Les contes de l’étable #2

« Il persiste de faibles lueurs de civilisation dans cet abattoir barbare autrefois appelé l’humanité. » (Grand Budapest Hôtel) A lire sur Observatoire du MENSONGE

Lire la suite