La corruption financière au plus haut 4


Ces puissances occultes, car indécelables pour le grand public, sont régies par les règles horizontales établies par la Commission elle-même…

Un document exclusif Observatoire du MENSONGE

Nous aimons la liberté de publier.
Attention ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas
 
Observatoire du MENSONGE 

La corruption financière au plus haut

L’affaire Alstom

Par Daniel Desurvire

La cession d’Alstom masque une corruption économique et financière privée étendue au monde politique que protège la concussion et le népotisme de l’oligarchie française.

Chapitre 4

1°) Les marionnettistes 2

Ces puissances occultes, car indécelables pour le grand public, sont régies par les règles horizontales établies par la Commission elle-même : n°s 3301C(2016) et C(2016)3300. D’autres entités, dites consultatives, mises en place par le législateur européen, sont administrées financièrement par la Commission. Autant dire que l’UE gratifie le travail exécuté par des sociétés privées – à défaut de l’être par les députés européens élus – frappés d’incapacité professionnelle – agissant pour le compte de méga-entreprises à dimension mondiale. Cette institution souterraine, sorte de nègre des textes législatifs et réglementaires, se paie avec l’argent du contribuable européen que lui reverse chaque membre de la communauté, cela pour formater les décisions, les règlements et les directives censées gouverner l’ordre public européen ainsi suborné (Source : Registre des groupes d’experts de la Commission et autres entités similaires édité par ladite Commission européenne selon les accords cadre et inter-institutionnel pour mieux légiférer).

A tous nos lecteurs

Vous voulez comme nous restés informés et libres ? Alors protégez l’Observatoire du MENSONGE en le soutenant par un don ! Notre survie dépendra de vos dons, de 5 € en moyenne. Nous écrivons ici tous les jours et nous savons que vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire, alors c’est le moment d’agir aujourd’hui. Faîtes un don !

€5,00


L’absence d’une véritable trame juridique, civile et pénale indépendante issue d’un monde politique compétent, capable de régir directement le commerce international, nonobstant l’Organisation internationale du commerce (OMC : un rameau des Nations unies), ne laisse de place que pour la facilitation du libre-échange et un accord général sur les tarifs douaniers (GATT) et les négociations multilatérales. Derrière cette panoplie ultra-libérale de moyens déployés au service des multinationales importatrices et exportatrices, l’aspect juridique et judiciaire de ce monde des affaires est laissé à l’initiative des juridictions arbitrales apparentées à des tribunaux consulaires quant à leur constitution, elles-mêmes issues d’un échevinage de magistrats élus par ceux qui sont censés être jugés.
Ne soyons donc pas surpris de l’ampleur des affaires de corruption, en particulier en France, puisque l’ordre judiciaire ne semble en avoir ni la compétence d’attribution, a fortiori extraterritoriale, ni les instruments juridiques que lui confisquent lesdits marionnettistes. Ce pourquoi le Department of Justice américain prend toute la place dans ces affaires de corruption sur la scène internationale, dont en France, parce que précisément il n’a pas son alter ego sur l’Hexagone. Quant à la Convention judiciaire d’intérêt publique (CJIP, voir supra), conclue entre le parquet national financier et la Société Générale dans un dossier de corruption en Libye, cet accord ad hoc ne remplace pas une juridiction codifiée, indépendante avec des juges inamovibles, donc détachée de tout lien de subordination et à l’abri des influences comminatoires du pouvoir politique.`
Pourquoi tout cela ne fonctionne pas légalement ? Parce que, semble-t-il, tout ce méga-monde de la finance et de l’industrie passe entre les mailles du filet ; une nasse qui ne calibre pas les gros, lesquels sont ingénieusement protégés par les cabinets d’affaires et de holdings animatrices qui composent avec le droit international jamais normalisé, plutôt alambiqué. Même le groupe d’action financière (GAFI en France ou l’organisation intergouvernemental Financial Action Task Force dédié à la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme international) n’apparaît que peu ou prou dans les affaires impliquant les consortiums transnationaux qui se prêtent au jeu des bakchichs et des marchés truqués, sachant que dans ces enjeux clandestins se glissent une certaine bienveillance géopolitique, un soft power laxiste et compère qui peine à impliquer les intouchables en diplomate internationale.
De sorte que les gouvernances d’entreprises représentées par leurs consultants juridiques font les lois, les préparent et les ajustent selon les règles imposées par leur commanditaire privé à dimension supranational, aussi bien dans les antichambres du Parlement et des ministères que de la Commission européenne et du Conseil. Ici, se profilent les risques de conflit d’intérêts et le manque d’expertise au sein de l’administration de l’Union. Ces lobbyistes, constitués en groupes d’experts formels ou informels qui garantissent une qualité de service dans moult domaines, s’introduisent dans toutes les sphères du pouvoir, politique et juridique, pour y faire régner un ordre nouveau : le capital bras armé des législateurs européens et des empires nationaux.
à suivre

Daniel Desurvire

Ancien directeur du Centre d’Étude juridique, économique et politique de Paris (CEJEP), correspondant de presse juridique et judiciaire.

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Daniel Desurvire pour Observatoire du MENSONGE

Inscrivez-vous gratuitement pour nous SUIVRE

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 11 805 autres abonnés

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 LECTEURS et plus de 50 auteurs qui contribuent au succès du 1er site de l’opposition en France 

Avec La Semaine du MENSONGE: recevez gratuitement chaque samedi matin par mail les articles publiés dans la semaine

 

 

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Merci à tous ceux qui nous suivent, partagent et nous soutiennent !

 

 

Merci pour votre aide

sans laquelle nous ne pourrions pas continuer à publier !

€5,00

 

Publicités

2 commentaires

  1. Merci pour cet éclairage sur toutes les magouilles au plus haut niveau. Et le pire c’est que ce sont ces mêmes individus qui nous font la morale !!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.