Les nouvelles mésaventures de la rose VII


Partagez l’information autrement avec

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

Jean-Marie Pieri est de retour plus en forme que jamais : découvrez ici en exclusivité Les nouvelles mésaventures de la rose… Un conte qui n’est pas fantastique mais bien actuel.
A l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier.

 TRIBUNE LIBRE 

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

pieri

   Les nouvelles mésaventures de la rose   

Par Jean-Marie Pieri

         CHAPITRE VII                     

PANNE SECHE.

Tout s’annonçait si bien pourtant!

Arrivée en fanfare du Maître des roses, lors de l’investiture: le banc et l’arrière-ban dégoulinait d’émotion et de bonnes résolutions, rivalités pour l’instant oubliées dans la foulée et le triomphe de la victoire!

Roses décrépites et fanées sous l’ancien régime, tout ployait devant l’entrant aux plus hautes fonctions!

Les thuriféraires stipendiés et blanchis, hagiographes serviles, le répétaient à l’envi, l’économie redémarrait: la crise était derrière nous prédisaient les inféodés, le redressement était proche, on allait voir ce que l’on allait voir gazouillaient mielleux les Ministres rondouillards, les courbes se redressaient, à savoir lesquelles et dans quel sens vers le haut ou vers le bas!!

L’opposition, dont le rôle est de s’opposer, n’avait jamais été aussi molle, paralysée par des querelles internes, des rivalités de personnes! Il fallait en profiter pour donner un coup de barre!!

La tentation collaborationniste rongeait les vaincus avec d’improbables alliances avec les traîtres d’hier et de demain, les leaders se déchiraient à belles dents à la grande joie du nouveau pouvoir et au grand désespoir du peuple mécontent, l’approche des échéances électorales venait encore compliquer les choses!!

Et puis patatras, le rideau mité se déchire et laisse voir ses trous, le roi est nu, le théâtre de la communication bafouille et gazouille de travers!

Cette totale confusion, perte des valeurs morales les plus simples brouillait l’image, la rendait odieuse au citoyen lucide et laissait au régime, fortement malmené par la pluie de mauvais chiffres dans tous les secteurs, les voyants étaient au rouge, une petite bouffée d’oxygène qui permettait de gagner du temps, de différer, d’éluder et d’esquiver les problèmes qui s’accumulaient!

Pourtant cela n’avait rien de réjouissant et le roi en était bien conscient, garder le sourire dans la tempête devenait difficile quasi-impossible.

Capitaines courageux, navigateurs aux long cours, visionnaires de génie où êtes-vous, quand le peuple attend!!!!

Et le pays malheureux plongeait dans le renoncement, la lâcheté et l’abime!

Contradictions, haines, colères se multipliaient: la lèpre des extrémismes se répandait dans les esprits, à trop manipuler…

Comment faire pour retarder la vague furieuse qui montait, un tsunami exacerbé, revendicatif, antichambre de tous les excès et de toutes les cruautés, se préparait et les contre-feux échouaient, car le peuple ne croyait plus aux diversions sur le sexe, la sexualité des anges adultes ou non, les théories les plus fumeuses avaient fait un flop retentissant, la mise à l’index des excités, des têtes de turc et autres boucs-émissaires « utiles » ne trompait personne, certaines catégories s’affolaient de crainte de se voir stigmatisées et jetées à la vindicte populaire!

Les entrepreneurs se lamentaient, ligotés par des mesures contradictoires ou incompréhensibles!

Dans ces conditions, toute tentative de réforme était d’avance vouée à l’échec le plus cuisant, faute de confiance et de sérénité, la paranoïa faisait des ravages, les rouages de l’Etat tournaient à vide, trop de Verbe tue le Verbe, l’anarchie sociale menaçait!

Que dire, que faire, quand la déroute intellectuelle se précise, quand la misère et le désespoir grondent et embrouillent les esprits, le peuple crie sa colère et descend dans la rue!

Rien de plus dangereux qu’un peuple incontrôlé, le roi en fin stratège n’était pas sans l’ignorer!

⁃  Il faut que ça change et vite, hurla-t-il l’air menaçant!

Les conseillers réunis en conclave en appelaient au bon sens qui imposait des mesures radicales et un changement d’orientation nécessaire et rapide, le roi englué dans des contradictions et des hypothèses d’école acquiesça, il approuvait ce projet, un remaniement semblait inéluctable, avec non seulement remise à plat, mais surtout le choix d’un joker, d’un candidat qui rassemblerait ses troupes désorientées, il fallait un cerveau, une pointure!!!

⁃  Qui est digne de remplacer Premier à bout de souffle, qui peut faire le job, Torero, Têtes d’oeuf 1 et 2, Dandy, Minnie, Bambino… qui d’autre, votre avis, lança-t-il à la cantonade?

Il se tourna vers le grand prêtre, l’Idéologue éminent caressait sa courte barbe blanche d’un air rêveur et inspiré.

Un silence de mort accueillit ces paroles inquiétantes qui rebondirent sur les lambris du salon avant de tomber dans le vide. Les conseillers, craignant un cruel bon mot, se regardaient, s’abstenant de répondre.

A suivre…

Jean-Marie Pieri

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur*** 

les autres chapitres  en cliquant sur leur numéro I II IIIIV – V

Retrouvez Les contes de la Rose en cliquant sur le numéro du chapitre :

1234 5678 9101112

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Jean-Marie Pieri pour Observatoire du MENSONGE ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © : vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Retrouvez tous nos articles sur Face Book en cliquant ICI

Vous aussi engagez-vous, c’est sans risque et gratuit !

Suivez l’Observatoire du MENSONGE

Mieux soutenez l’Observatoire du MENSONGE :

souscri

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.

Mode emploi Obs

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de

l’Observatoire du MENSONGE lu dans 163 pays !

Par plus de CENT MILLE LECTEURS !

Des tribunes libres vraiment libres !

De nombreuses personnalités nous suivent !

logo Ob dum

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

5 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.