Les ambiguïtés de l’ONU

« Le transfert de jihadistes français est extrêmement grave. Il a donné lieu à plusieurs violations du droit international », dénonce Agnès Callamard, rapporteure spéciale de l’ONU sur les exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires, au quotidien.
Par Maxime Tandonnet

Lire la suite

Publicités