Macron: chef de parti et de partie


“On a plus besoin d’un chef qui agisse que d’un chef qui parle.” proverbe oriental

Nous aimons la liberté de publier.
Attention ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas
 
Observatoire du MENSONGE 

Macron: chef de parti et de partie

Par Henri de Gramond

Comme c’est curieux! Les médias français titrent: « Macron a désormais son parti » ou Macron s’approprie le parti » en parlant de LREM. Ce qui sous-entendrait que LREM, le parti progressiste créé par Macron ne l’était pas avant l’élection comme délégué général LREM de Castaner.
Si ne n’est pas de la pure désinformation cela y ressemble fortement.
On nous prend vraiment pour des demeurés bien abrutis.
Mais comme tout passe via lesdits médias, alors tous les journalistes y vont de leur petit couplet. Qui salue le renouveau grâce à ce choix, le choix du Président au passage. Qui s’émerveille de tant de démocratie! Qui enfin voit le Président pouvoir bien travailler. Mais tous se foutent de la tronche des Français, considérés comme des moutons déjà soumis et faisant la queue devant la sacro-sainte TV pour se préparer à la tonte.
Pour Macron, les médias ont les yeux de Chimène…
En attendant, le Français est drôlement passif face à la « défrancisation » de la France.
dernier exemple en date frappant: quand des élus manifestent dans la rue alors que se tient une prière de rue, les médias titrent « les élus perturbent la prière »… Le monde à l’envers dans lequel les médias et les politiques veulent nous faire vivre est devenu insupportable et infréquentable.
Macron, chef de parti, c’est une simple évidence depuis qu’il s’est porté comme candidat à la Présidence de La République. Faire semblant de découvrir maintenant qu’il deviendrait chef de parti est un grand mensonge et un aveu de grande faiblesse ou tout simplement de propagande orientée.
D’ailleurs l’opposition censée être à droite est silencieuse sur tout et n’existe plus dans un pays que la gauche s’est approprié entre Macron et Mélenchon, premier faire-valoir du Président.
On se retrouve au temps des rois, avec Macron en triste sire, narcissique patenté, qui prépare déjà sa réélection en 2022 face au vide politique qu’il lui même engendré par son élection.
Mitterrand aurait été fier de Macron, enfin son digne successeur, en machiavélisme et séduction.
On ne peut que mesurer la carence actuelle des politiques proportionnelle à leur silence révélateur. Soit ils n’ont rien à dire soit ils sont soumis au deux pouvoirs, le Président et les médias.

Avec Macron, la France découvre ou s’apprête à découvrir, la politique dictatoriale d’un Président qui veut tout diriger et contrôler.
Sarkozy à côté c’était un enfant de choeur, un débutant.
On évoquait Sarkozy comme l’hyper Président, alors que dire de Macron? Que son entrée au Louvre sitôt élu montrait comment un dictateur était né.
Macron c’est donc dix fois hyper et dix fois plus dangereux.
La France en pleine décadence morale et intellectuelle a fai t le choix terrible de ce personnage hautain et prétentieux et elle va devoir payer une addition au dessus de ses moyens.
Nous n’avons pas fini de souffrir car Macron, qui s’apprête à changer les élections pour perdurer, va tellement ponctionner notre pouvoir d’achat que la France va devenir un pays sous-développé et ce n’est pas ce Macron qui la sauvera de l’islamisation en cours.
Comme tout bon socialiste, Macron change les appellations, exemple avec l’état d’urgence qui devient la loi antiterroriste mais dont les principales mesures sont conservées. A savoir: les assignations à domicile, les perquisitions administratives, les zones de sécurité et la fermeture des lieux de culte.
La gauche a toujours opéré de cette façon avec l’utilisation de mots-clés, comme on dit maintenant, comme « rassemblement » « égalité » « paix » ou quelques autres utilisés quasiment en permanence pour faire passer le message dit progressiste qui demeure marxiste.
Les gens pensaient que François Hollande était devenu le « commémorateur en chef » mais Macron le surpasse désormais… C’est qu’avec Macron la repentance est devenue obligatoire et totale. Le sens avaient pensé atteindre la limite du possible, avec Macron, ils vont devoir réviser cette limite déjà largement dépassée, d’ailleurs cela a commencé dès que Macron s’est porté candidat à la présidence lors de son voyage en Algérie notamment. C’était en février 2017 et déjà révélateur: la colonisation. «C’est un crime. C’est un crime contre l’humanité. C’est une vraie barbarie, et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face en présentant aussi nos excuses à l’égard de celles et ceux vers lesquels nous avons commis ces gestes»

 Le dogme est permanent et à force d’enfoncer le clou avec ce gros marteau, la population anesthésiée depuis au moins 1981, peut-être même bien avant, ne se rebellera pas.
C’est cette certitude qui permet de passer des lois scélérates et dangereuses sans souci d’autant que les socialistes et assimilés savent bien que la pseudo-droite une fois au pouvoir ne les enlèvera pas.
Ce paradoxe français est une grave menace pour la France.
Tant que ces politiciens pourtant élus ne se libéreront pas des médias quitte à les affronter, rien ne changera.
Tant que le chef de l’État ne sera qu’un chef de parti, il n’y aura pas de salut.
Préparons-nous à vivre ou à revivre des heures sombres et dramatiques.
Macron en est bien le chef de parti et de partie.

Henri de Gramond

Lien à copier pour partager

https://wp.me/p2qpcs-dqB

LOGO OBS

Image

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 200.000 LECTEURS ! + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Henri de Gramond pour Obsevatoire du MENSONGE

Service gratuit

La Semaine du MENSONGE

Recevez chaque dimanche matin par mail les articles publiés


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Publicités

11 commentaires

  1. Entièrement d’accord avec votre article. Macron n’est qu’une imposture et son élection n’est qu’une escroquerie, une mascarade, la continuité d’une dictature soutenue par la pègre gauchiste (Hollande, Sapin, Attali mondialistes, le PNF « juges rouges, les merdias gauchos propagandistes patentés qui polluent les ondes et ce purin du showbiz ), les mous de la cervelle de droite, les mahométans avec lesquels MacronBurnit s’est souillés pour les présidentielles et les idiots utiles qui n’ont rien compris au faussaire Macron Néron. Je veux rester néanmoins optimiste même si il est difficile d’imaginer le monde de demain.

    J'aime

  2. Macron ce sera pire que Hollande. En plus il n’est pas ^prêt de lâcher le pouvoir car il n’y a plus personne en face de lui capable de le combattre.

    J'aime

  3. Discours du Général Christian PIQUEMAL
    à Baix (Ardèche) 21 Octobre 2017

    «Le Général Piquemal part en guerre. Il vient de lancer un tonitruant appel à la résistance, au combat. Ce sera l’appel du 21 octobre 2017. Un appel, bien entendu, passé inaperçu des médias mais dont on pourrait peut-être bien entendre parler dans les mois et années à venir.« N’oublions pas que la souveraineté appartient au Peuple. Elle est une et indivisible. »

    Et de mentionner l’article 35 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 : « Quand le gouvernement viole les droits du Peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. »

    Le Général Piquemal, évoquant alors la formule du vainqueur de Verdun, s’écrie : « Non, sans courage, vous ne passerez pas, on vous aura. La France ne mourra pas ! » La France vivra, dit-il, malgré un avenir sombre, et il s’engage à mener « un combat contre la dégénérescence de notre pays, contre le déferlement migratoire, contre la perte de notre identité ».

    « Oui, la France va mal à force de tout accepter, de tout tolérer, de tout admettre au nom des sacro-saints droits de l’homme, de la laïcité, de la repentance, du vivre ensemble. »

    Plus loin, il s’en prend à l’islam : « Aujourd’hui, on continue de tuer en France au nom d’Allah, pas au nom du Christ ou de Bouddha. La charia s’installe partout. Plus de trente ans d’une politique d’immigration suicidaire a mis la France en état de disparition. » Et de décrier les zones de non-droit acceptées par François Hollande. Mais c’est à Macron que le Général en veut : « Le petit Néron sous tutelle joue au grand chef. » Il n’hésite pas à comparer Macron à un bonimenteur de foire. C’est pourquoi, selon lui, la résistance est légitime.
    Citant la devise du Maréchal de Lattre, il exhorte avec force de « ne pas subir et résister, car on est en guerre », et solennellement, il nous demande d’être des soldats. « Aux armes citoyens, formez vos bataillons. »
    TEXTE SOUS FORME D’ALERTE ???
    Macron serait’il tenté par « une République plus répressive » ???
    « Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs »
    (Matthieu / 7.15.)

    J'aime

  4. Macron a vendu du vent et s’est fait élire parce que Fillon a coulé la droite. Maintenant il se conduit comme un bon socialiste et va poursuivre l’anéantissement de la France.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s