Le pouvoir des pleutres

Macron, c’est l’inconsistance, l’incompétence et le manque de réalisme au pouvoir et les Français subissent depuis mars 2020 les errements de ce Président qui les a privé de liberté.

Chère Lectrice, Cher Lecteur,

Vous pouvez participer au juste combat pour la France contre la dictature que nous menons sans relâche.
Nous vous remercions pour votre apport du montant qu’il vous plaira.

Le pouvoir des pleutres

Par Claude Picard

Il n’est pas très difficile, à six mois de la prochaine élection présidentielle, de faire un bilan de la gouvernance Macron et outre le fait que celui-ci peut se définir comme un pervers narcissique et que « Manu, la pétoche », pourrait être un surnom idéal pour le caractériser par ses actions politiques, on peut constater que tout ce qui relève de sa responsabilité a été passé, systématiquement, au filtre de sa trouille et de ses angoisses existentielles. 
L’exemple le plus édifiant est sa gestion de la crise sanitaire. 
Que nous subissons encore ! Depuis, son inconsistance, son incompétence et sa duplicité, ne sont plus à démontrer. Et, pour tous les petits pétochards, membres de son gouvernement et de sa majorité, incapables d’agir comme des dirigeants accomplis, qui ont préféré se défiler constamment ou se recentrer sur des broutilles politiques de moindre envergure, pourvu qu’elles ne soient pas trop stressantes, leurs initiatives, évidemment contraintes, confirment la nocivité de leur idole.

Car la peur de Macron, envers le peuple, la démocratie, est viscérale. Et cette peur, quand il agit, ne lui fait faire que des bêtises et dire que des sottises. Si tout le monde sait que la peur est toujours mauvaise conseillère, en politique, ne pas savoir surmonter ses angoisses, cela est impardonnable ! Tout dirigeant politique, c’est naturel, peut avoir des appréhensions, mais devant l’intérêt général ou l’intérêt supérieur de la Nation, ne pas savoir passer outre, à ce moment-là, surtout quand on est « le Président », cela peut être criminel. Dans ce cas, il vaut mieux laisser sa place et faire un autre métier. Parce que la politique est un vrai métier à plein temps, presque un sacerdoce. Ceux qui s’y consacrent devraient toujours s’en souvenir. Malheureusement, on peut vérifier tous les jours, que la plupart de nos hommes et femmes politiques, non seulement, ne sont même pas sincères dans leurs convictions, mais, en plus, ils ne font de la politique que pour leurs intérêts personnels. Macron et ses acolytes sont l’illustration parfaite de cette dérive, très en vogue depuis quelques décennies.

Pourquoi cette peur du peuple ? Il semblerait, que l’établissement hors-sol, de la fonction gouvernementale, y soit pour quelque chose. Mais chez Macron, avant qu’il ne soit élu, cela a toujours été comme cela. Et sa charge de banquier d’affaires chez Rothschild n’a pas été une occasion pour lui faire comprendre les petits tracas quotidiens des Français. Surtout, parce qu’il n’a pas cherché à comprendre ! Car, d’autres politiques avant lui, issus d’un milieu social très favorisé, parce qu’ils savaient écouter et regarder, et qu’ils avaient suffisamment d’intelligence de cœur pour faire leur boulot correctement et avec mesure, avaient compris leur mission. Macron n’a pas d’intelligence de cœur, il n’aime que lui-même, les autres ne l’intéresse pas. Sa petite personne et ses états d’âme passent avant tout. Son activité présidentielle ne lui sert qu’à faire passer ses intérêts avant toute autre intention. Des intérêts financiers ou familiaux ? En tout cas, visiblement pour lui, cette fonction est un jouet avec lequel il ne peut que s’amuser. Au détriment du peuple, qu’il fait souffrir, sadiquement et inutilement.

On peut se demander comment les Français ont pu se laisser berner, à ce point, par un homme qui n’est qu’un vulgaire esbroufeur, immature, superficiel et arrogant, pour l’élire à la charge suprême. Comment, les Français réputés pour être des citoyens éclairés, en sont arrivés là ? Seraient-ils devenus des adeptes de la démocratie molle ? Ne serait-ce pas plutôt notre système électoral qui n’est plus en équation avec les aspirations populaires d’aujourd’hui ? N’est-il pas temps d’instaurer la proportionnelle à toutes les élections, locales et nationales, pour qu’une véritable représentation nationale soit enfin représentative ? La question se pose et il faudrait la mettre sur la table de toute urgence si l’on ne veut pas que le prochain président soit encore un faux représentant, parce que mal élu avec moins de 50 % du corps électoral. Cela pourrait, peut-être, juguler l’abstention, devenue prégnante à toutes les élections. 

Nous sommes arrivés à un terme démocratique qui devient aussi hasardeux qu’une partie de poker : soit, le peuple est gagnant, soit, l’oligarchie financière internationale prend, définitivement, le pouvoir – le rêve de Macron – et s’en est fini pour la démocratie.
Ce n’est pas une parenthèse enchantée qui s’ouvre devant nous : c’est l’avenir ou la mort de la France qui est en jeu. Il faut bien en être conscient !

Claude Picard


 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Claude Picard pour Observatoire du MENSONGE

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas Observatoire du MENSONGE 


🔦 🔦 🔦 🔦 🔦 🔦 🔦

♛ Article à lire :

Le grand enfumage

Pourquoi chercher à faire quand il suffit de baratiner ?

Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne en cliquant sur YOUTUBE


Pour savoir ce qui se passe en 🇫🇷 Lire Observatoire du MENSONGE

6 commentaires

  1. Votre conclusion est hélas réaliste, cette fois le choix est clair entre continuer avec Macron et perdre le France ou se relever. Le problème c’est avec qui se relever ?

  2. Excellent article , tout est dit .
    Macron n’est rien ( Hollande l’écrit dans son livre ) , En vérité, Macron pense comme un grand menteur manipulateur , lequel par son esprit tortueux , incohérent, incompétent , a détruit la France .
    Ainsi, sont allés ses mensonges attisant la haine qui a aggravé la situation déclinante de la France,
    Sans aucune consistance, il a menti sur presque tous les dossiers, notamment, sur celui du contrat du siècle qui privera notre Pays de 56 milliards d’euros ( sous-marins), tout est mensonge.
    En effet, Les Hautes Personnalités australiennes avaient alarmé , mis en garde, nos Services diplomatiques ainsi que le Groupe français chargé de la construction desdits dous-marins, ceci, maintes et maintes fois .
    Nos gouvernants , sous la houlette désastreuse de Macron , sont les seuls responsables de ce désastre, lequel n’est point le seul que les Français dŕéploreront , lorsque tous les dossiers seront exhumés., les vérités seront dévoilées, sauf si la « censure » chère à nos dirigeants sévit une fois encore, mais peut-être que celle- ci sera de trop , et que le peuple de France , enfin , instruit de
    l’ esprit malsain de ses dirigeants et de leurs complices du Conseil de l’ Europe qui veulent faire disparaître notre civilisation , en découpant notre territoire national en rpoussieres de régions , réveillera l’âme du Peuple de France .
    Espérons …

    1. Une épidémie s’est abattue sur la France,il n’y existe aucun vaccin, aucun traitement. C’est la maronite,seul un peuple réveillé peut la vaincre.

  3. Ce que l’on peut dire c’est que ce gouvernement depuis a échoué partout et que le pire serait de réélire pareil président. La France est désormais devant son destin ou elle est finie ou elle change et se redresse. Or, on constate qu’avec Macron, elle est finie.

  4. Ce ne sont pas des pleutres, ce sont des traîtres à la solde de cette oligarchie financière apatride qui tente d’asservir le monde dans son ensemble.
    Peut-être ont-ils peur, mais certainement pas de la population : s’ils ont peur, c’est d,abord des mesures de rétorsions de leurs commanditaires s’ils n’exécutent pas leurs directives, y compris si ces directives leur imposent de terroriser la population voire de la massacrer si ça peut servir les intérêts de cette oligarchie qui n’est finalement qu’une gigantesque association de malfaiteurs à l’échelle planétaire.

Laisser votre commentaire