Grandeurs et servitudes du député


L’affaire Macron-Benalla revêt désormais un double aspect.


Grandeurs et servitudes du député

Par Jacques Myard

L’affaire Macron-Benalla revêt désormais un double aspect :
– En premier lieu elle n’est pas la simple affaire  » d’un gros bras  » recruté d’abord par le parti socialiste puis par un candidat à la présidence de la République pour assurer sa sécurité pendant la campagne, embauché ensuite à l’Elysée au coeur du pouvoir régalien et qui grisé par la proximité des « grands », fort des liens d’amitiés noués avec Jupiter aurait perdu le sens des réalités, le respect de la frontière entre le légal et les zones interdites.
Le premier devoir du Prince est de savoir tenir à distance ces serviteurs dévoués, ces affidés dont l’activisme zélé peut l’atteindre.
Le Prince a commis la faute d’entretenir au palais même ces liaisons dangereuses dont les méandres peu à peu connus étonnent chaque jour et remettent en cause le « nouveau monde », singulière copie des turpitudes de l’ancien…

Observatoire du MENSONGE

Faîtes un don

€5,00

– Mais en second lieu, cette affaire dépasse le cadre de la Présidence de la République et de ses dysfonctionnements.
qui s’est passé à l’Assemblée nationale où l’on a assisté à la volonté délibérée de la majorité parlementaire, aux ordres, de torpiller la commission d’enquête est encore plus grave que l’affaire stricto-sensu.
Ce blocage volontaire illustre la totale soumission des députés LREM à l’exécutif au delà de tout ce qui était imaginable.
Il ne s’agit pas de nier le fait majoritaire qui soutient le President de la République à l’Assemblée et lui permet avec le Premier Ministre de faire adopter les projets de lois de son programme; si d’aventure il y a conflit entre l’Assemblée et le gouvernement cela peut conduire à la dissolution pour renvoyer les députés devant le suffrage universel, ce qui est arrivé à plusieurs reprises.
En l’occurence les députés LREM se sont parjurés car après avoir accepté la commission d’enquête, ils n’ont eu de cesse de vouloir y mettre un terme en refusant d’auditionner des responsables de l’Elysée comme le demandait logiquement le co-rapporteur Guillaume Larrivé, du jamais vu dans une commission d’enquête.
Cette attitude est d’autant plus surprenante que la commission du Sénat auditionne les responsables de l’Elysée.
A l’évidence ce revirement est venu d’en haut car la co-rapporteur et présidente de la commission ne maitrisait plus le déroulé des auditions.
Ce sabordage de cette commission d’enquête sur ordre de l’exécutif dépasse la commission elle-même, il frappe directement toute l’Assemblée au coeur même de l’une ses prérogatives constitutionnelles par excellence : le contrôle du gouvernement !
C’est là un recul sans appel du Parlement et une trahison du mandat de ces députés qui se sont couchés en oubliant qu’ils détiennent leur légitimité du suffrage universel !
Savoir désobéir et dire non, y compris à ses amis politiques pour agir conformément à ses convictions, pour défendre une certaine idée de la République sont à mes yeux la principale force, la principale qualité d’un député.
J’ai souvenir de très nombreux affrontements entre des présidents de commission, des députés et le gouvernement où celui a souvent reculé ou fut obligé de prendre en compte la position de l’Assemblée conformément à la légitimité qu’elle détient du suffrage universel !
Il est vrai que dans le cas d’espèce les députés LREM ne connaissent le suffrage universel que par l’hologramme de Macron qui les a fait élire sans réelle campagne !
Ces députés ont été élus grâce à l’hologramme gagnant. Serviles et soumis, ils collent et s’identifient désormais à l’hologramme perdant de Macron !

Jacques Myard

Maire de Maisons-Laffitte
Membre Honoraire du Parlement
President du Cercle Nation et République

  SUIVEZ ! PARTAGEZ !  

LOGO OBS

Image

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Jacques Myard

Inscrivez-vous gratuitement pour nous SUIVRE

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 11 931 autres abonnés

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 LECTEURS et plus de 50 auteurs qui contribuent au succès du 1er site de l’opposition en France 

Avec La Semaine du MENSONGE: recevez gratuitement chaque samedi matin par mail les articles publiés dans la semaine

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Merci à tous ceux qui nous suivent, partagent et nous soutiennent !

Merci pour votre aide

sans laquelle nous ne pourrions pas continuer à publier !

€5,00

Publicités

6 commentaires

  1. Vous pouvez dire ce que vous voulez mais dès que nous essayons d’agir nous nous retrouvons quelques uns et cela forcément foire. C’est déjà bien que des sites indépendants, pour combien de temps, existent et se dressent face à cette dictature de la pensée qui sévit depuis trop longtemps. Et puis l’occidental repu et repentant préfère finalement l’enfumage à la réalité.

    J'aime

  2. On a bien pu constaté que les députés ne servaient plus à rien avec l’affaire Benalla où la commission desdits députés a été lamentable et surtout inefficace.

    J'aime

  3. Oui, vous avez raison de dire : « cette affaire dépasse le cadre de la Présidence de la République et de ses dysfonctionnements. »
    Rajoutons: « affaire d’Etat, ou scandale d’Etat » … Finissons par grandeur et décadence de l’Etat, certains diront : « REPUBLIQUE DU CANIVEAU »
    « On est très loin de la république irréprochable, on s’oriente plutôt vers une république de voyous », avec toujours en prime une version Française de dictature avéré…
    « La justice en France n’est pas indépendante du gouvernement; aucun juge ne cherchera à en savoir plus sur le scandale qui touche Macron. Aucune enquête approfondie n’aura lieu. Les médias français sont largement subventionnés par le gouvernement et ne sont pas plus indépendants du gouvernement que la justice.
    Même les médias français qui ne sont pas financés par l’État s’autocensurent, car ils sont appartiennent le plus souvent à des entreprises dont l’existence dépend de contrats gouvernementaux. Aucun journaliste français ne tentera d’en savoir davantage. L’économiste Charles Gave a récemment utilisé des données statistiques pour démontrer que si rien ne change, la population non-musulmane pourrait être minoritaire en France dans 40 ans. Il a ajouté:  » Ce qui est arrivé à l’Espagne ou à l’Asie mineure aux Xème et XIème siècles va arriver à l’Europe au XXIe siècle, c’est une certitude. » »
    Une citation de Catherine II de Russie:
    “L’ignorance du peuple nous garantit de sa soumission.”

    J'aime

    1. @ Gérard COUTANT …
      Mais maintenant on ne peut plus dire que le peuple est ignorant vu le nombre d’années que ça dure. Et puis la TV, la radio, les journaux, internet …… mais oui, le peuple est soumis et il en payera le prix fort le moment venu et dans pas très longtemps ………

      J'aime

    2. je partage ce que vous écrivez comme ce qu’écrit Monsieur Myard ! quand je pense que Mr Ferrand va être au siège du Parlement alors qu’il a été mis en examen, certes sans conséquence, puisque les dates étaient dépassées et non pas parce qu’il est innocent , Un journaliste hier en a parlé sur RTL, il est innocent a t il dit et l’interlocuteur n’a pas eu la présence d’esprit de lui répondre : NON , on en sait rien !! mais il y a une 2eme plainte à ce jour.. et puis nous avons cette dame qui se payait sur les frais de déplacement , ainsi que son fils, et qui réintègre une haute fonction et personne ne dit rien ! Il me semble qu’il nous reste à aller dans la rue , pacifiquement dans un 1er temps ! mais je crois que nous sommes habitués à rester derrière nos écrans , devant une république bananière !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.