Étiquette : Le mépris pour l’opposition de « c’est moi le chef » est sans limite