Le Valet des coeurs

Au royaume de l’irrationnel

+ 120.000 lecteurs, vu dans 178 pays, 40 écrivains et de nombreuses personnalités qui suivent l’information autrement

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

Premier site d’opposition en France

TRIBUNE - copie
*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur ***

Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier.

Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

pieri

  LE VALET DES COEURS   

Par Jean-Marie Pieri

Chapitre 1

L’année de la chèvre.

Au royaume de la fantaisie et de l’irrationnel le Monarque coulait des jours heureux dans son palais, entouré de courtisans et de parasites chantant ses louanges sans la moindre retenue. Pourtant les nuages s’amoncelaient dans le bocal, l’atmosphère se faisait lourde: le peuple maltraité et méprisé commençait à manifester sa colère et son dégoût.
Favoritisme, scandales, vilaines affaires et corruption massive n’arrangeaient pas les choses.

En un mot le régime avait failli, déçu, on va dans le mur disait-on dans l’entourage. Le roi d’un naturel plutôt optimiste restait sourd sur son ile déserte aux injonctions des conseillers se prélassant dans son palais et dans son jardin.
Oscar 1er cultivait ses roses, butinait plaisirs de la table, plaisir de chair, dépensait sans compter, fêtes et réceptions se succédaient à un rythme endiablé pendant que le peuple se morfondait!

Le majordome, sorte de nain ventripotent suivi d’une paire d’huissiers engoncés dans leur habit de soirée comme des sardines dans leur boite, traversa le couloir du palais au pas de charge. Le groupe était suivi par des ombres sautillantes qui s’éclipsaient pour renaître dès que la lumière revenait. Cellules photoélectriques et flashs crépitaient.

⁃ Tout fonctionne à merveille, nasilla-t-il l’air satisfait; l’essai est concluant, les invités du Roi ne vont pas tarder et la réception peut commencer ( il se figea toisant ses subordonnés comme Napoléon à Austerlitz).

L’homme sortit un mouchoir pour s’éponger le front, il suait à grosses gouttes.

⁃ Regagnez vos postes au plus vite, silence s’il vous plait… et pas de bavardages indécents c’est compris, son mépris était palpable.

Sans attendre il tourna les talons pour se fondre dans la pénombre d’un détour de couloir. Les huissiers hilares échangèrent un regard entendu.

⁃ Huissier 1: Non mais, tu l’as entendu, ce pignouf, comment il nous parle, j’ai vingt-cinq ans de maison et j’en ai connu des prédécesseurs du Roi, aucun n’aurait toléré ces manières, ce rustre nous traite comme du bétail et j’ai dû me mordre la langue au moins deux fois et…

⁃ Huissier 2: (l’interrompit agacé et inquiet) Eh bien, tiens ta langue pour cette fois, on pourrait nous entendre, les espions du roi, traînent partout dans les couloirs, tu vas nous créer des ennuis!

⁃ H1: (soupira) Tu as raison, quelle atmosphère règne au palais ces derniers mois, intrigues et coups bas pleuvent dans tous les sens, c’est à vomir de voir la cour empressée des frelons qui tourbillonnent autour d’un pôt de miel (il toussa). Le pouvoir les rend fous et aveugles, ils méprisent le peuple et le haïssent, c’est inimaginable, un vrai tissu de violence égare les esprits, le peuple écrasé est maltraité, chacun gronde et proteste, mais cela ne change rien, même politique et même gestion calamiteuse, tu y comprends quelque chose toi?

⁃ H2: Non mais si tu veux mon avis, cela ne nous regarde pas leurs manigances, laissons-les patauger dans leur souille! La politique m’ennuie à mourir, tout ça me dépasse!

⁃ H1: (tapa du pied sur le parquet, H2 sursauta) Mais enfin, tu ne vois pas ce qui se passe sous nos yeux…(il s’étrangla d’émotion) ces scandales à répétition, ces profiteurs cyniques qui se payent sur la bête alors que le peuple souffre, ça ne peut plus durer, on disait dans la presse radeau de la méduse, pis que pendre du bateau ivre du Hollandais volant, le royaume prend l’eau, plus de capitaine, plus de cap, l’économie s’écroule, le chômage bat tous les records, le changement c’est la misère pour tous, j’en ai assez d’avoir les poches vides! Quoi ce n’est pas la vérité peut-être!! On se fait plumer comme des canards!

⁃ H2: Oh basta, j’ai failli marcher et croire à tes balivernes sur la justice sociale, tu es conservateur que je sache! (il gloussa) Comme tu y vas, tu risques un AVC avec tes sautes d’humeur, garde un peu de recul, tu m’inquiètes, laisse tous ces prétentieux pérorer à leur guise, chameaux et chamelles de la fonction publique goûtent l’ivresse du pouvoir, c’est une drogue hors de portée des « sans dents » et les « ouvrières incultes » sont patientes, t’inquiète le roi va nous sortir un nouveau tour à sa manière, car il est malin comme un singe ce magicien de l’embrouille!

⁃ H1: Je crains que ça finisse mal, ça pue la rébellion contre l’autorité de l’Etat, l’institution chancelle. Violence et manque de respect ont force de loi quand la loi et le législateur sont défaillants! En un mot l’anarchie domine! A trop fréquenter les puissants on risque notre peau à la fin, la garde du palais est-elle sûre!

⁃ H2: Tu délires, cette forme de paranoïa me déplait certes, mais tu plaisantes je crois!

⁃ H1: Je crains un complot ou pire une révolution féroce, un attentat contre la personne de notre roi! Imagine une seconde, le peuple descend dans la rue, cris, hurlements des manifestants, la tension monte, des coups de feu éclatent, il y a des victimes: la bavure quoi. Le sang coule: ivresse et colère! La populace se livre aux pires exactions en représailles contre tout symbole du pouvoir, toi, moi et je ne veux pas me retrouver la tête au bout d’une pique, décapitations et égorgements deviennent monnaie courante!

⁃ H2: (lève les yeux au ciel) Ma parole, je rêve, il est devenu fou, le peuple bouffe, il baise, il est repu, point barre, que demande-t-il d’autre, du pain et des jeux, le match de foot à la télé, la bière et le barbecue du week-end, moi ça me suffit!

⁃ H1: Changeons de sujet, si tu veux bien (il se figea en statue de cire et prit la pose, les invités arrivaient…) une journée normale quoi!

Jean-Marie Pieri

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur*** 

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

♥ ♥ ♥ ♥ ♥

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

Premier site d’opposition en France !

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La semaine de l’Observatoire

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Retrouvez tous nos articles sur Facebook en cliquant ICI

SUIVEZ ! PARTICIPEZ !

L’article le plus lu : La connaissance

# # # # # # # # # #

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Jean-Marie Pieri pour Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com

Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.

Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision. Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

Mode emploi

# # # # # # # # # #

L’Observatoire du MENSONGE est un site d’opposition qui ne perçoit aucune aide. Vous pouvez donc faire un geste pour que l’Observatoire garde son indépendance. Merci !

Cliquez juste sur le logo ci-dessous et laissez-vous guider sur notre plate forme totalement sécurisée

OU

Offrez-vous Le Best de l’Observatoire bouton Paypal don → Le don est de 9,90 !!! Téléchargement inclus du livre (105 pages).

Paiement sécurisé !

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de

l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays

et suivi par + 120.000 LECTEURS !

Avec 40 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

logo Ob dum

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE:

Cliquez ICI

♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Un grand merci à celles et à ceux qui nous suivent, commentent et participent.

Nous suivre, service gratuit, vous permet de recevoir par mail chaque article publié.

♥ ♥ ♥ ♥ ♥

6 commentaires

  1. Un bon article bien écrit et très acéré qui m’a fait sourire. Très bon site !

  2. hahaha, je suis entrain de faire mon ti tour d infos curieuses de la Hollandette, sur hollande degage…SUPER logo de LElysee a 102.000 euros , a voir..Et pourquoi pas d essayer le jeu a quoi cela ressemble…Quelle inteligence debordante ces Socialistes,

  3. pour donner suite a votre commentaire, A lire sur BD Voltaire..Je cite, Julie Gayet a Science PO..On N arrete pas le Progres…

  4. Vous avez bien decris , ce Merci pour ces 5 Annees du Roi , hummm Socialiste et ses valets..Tout va tres bien en France , c est ce que nous dit les LA TELE L A DIT…Il est vrai que les Francais accepte cette situation,Ou elle est cacher par les autorites , Le reveil du ROI moi je sera Brutal..Cet Etat qui cache TOUT aux Francais, sur l Economie, la Securite, les retraites, les cachoteries, les mensonges,la corruption, l injustice..Cette justice cet inconfort qui regne en France. la Banalites Socialiste pour GARDER son pouvoir…Cette France qui n avance pas pour un avenir qui va etre difficile,, Mais qui recule..

  5. Excellent, car j’en parlai hier avec une amie et c’est exactement ce que pense le peuple. Certes, il y a ceux qui comme dit le H(2) «  » »le peuple bouffe, il baise, il est repu, point barre, que demande-t-il d’autre, du pain et des jeux, le match de foot à la télé, la bière et le barbecue du week-end, moi ça me suffit! » » » », mais une grande majorité, sont dans une révolte qui « gronde en silence ».
    Toute la description de ce qui se passe est la réalité.
    Ce monde-là vit tellement loin du peuple qu’ils ne savent rien du peuple, et ce ne sont pas leurs problèmes, alors que cela devrait l’être !!!
    Je suis à la retraite, je n’ai pas beaucoup de moyens financiers, mais dès que possible je vous ferai un don, car j’adore ce site qui dit la vérité et à l’heure actuelle où les médias sont soumis à tous les gouvernements qui se succèdent, il faut conserver ce qui vaut la peine de l’être.
    Merci à vous.

Laisser votre commentaire