Mesures du gouvernement sur l’écologie


Debout La France propose des mesures concrètes plutôt que de belles paroles + vidéo à ne pas manquer !

Mesures du gouvernement sur l’écologie…

Par Nicolas Dupont-Aignan

Debout La France propose des mesures concrètes plutôt que de belles paroles

Le gouvernement a annoncé hier les premières décisions suite à la Convention citoyenne sur l’écologie et la mise en place du nouveau gouvernement.
Bien entendu, les objectifs annoncés par Barbara Pompili sont consensuels mais les mesures concrètes ne suivent pas. A l’image de l’ensemble de la communication du gouvernement de Jean Castex depuis sa prise de fonction, les mots sont forts mais les actes sont faibles.
La création de deux parcs naturels régionaux est bienvenue, tout comme les économies d’énergie de bon sens qui permettront l’interdiction de chauffer/climatiser la rue.
Mais comme toujours, le diable est dans les détails concrets de ces belles paroles. Par exemple, Debout la France a toujours voulu interdire les chauffages de terrasse à gaz polluants et coûteux mais encore faut-il offrir des alternatives à nos restaurateurs pour ne pas perdre de clientèle alors que le secteur est dans une extrême difficulté avec le Covid et que la reprise de leur activité repose sur les terrasses.
Reste le sujet essentiel et prioritaire de l’isolement et du chauffage au fioul des logements, en particulier pour les ménages modestes.

Entrer une adresse mail valide dans la case dédiée.

Debout la France a toujours proposé un plan simple, efficace et crédible : remplacer en dix ans les 4 millions de chaudières à fioul par des pompes à chaleur propres grâce à une prime de 6000 euros financée par l’annulation des projets d’éoliennes en mer inutiles, qui vont détruire les fonds marins, les paysages côtiers tout en ruinant les pêcheurs.
Hélas, le gouvernement prend une bonne mesure en mettant fin à l’installation des chaudières à fioul mais il n’engage que 1 milliard d’euros sur deux années de suite.
Pire encore, ces 2 milliards d’euros doivent être partagés avec la rénovation thermique des bâtiments, une priorité écologique et de justice sociale qui nécessite des budgets bien plus importants.
Enfin, le gouvernement n’a toujours pas tiré de leçons pour la relance économique verte. Investir dans des alternatives au fioul oui, mais avec des produits français ! Le marché des chaudières au fioul est dominé par deux acteurs français. Il faut les accompagner d’urgence dans une reconversion car les milliards d’euros d’argent public doivent créer des emplois en France.
De la même façon, il faut cesser de rénover nos bâtiments avec des travailleurs détachés étrangers. Tout chantier soutenu par de l’argent publique ou des aides fiscales doit être mené avec des emplois français !
Debout la France dispose du programme écologique le plus complet, le plus opérationnel mais surtout le plus cohérent.
En lieu et place des mesurettes inutiles et des incantations sans lendemain, nous proposons toujours des mesures concrètes, qui permettent à la fois de diminuer immédiatement la pollution, d’améliorer le pouvoir d’achat et de créer des emplois durables en France. Seule la volonté populaire peut donner la force d’agir ! Aussi, Debout la France demande un référendum sur les 10 sujets suivants qui ont été largement débattus depuis des décennies :
1/ La suspension des accords de libre-échange déloyaux et anti-écologiques comme le CETA ainsi que l’instauration d’une taxe carbone aux frontières européennes.
2/ Une grande politique d’isolation des logements et le changement des chauffages polluants. Le coût des travaux sera financé par les économies d’énergie réalisées et un grand plan de formation permettra de lutter contre le chômage, ce plan impliquant la fin des travailleurs détachés.
3/ La relocalisation d’une industrie respectueuse de l’environnement via un fonds de soutien de 2 milliards d’euros par an, comme vient de le faire le Japon mais aussi l’attribution prioritaire des marchés publics à la production locale et aux emplois en France.
4/ La promotion du recyclage, de la réparation des biens et de l’économie circulaire pour mettre fin à tous ces objets importés qui ne durent que quelques années, coûtent cher aux ménages et multiplient les déchets polluants.
5/ La priorité donnée à l’agriculture durable et bio, en baissant la TVA sur l’alimentation saine de proximité et grâce à un plan d’autonomie alimentaire française, y compris la fin des importations de soja qui tuent la forêt amazonienne.
6/ Mettre la santé et le bien-être au cœur de notre société. Abandonner les projets coûteux inutiles au profit de l’équilibre du territoire. Par exemple, pourquoi dépenser des milliards d’euros dans Linky ou encore la 5G sans les études de précaution, alors que tant de territoires ruraux sont encore des zones blanches sans réseau mobile ni internet rapide ?
7/ Défendre la dignité animale, pilier d’un vrai humanisme avec la fin des traitements cruels et une aide à toutes les associations de terrain utiles à l’intérêt général.
8/ Un grand plan de développement du transport de marchandises par le train mais aussi le développement massif du transport électrique et de l’hydrogène. Par exemple, la centrale de Fessenheim pourrait devenir la 1ère usine de production d’hydrogène 100% durable.
9/ Le redéploiement de l’argent public dans des priorités utiles aux Français. Par exemple, les 24 milliards d’euros prévus pour les éoliennes en mer dont les riverains ne veulent pas permettraient de remplacer l’intégralité des chaudières à fioul très polluantes et coûteuses pour les familles concernées.
10/ La fin de la concentration des emplois, des services publics et des richesses dans quelques métropoles. Il faut favoriser les petites et moyennes villes pour dynamiser les terroirs qui sont la richesse de notre pays et permettre aux habitants de mieux vivre.

Nicolas Dupont-Aignan

Président de Debout La France, Député de l’Essonne


Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier : Nicolas Dupont-Aignan pour Le Blog de Nicolas Dupont-Aignan

De l’aspirine pour lutter contre une infection grave : l’insécurité !!


Nous vous remercions de nous aider en vous abonnant à


parution chaque samedi

La Semaine du MENSONGE pour seulement 12 € par an. 

Validation sécurisée du formulaire de paiement en cliquant ICI

En cadeau, pour tout abonnement à Semaine du MENSONGE, vous recevrez mon dernier livre en PDF « à travers mes commentaires »(V2)

*****

NB : vérifiez que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

 

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 60 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui nous suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 


Retrouvez Observatoire du MENSONGE sur Facebook en cliquant ICI

Réagissez et lisez notre pétition en cliquant ICI merci.

4 commentaires

  1. Bonjour M. Dupont-Aignan.
    Politicien un jour… Politicien toujours… Avec, tous atteints du virus des promesses bonbon, très souvent non réalisées car elles sont de simples leurres en vue des élections futures.
    Faire de l’aquaplane sur l’écologie, sujet largement exploité, et outre certaines valeurs positives et valables… Il s’agit tout simplement d’un gros leurre, faisant suite à toutes sortes de manipulations médiatiques (Greta Thunberg par exemple) pour jouer sur les émotions des gens. Mais…
    Toutes ces manipulations, souvent disgracieuses, bien rarement passent l’épreuve des analyses minutieuses.
    Commençons par ceci : vous écrivez…
    « Reste le sujet essentiel et prioritaire de l’isolement (Vous voulez dire : L’ISOLATION?) et du chauffage au fioul des logements, en particulier pour les ménages modestes ». Très bien, intéressant, mais comment? Votre proposition :
    «…remplacer en dix ans les 4 millions de chaudières à fioul par des pompes à chaleur propres grâce à une prime de 6000 euros financée par l’annulation des projets d’éoliennes en mer inutiles, qui vont détruire les fonds marins, les paysages côtiers tout en ruinant les pêcheurs ».
    Bien… Les éoliennes font le travail quand elles sont en bon état. Mais à plus long terme, elles coûtent une véritable fortune à démanteler et à restituer l’état d’origine de leur emplacement. Je ne peux aller contre votre affirmation à leur sujet. Mais…
    Qu’en est-il des « pompes à chaleur »? C’est bien beau de vouloir supprimer l’utilisation d’huile à chauffage pour ces pompes mais… Leur production de chaleur nécessite de l’énergie! Laquelle? La seule autre disponible est l’électricité! En effet, une pompe à chaleur est un « réfrigérateur d’extérieur ». En effet…
    En refroidissant l’air extérieur, la pompe à chaleur récupère cette chaleur qu’elle extrait de l’air extérieur. Pour illustrer le principe :
    Vous avez dû remarquer que votre réfrigérateur (maintien une température inférieure à celle extérieure), dégage de la chaleur par un serpentin généralement installé derrière le frigo.
    Hé bien, dans le cas de la pompe à chaleur, c’est le même phénomène mais inversé. Maintenant…
    Il est évident que, comme un réfrigérateur, la pompe à chaleur est munie d’un compresseur qui fonctionne à quoi? L’électricité! Énergie que vous devez payer aussi (beaucoup moins chère que l’huile à chauffage). Ceci étant dit…
    Remplacer les 4 millions de chaudières à l’huile à chauffage nécessite de fournir aux ménages, une pompe à chaleur dont la capacité calorifique est au moins égale à celle fournie par leur ancienne chaudières. Et d’où vient cette énergie? D’un moteur électrique qui alimente le compresseur. Donc…
    Le remplacement pour ces millions de foyers, entraînera une soudaine augmentation de la demande électrique!
    Si ce remplacement était fait instantanément… l’EDF serait-elle en mesure de répondre à la demande? Personnellement j’en doute. Quelles seraient les coûts devant être engagés pour :
    À la fois les démantèlements des chaudières existantes, accompagné des travaux supplémentaires de l’EDF pour faire face à la demande accrue d’électricité? Plus encore, après Fressenheim, les autres centrales nucléaires, à tort, doivent être fermées.
    Avez-vous envisagé les coûts liés à l’impact écologique et financier de la destruction des vieilles chaudières?
    Pour conclure…
    C’est bien de faire des promesses électorales. Maintenant, il faut les tenir. C’est facile de dire au Peuple, nous ferons ceci ou cela, enrobé de bonbons qui s’avèreront éventuellement indigestes.
    Compte tenu de la corruption actuelle au sein de l’administration du pays, les grands projets d’envergures devront être gérés par des équipes de projet dédiées. Sous la responsabilité d’un chef de projet chevronné imputable et dûment formé, aux principes de la gestion de projets. Ceci inclus, les études de faisabilité qui incluent l’identification et la gestion des risques. Dans ces conditions…
    Serez-vous prêt, aux prochaines élections? C’est-à-dire…
    De garantir la réalisation de vos promesses électorales, dans les délais et les coûts que vous aurez ouvertement publiés au public?
    Et de démissionner si n’importe laquelle de vos promesses en cours de mandat n’est pas réalisée?

    J'aime

  2. Oui mais Macron c’est un des chefaillons de la nouvelle uerss!!! et à part lui « point de salut »Le système qui l’a mis en place dirige à travers lui pour nous emmener où Soros et ses sbires du N.O.M le veulent, Macron a bien avoué à un journaliste qu’il était là pour détruire la France !!!donc la seule chose à faire en premier lieu éjecter le traitre et ses disciples et redonner le pouvoir au peuple »SOUVERAIN » comme il est dit dans la Constitution de1793 pour le destituer vu qu’il y violation des droits du peuple et de la France

    J'aime

  3. L’écologie me fait penser aux mouvements pacifistes des années 70-80. C’est le même baratin, les mêmes manifestations soit tous ceux qui n’ont pas compris deux choses : que le communisme ne fonctionne pas et que c’est une doctrine du passé.

    Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.