Étiquette : Le Méprisant de la République écrit aux gueux.