Mais que fait l’opposition face à Macron ? Visiblement toujours rien !
Comment voulez battre quelqu’un que l’on ne combat pas ?
+ SCOOP

J’aime ce que vous écrivez !
Je fais un don


Quel que soit le montant de votre don, vous recevrez pendant un an gratuitement
Semaine du MENSONGE (Valeur 18 €)

Pour savoir ce qui se passe en 🇫🇷
Lire Observatoire du MENSONGE

1/ Saviez-vous que pendant qu’un virus sévit on ne doit pas vacciner et si vous ne me croyez pas, Vous pouvez le vérifier facilement puisqu’on apprend cela lors de ses études de médecine.
2/ Un bébé est amené en urgence à l’hôpital quelque part en France, il est âgé de quelques semaines. Avant de l’admettre, l’hôpital pratique un test PCR !!! Mais pas sur les parents !!! Où va la France ?


Le Président Macron est sans opposition !

Par Jean-Jacques Badine

Comment voulez battre quelqu’un que l’on ne combat pas ?

Il semblerait, que sauf empêchement imprévisible, rien ne devrait barrer la route à Macron, qui sera confortablement réélu.

Le Président-candidat occupe le terrain :
tout le terrain !
Le pire est qu’il se retrouve sans opposition.
Quand Macron a fait sa dernière allocution (9 novembre 2021), mélange théâtral et narcissique, où il se décerne tous les bons points, au mépris de la réalité et de la situation, il ne se trouve aucun candidat qui l’attaque de face pour lui dire ses quatre vérités.
Ce sera la principale raison de sa réélection, car sans opposition digne de ce nom, le Président-candidat sera forcément réélu, si bien entendu il passe le premier tour….

Pourquoi chercher à faire quand il suffit de baratiner ?

Le Président-candidat doit se frotter les mains : son stratagème a bien fonctionné.
Sa campagne électorale résulte de la stratégie mise en place par le Président-candidat, en personne, qui dirige tout sans jamais faire de concession à ses proches :
– Plus aucun pouvoir n’est accordé aux assemblées (Nationale et Sénat),
– Occupation totale des principaux médias dévoués au Président-candidat,
– Garantie d’avoir un candidat repoussoir pour le second tour qui évitera un combat difficile à Macron…

Macron a eu peur que Marine Le Pen ne puisse être présente au second tour, ce qui aurait amoindri ses chances de gagner et pire ouvert la possibilité de se retrouver face à un candidat dangereux ! Macron sait très bien que le danger ne peut venir que d’un candidat écologiste qui capterait l’électorat des jeunes et d’un candidat LR qui forcément serait sur le même terrain que lui.

Il a donc trouvé cette idée brillante que Zemmour se présente face à lui qui pourrait être le candidat qui va permettre de servir de repoussoir tant ses idées et ses arguments font peur. C’est tellement basique que l’on se demande comment les gens ne voient pas cela, à croire qu’ils sont tous amorphes et sous perfusion avant l’anesthésie finale de la France qu’apportera la réélection de Macron.

Le Président-candidat est un fin stratège

Pourquoi et comment Emmanuel Macron sera réélu en avril 2022.

Les points essentiels qui scelleront la réélection de Macron : 

En premier, il n’a aucune opposition et si on y prête attention, aucun des candidats qui semble devoir émerger face à lui ne l’attaque réellement, chacun cherche à couler son voisin dans son propre camp.

En second, il bénéficie du soutien quasi total des médias nationaux et peut compter sur un ralliement de fait pour le deuxième tour face a n’importe quel candidat d’extrême droite ou d’extrême gauche.,

Enfin en troisième lieu, c’est lui qui impose le timing de cette campagne électorale depuis le début de celle-ci sans que personne ne cherche à seulement le faire remarquer.

Le premier point est capital car si personne ne s’oppose à Macron c’est que l’on considère qu’il a réussi son mandat ou que personne ne pourrait le battre. Un terrible aveu de faiblesse qui se manifeste hélas tous les jours.

Macron va jouer sur la Covid pour démontrer qu’il a tout fait pour les Français et ces derniers anesthésiés et soumis l’acceptent totalement (port du masque, le pass sanitaire, le confinement, déjà trois ont été appliqués sans rechigner, le couvre-feu… Et, bien entendu, le vaccin pas obligatoire dans les textes mais quand même obligatoire en réalité).

Il faut savoir que les seniors voteront Macron massivement et que les jeunes a priori voteraient aussi pour lui ou pour le candidat écologiste.

Le fait de ne pas avoir une réelle opposition permet à Macron en plus d’occuper le terrain de façon constante et quasi tranquille.

Pendant que tous les autres sont obligés de se déchirer entre eux pour tenter de gagner une place de candidat.

En plus Macron a eu l’idée extraordinaire le faire sortir un nouveau candidat à l’extrême droite parce qu’il avait constaté, avant même le résultat des Régionales, que Marine Le Pen s’écroulait totalement. Ce que le résultat a confirmé. D’où l’idée machiavélique de lancer Zemmour dans cette campagne, qui si tout va bien devrait être présent au second tour pour servir de faire-valoir à Macron.

Le seul véritable handicap de Macron est l’augmentation constante du gaz, de l’électricité et de l’essence, du fuel et de tant d’autres qui sont permanentes et importantes : La France de Macron bat tous les records en matière des augmentations des énergies de base, avec minimum +40% en moins d’un an.
Quant à l’insécurité, non seulement elle est quotidienne mais surtout partout dans le pays, elle prolifère de façon plus qu’inquiétante.

Mais là encore, très curieusement, ceux qui sont candidats ne se préoccupent même pas de ces problèmes qui touchent tous les Français.

Cette absence de l’opposition sur un terrain propice va se payer au prix très fort de la réélection de Macron.

Le second point est simple : Macron est soutenu par l’ensemble des médias, ce qui est quand même très avantageux pour faire une campagne électorale.

Enfin troisième point qui n’est pas négligeable, c’est quand même Macron qui tient la baguette de cette campagne et qui en impose les conditions.

Si vous avez un problème et que vous faîtes confiance à ce pouvoir pour le résoudre, alors vous venez de vous créer un second problème encore plus grave.

Il faudra payer !

Nous vivons dans l’irréel, un pays imaginaire où tout est beau et merveilleux. Un coup de blabla magique suffi ! Tant mieux pour ceux qui peuvent encore y croire et tant pis pour tout le monde. Parce qu’au moment de l’addition qui ne saurait tarder, il faudra en payer le prix et ce prix sera exorbitant.

Les Français votent à gauche et la gauche va tout leur piquer.
Les SS ou Saints-Sondages ont encore frappé et finalement si on les regarde de très près, on peut comprendre comment on manipule l’opinion :
Si on s’amuse à additionner les voix par exemple à droite ou à la supposée droite on s’aperçoit que cela ne correspond absolument pas au résultat final que l’on aura en 2022 et que l’on a eu en 2012 et 2017.
Par contre, si on regarde bien le résultat de la gauche où supposée gauche, là on se rend compte que Macron est totalement imbattable aujourd’hui… Seule chose qui n’est pas prise en compte : est-ce que les abstentionnistes vont encore augmenter ou est-ce que les Français vont enfin se réveiller pour comprendre qu’avec leurs bulletins de vote ils peuvent tout changer…
Parce que la réalité elle est bien là : quels que soient les candidats, les abstentionnistes feront la différence et moins il y aura de votants plus Macron sera facilement réélu. Un enfant de six ans qui a commencé à apprendre à compter peut comprendre cela mais pas des adultes ! Mais dans quel monde vit-on ?
On laissera les politiciens et les médias nous imposer une propagande jamais connue auparavant pour n’avoir aucune chance d’accéder à un quelconque changement ! Donc cela ne sert à rien de se disputer pour tel ou tel candidat parce que aucun de ceux qui se présentent devant nous n’ont envie de ce changement.
C’est la vérité du paysage politique actuel et pourquoi se mentir sur ce sujet ?

Une épine de moins dans le talon de Macron avec cette candidate, Hidalgo, qui va tirer le PS vers le bas, ce dernier n’aura d’autre choix que d’appeler ensuite à voter Macron. Comme le candidat LR, qui sera choisi trop tard, ne passera pas non plus le premier tour, cela permettra encore d’appeler à voter Macron…. Comme les autres candidats de gauche feront appel à voter Macron pour faire barrage à X ou Y qualifiés d’extrême droite et de danger pour la République.
Faisons les comptes : Macron sera réélu facilement.
Question subsidiaire : quel sera le score de Macron plus ou moins de 60% ? Les paris sont ouverts.

Pas besoin de sondage, pas besoin de boule de cristal pour donner le nom du prochain Président de la République, ce sera Macron.

L’Histoire démontre que lorsqu’un pays se soumet à une caste, il ne pense plus et ne réfléchit pas aux conséquences de ses votes.

La France est plongée dans ce mécanisme infernal et doit absolument en sortir.

Le vote pour la présidentielle en avril 2022 sera crucial. De son résultat dépendra l’avenir de la France ou sa fin.

Essayons quand même d’éviter cette fatalité :

Ras le bol généralisé de l’indifférence manifestée ouvertement par les élus face aux réalités de la vie de tous les jours !

#ToutSaufMacron

Jean-Jacques Badine

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier : Jean-Jacques Badine pour Observatoire du MENSONGE ou http://observatoiredumensonge.com

Pour les amnésiques :

Nous sommes en juillet 2021, le 25, le gouvernement fait adopter son pass sanitaire (appellation toujours aussi fausse et inepte) en argumentant que ce pass serait temporaire.
Le gouvernement avait fixé la date du 15 novembre 2021 pour sa fin, même, peut-être avant si la situation continuait de s’améliorer…
Depuis, tous les jours, le gouvernement indique via les médias que la situation s’améliore.
Or, au dernier Conseil des ministres, en date du 13 octobre 2021, le gouvernement demande la prorogation de plus de 9 mois dudit pass soit jusqu’au 31 juillet 2022.

Ce gouvernement ne se moque-t-il pas des Français ?

Dessin de couverture par MUTIO pour URTIKAN

Article à lire :

Une alerte majeure

Les choix en matière de santé faits par le gouvernement semblent tourner à la catastrophe : lisez pourquoi !

  + de 60 contributeurs, lu dans 180 pays, repris ici et là dans le monde (sauf en France), un vrai média libre qui dit les choses, cela change des « bobardiers » habituels…

Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne en cliquant sur YOUTUBE

♣   ♣   ♣   ♣   ♣

By Observatoire du MENSONGE

Pour une opposition constructive et réelle, le site de l'opposition au marxisme et au fascisme, ni rouge ni noir mais bleu : L'info évitée par les médias est là sur Observatoire du MENSONGE

6 thoughts on “Le Président Macron est sans opposition”
  1. Je crains bien, M. Badine, que vous ayez raison vu le niveau des candidats actuellement face à Macron. Bien que je ne sois pas fan de Valérie Pécresse, je crois que c’est la seule qui pourrait battre le prétentieux.

    1. Je confirme, Pécresse à sa chance vu le niveau actuel des autres candidats. elle a bien réussi à diriger la région Ile-de-France, ce qui est une belle référence.

  2. Triste constat de constater que la France est composée , sauf exception de 25 % de notre population, de clans en tous genres qui n’aiment pas la France , mais vivre en profitant, dans l’instant , de leur situation sociale privilégiée , confortable , lesquels s’accommodent sur un fond de crise , parce qu’ils croient être protégés par un système politique qui leur est favorable .
    Je repense à la dureté de la vie qui s’annonce bien pire , parce que Macron semble être leur protecteur. Sauf que le phénomène dévastateur arrive bientôt et ils seront tous rattrapés en fin de parcours … Les vrais résultats seront alors connus …Attendons – nous à une  » Kollossale  » surprise…

    1. Vous avez parfaitement raison, Le Redoutable, de signaler ce fait. Espérons que la lumière revienne sur cette France que nous aimons.

    2. Il risque bien qu’aucune surprise n’arrive en avril 2022 tant l’opposition à Macron est faible sinon absente. Zemmour est encore plus clivant que Le Pen et ses chances sont nulles. Peut-être que le candidat choisi par LR peut créer cette surprise mais franchement je n’y crois pas. En attendant, la gabegie et les contraintes sont pour nous, les Français.

    3. Je crois savoir que le phénomène dont vous parlez est déjà bien installé dans pas mal d’endroits en France…

Ecrire ci-dessous votre commentaire, merci :