« Les mots sont les maux© »

Nous voici dans une situation politique assez étrange où plus rien n’est acquis. + SCOOP

Lire la suite

Publicités

Scoop du jour !!!

On rince bien dans HOLLYLAND

Voici les faits en chiffres du 15 Mai 2012, lorsque François Hollande est investi Président de la République.

Allez régalez-vous car après tout c’est vous qui payez.

Réception Élysée + Réception Hôtel de Ville de Paris : 17 000 bouteilles de Champagne ont été bues soit un total de 612 000 EUR

Petits fours et autres amuses bouches : 423 657 EUR

Jus de fruits, Soda : 147 231 EUR

Repas des Anciens Ministres Socialistes : 97 215 EUR

Grands Crus : 82 012 EUR

Bière, Whisky et alcool divers : 347 523 EUR

Services, Extras : 94 212 EUR

Décors et Aménagements : 510 031 EUR

Défraiement des personnalités, Transports : 1 245 234 EUR

Total (hors primes sécurité estimé à 943 000 EUR) : 3 559 115 EUR sous réserves et omissions.

A Savoir que l’investiture de Nicolas Sarkozy avait coûté 1 123 298 EUR

Le contribuable français payera donc après facturation définitive entre 5 et 6 millions d’Euro de frais d’investiture pour Hollande, Président soit au moins 5 fois plus que le Président sortant et qualifié, rappelez-vous de « bling bling » ou « Président des riches »

Comme quoi en France et depuis toujours, la gauche peut tout se permettre !

A HOLLYLAND, c’est quand même sympathique la fête surtout en période de crise…

Les nouveaux manèges risquent quand même d’apporter après le 17 juin de mauvaises surprises aux contribuables et aux entreprises français.

C’est curieux comment certains ont tous les droits et en plus se font passer pour des gens convenables et sociables  alors qu’ils méprisent sans vergogne le Peuple français.

Les médias sont les complices de cette idéologie foireuse.

Ces chiffres ont été vérifiés et sont vérifiables, ils seront disponibles officiellement et au plus tard en Février 2013 après vérification de la Cour des Comptes.

Et aussi une nouvelle qui risque de choquer le passant :

D’après le site Médiapart par Valentine Oberti…Que je cite en partie entre les guillemets :

« Quand l’argent public sert à financer des dépenses privées. Pascal Terrasse, député socialiste, candidat à sa réélection pour un quatrième mandat et président du conseil général de l’Ardèche, a utilisé en partie pour ses dépenses personnelles son IRFM : il s’agit d’une indemnité de 6 412 euros par mois, versée par l’Assemblée nationale et réservée aux dépenses professionnelles liées à l’exercice du mandat de député, qui se surajoute au salaire de parlementaire. Voyages, billets de train pour des proches, loisirs, bars : tout ou presque y est passé »

Ensuite la journaliste publie des documents qui prouvent l’utilisation privée de cet argent.

Tout est bon : les vacances au Sénégal, en Egypte, Grèce ou en  Espagne et tous en été et en famille tant qu’à partir…

C’est le cas de l’écrire « aux frais de la Princesse » sauf que la Princesse c’est l’argent public.

Bon franchement de qui se moque-t-on ?

Le texte et les explications se trouvent à cette adresse :

http://www.mediapart.fr/journal/france/071211/les-frais-des-deputes-resteront-opaques

Vous pouvez nous suivre facilement en cliquant en bas et à droite de chaque article et c’est facile sur le mot »suivre et laissez-vous guider…

  Texte à recopier et à envoyer partout avec la mention :

copyright: Alexandre Goldfarb

pour https://observatoiredumensonge.wordpress.com/