Le Roi et sa suite 4

Le roi est de plus en plus isolé mais content de lui…

Capture d’écran 2014-06-20 à 00.40.11 *** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur ***

Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier.

Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

Jean-Marie Pieri nous revient en grande forme avec son texte Le Roi et sa suite où vous retrouverez l’actualité telle qu’elle est dans les secrets du Palais…

pieri

   Le roi et sa suite.  

Par Jean-Marie Pieri

 

Chapitre 4

 Les filles du feu

Saperlipopette ! Les couteaux sont à nouveau tirés au royaume de la fantasmagorie et du théâtre.

Pourtant le célèbre Festival n’a pas encore commencé et voilà que les intermittents de la politique ruent déjà dans les brancards!

⁃ Il regarda son poignet où devait figurer sa montre.
⁃ Euh… zut!( il roula sur le côté) Aucune élection en vue et c’est tant mieux, les joues m’en cuisent encore après les deux gifles sévères, nasilla le Roi couché dans son hamac royal, chapeau de paille, lunettes noires, chemise salade de fruit, short et tongues chinoises, il tentait de capter un rayon de soleil en sirotant sa margarita!

⁃ Gouverner c’est prévoir, dit-on, pourtant la Joconde du peuple laborieux vient de subir une belle déconvenue devant « ces cons venus » pourtant elle ne ménage pas ses efforts pour tenter de les circonvenir, (il rit de son bon mot) rien à faire avec ces oiseaux de mauvais augure, le progressisme a fait son temps, ah la culture n’est plus ce qu’elle était, j’aurais dû offrir ce poste au fossile de Dieu, il savait colmater les brèches dans ce monde d’illusion, hélas non il est trop vieux, trop sulfureux à mon goût et ses fredaines… qu’il se contente de sa voie de garage et du placard doré de l’Institut en guise de récompense!
⁃ Heureusement la fonction me protège encore de toutes ces attaques sournoises venant de tous côtés, la servilité des ânes est parfois écrasante, mes ennemis je les connais et mes amis je m’en occupe, ce n’est pas pour rien que Dieu s’enfermait dans une solitude dédaigneuse, ma feinte bonhommie me protège, tout glisse et rebondit sans conséquence: les trahisons de ces petits maîtres en mal d’ambition m’amusent!
⁃ Au premier coup de sifflet, ils rampent sans vergogne en frétillant: poste, décoration ou fromage appétissant à loisir pour ces laquais, rien à craindre de ce côté là! La soupe est bonne et les écuelles bien garnies.

Le Roi quitta son hamac et bondit sur ses petites jambes en driblant un ballon imaginaire, un rêve de foot peuplait ses nuits trop courtes et trop passionnées.
⁃ Ce sport digne et populaire à la fois reste un dérivatif au stress qui m’écrase et devrait me permettre de retrouver le chemin de la popularité, si notre équipe pouvait gagner et se rapprocher de la finale ce serait l’idéal et je pourrais en tirer parti pour faire remonter ma côte dans les sondages, il faut faire oublier à tout prix les échecs cuisants du gouvernement et Premier II commence à subir les effets négatifs de la crise (il s’esclaffa et devint tout rose de contentement).
⁃ A lui les emm… pas seulement les lauriers! La frime et la posture n’ont qu’un temps, il faut mettre les mains dans le cambouis, à moi les honneurs, à lui les coups (il rit) chacun son tour! Dandy me préoccupe, tente-t-il de me déborder en organisant cette fronde nauséabonde des valets, devrais-je m’en séparer, ils semblent avoir signé une sorte de pacte de non agression, pacte provisoire certes, je vais m’en occuper, ce n’est pas à un vieux routier comme moi qu’on apprend à faire des grimaces!
Le roi feuilleta son petit calepin noir: des chiffres s’alignaient sur la dernière page manuscrite, il sourit amusé et fit quelques passes d’un tango imaginaire, la vie est belle, pourquoi se priver de tous ces avantages!

⁃ Côté coeur le pire est passé, la horde bavante est muselée, pour l’instant, ah ces femmes sont insatiables, ambitieuses, le pouvoir les attire et ces filles du feu viennent au risque de se brûler les ailes, c’est épuisant, c’est vrai que je fais plus jeune que mon âge, ceci explique cela!

Le roi contempla son profil avec ravissement et prit une posture martiale devant le grand miroir vénitien!

 *** A suivre*** 

Jean-Marie Pieri

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur*** 

Jean-Marie Pieri vient d’être publié :

Capture d’écran 2014-07-31 à 23.24.35

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier : 

Jean-Marie Pieri pour Observatoire du MENSONGE ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © : vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.

# # # # # # # # # #

L’article le plus lu : C’est clair comme du cristal

# # # # # # # # # #

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine dans

La semaine de l’Observatoire

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

*** Vous aimez ? Vous aidez !

Comment ? C’est simple : soit en devenant « suiveur » en un clic de l’Observatoire, soit en faisant un don (voir ci-dessous) soit en transférant nos articles. Merci d’avance.

Pour soutenir par un don Observatoire du MENSONGE :

clic ici

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.

Mode emploi Obs

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de

l’Observatoire du MENSONGE présent dans 163 pays

et suivi par plus de CENT MILLE LECTEURS !

Avec des tribunes libres vraiment libres !

logo Ob dum

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE:

Cliquez ICI

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Laisser votre commentaire