Et la laïcité ? Bordel !!! #8


Pour défendre la laïcité, nous devons avoir le droit de critiquer…

Et la laïcité ? Bordel !!!

Par Daniel Desurvire

CHAPITRE 8

Si un personnage de l’histoire peut faire autant de mal au genre humain durant des siècles et des siècles, pourquoi les sociétés civilisées indo-européennes ne se donneraient-elles pas les moyens d’y répondre, non pas par la censure qui présage une riposte de vengeance et de violences séditieuses, mais en faisant la démonstration cognitive de l’imposture de ce dogme fanatique, de son immoralité et de la lâcheté de ses crimes ? Pourquoi tant d’ignominies et d’imbécillité dans un seul livre (le Coran) ne pourraient-elles pas être dénoncées, en écartant la responsabilité directe des croyants, à l’exception des gourous exaltés qui se retranchent derrière ce dogme funeste comme exutoire à leur instincts sociopathes, puis dédouaner leurs crimes au nom d’un dieu que défendent les institutions au nom de la liberté de culte ? Comment interdire la vente libre d’un livre de religion, sans stigmatiser ses lieux de recueillement et de prière*, en l’occurrence, déchoir un dieu de son statut confessionnel sans commettre une grave offense aux libertés ? Dans une démocratie, pas celle d’une France pusillanime qui préfère taire l’intelligence anticipative des situations pour ne pas réveiller les foudres comminatoires de l’obscurantisme, affronter le mal ne consiste pas à l’interdire, mais de l’ébranler avec l’arme de l’esprit.

Par l’indulgence aveugle de la Nation, le danger se traduit pour les activistes par une escalade de leurs provocations. Dans l’ostracisme d’une désapprobation d’État qui exclut et proscrit*, le risque encouru serait d’amorcer le courroux de prédicateurs allumés qui n’attendent que ce type de réponse pour hurler au martyr et en suivant, déclencher la riposte sanglante et la razzia des fous de Dieu par les mutineries périurbaines et les actes de terrorisme. On le sait, ces émeutes incendiaires couvent à la moindre alerte même à l’international, depuis les faubourgs urbains arabophones aux hémicycles parlementaires, en passant par les amphithéâtres universitaires et la tribune des antennes Tv ou d’Internet.

Oui mais… la vraie démocratie – participative ou délibérative – n’est qu’une utopie. Il ne faudrait rien déposer sur la balance pour que le fléau affiche constamment zéro injustice, zéro entrave aux libertés. Or, la démocratie est un principe politique pertinent et opportun qui se doit de réparer sans cesse les injustices et s’ouvrir aux libertés, dont les uns abusent, mais que d’autres accusent. Les extrémistes islamiques sont précisément ces premiers qui font pencher la balance des droits de leur côté, en stigmatisant la société qui se croit toujours en devoir de réparer un prétendu déficit de justice à leur égard, alors même que ces premiers réfutent pour eux-mêmes, de mettre en chantier les fondements de cette démocratie (Coran : sourate XL). Ce pourquoi, ne pas interdire la diffusion du Coran en l’état, c’est-à-dire sans en changer une ligne, revient à laisser le déflagrateur dans une bombe à retardement, menacer constamment la société, le détonateur étant amorcé par ceux-là mêmes qui le lise en s’en inspire.

Cependant, dans ce beau pays où la liberté de parole est devenue lettre morte, aucune clameur ne parviendra jamais jusqu’au public pour faire admettre une telle réalité, d’ailleurs si difficile à accepter qu’elle serait étouffée dès la première syllabe : « Vox clamantis in deserto » : La voix de celui qui crie dans le désert (Saint Jean-Baptiste). Le silence, discret collaborateur des Musulmans lambda envers leurs coreligionnaires islamistes fait écho avec celui d’une France résolument déférente à l’Islam ; une dhimmitude à l’échelle nationale, sorte de reddition devant un raz-de-marée.

À suivre

Daniel Desurvire


Ancien directeur du Centre d’Étude juridique, économique et politique de Paris (CEJEP), correspondant de presse juridique et judiciaire. Daniel Desurvire est l’auteur de : « Le chaos culturel des civilisations » pointant du doigt les risques de fanatisme de certains cultes et de xénophobie de certaines civilisations, auxquels s’ajoutent les dangers du mal-être social, de la régression des valeurs morales et affectives ou de la médiocrité des productions culturelles, dont la polytoxicomanie en constitue l’un des corollaires. L’auteur choisit d’opposer le doute et le questionnement aux dérives dogmatiques et aux croyances délétères » (in, Les cahiers de Junius, tome III, “La culture situationniste et le trombinoscope de quelques intellectuels français” : Édilivre, 2016).


♣ ♣ ♣

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Daniel Desurvire pour Observatoire du MENSONGE


♣ ♣ ♣


Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager !

Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas Observatoire du MENSONGE 


Achetez le livre Et la laïcité ? Bordel !!! en exclusivité sur AMAZON : en cliquant ICI (Disponible aussi en version numérique)


Nous vous remercions de nous aider en vous abonnant à


parution chaque samedi

La Semaine du MENSONGE pour seulement 12 € par an. 

Validation sécurisée du formulaire de paiement en cliquant ICI

En cadeau, pour tout abonnement à Semaine du MENSONGE, vous recevrez mon dernier livre en PDF « à travers mes commentaires »(V2)

*****

NB : vérifiez que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

 

Entrer une adresse mail valide dans la case dédiée.

Voici les livres et Ebook que nous éditons en exclusivité via AMAZON, pour les visualiser et les acheter sur AMAZON, cliquer sur le titre :

Le temps du boniment
La conquête de l’Occident  
L’histoire vraie sur Israël
À travers mes commentaires
Et la laïcité ? Bordel !!!
Nouveau : à travers mes commentaires V2


Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 60 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui nous suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 


Nous avons besoin de votre soutien ! Comment ?
Soit vous nous suivez, c’est gratuit, soit vous vous abonnez (12€ par an) à Semaine du MENSONGE, soit en faisant un don. – voir ci dessous –

Même modeste, à partir 1 Euro, votre don ne peut que nous aider. Merci ! Alexandre Goldfarb

2 commentaires

  1. La laïcité n’existe plus dans les faits et quand le Président Macron parle de « séparatisme » ou d’islam « politique », c’est vraiment prendre les Français pour des imbéciles et être carrément ignare sur ce sujet.

    J'aime

  2. Comme toujours cet écrit est succulent de bonnes vérités, et je vous cite :
    « Le djihâd musulman se pose comme l’incontournable téléologie d’une guerre de religion exprimée par des tueries de masse, concentrant les forces judiciaires et d’importants pans des dépenses de l’État puisées dans la poche des contribuables des pays d’accueil. N’en déplaise aux beni-oui-oui des bobos et oligarques bien à l’abri dans leur tour d’ivoire, à l’égard de l’Oumma, que ces coreligionnaires soient paisibles ou exaltés, intégrés ou rebelles, voire activistes sinon terroristes, tous psalmodient les versets d’un unique livre de récitations qui leur est commun, insécable et identique à tous : le Coran. »
    Daniel Desurvire

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.