La grande arnaque des médias

Lire la suite

Advertisements

Avis de recherche

Partagez l’information autrement avec

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

 Hol FM

  Avis de recherche  

Par Alexandre Goldfarb

Enfin un SCOOP !
On recherche un Président exemplaire disparu. Un Président supposé normal qui nous avait asséné de belles promesses, c’est en fait Promesses et mensonges !
Sous le prétexte des penseurs de la gauche caviar qu’il faut rire de tout, la gauche, prétentieuse et sûre d’elle souvent dominatrice,  a ouvert la voie au pire. Tout est tourné en dérision pour masquer la vérité qui n’est pas favorable à cette gauche incompétente.

C’est dangereux.

C’est ouvrir la porte à un nouvel Adolf qui avec les moyens modernes pourra faire pire encore.
La désinformation érigée en méthode de gouvernement ne peut fonctionner qu’avec l’assentiment des Français.

Que n’a-t-on pas critiquer mieux haï Sarkozy pour ses fréquentations (le fameux yacht de Bolloré) ou être allé au Fouquet’s ?
Hollande va beaucoup plus loin encore que son prédécesseur.

Hollande découche dans un appartement prêté par un des plus riches entrepreneurs de France, grand ami de Chirac. C’est normal !
Hollande commet des plaisanteries plus que douteuses envers d’autres pays. C’est normal !
Hollande promet que le chômage va baisser et au contraire le chômage explose. C’est normal !
Etc.
Les gens sont curieux parce qu’ils ont détesté Sarkozy pour cent fois moins que ce gouvernement fait à la France. C’est normal !

Quand ce pays sera en babouches et djellabas, les Français pourront alors contempler ce que la normalité aura fait ! Ils seront en 2034 l’année où

Hollande, pas grave, il jongle, j’ai découvert un Président jongleur, avec les milliards et il annonce dans sa conférence de presse « que nous avons déjà économisé 15 milliards en 2014 et ce sera 50 milliards dans les deux années suivantes »… Attention danger, nous allons être à ce rythme excédentaire. Bon le Président s’est un peu emmêlé quand il a ajouté « c’est noté dans le budget »… Traduction on  veut le faire mais ce n’est pas fait. C’est pas facile C’est difficile !

Hollande ne sait pas comment il va faire et cela ne gêne personne. Un petit croche-pied au prédécesseur et la salle est contente. Le Président regarde ses Ministres qui ont du mal à s’intéresser à ce qu’il dit et répond à des journalistes qui posent des questions assez stupides.  C’est dire que nous sommes dans une ambiance surréaliste et amorphe.

Mais je dois saluer Hollande et son équipe d’incompétents qui ce jour ont inventé une nouvelle façon de creuser les déficits : sans pelle et on ne voit plus le trou.

Quand une question ne lui plait pas, le Président botte en touche : c’est de la faute des autres , l’Europe, le prédécesseur, avant…

Hollande est Monsieur Propre et Monsieur Loyal et son cirque est ouvert et il n’est pas près de fermer…

Avec Sarkozy c’était  » Il faut travailler plus pour gagner plus ».
Avec Hollande c’est plutôt  » Il faut Trierweiler moins pour Gayet plus…! »

Françaises, Français, je ne vous ai pas compris et on verra plus tard, avec Hollande tout est dans le futur, une façon classique d’esquiver tous les problèmes. Après tout, le français est amnésique en politique.  C’est à peu près ce qu’il faut garder de cette conférence d’un Président qui se veut exemplaire, qui a tant critiqué les autres, et qui est simplement un Président incompétent.

Mais là où Hollande se moque de nous c’est quand il dit qu’il éventualise un statut de Première Dame ! Parce qu’une maitresse même officielle d’un Président ne saurait prétendre à cette qualification.

La droite camembert ferait bien d’en prendre de la graine.

Nous sommes bien dans Le Blablaland©, le pays du Président Baratin… L’homme qui murmurait à l’oreille des veaux©.

Alexandre Goldfarb

Président Fondateur de l‘Observatoire du MENSONGE

*** Vous aimez ? Alors vous partagez !!! ***

Devenez suiveur en un clic (sur le mot suivre en haut à droite ou en bas de l’écran) avec une simple adresse mail et c’est gratuit bien sûr…

Et aussi vous pouvez nous soutenir :

souscri

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Alexandre Goldfarb pour Observatoire du MENSONGE ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © : vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.
Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.

L’article du moment : La démocrasseuse

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de

l’Observatoire du MENSONGE

Le site est lu dans 163 pays…

Plus de CENT MILLE LECTEURS !

Des tribunes libres vraiment libres !

De nombreuses personnalités nous lisent.

mode d’emploi : cliquez ICI

logo Ob dum

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

Les nouvelles mésaventures de la rose – Chapitre III

Partagez l’information autrement avec

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

Jean-Marie Pieri est de retour plus en forme que jamais : découvrez ici en exclusivité Les nouvelles mésaventures de la rose… Un conte qui n’est pas fantastique mais bien actuel.
A l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier.

 TRIBUNE LIBRE 

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

pieri

   Les nouvelles mésaventures de la rose   

Par Jean-Marie Pieri

                          CHAPITRE III

DIES IRAE, CONFERENCE DU ROI.

 Le roi blême de rage tournait en rond dans ses appartements déserts depuis deux heures, il avait renvoyé tout le monde; il ne décolérait pas tant il se sentait humilié et meurtri.

Sa chance légendaire l’abandonnait, cette baraka qui l’avait hissé au sommet: « la peste des femmes, les femmes sont avant tout source d’ennuis », l’Economiste en savait quelque chose lui, à trop vouloir tirer sur le manche il avait culbuté dans le néant. (il rit de sa blague) à force de tirer les marrons du feu … il s’était carbonisé le cerveau et sa carrière s’était arrêtée net!!

Le petit homme désemparé tournait en rond dans le sens des aiguilles d’une montre comme Napoléon à Austerlitz, tant que ce n’est pas Waterloo s’ébroua-t-il pour conjurer le sort!

Mais qu’est-ce que je vais bien pouvoir leur dire à ces animaux-là, gémit-il tenaillé par le stress et l’agacement!

Et aussi j’aurais dû me méfier, car il ne faut jamais s’attacher à ces créatures fragiles et problématiques… il s’assit sur la banquette en cuir pour réfléchir, « le temps presse » les yeux enflammés par des nuits folâtres il ruminait.

« Impossible de compter sur qui que ce soit » ragea-t-il, je ne suis entouré que d’imbéciles incompétents qui me mettent la pression, serais-je tombé dans un traquenard, non personne ne savait, même pas elle, surtout pas elle, qui m’a reconnu alors, s’emporta-t-il mal à l’aise, quelqu’un m’aurait-il suivi, non impossible, tout était bien cadré, bien verrouillé!

Un coup de vent tira sur les persiennes, d’un bond il se leva, ouvrit la grande fenêtre et fit claquer le volet!

Ah, je sais qui m’a trahi, oh il va me le payer aux prochaines échéances, je vais lui casser les reins, je vais même le virer de l’équipe!

Il soupira soulagé, c’était donc ça, oh l’ordure!

L’essentiel à présent garder mon calme, conserver un calme olympien, comme César à la veille d’un combat, il soupira profondément, avec volupté, son teint pâle, rosit de contentement, ses yeux brillaient, il me faut trouver une stratégie efficace, résister, ne pas se contredire, ne pas mentir, ni m’abaisser, ce n’est jamais bon face à un public si retors, me la jouer détendue, rester de marbre, ni contrit, ni arrogant!

Le roi fit quelques étirements, la crise d’angoisse était passée, cela me rappelle les oraux terribles aux examens dans ma jeunesse, il faut se dominer, se maîtriser, attention aux tics et aux grimaces qui trahissent la fébrilité, ce n’est rien de plus qu’un examen et ce n’est ni le premier, ni le dernier, faire preuve de fermeté face à ces pleutres, je peux compter sur la servilité et la duplicité de certains.

J’ai trouvé humour et sourire mais sans arrogance, me draper dans la fonction et compter sur la chance dominer le sujet et ne pas laisser l’adversaire me conduire sur un terrain glissant, couper court à toute velléité malveillante, couper à la racine!

Le roi dansait au risque de tomber sur l’immense tapis chinois, il se mit à claquer des doigts et à sautiller comme un cabri.

Ne rien céder, jamais, pas un pas en arrière, important le regard à travailler, un regard ferme face à ces soliveaux!

……… un léger frémissement d’angoisse délicieuse gagna la grande salle de réception transformée en salle de conférence, le roi entrait d’un pas ferme. Le maître du protocole annonça:

⁃  Mesdames et Messieurs le Roi!

Le public se leva, des forêts de caméras, d’appareils photos, de micros se levèrent.

– Permettez-moi, cette mise au point préliminaire, déclara le roi, j’ai décidé…

A suivre…

Jean-Marie Pieri

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur*** 

Le chapitre I est ICI et le II

Retrouvez Les contes de la Rose en cliquant sur le numéro du chapitre :

1234 5678 9101112

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Jean-Marie Pieri pour Observatoire du MENSONGE ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © : vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.
Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.

  L’article du moment : La démocrasseuse 

*** Vous aimez ? Alors partagez !!! ***

Devenez suiveur en un clic (sur le mot suivre en haut à droite ou en bas de l’écran) avec une simple adresse mail et c’est gratuit bien sûr…

Et aussi vous pouvez nous soutenir, cela fait toujours plaisir :

souscri

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de

l’Observatoire du MENSONGE

Le site est lu dans 163 pays…

Plus de CENT MILLE LECTEURS !

Des tribunes libres vraiment libres !

De nombreuses personnalités nous lisent.

mode d’emploi : cliquez ICI

logo Ob dum

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

Pomme, poire, banane et quenelle

Partagez l’information autrement avec

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

 Pomme, poire, banane et quenelle  

Par Alexandre Goldfarb

Riposte M

Poire, pomme, banane et quenelle.

La quenelle, j’aime bien la manger mais je trouve que là on n’en parle un peu trop. Elle devient indigeste.
La vérité c’est que pendant que ce gouvernement prend les Français pour des pommes ou des poires, en ne parlant plus que de bananes et de quenelles, il ne fait plus rien.

La gauche est bien la gauche caviar et la droite hélas est bien la droite camembert.
La gauche parle, la droite se tait…
Mon conseil : vous voulez monter un spectacle alors prenez Valls comme attaché de presse…
Prenez les deux affaires qui secouent la France et qui sont pitoyables, la première est celle d’un ancien humoriste reconverti dans la haine, la seconde est l’affaire de cul du Président, les deux sont dignes du caniveau où elles auraient du rester.
Le plus drôle pour l’affaire des frasques présidentielles c’est qu’elles ont eu lieu dans une rue de Paris au nom prédestiné : rue du Cirque !
Il faudra un jour nous expliquer pourquoi le Président pour se rendre rue du Cirque à Paris 8ème, à quelques dizaines de mètres de l’Elysée, aurait pris un scooter pour s’y rendre ?
Valoche peut faire sa valoche.
Par contre notre Président, qui avait tant critiqué Sarko pour ses fréquentations, a quand même accepté l’appartement de Pinault comme quoi l’argent n’a plus d’odeur… Et les médias y font quoi ? Ils se taisent bien sûr. On ne peut pas reprocher à un de gauche ce qui était mal vu pour un de droite… pourtant c’est pareil.
La désinformation est partout dans ce pays.
Le moindre média peut raconter n’importe quoi sans crainte d’être contredit.
La technique est éprouvée: TOUT BANALISER pour détourner des problèmes.
La vérité dérange comme toujours.
Alors au lieu que ce gouvernement et quelques autres se soient transformés en attachés de presse, qui ont bien travaillé, d’un pseudo comique raciste et franchement insignifiant, il eut mieux valu de continuer à l’ignorer.
Au lieu d’avoir un Président qui sort la nuit, on aurait préféré qu’il œuvre pour les Français. Mais non, il ne sait que taxer et rien d’autre.
Comme la banane n’a pas eu de succès et que nous sommes à quelques semaines d’une élection qui devrait normalement voir la déroute des socialistes, il fallait vite trouver un autre produit et c’est la quenelle qui a gagné.
La démocratie, elle a perdu. Mais cela on le savait déjà puisque cela fait 40 ans que la démocratie est perdue.
L’affaire Dieudonné est une non affaire mais c’est un écran de fumée dressé pour nous cacher la réalité d’une France qui perd sur tous les tableaux. Une France qui est en train de renoncer à des siècles d’histoire, une France en voie de dénationalisation, une France molle de bien pensants mais n’agissant plus.
Une France des pleutres et des pétochards, une France qui aime les perdants et jalouse les gagnants.
Cette France est amenée à disparaître au profit d’une autre société. Une société pourrie et injuste.
Une France où politiques et médias utilisent sans vergogne la langue de bois, où cette élite qui ne l’est plus est méprisante, hautaine et  ringarde mais qui profite de la passivité des Français.
Ce n’est pas pour rien que la désinformation fonctionne comme au temps du National-socialisme en inventant des mots nouveaux.
Que fait l’opposition ? Rien de rien, elle subit, elle se planque pour mieux se taire.

La solution est sous nos yeux pourtant.

 Parce que nos médias et nos politiques nous prennent pour des  pommes et des poires, Il faut descendre dans la rue et celles et ceux qui se réclament l’opposition doivent y être : celles et ceux qui ne seraient pas physiquement présents doivent être bannis. Ils ne méritent plus nos voix aux élections. Votons ! Eliminons !

Voilà le vrai critère pour en être ! C’est participer.
Tout le reste n’est que bons et faux sentiments, littérature et mensonges.

Nous avons le pouvoir, ne l’oubliez pas.
Notre premier pouvoir est le plus fort c’est notre bulletin de vote.
Les politiques le redoutent vraiment bien qu’ils sachent qu’en France les veaux râlent mais ne ruent pas.
Notre second pouvoir c’est de fermer la télé, ouvrir les yeux ! Celui-là est aussi très fort car nos médias qui nous désinforment ne vivent que par la publicité et pour certains par leurs abonnés.
Apprendre à ne pas les regarder, c’est facile et cela vous ne pourrez que le constater procure une intense satisfaction/
Ce n’est pas pour rien que le journal de 20 heures sur France 2 de Pujadas a perdu en 6 mois un million de téléspectateurs.
Alors à vous de jouer !

Si vous ne voulez pas de cette France que les politiques et les médias veulent nous imposer, vous devez clairement AGIR !
Il n’y pas d’autre choix sinon que de subir.

Alors on peut disserter sur la libre parole, le droit à insulter, ou comme sait si bien le faire la gauche sur la liberté… Mais doit-on et peut-on tout accepter pour autant ? Tout banaliser ?
Ce jeu dangereux amène immanquablement à la dictature et au pire.
Quand dans une société les lois ne sont plus appliquées et qu’il n’y a plus de barrières, genre tout doit être permis, c’est cuit.

Nous vivons dans un monde où il est plus facile d’excuser, notamment le crime, que de combattre. Un monde où les faux semblants sont rois, le on dit est de mise et l’indulgence obligatoire.

Quelle hérésie a donc saisi les gens ?
Cela ressemble bien à un suicide collectif.

Ainsi il faut pour tout banaliser comparer même ce qui est incomparable. C’est que dans notre société ULTRALIGHT©, tout le monde y doit être beau et gentil. Tout est pardonnable sauf la vérité. L’âpre vérité, la vérité qui dérange bobos, gogos et veaux.

Tout le monde trouve normal que l’on puisse chanter des chants contre la France et les Français, cela c’est même un genre prisé, siffler la Marseillaise parce que c’est soi disant un chant guerrier, comparer un petit pays dont on n’aime pas les ressortissants à un pays nazi, il faut aussi être ceci ou cela pour paraître dans notre société, plaindre les pauvres surtout ceux qui ne sont pas de chez nous, etc.

Une société sans repères, désœuvrée et triste est finalement notre quotidien. Plus rien n’étonne personne car tous sont hyper blasés.

On va pleurer pour je ne sais qui ou je ne sais quoi à 5.000 km de France et personne ne parlera de ces petits vieux qui font les fins de marchés pour y ramasser de quoi manger.

Notre société se meurt, elle est malade mais n’a pas de docteur capable ou assez courageux pour la soigner hors des sondages bidons et truqués et des médias sans lesquels nos politiques ne peuvent survivre.

On balade les gens dans le car de l’indifférence et on leur fait visiter des poncifs éculés propres au marxisme et au socialisme d’y il deux siècles au moins.Proudhon renait victorieux dans un pays qui sombre mentalement.

La télé ne se casse même plus la tête à informer, les politiques se la pètent grave et nous trinquons à nos frais pour tous ces foireux.

Des révélateurs ne suffisent même plus à réveiller un peuple endormi et frileux.

J’entends ici et là des personnes nous expliquer que la liberté d’expression doit être respectée. Certes mais jusqu’à quel point ? Untel de dire que cette liberté doit être totale sauf  « Une liberté que seuls doivent borner l’insulte et l’incitation à la haine raciale, lesquelles ne peuvent être que dûment établies ». Ce qui est bien le cas du pseudo comique. La contradiction est totale en conséquence et la question est : quelqu’un a-t-il le droit oui ou non de proférer sa haine en public ? Si c’est oui, alors pas de souci, Dieudonné doit continuer et si c’est non, il doit être arrêté (même au bout de 14 ans !). Alors il faut faire de même avec les racistes anti Français qui eux peuvent impunément déverser leur haine sans risque. Si un Français fait de « l’humour à la Dieudo » contre des de la diversité, il ne durera pas longtemps… Il faut que l’État soit conséquent et applique la loi une et indivisible.

Au nom de la liberté d’expression, il faut fixer des limites mais des limites égales et applicables pour tous.

Triste spectacle d’une France réduite à des médias qui nous désinforment quotidiennement, à une actualité qui cache toute la réalité, à un type sans intérêt qui occupe toute la scène depuis quinze jours, et à un Président plus préoccupé par ses galipettes en dehors de chez lui que par le salut de son pays.

C’est le problème de la médiatisation à outrance qui permet aux révisionnistes et autres négationnistes d’avoir une énorme tribune parce que cela arrange les socialistes pour l’immédiat… Hollande fait du Mitterrand et l’élève semble dépasser le Maître…

La société du négationnisme et du révisionnisme est une société foutue.

C’est hélas la notre.

Nous sommes bien dans Le Blablaland©, le pays du Président Baratin… L’homme qui murmurait à l’oreille des veaux©.

Alexandre Goldfarb

Président Fondateur de l‘Observatoire du MENSONGE

  BONUS :  

Et celui-ci, il ne faut pas le condamner Monsieur Valls ?

*** Vous aimez ? Alors vous partagez !!! ***

Devenez suiveur en un clic (sur le mot suivre en haut à droite ou en bas de l’écran) avec une simple adresse mail et c’est gratuit bien sûr…

Et aussi vous pouvez nous soutenir :

souscri

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Alexandre Goldfarb pour Observatoire du MENSONGE ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © : vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.
Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.

L’article du moment : La démocrasseuse

*** Vous aimez ? Alors partagez !!! ***

Devenez suiveur en un clic (sur le mot suivre en haut à droite ou en bas de l’écran) avec une simple adresse mail et c’est gratuit bien sûr…

Et aussi vous pouvez nous soutenir, cela fait toujours plaisir :

souscri

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de

l’Observatoire du MENSONGE

Le site est lu dans 163 pays…

Plus de CENT MILLE LECTEURS !

Des tribunes libres vraiment libres !

De nombreuses personnalités nous lisent.

mode d’emploi : cliquez ICI

logo Ob dum

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

Les nouvelles mésaventures de la rose – Chapitre II

Partagez l’information autrement avec

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

Jean-Marie Pieri est de retour plus en forme que jamais : découvrez ici en exclusivité Les nouvelles mésaventures de la rose… Un conte qui n’est fantastique mais bien actuel.
em>A l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier.

 TRIBUNE LIBRE 

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

pieri

   Les nouvelles mésaventures de la rose   

Par Jean-Marie Pieri

CHAPITRE II

LA DIAGONALE DU FLOU.

A l’aurore aux doigts de rose, une ombre très discrète franchit la petite grille à l’arrière du Palais, le planton à moitié assoupi eut à peine le temps de faire un salut de circonstance que l’homme en noir avait disparu sans laisser de traces.

Dans les couloirs du Palais H1 frissonna et s’ébroua sur sa banquette comme un cheval fatigué (coup de coude à H2 qui piquait du nez).
⁃  Huissier 1 (le gros): Tu as vu c’était l’espion du roi qui vient de nous passer sous le nez?
⁃  Huissier 2 (le maigre): Non, il est passé trop vite, je n’ai vu que du feu, même pas une ombre!
⁃  H 1: L’homme en noir vient de jaillir comme le diable de sa boite directement des appartements du roi. Tu l’avais vu entrer?
⁃  H 2: Je t’ai dit que non (il se frictionna le nez avec délices) Ce n’est pas bon signe!! Raconte!
⁃  H 1: Les rumeurs vont bon train ces derniers temps, on dit que le roi aurait une liaison secrète!!
⁃  H 2: Allez, tu divagues! Madame est au courant?
⁃  H 1: Je ne crois pas, mais rien n’est moins sûr dans ce genre d’affaire, le torchon brûle entre eux!
⁃  H 2: Le boulet, ça va saigner, elle va pas aimer!
⁃  H 1: C’est une femme de tête, mais il va y avoir des retombées!
⁃  H 2: Nous allons de surprise en surprise!
⁃  H 1: Tiens-toi bien, tu ne connais pas le meilleur… (il lui chuchota quelques mots à l’oreille)…
⁃  H 2: Non… tu me fais marcher… le scoop du siècle, c’est énorme!!
⁃  H 1: Je le tiens de ma belle soeur, sa fille le tient d’une amie qui a une amie qui est l’épouse d’un frère du garde du corps du roi, qui appartient au groupe de protection rapprochée du roi, des pointures!
⁃  H 2: Des bavardages de bonne femme tout ça, des racontars allons, des balivernes!
⁃  H 1: Pas du tout, je t’assure. Le roi est furieux, un idiot a vendu la mèche et la presse people va s’en mêler!
⁃  H 2: C’est dangereux, cela va nous exploser à la gueule! Actualité brûlante!
⁃  H 1: Tu ne crois pas si bien dire!
⁃  H 2: Le roi a droit à une certaine intimité, après tout il est célibataire, il n’a de compte à rendre à personne!
⁃  H 1: Et puis cela ne nous regarde pas!
⁃  H 2: Comme dans l’anecdote! (rires étouffés)
⁃  H 1: Tais-toi, idiot, tu es toujours aussi imprudent!
⁃  H 2: On est mal, juste après le fêtes, pas de répit pour les braves! (rires prolongés)
Les huissiers toussaient en se tapant sur les cuisses sans pouvoir s’arrêter. Le conseiller particulier surgit de l’ombre et les fusilla du regard!
⁃  Le CP: Un peu de tenue Messieurs, où vous croyez-vous à la foire du trône!

Les huissiers penauds se figèrent au garde-à-vous.

Le roi contemplait la célèbre entrée du Palais, la prestigieuse allée de gravier depuis les fenêtres de ses appartements privés, le cadre lui pesait, devenait parfois insupportable, au risque de tout perdre il rêvait d’évasion, d’ile déserte au milieu de l’océan, de soleil, de plage, de jeunes femmes parfumées et langoureuses, d’étreintes, de la mer bleue, en un mot de liberté mais voilà…

Le citoyen écartelé entre le bien et le mal, la lumière et les ténèbres, l’action et le renoncement, l’enthousiasme et le dégoût voudrait bien savoir ce qui lui arrive au royaume des songes et des délires outranciers.
Selon toute logique l’homme fait des projets, tout en regardant son passé et organise sa vie en conséquence!
Du moins c’est ce que chacun pensait jusqu’à présent! Qu’en est-il? Que nenni, rien de tout ça!!!! A chaque jour suffit sa peine!
Sisyphe roule son rocher vers le sommet, pardon perd sa boule, boulette après boulette, couac après couaquette!
Avons-nous égaré notre boussole, le nord de la sagesse populaire où s’est-il fourvoyé, comme ces statues des gisants de nos cathédrales, mastodontes figés de Lénine, vérolés par les intempéries, le doigt pointé vers un futur incertain, pas lumineux du tout.

Les girouettes du socialisme réel, les ombres des dictateurs encrassés par la bêtise et l’arrogance d’une éternité factice tombent comme des mouches ces derniers temps et sur toutes les latitudes, le socialisme a fait faillite et ne sera bientôt qu’un mauvais souvenir!

Mais en fait de boules: trop facile de tomber dans cette vulgarité ambiante, « délétère, nauséabonde » mots mis à la mode par une gauche à bout de souffle ou à bout d’inspiration qui se mord la queue!
Au siècle des humoristes déjantés qui polluent les salles (sales) on fait de mieux en mieux dans la souille pseudo des imposteurs de la culture, des intellectuels du caniveau qui nous font une révolution à deux balles, paquet cadeau de pacotille en sus au buffet campagnard des ânes.
Suceurs de vérité ou aspirateurs du mensonge ces pleutres restituent le contenu de leur estomac au visage du public sous forme de quenelles ou d’autres abominations les plus infâmes!
L’athéisme vulgaire ne s’est jamais aussi bien porté chez les imbéciles « utiles »! Le socialisme handicapé boite des deux pieds et avance à reculons, à force de tourner à gauche on se retrouve à droite dans la plus grande confusion!
La ligne droite se brise en une multitude d’épines acérées, la rose a perdu ce qui faisait son charme, pétales, fraicheur, poésie!
Ivresse et vertige du pouvoir, la solitude demeure, la peur du lendemain s’installe qui rime avec la puanteur des âmes ici-bas!

Le roi exaspéré par la contrariété, les traits tirés par une trop courte nuit ferma les yeux, se massa le visage comme pour faire disparaître toute cette boue!
Tenir bon, ne pas céder à la meute des chiens!

A suivre…

Jean-Marie Pieri

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur*** 

Le chapitre I est ICI

Retrouvez Les contes de la Rose en cliquant sur le numéro du chapitre :

1234 5678 9101112

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Jean-Marie Pieri pour Observatoire du MENSONGE ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © : vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.
Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.

  L’article du moment : La démocrasseuse 

*** Vous aimez ? Alors partagez !!! ***

Devenez suiveur en un clic (sur le mot suivre en haut à droite ou en bas de l’écran) avec une simple adresse mail et c’est gratuit bien sûr…

Et aussi vous pouvez nous soutenir, cela fait toujours plaisir :

souscri

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de

l’Observatoire du MENSONGE

Le site est lu dans 163 pays…

Plus de CENT MILLE LECTEURS !

Des tribunes libres vraiment libres !

De nombreuses personnalités nous lisent.

mode d’emploi : cliquez ICI

logo Ob dum

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

De bonnes résolutions

Partagez l’information autrement avec

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

Stop à la désinformation !

resolutions

  De bonnes résolutions  

Par Alexandre Goldfarb

Je crois que comme chaque année, il faut prendre de bonnes résolutions et essayer de les tenir.

Je sais c’est pas facile. C’est difficile !

Ma première résolution est de continuer mon combat contre la désinformation et celle-là, je crois que je pourrais la tenir.

Ma seconde est de croire que les choses peuvent en,fin changer dans ce pays et celle-là j’aimerais bien la tenir bien que ce ne soit quasiment pas de mon ressort.

La troisième c’est de pouvoir toujours apprendre car apprendre cela procure sincèrement une joie intense et celle-là n’est qu’une question de volonté et parfaitement réalisable.

Pour les autres résolutions plus personnelles, je les garde pour moi.

Ceci fait, je ne peux que constater qu’entre le 31 décembre 2013 et aujourd’hui, la désinformation bat son plein. Et le turbo a été mis dans les médias qui plus que jamais méritent leur surnom de « merdias ».

Staline disait : « La mort d’un homme est une tragédie. La mort d’un million d’hommes est une statistique ». 

Après la banane en vedette, nous sommes dans l’année de la quenelle. C’est quand même fou le temps qu’il faut en France pour se rendre compte de quelque chose. Tiens prenez Dieudonné, cela fait plus de 14 ans qu’il éructe et crache sa haine raciste, passant de la gauche à l’extrême droite, toujours adoubé par un système de pétochards, et voici qu’arrivent des élections en 2014. Les grands savants de la Socialie ont ressorti le vieil adage  » pour rester en place, faisons peur et faisons monter l’extrême droite », une variante éculée du Petit Chaperon Rouge… Mais qui a le mérite grâce à « la télé l’a dit » de toujours fonctionner aussi bien.

Maintenant nous voici enclin drame familial : le maître du Château et accessoirement Président de la France, d »écorche chez une actrice ! Mon Dieu ! Quel cirque… Normal l’actrice habite justement rue du Cirque, à quelques pas du Château… Du coup la Maîtresse officielle est hospitalisée et la vraie maîtresse est tranquille puisque personne ne la cite. Ouf…

C’est vraiment se Fouquet’s du monde©. 

L’affaire ou la non affaire, selon comment on l’étudie, de la provocation du sieur Dieudonné, qui depuis plus de 14 ans déverse sa haine exclusivement contre les Juifs, m’oblige à poser cette question dérangeante : y aurait-il de bons et de mauvais antijuifs en France ?

Quand Dieudonné était de gauche et qu’il tenait les même propos, j’ai entendu dire qu’il avait du talent.
Quand Dieudonné est passé à l’extrême droite, j’ai entendu dire qu’il n’avait  plus de talent.
Donc avec les mêmes expressions, tu as eu du talent et tu n’en as plus… Qui a dit bizarre ?
C’est franchement pénible et énervant cette distinction qui est faite selon que tu sois d’un côté ou de l’autre. Un raciste reste un raciste quelque soit son idéologie.
Aujourd’hui, certains à gauche qui l’attaquent nous disent « c’est quand même dommage de gâcher un tel talent ». Si je ne l’ai pas entendu cent fois dans nos « merdias » c’est certainement parce que comme tout le monde je suis devenu indifférent.
C’est vrai qu’il en faut du talent pour raconter des conneries et des mensonges à longueur de journée et trouver des gens qui paient pour les écouter et mieux y croire. 40 Euro la place, c’est cher pour ce que c’est et on nous explique que ce Monsieur doit royalement 65.000 Euro au fisc et qu’il ne peut pas les payer : chercher l’erreur !  250 places à 40 Euro cela fait 10.000 Euro par séance. Le ridicule heureusement ne tue plus.

La vérité c’est que je ne supporte plus cette hypocrisie des gens de gauche, donneurs de leçons à tous bouts de champs, prétentieux et hautains et qui surtout se servent, que dis-je, abusent du prétexte antijuif uniquement pour leur dogme dangereux.
Jusqu’à preuve du contraire, ni le communisme ni le socialisme n’ont réussi dans ce bas monde.
Notre société est malade. Elle est malade parce qu’elle ne croit plus en rien, ne s’intéresse plus qu’aux « people »  et ne se préoccupe que de ses vacances.
Ce qui aurait du servir à rapprocher les hommes, ce progrès, n’a fait que les rendre haineux, repliés sur eux et pire quasiment autistes. Le drame réside dans justement cette non communication qui s’est installée dans nos esprits. Il suffit de prendre les transports en commun pour constater que cette société est fermée et repliée sur elle. Presque tous les voyageurs ont des écouteurs et s’isolent ainsi des autres.

Pour « les tu crois » « t’es sûr » et autres « c’est pas vrai » et « la télé l’a dit » :

Le procédé a été créé et breveté par François Mitterrand et avouons qu’il a le mérite d’être réutilisable à volonté. Cela a commencé par des attaques racistes contre Taubira pour s’arrêter sur un propagateur raciste de bas de gamme. Dieudo pas donné car ce triste personnage faisait pourtant rire lorsqu’il était classé à gauche… Et maintenant pour les besoins de la cause, le même devient persona non grata, comme quoi ! Comme le dit mon poissonnier « on noie en France le poisson et on cherche du menu fretin ».

Pendant ce temps médias et gauche sont réunis pour nous chanter « tout va très bien Madame La Marquise » et oser même déclarer que cela va mieux du côté du chômage et de la sécurité. Après tous si les veaux à l’étable aiment ce discours impensable, pourquoi pas ?

Cela n’empêche pas la gauche de nous mentir… cela se traduit dans leur popularité :

2310208-ide-ministres-popularite-web-01-jpg_1994054

Meilleurs voeux encore pour 2014 et :

Il ne faut pas que sarkommence,

Ni croire hollandemains qui chantent,

Pas lepen de se faire mal mais surtout

Ne mélanchons pas tout sinon

C’ est la bayroute annoncée!

Eva être joly l’année 2014 !!!!!!…….

Nous sommes bien dans Le Blablaland©, le pays du Président Baratin… L’homme qui murmurait à l’oreille des veaux©.

Alexandre Goldfarb

Président Fondateur de l‘Observatoire du MENSONGE

*** Vous aimez ? Alors vous partagez !!! ***

Devenez suiveur en un clic (sur le mot suivre en haut à droite ou en bas de l’écran) avec une simple adresse mail et c’est gratuit bien sûr…

Et aussi vous pouvez nous soutenir :

souscri

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Alexandre Goldfarb pour Observatoire du MENSONGE ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © : vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.
Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.

Le TOP 5

  1. La Démocrasseuse©
  2. C’est pas facile
  3. La porte du malheur
  4. Les socialo-menteurs
  5. les mots nouveaux

Sondage

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

La vérité, l’âpre vérité c’est sur TV-MENSONGE par Observatoire du MENSONGE : un grand merci aux contributeurs !!!
TV MENSONGE

**********

logo new

mode d’emploi : cliquez ICI

* * * * *

Pour une opposition constructive et réelle, le site de l’opposition au marxisme et au fascisme, ni rouge ni noir mais bleu.

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE

Le site est lu dans 163 pays…

Plus de CENT MILLE LECTEURS !

Des tribunes libres très suivies !

De nombreuses personnalités lisent l’Observatoire du MENSONGE

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

logo Ob dum

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

Les nouvelles mésaventures de la rose – Chapitre I

Partagez l’information autrement avec

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

Stop à la désinformation !

Jean-Marie Pieri est de retour plus en forme que jamais : découvrez ici en exclusivité Les nouvelles mésaventures de la rose… Un conte qui n’est fantastique mais bien actuel.
em>A l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier.

 TRIBUNE LIBRE 

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

pieri

   Les nouvelles mésaventures de la rose   

Par Jean-Marie Pieri

CHAPITRE I

Du sang et des épines.

Le roi fit une entrée remarquée dans la salle de conférence du palais: il paraissait d’excellente humeur, ses plus proches collaborateurs essaim de frelons et de guêpes l’accompagnaient tourbillonnant et gazouillant à qui mieux mieux.

Le chambellan des offices, sous le regard soupçonneux du conseiller, l’annonça tout de go :  » Gloire à sa majesté, prince des chats bottés et des principautés d’Afrique et d’Océanie, chef des armées de l’air, de la terre et des cieux, haut commandeur du sabre magique de Tambouctou (NDLR : petite ville du Mali sur le Fleuve Niger) et grand croix de la vérité déclarée… »

Le roi, sourire et teint fleuri après un repas bien arrosé, s’approcha du micro.

⁃  Chers compatriotes des territoires proches et lointains du royaume, me voilà devant vous, en cette nouvelle année au 19ème mois de mon règne… c’est avant tout au peuple que je m’adresse, meilleurs voeux et bonheur, l’année écoulée n’a pas été facile… vous le savez… euh…

Son regard parcourut la forêt de micros et s’arrêta sur la nuée de ministres disposée en rang d’oignon, comme à l’école à une remise des prix, aucun ne manquait à l’appel, l’heure était grave…

Le roi parlait, parlait, son discours s’accélérait, devenait inaudible, il tentait vainement d’imiter Dieu sans y parvenir, l’ennui gagnait et courbait les échines serviles. « Il n’a pas la carrure, ni les épaules du tribun » souffla-t-il l’oeil torve en bombant le torse.

Premier blême se rongeait les ongles, tout en se dandinant, « passera pas l’hiver » pensa le roi en lui décochant un sourire glacé.

Le toréro selon son habitude jouait du menton, se pavanait, distribuait des oeillades à droite et à gauche pour échapper à l’ennui, tête d’oeuf préposé aux finances, très en faveur roucoulait avec la dame des iles lointaines, ses lunettes étincelaient d’insolence, le roi le toisa sans aménité, alors le ministre s’assombrit sous les regards hostiles de ses rivaux.

Un vrai troupeau de moutons qu’il faut mener à la baguette, rien à en attendre de bon de ce cheptel là, j’aurai bien besoin de mon sabre pour intimider ces lâches, le roi toussa d’impatience, la contrariété se lisait sur son visage.

⁃  Nouvelle année, nouvelle donne, rebattre les cartes et remettre tout à plat, fredonna le roi avec conviction, il va falloir s’y mettre messieurs, simplifier le millefeuille administratif, supprimer les doublons, gagner sur la productivité au travail, monter en puissance, en efficacité…

Le roi reprit sa tirade poussive. Soupirs et toussotements. Premier fit la grimace, la crise semble n’avoir aucun effet sur lui, rien ne peut l’atteindre, il s’épongea le front et desserra sa cravate, ses yeux inquiets semblaient trépigner dans les orbites: « ça-y-est, çà le reprend, il s’attribue mes mérites en reprenant mes discours comme une démangeaison mal placée, il va me virer, c’est sûr! », son regard croisa le regard narquois des concurrents à sa succession sur les charbons.

Torero buvait du petit lait et fixait tête d’oeuf avec défi: « ces deux-là vont finir par s’étriper en public », pensa-t-il navré.

Un mouvement à peine perceptible du roi en direction de la concubine radieuse le rassura, elle ne peut les sentir, c’est mon alliée pour l’instant, murmura-t-il entre ses dents avec un bâillement.

⁃  Tenir le cap, faire des efforts, des économies et resserrer les boulons, je vois que la pause fiscale n’est pas respectée, vous exagérez et vous ne m’écoutez pas, il y a trop d’impôts et trop d’impôt tue l’impôt, fit le roi en s’adressant au ministre concerné qui piqua un fard. Son rire grinçant provoqua un malaise dans l’assemblée…

⁃  J’avais prévu une nette amélioration en fin d’année… il faut obéir à des objectifs partagés, minauda-t-il en fixant la porte-parole aux yeux de braise, faire preuve de discipline et renforcer la solidarité gouvernementale, s’il le faut nous procéderons par ordonnances et par décrets! Inversons la tendance, pas seulement les courbes du chômage et…

Premier ahuri par le propos semblait prêt à regimber et ouvrait la bouche comme un poisson tiré de l’eau: il est devenu fou ma parole ou même aveugle, pensa-t-il, je n’y comprends plus rien: ce discours imprévu, n’est pas celui qui était convenu!

Le roi adore l’improvisation au risque de décevoir, prendre au dépourvu l’adversaire, dévider les bons mots comme les perles d’un collier ou le chapelet du dimanche voilà sa marotte! Cela ne finira donc jamais!

⁃  Reprise en main totale, ni céder, ni reculer, le roi prit une pose conquérante, l’ordre doit régner sur tout le pays, lutter contre les inégalités dans un esprit d’équité et de justice, faire cesser l’anarchie ambiante, le racisme c’est notre ennemi providentiel, celui qui nous permet de triompher de nos adversaires, l’extrémisme ne sera plus toléré, l’antisémitisme, la xénophobie, l’islamophobie doivent reculer en respectant la liberté des cultes, les associations fournissent un travail en notre faveur que nous devons saluer, défense des minorités et respect des cultures de la diversité qui nous enrichit! (il se tourna vers Torero) Monsieur le Ministre a toute ma confiance et adressera toutes les directives nécessaires aux Préfets de régions… j’assumerai la responsabilité et le suivi de ce redressement…

⁃  (voix et gestuelle empruntées à Dieu, l’illusion était presque parfaite à un détail près!!!)

Torero, dressé sur ses ergots n’écoutait plus rien et rougissait de plaisir, « l’estocade c’est pour bientôt », Premier piteux rapetissait à vue d’oeil!Il est fini pensa-t-il!

⁃  Je vous retiens tous à déjeuner au Palais pour de plus amples entretiens, stratégie et communication, ce n’est pas fini, plaisanta le roi, en tournant les talons!

Un huissier lui entrouvrit la porte, le roi s’y engouffra avec vélocité.

A suivre…

Jean-Marie Pieri

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur*** 

Retrouvez Les contes de la Rose en cliquant sur le numéro du chapitre :

1234 5678 9101112

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Jean-Marie Pieri pour Observatoire du MENSONGE ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © : vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.
Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.

*** Vous aimez ? Alors vous partagez !!! ***

Devenez suiveur en un clic (sur le mot suivre en haut à droite ou en bas de l’écran) avec une simple adresse mail et c’est gratuit bien sûr…

Et aussi vous pouvez nous soutenir :

souscri

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Le TOP 5

observatoire du mensonge

  1. La Démocrasseuse©
  2. C’est pas facile
  3. Qui peut les croire ?
  4. Les socialo-menteurs
  5. les mots nouveaux

Sondage

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

La vérité, l’âpre vérité c’est sur TV-MENSONGE par Observatoire du MENSONGE : un grand merci aux contributeurs !!!
TV MENSONGE

**********

logo new

mode d’emploi : cliquez ICI

* * * * *

Pour une opposition constructive et réelle, le site de l’opposition au marxisme et au fascisme, ni rouge ni noir mais bleu.

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE

Le site est lu dans 163 pays…

Plus de CENT MILLE LECTEURS !

Des tribunes libres très suivies !

De nombreuses personnalités lisent l’Observatoire du MENSONGE

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

logo Ob dum

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

La porte du malheur

Partagez l’information autrement avec

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

Stop à la désinformation !

change annee

  La porte du malheur  

Par Alexandre Goldfarb

En élisant un candidat socialiste en mai 2012 à la présidence de la République, les Français ont ouvert la porte du malheur, une porte qui donne l’entrée aux mensonges rois.

Cette porte permet à une équipe d’incompétents de détruire la France pendant que les querelles de personnes mobilisent la droite, mais la gauche avec tous les pouvoirs est incapable de gouverner. Ce terrible constat devrait normalement suffire à dissuader les Français de poursuivre cette politique qui est mauvaise pour le pays. Malheureusement nous vivons dans l’ère de « la télé l’a dit » et une fois que c’est dit c’est parole d’évangile.
Les socialistes osent affirmer que la courbe du chômage s’inverse et les médias ne trouvent rien à y redire : c’est désespérant !
Ainsi la télé désinforme honteusement et systématiquement. Elle a trouvé l’arme qui convient le mieux à cette désinformation : faire venir un spécialiste ou un expert et ainsi se dédouaner.
Le temps qui passe nous rapproche de l’irréparable.
Les Français, qui avachis devant leur poste de télé et uniquement préoccupés par leurs prochaines vacances, sont et seront , qu’ils le veuillent ou non, en partie responsable de 2034 l’année où.

Un beau pays comme la France qui s’écroule est un triste spectacle. Mais comme une chanson connue le proclame « non rien n’a changé ».

Des journalistes propagandistes, des sondages orientés et une gauche qui détient tous les pouvoirs pour abuser l’électeur.
Les sondages orientés sont simples à faire.
Exemple basique :
Quelle est votre couleur préférée ?
Et là j’oriente la réponse en vous disant entre le jaune et le rouge…
Celui-là est le basique des basiques.
Plus sophistiqué en proposant une dizaine de couleurs dont huit ne seront presque pas choisies et en écartant par exemple le bleu et le vert pour retrouver notre jaune et notre rouge qui seront les plus choisis.
ETC.
La preuve c’est qu’un sondage nous donne 31% de Français satisfaits par l’action de « Moi Je ». C’est pas facile… C’est difficile d’y croire. D’où sort pareil sondage ? Alors que la cote de popularité des socialistes est en berne comme aucune cote avant ne l’avait jamais été.

Bon pour les journalistes propagandistes, c’est tout les jours qu’il faut dészinformer et en continu…

Les journalistes ne font plus leur beau métier, ils sont devenus des livreurs du PS et affiliés©.

Tellement d’exemples existent que c’en est devenu grotesque.

La gauche qui s’auto congratule c’est franchement indécent et que penser d’un Président qui délivre ses vœux en commençant par nous dire qu’il y a trop d’impôts en France. Ou bien il est sur une autre planète ou bien carrément il se moque de nous. La France en si peu de temps n’avait jamais connu pareille pression fiscale. Et que pensez des journalistes et autres spécialistes qui encensent ce discours creux et hypocrite ?

Avec l’élection municipale à Paris, les médias font l’étalage de leur propagande et tout y passe au point que cela en devient ridicule.

La désinformation ou intoxication, c’est au choix, sont en continu, un journal pas très au point dirigé par un anti sarkozyste notoire, qui encore cette semaine a attaqué l’ancien Président sur BFM TV, nous explique que NKM est toujours distancée par Hidalgo sous deux prétextes très importants :

–       Elle a pris le métro et elle a fait un commentaire qui ne plait pas aux snobs de la gauche,
–       Elle a fumé une cigarette avec des SDF ce qui ne se fait pas quand on est à droite.

C’est dire !

Le sens unique de l’information fonctionne à plein régime…
Tout est bon pour couler NKM surtout le n’importe quoi assaisonné de quelques mensonges.
En plus NKM doit affronter des dissidents et même si ces dissidents n’ont aucun impact, cela suffit pour en faire les gros titres.
Traduction donnée simultanément partout : la campagne de NKM patine.

Peu importe que sa rivale socialiste a elle pendant ce temps sabrer un ancien Ministre de Mitterrand dans le 18ème : Daniel Vaillant !
Ce n’est pas grave de savoir que 5 adjoints au Maire actuel sont dans des logements sociaux qu’ils occupent au détriment de la loi française et de gens qui en auraient eu grand besoin.
Ce n’est pas important que Madame Hidalgo dans son programme de 195 pages que personne ne lira, comme personne n’a lu les 60 propositions promesses d’un certain François Hollande pour devenir Président, donc dans son programme Madame Hidalgo va faire de Paris la plus grande ville au monde de logements sociaux en y ajoutant la bagatelle de 200.000 M2 et c’est écrit noir sur blanc. Pour cela elle va simplement réquisitionner lesdits logements : Bonjour Paris, bonjour les dégâts !
Qui se soucie du programme fiscal de la candidate socialiste qui s’apprête à saigner les Parisiens ?
Madame Hidalgo qui a fustigé ce gouvernement pour demander le retour de Léonarda avec toute sa famille…

Madame Hidalgo retraitée à l’âge de 51 ans et qui depuis cumule…
Hidalgo ? Vous avez dit Hidalgo ! Les médias ne diront rien qui puisse ennuyer la candidate socialiste. Les médias ne sont pas là pour cela mais pour faire battre l’opposition en la personne de NKM.

Pour les médias et c’est clairement dit : d’un côté une candidate pour Paris et c’est , mais vous le saviez déjà, Madame Hidalgo et de l’autre une candidate ambitieuse et qui n’est pas du sérail, et cela aussi vous le saviez déjà, c’est NKM.
La désinformation est telle que ce dimanche 5 janvier 2014 à I Télé, micro trottoir sur un marché où l’on voit Delanoë, et Hidalgo derrière le maire actuel, rencontrer NKM : poignées de mains… Et la chaîne I Télé interview juste Madame Hidalgo. Question où est donc la parité tant réclamée par nos socialistes ? Mais nous sommes dans un pays d’amnésiques ! Quand la droite gouvernait, la gauche hurlait pour quelques secondes de moins à la télévision. Quand la gauche gouverne, elle confisque l’écran à son profit et la droite me semble bien silencieuse.

NKM pour laquelle normalement beaucoup n’auraient pas voté mais là devant tant de mensonges et devant cet écran de fumée placé pour cacher les exactions de la présente mairie, il faut absolument choisir de battre la gauche et donc c’est NKM la mieux placée. C’est quand même simple à comprendre.

Ne nous trompons pas de combat.

Laissez passer Hidalgo et en 2017 vous verrez la gauche repasser comme par miracle.

Aujourd’hui la gauche en cas de présidentielles ne serait même pas qualifiée pour le second tour…

Mais on en reparlera dans 3 ans et là ce sera une autre vision.

Alors pour un voyage en métro et pour avoir fumé une cigarette tout en affrontant un snobinard dissident et un ancien élu revanchard, ne vous faîtes pas prendre au piège classique et habituel tendu par la gauche.

Les politiciens de droite sont désespérants et méprisants aussi.

Ce n’est pas ainsi qu’ils pourront regagner la confiance des électeurs.

Pourtant le jeu de la gauche est clairement affiché : faire monter le Front National en espérant sauver les meubles. La droite est tellement molle qu’elle est tombée dans ce piège classique et déjà utilisé par Mitterrand il y a 28 ans… décidément la droite n’apprend rien de ses erreurs et cela est vraiment annonciateur de catastrophes.

Ce que la droite n’a jamais compris c’est qu’il fallait écouter et répondre…

Avec les Copé, Fillon, Le Maire, Bertrand et autres, les Borloo et Bayrou, nous sommes dans un club totalement fermé au peuple. C’est une hérésie qui électoralement est trop onéreuse.

La France n’a plus les moyens de supporter ce genre de clubs.

Il nous faut vite refermer cette porte ouverte du malheur.

Battons la gauche, discutons après

Nous sommes bien dans Le Blablaland©, le pays du Président Baratin… L’homme qui murmurait à l’oreille des veaux©.

Alexandre Goldfarb

Président Fondateur de l‘Observatoire du MENSONGE

Riposte M

*** Vous aimez ? Alors vous partagez !!! ***

Devenez suiveur en un clic (sur le mot suivre en haut à droite ou en bas de l’écran) avec une simple adresse mail et c’est gratuit bien sûr…

Et aussi vous pouvez nous soutenir :

souscri

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Alexandre Goldfarb pour Observatoire du MENSONGE ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © : vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.
Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.

Le TOP 5

observatoire du mensonge

  1. La Démocrasseuse©
  2. C’est pas facile
  3. Qui peut les croire ?
  4. Les socialo-menteurs
  5. les mots nouveaux

Sondage

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

La vérité, l’âpre vérité c’est sur TV-MENSONGE par Observatoire du MENSONGE : un grand merci aux contributeurs !!!
TV MENSONGE

**********

logo new

mode d’emploi : cliquez ICI

* * * * *

Pour une opposition constructive et réelle, le site de l’opposition au marxisme et au fascisme, ni rouge ni noir mais bleu.

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE

Le site est lu dans 163 pays…

Plus de CENT MILLE LECTEURS !

Des tribunes libres très suivies !

De nombreuses personnalités lisent l’Observatoire du MENSONGE

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

logo Ob dum

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI