50 nuances de Macron XXIV


Faut-il rétablir la peine de mort ?

Nous SUIVRE en plus c’est gratuit !!!  

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 11 990 autres abonnés

Nous aimons la liberté de publier.
Attention ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas
 
Observatoire du MENSONGE 

50 nuances de Macron

Par Jean-Marie Pieri

Chapitre XXIV

Faut-il rétablir la peine de mort ?

Depuis 1789 et la chute de l’ancien régime, une ambiguïté plane sur la célèbre déclaration des droits de l’homme, le législateur devait garantir pour l’éternité les libertés et les valeurs universelles, une loi juste et son cortège de réformes devait recréer l’utopie inventée par Rousseau et les philosophes les plus brillants du siècle des lumières.
L’ombre de la guillotine, Moloch, Dieu des morts destructeur et impitoyable qui a fasciné les anciennes civilisations a fini par dévorer les enfants de la Révolution (Robespierre, Marat, Danton…) au prix de rivières de sang, de massacres et d’exécutions sommaires de masse, la planète révolutionnaire s’est effondrée sur elle-même, prélude à un chaos planétaire!
La société des Francs-Maçons, état supra-national, surgeon dans l’état (ce n’est pas nouveau, voir Mondialisation ou idée européenne) qui oeuvrait dans l’ombre à survécu à toutes les péripéties de l’histoire, l’inquiétante pyramide du Louvre à ce jour n’est pas un hasard ce n’est pas un objet de culture, mais un objet de culte, le symbole lourd de sens d’une secte tournée vers l’hérésie qui combat l’esprit chrétien existe tout en adoptant certains rituels (pyramide, oeil de Râ et autre fatras ésotérique….), hostile à toute croyance qui n’est pas la sienne d’où l’idée salutaire de ne pas encourager la prolifération des sectes qui pullulent en purgeant les esprits d’un ésotérisme de pacotille!
Dans la ligne de cette manipulation habile de l’histoire on a vu le projet d’abolition de la peine de mort, présenté au Parlement par Mr R. Badinter, Ministre de la Justice, initiateur de la loi, comme un progrès indispensable dans la vie de nos démocraties fondées sur le respect, l’humanité, la tolérance bridant toute velléité d’indépendance et de justice populaire, qu’en est-il en cette période troublée?
Cette stratégie du désarmement total des citoyens n’est pas sans rappeler celle suivie par l’empire Ottoman à l’égard des populations non musulmanes privées de tout moyen de défense et réduites à l’état de dhimmis « prêts à égorger » en Turquie (génocide Arménien) et cela peut expliquer au delà des mots la critique virulente que distille l’Europe (socialisante) contre les Etats Américains qui d’après la constitution autorisent port et détentions d’armes, donc possibilité de se défendre, il va sans dire que l’habillage moral des dangers de l’utilisation des moyens de défense, des risques encourus, des meurtres perpétrés ne sert que de prétexte utile dans une lutte idéologique entre les lobbies du pour ou du contre. En effet rien de mieux qu’un ballon de foot pour se défendre contre les kalachnikovs des assassins (marches blanches, bougies sont déjà au menu).
Aujourd’hui l’état régalien ne suffit plus à assurer ses obligations vitales : préserver la paix civile, le maintien de l’ordre et la sécurité des citoyens, il recule sur tous les fronts de l’autorité, nous assistons à un suicide collectif de nos institutions remises en cause et contestées par une société qui croule vers l’anarchie et peut sombrer à chaque instant dans le désordre!
Ce qui était progrès hier, l’est-il encore aujourd’hui face à la barbarie d’une religion communautariste simpliste qui tente de s’imposer par la force en créant des situations de violence, de rébellion et de criminalité latente.
Comment réagir, comment agir sans détruire l’idéal acquis d’ordre, de justice et de liberté, comment réduire et neutraliser ceux qui créent le chaos surtout quand ils possèdent des armes?
Ne faut-il pas s’adapter à une situation nouvelle en changeant des règles devenues caduques, ce pays a tellement changé en pire qu’on le reconnait à peine!
Un retour en arrière sur une cinquantaine d’années n’est pas à notre avantage et montre une grave détérioration de la situation qui était prévisible, banalisation des faits divers: banditisme, trafics en tous genres, délinquance, incivilités, conflits et inégalités traversent une société en perte de repères!
Tout ce travail de décomposition a été instillé au goutte à goutte pendant plus de 70 ans par une propagande sournoise qui a formaté les esprits aux intérêts d’une idéologie absurde et vicieuse, celle d’un socialisme, puis du communisme et pour finir de l’islam aux couleurs de la France (hérésie et non sens!)
Situation surréaliste de la main tendue vers un interlocuteur qui la refuse et ment plus vite qu’il respire! Une religion peut-elle supplanter un état laïque, une religion peut-elle être au-dessus des lois de la République, des minorités très agissantes peuvent-elle dicter la loi islamique à un pays qui ne l’est pas et n’a pas vocation à le devenir!
Que n’a-t-on entendu au choeur des pleureuses de la gauche bien pensante et molle dans les années 70 pour dénoncer les atteintes contre la démocratie des odieuses dictatures de droite vouées aux gémonies, selon la tactique traditionnelle de l’idéologie communiste qui crucifiait tout adversaire politique en l’accusant de fascisme d’extrême droite ou pire.
Ce même système de crétinisation frisait la parodie par son indécence, son fanatisme réducteur, mais fonctionnait parfaitement réduisant toute opposition au silence et ainsi de nombreux intellectuels conservateurs Français de l’après guerre (Mauriac, Bernanos, Gide, Aron… ) ont été stigmatisés et baillonnés par la secte des « médiocres » donneurs de leçon, car condamner les dérives des Franco, Pinochet, la Grèce des colonels, la Birmanie et consorts, le PS et ses démocrates associés en ont fait leur cheval de bataille, rente utile pour beaucoup d’imposteurs et de parasites.
La stratégie est identique aujourd’hui, rien de plus simple que de faire taire l’adversaire en l’accusant de racisme, le stigmatisé stigmatise toute honte bue en toute impunité le vilain, le méchant, celui qui ose s’opposer ou protester (mise au pas de journalistes récalcitrants: il y en a!), fourberie encouragée par des hordes d’imbéciles utiles (propos de Staline sur les communistes) qui prônent la « fraternité » et la repentance, cela vient de sortir sur les tablettes!
La magie de l’opportunisme a bien payé et Scapin s’en est gargarisé jusqu’à la nausée, avant de s’arrimer au pouvoir comme une tique durant deux septennats ( ivresse des profondeurs ou « vertige du succés » dispensent la gauche caviar d’avoir à rendre des comptes au peuple jusqu’à ce jour ils pontifient dans les médias), mais pas un seul mot lucide, pas un seul mot honnête n’est sorti de la bouche des apparatchiks du double langage issus du moule à fabriquer les ânes (ENA) pour la haute administration.
Mutisme (gêné?) des prédateurs sur les régimes de gauche, on ne parle pas de l’infâme dictateur Castro assassin et tortionnaire, porté, cajolé par la coterie au plus haut niveau (tourisme obscène des militants ps et pc à Cuba pour voir les camarades claquer du bec ou les immondes agapes de ceux qui vont s’empiffrer chez le camarade Ceausescu affameur du peuple roumain, l’affreux oncle Ho (Chi-Min) porté aux nues ne vaut pas mieux, le sanguinaire fusilleur, Pol- Pot génocidaire d’un peuple nous rappelle les camps nazis, l’emblématique Joseph S/Mao et son livre taché du sang des victimes, modèles du genre, la liste est longue et remonte jusqu’aux collaborateurs du régime de Vichy, qui eux ont tous mangé dans la main de Pétain, jusqu’au mariage pour tous (contre nature?) des ministres socialistes ou nationaux-socialistes, la vie est belle disait Staline, mais les faits le sont un peu moins, restent encore gravés dans les mémoires et tatoués sur les peaux des victimes, les noms de ceux qui ont participé à l’ignoble boucherie du XX siècle national-socialo communiste.
Les listes des héros sont inscrites pour l’éternité aux frontons des monuments aux morts ou présentes sur les pierres tombales quand ils ne sont pas effacés par leurs complices (réécriture de l’histoire), ceux qui contestent la réalité des camps de transit, celle des rafles anti-juives, la déportation massive de populations vers les camps de la mort, le goulag soviétique restent marqués pour l’éternité du sceau d’infamie que nous portons nous aussi sur nos épaules et qui pèse sur nos consciences, le temps n’abolit pas les crimes contre l’humanité, les témoins disparaissent, les tatouages ne s’effacent pas sur le flux du temps et ces martyrs nous hantent!
à suivre

Jean-Marie Pieri

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Jean-Marie Pieri pour Observatoire du MENSONGE

Inscrivez-vous pour nous SUIVRE – c’est gratuit en plus !  

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 11 990 autres abonnés

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178pays, suivi par + 200.000 LECTEURS+ 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres et aussi 1er site de l’opposition en France!

Avec La Semaine du MENSONGE: recevezgratuitement chaque samedi matin par mail les articles publiés dans la semaine

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Soutenez Observatoire du MENSONGE c’est notre seul moyen de nous développer et nous comptons vraiment sur votre aide


Via  Plateforme totalement sécurisée PAYPAL.

Vous avez envie de vous exprimer ? Faîtes-le !
Comment ?
C’est simple : vous rédigez un article* d’au moins 40 lignes, maximum 150 lignes et vous l’envoyez par mail en cliquant ICI

*Si le comité de lecture l’approuve, l’article sera vite publié.

Publicités

7 commentaires

  1. Faut-il rétablir la peine de mort ? OUI !…. et les premiers exécutés, ceux qui veulent nous remplacer et c’est à dire tous nos gouvernants de droite et de gauche !

    J'aime

  2. Je compléte mon commentaire en rajoutant que pour cela nous devons avoir une justice neutre, non politisé, non syndiqué , et surtout une justice pour le peuple et par le peuple, ne dit -on pas ? la justice est rendu au nom du peuple français ???? par contre si la justice est rendue au nom du peuple Français, alors pourquoi le juge est-il souverain ????

    J'aime

  3. Ne faut-il pas s’adapter à une situation nouvelle en changeant des règles devenues caduques, ce pays a tellement changé en pire qu’on le reconnait à peine! C’est bien le motif de cet écrit de grande valeur, on ne saurait faire l’impasse sur les principaux arguments pour la peine de mort :
    Le châtiment : la peine de mort s’impose comme le moyen le plus efficace pour  » rendre justice « .
    La dissuasion : elle dissuade d’autres personnes de commettre des crimes graves. Quoique de récentes études aient démontré que l’opinion américaine était toujours plus partagée sur ce sujet.
    La prévention : la peine de mort prévient le retour des dangereux criminels dans la société et ainsi d’éventuelles récidives.
    La peine de mort affiche clairement la sévérité de la population à l’encontre des crimes particulièrement graves ( viol, terrorisme, meurtre sous toutes ses formes….)
    Les personnes qui commettent des crimes particulièrement grave ne méritent pas de vivre
    La peine de mort soulage beaucoup de victimes et de proches
    Cela donne plus de marge de manœuvre au procureur pour obtenir, par la menace, d’autres informations de l’accusé.
    La peine de mort est populaire dans les pays où elles est appliquée.
    D’un point de vue économique, une exécution coûte basiquement moins cher qu’un emprisonnement à vie. Mais si l’on inclut les frais de recours, toute la procédure d’exécution peut coûter plus de dix fois l’équivalent d’une incarcération à perpétuité.
    Les criminels sont plus sujets à méditer et à mettre de l’ordre dans leur vie sous la pression de la mort imminente.
    La peine de mort décourage les proches des victimes à  » rendre justice  » en marge des tribunaux.
    Dans les régions où la surpopulation des prisons est devenue un véritable problème, la peine capitale est aussi perçue comme un moyen de libérer de l’espace pénitentiaire.
    Il faudrait aussi voir les principaux arguments contre la peine de mort, et ils sont nombreux…
    Je suis d’accord avec le commentaire de Gilles Cornivat, en rajoutant le septième alinéa de ce commentaire: « La peine de mort affiche clairement la sévérité de la population à l’encontre des crimes particulièrement graves ( viol, terrorisme, meurtre sous toutes ses formes….)  »
    N’oublions que la France est en guerre sur son sol mais aussi à l’étrangers, que chaque jour des morts et bléssés sont constatés….
    LA VISION EST CLAIRE, POURTANT LES YEUX DES FRANÇAIS NE VOIENT RIEN, OU NE VEULENT RIEN VOIR : NE PAS SE PRENDRE LA TETE ? NE PAS TROUBLER SON CONFORT ? PEUR DE LA DIABOLISATION ? ANGELISME CATHOLIQUE ?
    ÊTRE REALISTE N’EST PAS ETRE RACISTE…

    J'aime

    1. Pourquoi pas un référendum sur le sujet? Encore faut-il que la décision soit respectée, ce qui n’a pas été le cas du référendum sur Maastricht. La représentation parlementaire n’a plus la confiance des Français, sinon comment expliquer la forte abstention aux élections? Vox populi Vox Dei.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.