Le « pass-pass » de Macron

Que des gouvernements, plutôt libéraux, dans presque tous les pays du monde, puissent entériner une politique sanitaire, autoritaire et directive, s’inspirant des pires restrictions imposées et mises en place en Chine communiste, a de quoi surprendre.

Chers Lecteurs, ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l’État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour poursuivre la réinformation. Votre apport quel que soit son montant est vital.

Soutenez Observatoire du MENSONGE pour que la réalité soit connue et perdure :

Le « pass-pass » de Macron

Par Claude Picard

Que des gouvernements, plutôt libéraux, dans presque tous les pays du monde, puissent entériner une politique sanitaire, autoritaire et directive, s’inspirant des pires restrictions imposées et mises en place en Chine communiste, a de quoi surprendre. On aurait plutôt attendu de la part de ces régimes, qui se disent démocratiques, l’adhésion au modèle suédois. 
Car la Suède, dès le début de la pandémie, a estimé les restrictions de libertés (confinement, port du masque autres joyeusetés « sanitaires ») anticonstitutionnelles et inapplicables à un peuple libre. Tout en préconisant, raisonnablement, les recommandations sanitaires nécessaires. 
D’autre part, et c’est tout à son honneur, le gouvernement suédois s’est refusé à intervenir juridiquement sur les possibles défaillances de certains de ses administrés, tous étant considérés comme des adultes responsables. 
On pourrait, au moins, exiger cela de nos gouvernants : qu’ils nous prennent pour des grandes personnes ! Pas pour des petits enfants ! 

En France, que des parlementaires, élus du peuple, imposent un passeport pour les moindres déplacements quotidiens, même à l’hôpital et, en plus, une vaccination obligatoire, sous peine de sanctions financières, pour les salariés en contact avec du public, déjà l’avoir imaginé est franchement ignoble. 

En transformant la vie quotidienne en parcours du combattant, ces élus, qui ont voté le pass sanitaire, conditionnent nos principes républicains à une faste fumisterie administrative. 

Une machine infernale ! En théorie et en pratique ! Car la finalité du pass n’est pas sanitaire, c’est tout simplement un odieux chantage vaccinal et la mise en place d’une tyrannie bureaucratique. 

Le pire de l’ignominie, c’est que ces élus, qui instaurent le pass, peuvent masquer leurs bassesses grâce au feu vert que leur accorde, dorénavant, le Conseil constitutionnel. En toute quiétude, ils vont pouvoir appliquer toutes les restrictions édictées par un Macron sournois qui n’a qu’un objectif : se maintenir au pouvoir pour répondre aux impératifs supérieurs de la finance internationale et aux ordres qui lui sont donnés par Bruxelles.

Depuis son avènement, Macron n’a cessé de diviser les Français. Parce qu’il ne sait pas les rassembler autour d’une politique cohérente et, surtout, parce qu’il déteste les Gaulois réfractaires, surtout les petits, ceux qui ne sont rien. Pour lesquels il n’a même pas un peu d’empathie. Il n’aime que lui-même ! Narcissique jusqu’à l’excès, il ne sait pas appréhender les besoins d’une société au bord de la crise de nerfs : son égocentrisme, forcené, l’empêche de voir les réalités. 

Pétri d’aphorismes ultralibéraux, de visions managériales à l’Anglo-saxonne et de vérités toutes faites pour bobos parisianistes, Macron est déconnecté des préoccupations quotidiennes de la majorité des Français. Sur le sujet, il ne comprend rien à rien. Son impuissance, à percevoir le contexte populaire, le pousse à une fuite en avant désastreuse pour le pays : ça passe ou ça casse ! Peu lui importe ! C’est avant tout le jeu du pouvoir qui l’intéresse, pas la gestion démocratique du pays. Mais à ce petit jeu – de dupes – il y a des limites qu’il ferait bien de ne pas franchir, même si jusqu’à présent cela lui a plutôt réussi. 

Il ne se rend pas compte de la colère accumulée et des rancœurs emmagasinées qui ne demandent qu’à s’exprimer. 

Malgré une situation politique et sociale qui dégénère jour après jour, malgré une trêve estivale qui n’est plus respectée et dans laquelle les Français ne peuvent plus se reposer paisiblement pour oublier leurs soucis, Macron continue à jouer avec le feu et une course contre la montre s’installe entre lui et les Français. 

Mais il fait cela parce qu’il sait qu’il peut gagner, car à quelques mois d’une élection cruciale, en désorganisant la vie quotidienne des Français, ces derniers, en plein désarroi, pourraient maintenir un président en place, même s’il n’est pas très fiable, plutôt que de se lancer dans l’aventure avec un nouveau venu.

Macron, en politicien averti, est assez malin pour profiter de la situation qu’il aura lui-même créée. 

Pour l’opposition, qui risque de se faire voler l’élection, l’obstacle est bien réel !

Si les Français ne se lèvent pas en masse, s’ils ne manifestent pas, d’une manière ou d’une autre, leur attachement aux libertés fondamentales, c’en est fini de la République, une et indivisible, démocratique, égalitaire et fraternelle.

Elle deviendra, bientôt, une république bananière et le drapeau de la liberté aura vécu. 
À jamais ! 

Claude Picard


 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Claude Picard pour Observatoire du MENSONGE

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas Observatoire du MENSONGE 


Dessin de couverture par SIÉ pour URTIKAN

🔦 🔦 🔦 🔦 🔦 🔦 🔦

♛ Article à lire :

Haro sur les médecins non alignés derrière l’État-Macron !

Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne en cliquant sur YOUTUBE


Pour savoir ce qui se passe en 🇫🇷 Lire Observatoire du MENSONGE

Pour soutenir Observatoire du MENSONGE , abonnez-vous annuellement au tarif unique de 2 € par mois***, choisissez votre moyen de paiement sécurisé ci-dessous :


Autre moyen de paiement proposé :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Vous pouvez aussi vous abonner en un seul paiement, au prix exceptionnel et préférentiel de 20€ (au lieu de 24€) et recevoir chaque samedi Semaine du MENSONGE, en choisissant votre mode de paiement ci-dessous :

Abonnement annuel

Soutenir Observatoire du MENSONGE

20,00 €

*** En cadeau , vous recevrez chaque samedi, pendant la durée de votre abonnement, Semaine du MENSONGE, et ce gratuitement (Valeur du cadeau = 18€)

7 commentaires

  1. Savez-vous qu’il y a eu plus de morts noyés en juillet 2021 que de morts du COVID en France ? Source France Info (Plus de 100 morts !)Donc avec ce gouvernement d’incapables : à quand la fermeture des plages ?

  2. Depuis le choc pétrolier, en 1973, où certaines puissances, étrangères à la France, ont imposé à nos gouvernants (par le chantage), que nos gouvernants signent des Traités, sans condition, afin de maintenir une certaine Paix relative. Nous sommes pieds et poings liés au pétrole, et aux Etats qui possèdent les énergies dont nous avons besoin, tout simplement.
    Comment la France peut sortir de cette impasse ?
    Telle es la queston que nous nous devons de poser…et cela ne pourra se faire pacifiquement , trop d’intérêts sont en jeu, les oligarchies financières ont toutes les cartes en main, grâce au mondialisme…EN MARCHE …SUIVEZ MON REGARD…

Laisser votre commentaire