La main dans le sac

Et encore un scoop !

L’info évitée par les médias est là sur Observatoire du MENSONGE

Ayrault le donneur de leçons pris la main dans le sac…

Pas n’importe quel sac, celui des avantages et du cumul…

Un vrai scandale et curieusement on n’entend personne là-dessus, évidemment pas les médias ni les associations, encore moins la droite dans sa Tour d’ivoire et même pas Marine.

Quel est l’objet du délit ?
En 2009, Jean-Marc Ayrault a été classé deuxième au palmarès des as du cumul de mandats publié par le journal Le Monde qui est à gauche donc que personne ne suspectera de tromperie..

Voici un extrait qui est sans appel des divers postes rémunérés occupés par le professeur Ayrault

  • conseiller général de Loire Atlantique (de 1976 à 1982) ;
  • maire de Saint-Herblain (deux mandats, de 1977 à 1989) et de Nantes (presque quatre mandats, entre 1989 et 2012) ;
  • président du district de l’agglomération nantaise (de 1992 à 2001), puis de la Communauté urbaine Nantes-Métropole (de 2001 à 2012) ;
  • député de Loire-Atlantique (du 2 avril 1986 au 20 juillet 2012, soit pendant 26 ans) et président du Groupe socialiste à l’Assemblée nationale (de 1997 à 2012) ;
  • professeur d’allemand il fût également depuis 1973…

Vous l’avez bien compris qui dit mandats dit retraites ensuite. Les retraites sont donc touchées en plus du salaire et des avantages d’être Premier Ministre et de taxer les autres… Sous le prétexte, rappelez-vous, de l’égalité et de la justice sociales. Au bas mot Ayrault touche entre les retraites et son salaire actuel, plus les frais et autres amuses porte-monnaie, quelques 50 à 70 mille euro par mois.

Elle est quand même bonne la justice sociale pour la gauche en France. Comme on dirait à Marseille, c’est la bonne Mère.
Ayrault est un homme d’esprit puisqu’il a déclaré que la limitation du cumul des mandats allait dans le sens de l’histoire.
Mais visiblement il parlait des autres élus.

C’est ce même Ayrault qui a été condamné en 1997 à six mois de prison certes avec sursis plus trente mille français d’amende pour le délit d’octroi d’avantage injustifié ou si vous préférez pour favoritisme. délit généralement reproché par la gauche aux élus de droite. Mais quand c’est la gauche qui est en cause, les médias sont d’une discrétion totale mais vraiment totale.

Qui a dit Fouquet’s ? C’est vrai que la comparaison n’est pas possible mais cela ne gêne pas les tenants de la France dénationalisée et surtaxée.

La gauche caviar use et abuse de la France pendant qu’à l’étable les veaux français dorment tranquillement.

Alex Blingbling de la Rolex, Comte de Fouquet par ma cousine.

Il est temps de réagir et de suivre l’Observatoire du MENSONGE

  • Articles conseillés :

Scoop fatal
Nouveau témoignage
La France perdue

2 commentaires

  1. et en plus ces gens là osent nous donner des leçons de morale quand on sait où ils bouffent et les clubs qu’ils fréquentent !C’est pas à la portée même de cadres, c’est dire….

Laisser un commentaire