Responsables, mais jamais coupables

Quarante-huit heures après bien des tergiversations, à propos de la tuerie de la préfecture de Police de Paris, on a voulu nous faire croire, une fois de plus, qu’il ne s’agissait-là que de l’œuvre d’un déséquilibré ou le coup de sang d’un employé modèle, ulcéré par une injustice professionnelle.
Par Claude Picard

Lire la suite

Publicités

La dérive progressiste

Notre société est malade. De plus en plus malade, parce qu’elle est gouvernée par des apprentis sorciers qui inversent toutes les valeurs sur lesquelles se sont bâties des générations entières, depuis des millénaires.
Par Claude Picard

Lire la suite

1 2 3 6