MacronMcKinsey s’est dit « choqué » de l’optimisation fiscale pratiquée par ce cabinet avec lequel il est intimement lié depuis 2007, c’est énorme ah ah ah. Jusqu’au bout il prendra les Français pour des idiots ! 

Soutien du site via système de paiement 100% sécurisé : cliquer ICI

*** En cadeau, vous recevrez gratuitement, chaque samedi, pendant un an : Semaine du MENSONGE (Valeur 18€).


A l’insu de son plein gré.

Par Nanouche

MacronMcKinsey s’est dit « choqué » de l’optimisation fiscale pratiquée par ce cabinet avec lequel il est intimement lié depuis 2007, c’est énorme ah ah ah. Jusqu’au bout il prendra les Français pour des idiots ! 

Manu1er, c’est seulement : 500k de patrimoine. Nous aussi sommes « choqués » alors qu’il payait l’ISF. Hop, ses millions ont disparu, sur les conseils avisés de McKinsey ? Et même, souvenez-vous qu’il vivait de la retraite de sa femme lorsqu’il s’est présenté en 2017, le pauvre ! Une enquête sur sa déclaration de patrimoine sous-estimée serait plus que nécessaire, dont les affaires dépassent tous les records.
Mais que fait le Parquet National Financier ? Dans ‘Le Monde’ qui feint de découvrir cette situation, on apprend que le programme de Macreux1er de 2016 a été « gratuitement » écrit par 20 salariés de McKinsey, aucune trace d’aucune facture dans les comptes de campagne déposés à la CNCCFP. Le népotisme mais à la probité irréprochable, en août 2018, retour d’ascenseur, le Monarc nomme à la tête de Polytechnique son ami de chez McKinsey Eric Labaye. Autre exemple, le Directeur Général du parti LREM depuis mars 2019, Paul Midy, a travaillé pour ce même cabinet pendant sept ans, de 2007 à 2014 comme : Associate Partner McKinsey & Company.
C’est toujours le même cabinet qui lui a écrit son pseudo-programme pour 2022. Conflits d’intérêts, détournement d’argent public, donateur de sa campagne de 2017, etc. Une vraie association de malfaiteurs en bande organisée. L’autocrate a privatisé l’État au profit de ses amis en les payant des milliards ! Et voilà que le candidat Macron se dit « choqué » des agissements de McKinseyMacron! Quoi, il vous prend, encore, pour des abrutis ? Mais, non, si peu… Cinq que cela dure, mais cela a commencé avant, comme pour ce scandale absolu d’Alstom, parce que c’était, aussi, à l’insu de son plein gré comme tout ce qui a suivi.

Depuis la Commission Attali, où Macreux1er avait rédigé un rapport avec Karim Tadjeddine, actuel codirigeant de l’activité secteur public du bureau de McKinsey qui a menti sous serment pendant la Commission d’enquête pour le couvrir, jusqu’à l’élaboration de la stratégie vaccinale contre le Covid-19 et la rédaction du ‘programme’ présidentiel, Macronéron c’est McKinsey. Plus ce cabinet s’engraissait grâce au Monarc plus vous maigrissiez !
Cinq ans de scandales d’État couvert par les médias mainstream qui lui ont tout passé, peut-on d’ailleurs les appeler médias ? On ne sait pas qui nous prend le plus pour des idiots entre Manu1er qui fait semblant de découvrir ce qui a lui-même décidé, ou les médias qui relaient la com’ gouvernementale avec le plus grand sérieux. Que médias et Manu1er nous expliquent comment ce cabinet a pu obtenir des marchés publics alors qu’il ne paye pas leurs impôts, par exemple ? Et son porte-mensonge Attal qui feint de croire que ce sont les fonctionnaires qui sont responsables de cette dérive scandaleuse, alors qu’elle est voulue et systématisée par l’Enlysée qui a placé des consultants partout en évinçant nos hauts-fonctionnaires. McKinsey au cœur même de la politique régalienne jusqu’au sujet de l’immigration. Exemple : Travail et Santé : deux spécialistes de ‘l’engagement sociétal’ des entreprises et anciens de McKinsey ont rejoint en 2020 le ministère du Travail. À Lyon, le cabinet a créé une filiale baptisée Orphoz qui phosphore notamment sur la réorganisation de l’hôpital de la Timone à Marseille. Quant au massacre de l’hôpital en général nous pouvons tous remercier McKinsey également. Lorsque Manu1er reçoit les 50 grands patrons de la Tech à l’Élysée, ce n’est pas l’État qui organise le sommet, c’est McKinsey ! TOUT UN RÉSEAU de pseudo-travail facturé des milliards sans aucun impôt en France au mépris des procédures : gaspillage de nos impôts, copinage depuis 2007, privatisation de l’État, bilan désastreux. Conclusion : les dimensions politiques, sociales, culturelles ont été toutes occultées, cinq ans de dégâts incommensurables dictés par ce cabinet mondialiste et ses consultants sans lesquels ManuLeNéant n’aurait jamais été élu. Et BLM est tombé aussi des nues, lorsqu’il a découvert la situation délictueuse et donc le scandale McKinsey grâce aux Sénateurs, qui ont décidé de porter plainte! Mais non, lui non plus ne prend pas les gens pour des crétins !
Question : à part la distribution de cadeaux de Robin des rois à ses amis, à quoi a servi BLM pendant cinq ans ? Énième scandale d’Etat, mais là aussi, c’était à l’insu de son plein gré. « Il n’y a pas d’argent magique », vraiment ? Le Macronisme est un socialisme au service des puissants, uniquement, et « ceux qui ne sont rien », je les méprise. « Je créerai une banque publique d’investissement qui […] accompagnera le développement des entreprises stratégiques », annonçait Hollande en 2012 en meeting au Bourget. Quand MacronMenteur se pose en champion de la reconquête de la souveraineté, cela donne ça : la BPI créé sous Hollande par l’équipe MacronMcKinsey devait permettre de financer l’innovation et de soutenir les entreprises françaises et finalement….
Pendant que Macronéron appauvrissait les français sur les très chers conseils de McKinsey, la BPI a aidé les grands groupes à soutenir les cours de leurs actions ! Un fonds lancé ouvert aux souscripteurs apportant au moins 5 000€ a dégagé en neuf mois un rendement de 43 %, grâce à une forte décote des actifs publics. Une opération financière qui symbolise la politique économique MENSONGÈRE du quinquennaze de Sa ‘Saigneurie’ qui préférait racketter les plus modestes. Elle a offert des rendements miraculeux de 40% en pleine crise sanitaire à ses très riches copains en appauvrissant l’État. 5 ans de vol en réunion… On hallucine et la plupart des médias n’en ont pas parlé et pour cause, excepté quelques gazettes boursières.
Il s’agit d’une martingale qui symbolise à elle seule la politique économique très inégalitaire, ultra-favorable aux plus hauts revenus, qui a été conduite sous le quinquennat de Robin des rois, qui aujourd’hui fait semblant en tant que candidat de vouloir être « avec vous », bah oui, parce que si vous avez autant maigri pendant cinq ans, que vous n’arrivez plus à manger correctement, ni à vous chauffer, ni à faire un plein d’essence, ce n’est pas de sa faute, donc il veut vous « protéger » de ce que Jupéteux le né sachant a fait durant toutes ces années !
La BPI s’est écartée de ses objectifs initiaux depuis longtemps et agit comme un fonds d’investissement agressif. Elle multiplie les stratégies au détriment de la souveraineté économique nationale, des contribuables et du tissu industriel français. Alors que Macronéron se gargarise quotidiennement avec le mot « souveraineté », quoi encore un mensonge, non, pas possible ?! En pleine crise du Covid-19, la BPI a par exemple confié à Amazon les données de centaines de milliers d’entreprises en difficulté. Une atteinte à la souveraineté doublée d’une immense erreur d’intelligence économique, alors que cette institution est censée soutenir l’activité des entreprises françaises. Le soutien aux entreprises, les ouvriers de Verallia peuvent en parler.
En faisant entrer Bpifrance au capital de leur entreprise, les salariés du leader européen de l’emballage en verre pensaient protéger l’emploi contre leur actionnaire, un fonds américain. Cinq ans plus tard, la banque publique a pourtant voté la fermeture d’un four et de nombreux licenciements, non sans avoir empoché plusieurs millions en toute discrétion, dont une partie depuis une holding au Luxembourg. Voilà pour les quelques exemples ! Et l’autre menteur en tant que candidat ose parler de souverainisme industriel, etc. !

Cette opacité structurelle permet aussi à Bpifrance de prendre des décisions au détriment de l’intérêt public. Par ses investissements de plusieurs millions dans des startups médicales et son rapprochement avec le fonds souverain émirati Mubadala, l’institution joue un rôle notable dans la privatisation de la santé publique en France. La société YposKesi, l’une des plus prometteuses biotech françaises, créée par l’AFM-Téléthon et par la BPI, et devinez ? Elle va être cédée à un groupe coréen! L’opération illustre le naufrage de l’industrie pharmaceutique française et le double discours vicieux du Monarc.

Pendant que Manu1er utilise l’argent public de la BPI pour acheter des actions du CAC40 pour éviter que les cours de bourse des multinationales ne baissent trop, nos PME locales peuvent mourir la bouche ouverte et même qu’il a fait semblant de se montrer empathique lors de la crise sanitaire, puisqu’il avait trouvé de l’argent magique avec son « quoi qu’il en coûte »… Qui va nous coûter en remboursement un pognon de dingue puisque les taux ont commencé à remonter…

Ce type a été une catastrophe pour le pays! C’est vous qui avez le pouvoir grâce à vos bulletins de vote, de mettre cet immonde personnage hors d’état de nuire définitivement !

Nanouche

Attention ce texte est un pamphlet n’engageant que son auteur. Observatoire du MENSONGE défend la liberté d’expression ! Faîtes de même en le partageant et/ou en nous suivant. MERCI !

 

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: NANOUCHE pour Observatoire du MENSONGE ou http://observatoiredumensonge.com

Dessin de couverture par MUTIO pour URTIKAN

L’article qu’il faut avoir lu : 

Le super SCOOP de la campagne présidentielle 2022


Abonnez-vous à notre chaîne YOUTUBE, c’est gratuit, en cliquant

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Pour savoir ce qui se passe en 🇫🇷 Lire Observatoire du MENSONGE

By Observatoire du MENSONGE

Pour une opposition constructive et réelle, le site de l'opposition au marxisme et au fascisme, ni rouge ni noir mais bleu : L'info évitée par les médias est là sur Observatoire du MENSONGE

3 thoughts on “A l’insu de son plein gré.”
  1. Bravo Nanouche, vous êtes combattive, nette et précise pas comme ces candidats qui ne pensent qu’à leurs prébendes et ne font rien pour battre Macron, sauf Pécresse qui se montre un peu véhémente. Les deux autres au lieu de tirer contre leur camp feraient mieux d’attaquer le coupable qui est connu : c’est Macron le déconstructeur de la France..

  2. Comment des personnes sensées peuvent encore croire à Macron ? C’est surnaturel quand on constate la mauvaise gestion des gouvernements choisis par Macron et le coût insensé de ce conseil américain. Ceux qui râlent, parce que l’on alloue environ 3 millions par an par ancien président (Selon Les Échos)t encore en vie, feraient mieux de critiquer les dépenses colossales et anormales de Macron.

Ecrire ci-dessous votre commentaire, merci :