La déconnexion


Tout ce qui se passe en ce moment était tellement prévisible, tellement attendu !

Nous aimons la liberté de publier : Vous de partager !
Attention ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas 
Observatoire du MENSONGE 

La déconnexion

Par Maxime Tandonnet

Sans prétention, il est plus utile de chercher à comprendre le sens des événements en cours plutôt que de se soulager en déversant son trop plein de fiel. Tout ce qui se passe en ce moment était tellement prévisible, tellement attendu!
Bien sûr, on a le droit de s’être trompé et d’ouvrir enfin les yeux; mais alors, il faut avoir le courage et l’honnêteté de l’admettre, ce que les commentateurs, les mêmes, basculant d’une hystérie à l’autre, de l’hystérie idolâtre à l’hystérie lyncheuse, paraissent incapables de faire.
Plutôt que d’adorer ou de lyncher, deux attitudes qui relèvent de la même démission de la pensée, il me semble préférable, encore une fois sans prétention, d’essayer – j’ai bien dit essayer – de réfléchir.

A tous nos lecteurs

Vous voulez comme nous restés informés et libres ? Alors protégez l’Observatoire du MENSONGE en le soutenant par un don ! Notre survie dépendra de vos dons, de 5 € en moyenne. Nous écrivons ici tous les jours et nous savons que vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire, alors c’est le moment d’agir aujourd’hui. Faîtes un don !

€5,00

D’autres effondrements politiques ont eu lieu dans l’histoire récente: 1992-1993, Mme Edith Cresson, le suicide de M. Bérégovoy, puis 1995, le gouvernement Juppé, la paralysie du pays, la dissolution et ses conséquences, le désastreux gouvernement Jospin les 35 heures… Mais aujourd’hui, à la différence des crises du passé, aucune alternative crédible, majoritaire, ne se présente, même mauvaise, dans un paysage politique totalement morcelé, émietté, à droite comme à gauche.
Voilà ce qui se passe: nous atteignons le paroxysme de la déconnexion entre la sphère dirigeante et le pays profond. Entre eux, il n’y a plus aucun rapport, aucune liaison, aucune compréhension possible. Le discours officiel, celui que nous entendions hier soir, semble avoir basculé dans un monde irénique, une sphère éthérée, privée de tout contact avec la réalité.
Il faut voir dans cette situation l’apothéose d’une évolution de long terme, la sublimation de l’individu roi, l’ultra-narcissisme sans frontière comme valeur prédominante, et le sacrifice de la notion de destin collectif. Dès lors, la politique n’est plus tournée vers le service de la nation, mais sombre chaque jour un peu plus dans le grand-guignol destiné à la satisfaction vaniteuse d’une poignée de médiocres et à l’abêtissement des masses.
Question fondamentale: combien de temps peut vivre un pays en l’absence d’un pilotage politique? En apparence, indéfiniment. Mais dans les profondeurs du pays, cette disparition d’un gouvernail favorise un empilement des désastres: généralisation de la violence, souvent sanglante, migrations non maîtrisées, explosion des dépenses publiques, de la dette, des prélèvements, poussée du communautarisme islamiste dans les « cités », désindustrialisation, chômage gigantesque et pauvreté, vertigineux effondrement du niveau scolaire…
Une attente, un espoir, un espoir infime? En finir avec les frasques narcissiques de ces Messieurs-Dames, de l’extrême gauche à l’extrême droite, en passant pas l’extrême centre, qui n’est pas meilleur que les deux autres extrêmes, aussi délirant, aussi despotique, manipulateur, inefficace et impuissant; et qu’une poignée d’hommes politiques et d’intellectuels se lèvent et proclament: il est temps de restaurer la démocratie et la République française. En finir avec toute forme d’ultra-narcissisme, d’idolâtrie et de prétention mégalomaniaque. Restaurer la République, la Res publica, c’est-à-dire le sens de l’intérêt général, du destin collectif, du bien commun.
La France doit se refonder sur les idées, les projets, la volonté générale, populaire, et non plus la sublimation positive ou négative (le lynchage), l’adoration idiote, avant la pendaison symbolique, de quelques pitres médiatisés.

Maxime Tandonnet

max tAncien conseiller à la Présidence de la République sous Sarkozy, auteur de plusieurs essais, passionné d’histoire…

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Maxime Tandonnet pour Maxime Tandonnet – Mon blog personnel

Inscrivez-vous gratuitement pour nous SUIVRE

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 11 805 autres abonnés

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 LECTEURS et plus de 50 auteurs qui contribuent au succès du 1er site de l’opposition en France 

Avec La Semaine du MENSONGE: recevez gratuitement chaque samedi matin par mail les articles publiés dans la semaine

 

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Merci à tous ceux qui nous suivent, partagent et nous soutiennent !

 

A tous nos lecteurs

Vous voulez comme nous restés informés et libres ? Alors protégez l’Observatoire du MENSONGE en le soutenant par un don ! Notre survie dépendra de vos dons, de 5 € en moyenne. Nous écrivons ici tous les jours et nous savons que vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire, alors c’est le moment d’agir aujourd’hui. Faîtes un don !

€5,00

 

Publicités

6 commentaires

  1. Le régime actuel est le plus court chemin vers la République islamique. Les flux migratoires incontrôlés, accélérés par l’assistanat indiscriminé, attirent les candidats à l’émigration des pays les plus arriérés, où la fécondité est la plus forte. L’Europe de l’ouest court vers son propre génocide par submersion. L’européen productif est déjà asservi au plan fiscal par les politiciens, au profit de leurs clients privilégiés : l’africain polygame, l’oisif islamiste…

    Sortir de ces politiques funestes exige de contester et de changer l’ordre juridique en vigueur dans l’UE et ses pays vassaux comme la France. Cette Législation est fondée sur le principe de non-discrimination, notamment à raison de la nationalité (DUDH 1948, repris par la CEDH 1950). Remarquons que ce principe est erroné : tout Société, nation, tribu, communauté, famille, entreprise est fondée précisément sur une frontière, un choix des admis ou des refusés, donc sur une discrimination. L’abolir créé ipso facto un Socialisme de Redistribution inter-ethnique, et dès que le peuple conteste, un Communisme colonial liberticide. « Le vivre-ensemble aura la peau de toutes nos libertés » prédit L. Obertone, auteur de « La France interdite ».

    Après de Gaulle, la Droite n’a pas voulu contester cet ordre juridique onusien, ni limiter sa portée en exigeant une réciprocité de la part des pays d’émigration, ni protéger ses affaires intérieures en excluant les gains, les biens et le patrimoine indivis commun – la France – de cette redistribution mondiale ? Pourquoi est-ce à l’UE (et ses membres-vassaux) de fournir ces fameux « droits de l’Homme » ? refacturable et préjudiciables aux citoyens européens ! L’UMP-LR colle donc aux politiques socialistes ouest-européennes.

    Au Front national, l’épisode de sa scission en 1998 a abouti au départ de ses personnalités les plus talentueuses (qui depuis ont su dynamiser la réinfo-sphère) et mis à nu un parti trop hiérarchique pour rassembler les compétences de la Société civile. Le FN reste un parti jacobin aux solutions étatiques, donc trop frustes.

    DLF, a lancé les amoureux de la France. Ce site met l’accent sur le programme idéal à construire, un écueil fréquent : la politique divise, alors que la Patrie unit. DLF optimiserait ses chances en construisant d’abord son réseau patriote, et lui laisser le soin de choisir SES programmes par subsidiarité.

    J'aime

  2. Tant que la gauche aura le pouvoir, et je parle de Macron ,élu par un coup d’état mijoté par TERRA NOVA et la finance avec la complicité de Hollande, qui a fait semblant de « flinguer la gauche » mais se précipiter chez Merkel la communiste sitôt élu pour lui assurer sa vassalité ,et son soutien pour une » uerss » totalitaire et vendue aux lobbyings
    Le peuple ne pourra pas reprendre sa souveraineté et sera lésé ce qui conduira à de la violence, ceci ajouté à la traitrise des élites européennes qui ont vendu l’Europe aux arabes en 1975 : il est évident qu’on ne pourra pas mettre »des pièces neuves sur un vieux vêtement »L’Europe actuelle doit s’écrouler et faire place à l’Europe des Nations car nous courrons à la catastrophe

    J'aime

  3. tout cela est tes bien, ,mais si Macron est LA,,,c’est part la volonté du peuple ,tout comme l’écrasent majorité a l » assemblée ,et nous devons encore quatre ans pour voter ,j’espère que pour les Européenne le peuple sera moins peureux ,,,, et les vrais politicards qui nous gouverne de Bruxelles ,non élues ,doivent eux aussi faire attentions,,,

    J'aime

  4. bon , voilà qui est dit ! tout cela est vrai mais ce monsieur ,qui est président ( et son 1er ministre ) a des torts immenses , notre peuple vaut mieux que lui, la preuve est que peu ont voté pour lui , et c’est peut être cela qui est à changer aussi : comment peut on être élu avec si peu de voix ! les médias n’en parlons pas, mais il a aussi trouvé en arrivant des idées bien avancées : je ne vous cacherais pas Monsieur Tandonnet , que je n’ai pas voté Sarkozy car il a dit dans une vidéo, que si le peuple ne voulait pas de multiculturalisme , il le forcerait !! c’est très beau ,cette idée de forcer ! quand en Suisse il y a des référendums fréquents ! évidemment on peut aussi penser à cet homme de droite qui a permis le regroupement familial , dont j’entends , j’ai lu qu’il « regrettait  » de l’avoir fait ! alors ces gens se conduisent comme des rois, Macron n’avait plus qu’à faire la même chose ! et nous , nous nous conduisons comme des sujets ! Je suis désolée mais ce multiculturalisme est à la base de TOUTES nos fractures , économiques, spirituelles , culturelles, tout cela s’est envolé ! Mais si vous avez encore un peu de pouvoir , faites quelque chose, avec vos amis, nous n’avons plus rien à perdre ! car écrire ne changera pas la donne ! Avec tout mon respect

    J'aime

  5. Je persiste et je signe, il nous faut un homme au dessus des partis,un homme sérieux sans casserole qui aurait la sagesse de remettre la France sur de bonnes voies, un homme expérimenté sage avec une grande expérience internationale, mais aussi une expérience d’enseignement c’est déjà pas mal. pour le reste, issu d’une grande école, il saura trouver les compétences adaptées aux fonctions régaliennes. Françaises, Français c’est peut-être le seul capable de nous sortir de ce bourbier, alors collectivement réagissons et ne nous laissons pas imposer le dictat des partis.
    78% des Français sont prêts à voter pour un candidat hors parti ! Aujourd’hui, ils attendent un véritable projet de « haute politique nationale » ; et non plus des « mesurettes » bricolées à la va-vite. Instauration d’une pause migratoire d’une durée d’une vingtaine d’années par voie référendaire ;
    Chacun a compris que je ne suis pas un homme de parti. Et je n’ai aucune ambition de carrière. Mon seul « parti », c’est la France. Toute ma vie, je me suis toujours engagé au seul service de la France et continuerai dans cet esprit. Rien ne m’intéresse que de sortir la France de la très mauvaise passe dans laquelle elle se trouve, d’empêcher qu’elle ne sombre, et de lui redonner un avenir. Ce combat qui commence, je le vis comme un combat pour la libération de la nation.Il s’agit bien sur du Général Didier Tauzin….

    J'aime

  6. C’est sûr que la rupture est consommée entre nous et ces politicards qui n’en n’ont rien à faire de notre vie. regardez comment ils se comportent et comment ils nous méprisent. Surtout ceux de gauche !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.