au vert ? S’est-il essoufflé en fin de campagne parce qu’il est parti trop vite et trop tôt ? A t’il été mal conseillé ? Bien que n’ayant pas fait l’ENA, la stratégie qu’il a adoptée est digne des enseignements de cette école. Il assume son échec dont il prétend être le seul responsable. Un ressenti qui n’est pas partagé en interne de Reconquête du fait de l’omniprésence et de l’influence de certaines personnes.  
Je regrette que son équipe n’ait pas lu l’excellent livre de mon ami Richard ABITBOL « le Monde d’Après » aux Éditions du Possible (2021), pour mieux cerner la France de demain dans le domaine politique, judiciaire, institutionnel, économique, éducatif,…

Sa stratégie était basée sur sa personne et sur une succession de polémiques destinées à faire le buzz. Son ciblage de réunir les droites s’est avéré difficile à réaliser. Quand un nouvel acteur arrive sur le marché politique et qu’il dit ouvertement qu’il veut prendre une partie des électeurs de LR et du RN, il ne doit pas s’attendre à recevoir des fleurs de leur part ! Ce très mauvais ciblage a fait aux  yeux des Français de Marine Le Pen une femme beaucoup plus sympathique et fréquentable et, de plus, il lui a servi de paratonnerre contre les médias. Mais au-delà de son échec d’implanter Reconquête territorialement à l’Assemblée Nationale, son projet d’Union de la droite qu’il avait appelé de ses vœux à plusieurs reprises n’a été suivi ni par le RN ni par LR.  Pour le moment, cet argument n’aura pas convaincu ni les électeurs, ni les dirigeants de ces partis. Il est bon de se rappeler que, lors de la dernière décennie, ceux qui se sont emparés de ce thème ont été aussitôt entraînés dans les abîmes. 

Eric Zemmour, victime des diverses polémiques dont il a fait l’objet (Pétain, Dreyfus, les prénoms, les handicapés, les réfugiés ukrainiens…),  n’a été interrogé par les médias que sur ces sujets et n’a malheureusement pas pu expliciter en détail son programme. Visiblement, il ne disposait pas d’une équipe large et solide pour le démultiplier. Il aurait plutôt dû  utiliser  la stratégie de ses moyens et ne pas partir à la chasse à l’éléphant avec une carabine à plomb. Il aurait dû préférer la stratégie du contournement comme dans l’art de la guerre, l’eau contourne les pics élevés pour les encercler, au lieu d’une stratégie d’affrontement et de clivage. Lorsque deux pierres s’affrontent elles ne se consolident pas contrairement à l’eau qui se consolide par l’apport des rivières rencontrées lors de son cours. C’est la stratégie gagnante des réseaux !

Cette stratégie de polémiques permanentes est très difficile à gérer si vous avez tous les médias contre vous. Par contre sa stratégie sur les réseaux sociaux était bonne mais a échoué à le faire élire, insuffisante face au rouleau compresseur politico-médiatique.

Au temps du Général de Gaulle, le pouvoir n’était pas contesté et les Français le comprenaient, mais les comportements ont changé, les rigidités ne sont plus acceptées même si elles sont tolérées. Toutes ces polémiques ont donné l’opportunité aux médias de faire passer Eric Zemmour pour un homme rigide et sans cœur, alors que ceux qui le connaissent savent que ce n’est pas la réalité. Il s’est malheureusement comporté pendant sa campagne contre sa nature en ne revenant pas sur ce qu’il a dit même sur des sujets sensibles aux électeurs comme les réfugiés ukrainiens.

Éric Zemmour s’adresse à un électorat bourgeois, éduqué, qui est sensible à ses références historiques et littéraires. Mais cet électorat est sociologiquement minoritaire en France. Les questions civilisationnelles qu’il met en avant n’intéressent pas encore tous les français et ne constituent pas pour le moment le cœur de leurs préoccupations. Il pensait faire confiance au bon sens des français mais il a oublié une expression qu’employait souvent le Général de Gaulle : « les français sont des veaux »  quand il les voyait ne pas réagir ou se considérer comme battus avant même d’avoir engagé le combat ! Eric Zemmour l’a bien compris, les français lui ont tourné le dos dès le moindre obstacle. Finalement, la France mérite les dirigeants qu’elle élit !

Pour gagner il faut aussi que toutes les planètes soient alignées, ce ne fut pas le cas pour la Russie qui a envahi l’Ukraine. Les journaux asiatiques et américains parlaient déjà d’une invasion de l’Ukraine qui se ferait après les jeux olympiques de Pékin. Éric Zemmour aurait dû être beaucoup plus prudent sur son soutien à Vladimir Poutine. Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen avaient aussi des liens avec la Russie, alors pourquoi eux n’ont-ils pas subi le même traitement ? Éric Zemmour en plus de « l’effet drapeau » dû à la guerre d’Ukraine a servi de paratonnerre à Jean Luc Mélenchon et à Marine Le Pen.

Je ne lui jette pas la pierre pour son échec, il a réussi contre tous à imposer ses idées et se battre contre tous les médias décidés à le détruire. Qu’on aime ou qu’on déteste l’homme et ses idées, on ne peut rester indifférent à son amour de la France, à la sincérité de ses discours et au dynamisme de sa campagne électorale. Il est l’homme qui a brisé le plafond de verre pour introduire dans le débat médiatique des sujets dont aucun politique n’avait jamais osé parler publiquement.  Il clame sa peur de voir la France traditionnelle, celle des clochers et de la baguette, disparaître sous le coup du politiquement correct. Il ne se présentait pas comme politicien de métier mais comme homme d’état et comme disait James Freeman Clarke « la différence entre le politicien et l’homme d’état c’est que le premier pense à la prochaine élection et le second à la prochaine génération ».

Tous les thèmes qu’il a défendus reviendront un jour devant la scène politique, avec certainement plus de violence. L’expérience nous enseigne que nous avons toujours tort lorsque nous sommes trop en avance !

 Hervé Azoulay

Azoulay

Hervé AZOULAY a été dirigeant dans de grands groupes internationaux, co-fondateur de plusieurs entreprises innovantes, Business Angel, fondateur d’un des premiers réseaux de Business Angels en France, Président d’un fonds d’investissement, intervenant dans de grandes écoles et à l’université en France et à l’étranger, auteur de nombreux ouvrages et de tribunes dans la Presse.


*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur ***

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Hervé Azoulay pour Observatoire du MENSONGE ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.

Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

L’article à lire :

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

    SUIVEZ ! PARTAGEZ !   

LOGO OBS

Abonnez-vous à notre chaîne YOUTUBE, c’est gratuit, en cliquant


Un site comme le notre ne peut pas survivre sans votre aide !
Vous pouvez nous aider de diverses façons : 

  • nous suivre gratuitement, lien disponible sur chaque article,
  • partager nos articles au maximum,
  • commenter,
  • acheter des livres que nous publions, c’est ICI

Ou vous pouvez nous soutenir en vous abonnant à Semaine du MENSONGE pour 12 €/an :

Vous voulez nous soutenir ? Rien de plus simple : abonnez-vous à Semaine du MENSONGE, parution chaque samedi.
L’abonnement est à 12 € par an. Remplissez le formulaire ci-dessous et pour le valider, réglez 12 €

Abonnement Semaine du MENSONGE

Envoi par mail chaque semaine pendant un an

12,00 €



« Nous vous remercions d’avoir lu cet article sur Observatoire du MENSONGE.
Vous pouvez le commenter ci-après, soyez courtois, évitez de mettre un lien.
Seul votre nom ou pseudo apparaitra sur votre commentaire une fois publié.

By Observatoire du MENSONGE

Pour une opposition constructive et réelle, le site de l'opposition au marxisme et au fascisme, ni rouge ni noir mais bleu : L'info évitée par les médias est là sur Observatoire du MENSONGE

15 thoughts on “Éric Zemmour: les vraies raisons de son échec”
  1. Il a subit le même sort qu’à subit les le Pen durant des années, son parti est légitime et ne demande qu’à se développer, ils ont mis les moyens pour le rendre anti démocratique et ils y sont arrivés, cet échec ne peut qu’être bénéfique pour la suite, j’y crois… 👍

  2. Très bon texte qui analyse très bien la réalité. Un regard qui devrait servir Reconquête. Rien n’est jamais véritablement perdu. Il a allumé une mèche, il faut le temps de la flamme. Nous serons là. Il ne faut pas jeter le manche avant la cognée.

  3. On est passé à côté d’un homme bien les français ou du moins certains français vont le regretté 😔

  4. Monsieur Azoulay merci pour vos articles brillants !
    Les médias devraient s’en inspirer plutôt que d’écrire des médiocrités !

  5. Chère (ou cher) Ange,
    Je rejoins François… Pas plus de haine dans mes propos que dans les siens. Vous devriez essayer de vous démarquer de ces termes que les Bobos emploient à l’envi. Un jour ou l’autre ils le reprennent dans la figure.

  6. Hervé Azoulay Magnifique !!! EXCELLENT !
    Je suis en accord total avec vous !
    Ses deux défaites si je puis
    M’exprimer ainsi ,ainsi que ses erreurs ne
    M’empecheront jamais de lui rester fidèle !
    Un jour proche je l’espère les Français lui donneront raison et il a déjà raison !
    Chaque jour qui passe accrédite ses dire !
    La France que j’ai connu se meurt !!

  7. Messieurs,

    Je lis dans vos commentaires les vraies raisons des résultats décevants d’Eric Zemmour. En bons calculateurs, en politiciens roués, vous avez approuvé les grandes lignes de ses positions. Mais, en bonne veulerie, vous avez préféré attendre, pour voir…

    Au lieu de soutenir le fond, vous avez attendu le résultat pour critiquer la forme. Votre suffisance s’en trouve ainsi satisfaite ! Moi, je crois que vous vous êtes vous-mêmes comportés en bons pensionnaires de l’étable France. Vous représentez, à mes yeux, ce pauvre troupeau de veaux que vous évoquez d’un air supérieur. En fin de comptes, lorsque ceux qui appliquent vos méthodes auront réussi à traire vos mères jusqu’à la dernière goutte, je vous imagine assez facilement reprochant à celles-ci de ne pas avoir assez produit.

    Je crois que l’homme, objet de vos analyses technocratiques et sans âmes vaut mille fois mieux qu’elles. Je ne regrette pas de faire partie de la masse qui était présente à ses meetings. Je n’ai pas honte, moi, de figurer au faible pourcentage de ses attributaires de bulletins.

    Continuez comme cela et la France avancera !

    1. Bravo, bien dit. Je pense exactement comme vous. Les gens sont versatiles, facilement manipulables et influençables ils n’ont, pour la plupart, aucunes convictions chevillées au corps. Lorsque les sondages donnaient Z à 18 beaucoup étaient Z, il a suffit que les merdias, les influenceurs, les sondeurs cassent Z pour que Z devienne le diable. Une campagne de dénigrement bien orchestré à son encontre et oups il est devenu l’homme à abattre. Z n’a pas démérité, il a permis de mettre sur la table tous les sujets tabous et que bizarrement la plupart des candidats du premier tour copiaient
      Je ne peux m’empêcher de penser qu’une coalition RN, LR et Reconquête aurait pu nous débarrasser de Macron à jamais mais égoïsmes, divisions, rancœurs et ambitions personnelles vont nous conduire droit dans le mur,
      Je constate que seul Zemmour veut cette coalition salvatrice, c’est regrettable

    2. Ce n’est pas avec un commentaire haineux comme le vôtre que vous rendez service à Zemmour, bien au contraire…

      1. Aucune haine dans mon propos, je constate et relate uniquement les faits. La haine je la réserve à toute la macronie.
        Avant le 1er tour Z a été diabolisé, et MLP encensée par les merdias pour en faire l’adversaire idéale de macron, Dés le 2ème tour MLP a subi à son tour une campagne de diabolisation et c’est comme ça que macron a été réélu.

        1. François, je ne m’adressais pas à vous, dont les commentaires sont toujours bien écrits et très vrais, mais à Piau le commentaire après le vôtre, désolé pour cette confusion.

  8. Excellent article, cependant la vraie raison est que Zemmour a été débiné en permanence par les médias. et comme, mal conseillé visiblement, il a attaqué Marine Le Pen et Valérie Pécresse en permanence, cela ne pouvait pas lui servir. Il aurait du se focaliser uniquement contre Macron. Espérons que Zemmour retienne la leçon de sa défaite et ne refasse plus cette erreur.

  9. Zemmour, certes a soulevé de vrais problèmes mais ensuite mal conseillé n’a pas su faire fructifier son important capital. Il s’est englué dans des polémiques stériles et perdantes. Il y a des sujets qui ne doivent pas être abordés d’autant qu’ils n’intéressent pas les Français mais servent aux médias pour le descendre. Ce qu’ils ont su faire consciencieusement et sans vergogne. Cela est la vraie raison de son échec total, présidentielle et législatives. A lui de changer son logiciel perdant pour le gagnant.

  10. Très bonne analyse Hervé AZOULAY, à laquelle j’adhère à plus de 100%.
    Selon moi :  » les droites ont tué la DROITE » , j’ai connu de très près tous les politiques, depuis le général de GAULLE, grâce à mon père, mon parrain, et leurs amis (es), si certains aiment la France , beaucoup ont affiché un incommensurable égo , nous le constatons avec Mélenchon , son « Union de la Gauche » n’aura pas duré plus longtemps qu’un « pet de nonne dans un cyclone » Chacun de ces  » chefs » a repris son petit commerce dans l’intérêt de son clan, et non dans l’intérêt général, et par conséquent pas : POUR LE BONHEUR DE LA FRANCE et de SON PEUPLE .
    A cette idéologie égoïste , personnelle, il convient d’ajouter que la grande majorité des électeurs
    ( avec seulement 50 % des inscrits), ce qui ne fait plus que un Français sur deux qui est allé « veauter  » , sans avoir pris conscience qu’ils ont accentué leur propre malheur et tué la France ,
    de même suite, contre eux-mêmes, et leurs enfants, par leur immense bêtise , nous n’avons plus qu’un avenir de « m…e », où nous n’en sortirons que :  » par la Force des baïonnettes ?  »
    L’ Inculture, sans aucun « bon sens » , sans courage, l’individualisme, et tous les poisons déversés par des « auxiliaires propagandistes » que nous savons être dépourvus d’honnêteté , parce qu’ils sont à la botte de leurs idéologues financiers, et surtout , surtout , parce qu’ils n’appliquent plus leur Code de Déontologie .
    Ainsi commandés, ils se sont dirigés sur un chemin glissant et nauséabond, se « jetant » violemment , avec hargne, comme des hyènes, sur ZEMMOUR dès qu’il se montrait trop clivant et radical, lorsqu’ il décrivait la « réalité » qui dérangeait :  » Il devait être exécuté » , forcément ..
     » Bonsoir Messieurs les Censeurs » , paroles de Maurice Clavel .
    Toutefois, durant cette campagne électorale , cette réalité de vie très éprouvante pour les organismes humains a été aussi ressentie par des étrangers qui travaillent depuis trente ans , en France, très durement , avec lesquels je me suis entretenu de multiples fois ces tente dernières années..
    Tous sont des ouvriers étrangers, turcs, yougoslaves, maghrébins , etc , etc , instruits concrètement sur le terrain, celui du vrai labeur , celui où les corps transpirent de courage et de fierté , ils ont appris la vraie vie , respectueux de toutes et tous , devenus  » assimilés » aimant la France , allant même jusqu’à plaindre le peuple français qui a été , selon eux, méprisé et
     » TRAHI » par ses gouvernants !
    Etonnant, non ?
    Comme vous le savez bien, Hervé AZOULAY, l’affrontement est devenu inéluctablement: inévitable, par la faute de mauvais gestionnaires et de certains Compatriotes laxistes , mais victimes d’un « manque » de réels et véritables éléments de réflexions, ils ont été trop facilement manipulés , ignorants « malgré eux » ( puisque les « 4 Vérités  » leur ont été très souvent et trop longtemps cachées), par la faute d’une caste de politiciens méprisante , n’écoutant aucun de leur  » CONCITOYEN CONTRIBUABLE » , auquel ils doivent tout , parce que ces privilégiés de la politique perçoivent , toujours plus, un « salaire » exagéré et indécent.
    En effet, certains de ces politiciens privilégiés peuvent gagner entre cinq mille et jusqu’à deux cents mille euros /mois !
    A ma connaissance, sauf d’avoir sauver notre planète de toutes les guerres et avoir rendu l’Humanité meilleure : Personne ne vaut deux millions d’euros par an .. .
    Pendant que mes amis ouvriers -salariés du bâtiment, et d’ailleurs, plafonnent à mille six cents euros /mois, comme la grande majorité des salariés de tous rangs, grades et qualités en France. En outre, pendant que des retraités sont « frappés » d’une forte diminution de leurs pensions de retraites ( certains perçoivent six cents euros /mois, en moins) , s’ils se réfèrent à la somme qu’ils percevaient au mois de mars 2010, etc . .
    Ceci, à mon humble avis, aurait du être l’ un des sujets à traiter par ZEMMOUR lors de sa campagne électorale, et il aurait  » Gardé le CAP  » sur d’autres réalités que celles , trop souvent, évoquées et ressassées par des médias furieuses en folie .
    La devise de mon Ecole était :  » Ne prenez pas la tangente .  »
    ZEMMOUR eut été bien inspiré de « respirer » cette noble devise.
    Le problème de la France, est de se garder d’élire un Homme ou une Femme qui n’aimerait pas vraiment la France, et surtout, qui ne serait pas un :  » ÊTRE LIBRE  » et Bienveillant pour Toutes et Tous..

  11. Analyse lucide des causes de l’effondrement du candidat Zemmour. Il convient d’ajouter que Zemmour comme les autres candidats a juste oublié l’essentiel : une élection présidentielle c’est un affrontement entre deux camps et pas contre ses rivaux. C’est à cause de cela que Zemmour a perdu et perdra encore, sans oublier l’erreur de commettre un programme que, de nos jours, personne ne lit plus. Bon, je sais, sa plus proche conseillère est issue de l’Ena, ce qui explique en partie ce que je viens d’écrire.

Ecrire ci-dessous votre commentaire, merci :