Affaire d’hypocrisie…


L’affaire Benjamin Griveaux montre bien comment fonctionne la désinformation ou la propagande.

Dernière minute de la macronie : Agnès Buzyn devient la candidate pour Paris et s’en va donc au casse-pipe !!!

Dessin de CAMBON pour URTIKAN

Affaire d’hypocrisie…

Par Alexandre Goldfarb

L’affaire Benjamin Griveaux montre bien comment fonctionne la désinformation ou la propagande.
C’est même un futur cas d’école pour expliquer comment manipuler les gens.
Les médias présentent Griveaux comme une victime en osant faire le parallèle avec la double vie de François Mitterrand. Cet amalgame est consternant. Et la comparaison n’a même pas lieu d’être.
Benjamin Griveaux était, ne l’oubliez pas, le candidat voulant défendre la famille qu’il glorifiait comme le modèle ultime.
Or, il a fauté lourdement.
Que fait la classe politique dans ce cas, elle trouve la diffusion des images compromettantes scandaleuses.
Mais, ne devrait-elle pas condamner le candidat qui a commis cela ? C’est un candidat finalement indigne et scabreux.
Certes, la personne qui révèle la vie privée ainsi n’est pas mieux, mais cela fait partie du risque aujourd’hui, lié à la vitesse de l’information véhiculée via le Net et à l’exposition publique du personnage.
La vie politique d’un candidat, c’est d’être irréprochable, comme le clame si  fortement le parti de Benjamin Griveaux. Le candidat Macron, en 2017, avait vendu aux Français qu’il ferait « une république irréprochable » alors, que dans les faits, cela devient une farce totale. On a jamais vu autant de ministres quitter le gouvernement aussi vite et souvent en piteux état. La comédie se poursuit à tous les étages de cette république avec entre autres cas célèbres : Delevoye, Bayrou, de Rugy, de Sarnez, Goulard, Kohler, Emelien, Ferrand, Nyssen, Flessel, et bien sûr Benalla. D’autres affaires sont aussi en cours.
La république « exemplaire » est dans les catacombes, submergée d’affaires foireuses.
Surtout, lorsque ce candidat, Benjamin Griveaux en l’occurence, socialiste, venant de l’Élysée, proche du Président Macron, brigue la mairie de Paris.
Donc, comme toujours on condamne la révélation mais  pas la cause.
C’est cela qui est scandaleux et c’est cela qui désavoue à la fois la classe politique et les médias traditionnels.
C’est trop facile !
Il y aurait donc en France une caste protégée, qui aurait tous les droits face a un peuple qui n’en aurait plus…
On est dans le déni de la réalité une fois de plus, une fois de trop !
Cette affaire révèle encore et toujours le malaise qui règne sur la politique depuis si longtemps. Et, aussi le mépris et la prétention des politiques qui se croient intouchables et au dessus des citoyens.
L’exemple du candidat macroniste en est l’illustration la plus évidente.
La langue de bois qui prévaut est absolument scandaleuse.

L’art de la caste politico-médiatique de retourner comme une crêpe la vérité est de plus en plus pesant et déplaisant.
C’est surtout prendre les Français pour de grands naïfs un peu abrutis.
La question est : jusqu’où cette caste pourra-t-elle aller ?
Espérons qu’elle soit définitivement arrêtée dans cette entreprise lamentable qui consiste à systématiquement faire de la propagande outrancière.

Benjamin Griveaux, socialiste puis macroniste du premier cercle, était considéré comme clivant, arrogant et trop prétentieux. Il avait déjà fauté au début de sa campagne quand ses propos peu amènes et insultants sur d’autres politiques avaient fuité.
Ainsi le candidat macroniste traitait Hugues Renson de « fils de p » ou se montrait féroce envers Pierre-Yves Bournazel, etc.
Avec son renoncement pour conduite absurde, Benjamin Griveaux porte un coup sévère à la macronie déjà mal en point.

Quand même ! C’est l’histoire d’un candidat qui trompe sa femme et qui ensuite subit un chantage qui l’amène à retirer sa candidature… En prime, il semblerait que ledit candidat s’amusait à envoyer des vidéos très suggestives à des filles…. Alors, quand toute la caste soutient ce candidat comme si c’était une victime, il ne faut quand même pas exagérer.

Affaire d’hypocrisie…

  Pourquoi s’en prendre à la flèche quand le tireur est présent ?

 

Président-fondateur Observatoire du MENSONGE

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Alexandre Goldfarb pour Observatoire du MENSONGE

PS : au fait, Benjamin Griveaux était un homme public donc il savait forcément qu’il était « surveillé ». Sa conduite qui l’a mené au désastre est donc inqualifiable.

Une autre hypothèse ne doit pas être écartée concernant ce retrait de candidature de Benjamin Griveaux : celle d’éviter une défaite cuisante pour la macronie à Paris…

A lire mon article phare : Les interdits d’opinion

Vous avez le droit de nous soutenir en vous abonnant simplement à :

parution chaque samedi

La Semaine du MENSONGE pour 12 € par an. Votre aide nous est précieuse  !

Validation sécurisée du formulaire de paiement en cliquant ICI

En cadeau, pour tout abonnement à Semaine du MENSONGE, vous recevrez mon dernier livre en PDF « à travers mes commentaires »(V2)

*****

NB : vérifiez que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…


Entrer une adresse mail valide dans la case dédiée.

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 60 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui nous suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Nous avons besoin de votre soutien ! Comment ?
Soit vous nous suivez, c’est gratuit, soit vous vous abonnez (12€ par an) à Semaine du MENSONGE, soit en faisant un don. – voir ci dessous –

Même modeste, à partir 1 Euro, votre don ne peut que nous aider. Merci ! Alexandre Goldfarb

11 commentaires

  1. Quelle mascarade et comme vous l’écrivez « Une autre hypothèse ne doit pas être écartée concernant ce retrait de candidature de Benjamin Griveaux : celle d’éviter une défaite cuisante pour la macronie à Paris… » Et quel plaisir avec la vidéo de La Bajon. Un grand merci à l’Observatoire.

    J'aime

  2. On croit rêver avec cette affaire de cul, c’est tout juste si Griveaux, père de famille, et vantant la famille, n’est pas un saint alors qu’il s’est mal conduit. Merci à l’Obs de remettre les pendules à l’heure.

    J'aime

  3. Beau jeu de mots avec « Buzyn… s’en va au casse-pipe. » Encore une prétentieuse pédante qui méprise le peuple et qui se pavane, bien que finalement virée de son poste de ministre puisqu’elle ne voulait pas se présenter il y a deux jours seulement. Elle finira 4ème.

    J'aime

  4. On apprend qu’Agnès Buzyn remplace Benjamin Griveaux : le vaudeville va donc pouvoir se poursuivre. Le mouvement macroniste est décidément bien mal en point et ne parvient plus à cacher son incompétence. Buzyn devrait faire un tour et puis s’en va… Du gouvernement ! En pleine crise médicale majeure, cela signifie clairement, que les macronistes se moquent bien des Français. Quelle honte!!!

    J'aime

    1. C’est scandaleux et démontre que ce gouvernement est vraiment mauvais, très mauvais et quel irrespect pour les grands problèmes de santé. Macron préfère envoyer une ministre se présenter à une municipale alors qu’elle était en charge de dossiers cruciaux. Grave!

      J'aime

  5. Enfin un média qui ne pratique pas la langue de bois et comme vous dîtes si Griveaux avait été un candidat de droite, il aurait été médiatiquement lynché pour ses pratiques.

    J'aime

  6. C’est exactement la réflexion que je me faisais et votre proverbe « Pourquoi s’en prendre à la flèche quand le tireur est présent ?  » résume bien cela. Car Griveaux est un homme public, ancien ministre, ancien candidat à la mairie de Paris et à ce titre, il devait savoir que toute déviance serait fatale.

    J'aime

    1. C’est évident, il ne peut s’en prendre qu’à lui. Le camp des pleureuses et des hypocrites est lamentable. Cette propagande est indigne d’un pays comme la France. Griveaux a fauté et il a du stopper sa campagne, ce qui est juste normal.

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.