Notre démocratie bordélique 31 et 32


La liberté d’expression : parlons-en !

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Vous aimez ? Vous aidez ! ***

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Partagez l’information autrement avec

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

Après La démocratie confisquée, nous publions à nouveau Pierre Arrault qui évoque notre démocratie « bordélique ».

Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier. Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

  TRIBUNE LIBRE  

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

democratie france

  Notre Démocratie bordélique  

Par Pierre Arrault 

 

31 – DEMOCRATIE : LIBERTE D’EXPRESSION ?

Comment osez-vous dire ‘censure’ ?

         La liberté d’expression est un droit fondamental universel : Protégée par le droit international :Art.19 Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 :« Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit. »

         Et protégé par le Conseil de l’Europe : art 10 de la Convention européenne des droits de l’homme de 1950 « 1 – Toute personne a droit à la liberté d’expression. Ce droit comprend la liberté d’opinion et la liberté de recevoir ou de communiquer des informations ou des idées sans qu’il puisse y avoir ingérence d’autorités publiques et sans considération de frontière. Le présent article n’empêche pas les États de soumettre les entreprises de radiodiffusion, de cinéma ou de télévision à un régime d’autorisations. »

« 2 – L’exercice de ces libertés comportant des devoirs et des responsabilités peut être soumis à certaines formalités, conditions, restrictions ou sanctions prévues par la loi, qui constituent des mesures nécessaires, dans une société démocratique, à la sécurité nationale, à l’intégrité territoriale ou à la sûreté publique, à la défense de l’ordre et à la prévention du crime, à la protection de la santé ou de la morale, à la protection de la réputation ou des droits d’autrui, pour empêcher la divulgation d’informations confidentielles ou pour garantir l’autorité et l’impartialité du pouvoir judiciaire. »

La censure est l’utilisation de moyens plus ou moins légaux ou licites par lesquels une autorité habilitée ou un groupe de pressions ne permet pas à un individu ou un ensemble de personnes d’exercer leur liberté d’expression.

Or une opinion, qui n’est pas un moyen d’expression, ne peut être utile, (bien fondée), ou néfaste (immorale ou perverse) que si elle est connue, partagée ou combattue.  Son support est donc d’abord l’ensemble des moyens d’expression cités ci-dessus, mais aussi l’assourdissant silence dont elle peut faire l’objet ainsi que les manifestations sur la voie publique. En France, celles-ci sont soumises à déclaration préalable avec formalités auprès de la préfecture qui peut interdire une manifestation pour protéger l’ordre public.

Appeler à participer à une manifestation interdite est un délit, en France.

Depuis l’arrivée de la gauche socialiste, on assiste à la main mise, petit à petit, sur tous les rouages de la société, pour imposer l’esprit et la sensibilité socialiste (si tant est qu’il y en ait une) partout et en particulier dans les écoles publiques où le formatage des enfants est plus facile à programmer ; du moins c’est ce que notre gouvernement antidémocratique pense et les réactions vigoureuses de certains parents, pour le moment, mais bientôt de la majorité des parents, contre l’enseignement de la théorie du genre ne se sont pas faites attendre. Les multiples mensonges des sphères gouvernementales à ce sujet sont significatifs. Elles ont même censuré, supprimé, le site « Ligne Azur » Après Nouvelles de France, c’est au tour de l’UMP de s’étonner de la disparition de la Ligne Azur et de dénoncer le « caviardage » des preuves de la promotion de la théorie du genre à l’école :

« Le gouvernement, pris la main dans le sac sur la théorie du genre, essaye désespérément de faire disparaître les pièces à conviction qui l’accusent.

Ainsi le site ligne Azur agréé par l’Education nationale et dont Vincent Peillon appelait les recteurs, dans sa lettre du 4 janvier 2013 (voir ci-après), à « relayer avec la plus grande énergie la campagne » est très bizarrement devenu indisponible depuis le lundi 3 février 2014, et il n’est plus joignable par téléphone. Il faut dire qu’on y lisait des assertions telle que « l’identité de genre » est le « sentiment d’être un homme ou une femme. Très souvent, le sexe biologique coïncide avec ce ressenti. Par exemple, une femme au corps féminin se sentira femme. Pour d’autres, sexe génital et identité de genre ne correspondront pas. » Sébastien Huyghe.

http://www.lefigaro.fr/assets/pdf/lettre-v-peillon.pdf

La censure (qui n’existe pas en France !) consiste, de la part d’une autorité officielle : religieuse (index : liste des ouvrages non autorisés) politique (chasse aux pamphlets sous l’Ancien Régime), d’empêcher la diffusion d’une opinion, donc de bâillonner tout moyen d’expression relatif à cette opinion contraire à celle de l’autorité concernée.

Nous nous apercevons ainsi qu’il existe une censure sur les opinions et leur diffusion. V. Peillon en a donné un modique exemple en supprimant le site : Ligne Azur. Sur le Net plusieurs site ont vu disparaître certaines de leur publications, non conformes à la pensée officielle, et qui ne portaient aucune atteinte à la moralité. Mais il existe une censure beaucoup plus pernicieuse pratiquée en permanence par les médias soumis au politique, c’est l’omerta sur les évènements qui pourraient porter préjudice au gouvernement ou aux partis qui le soutiennent. Heureusement que les réseaux sociaux relayent ces informations pêchées ça ou là, et en particulier dans la presse étrangère. L’AFP, Agence France Presse, source des médias officiels, est totalement inféodée au pouvoir. Donc toute information non conforme à la pensée unique de la gauche (s’il y a une pensée ?) est contrôlée et, s’il le faut, totalement ignorée : censure par omission délibérée.

 

32 – DEMOCRATIE MEDIA-ME(R)DIATIQUE

Clichés médiatico-politiques – Soumission médiatique et désinformation

Un journaliste travaille généralement pour un ou plusieurs médias – écrits, parlés, visuels ou audiovisuels – pour transmettre vers le public des informations, soit communiquées par des agences de presse, soit recueillies directement au cours d’enquêtes ou de reportages, soit données par la hiérarchie de son groupe de presse. On peut donc distinguer trois catégories principales de journalistes : information, investigation et opinion, chaque catégorie pouvant avoir des centres d’intérêt, des domaines ou spécialités différents à faire circuler par la communication.

.Les qualités d’un journaliste ou les exigences du métier sont une honnêteté intellectuelle et morale intransigeante, le respect de la vérité et le contrôle de celle de l’information diffusée, la profonde connaissance du véhicule de transmission : la langue et ses dangers d’interprétation, et, enfin le respect du principe de base de la communication : ce n’est pas ce que je dis ou écris qui est important, mais ce que mon interlocuteur comprend

Mais toutes ces qualités comportent aussi leurs revers sur lesquels certains journalistes et groupes de presse ou de télévision se sont empressés de jouer, manipulant les lecteurs ou auditeurs et mentant effrontément au public, qui croit ce qui est écrit ou dit ou montré à la télévision. ‘’C’est vrai, je l’ai lu dans le journal, ils l’ont dit à la télévision…’

La plupart de nos médias, inféodés à la gauche, ne serait-ce que par le cadeau fiscal que F. Hollande leur a fait dès son élection (Déduction de 7500 euros sur la déclaration fiscale des journalistes) ignorent les évènements qui porteraient ombrage au PS (surtout) et interprètent les informations en les transformant simplement en jouant sur les mots : voir l’histoire caricaturale, racontée dans ‘la Démocratie confisquée’, du lion devenu un immigré africain.

Les cadeaux fiscaux de la gauche aux journalistes

DE LA MAUVAISE FOI DES JOURNALISTES. (de Tiresias)

13 avril 2012, donc avant l’élection de F. Hollande

Il va peut être un jour être utile de se poser la question de savoir de quel droit les journalistes dits d’information , que ce soit sur les chaines de télévision, les radios et les différents types de journaux se permettent a ce point de dévoyer l’information toujours suivant un mode de pensée formaté de préférence de gauche, de préférence en «langue de bois», de préférence en faveur des copinages intéressés et récurrents, et toujours contre ceux qui ont le front de dénoncer leurs compromissions.
Prenons plusieurs exemples : Lorsqu’un journaliste (écrivain ou photographe), est malheureusement tué en accomplissant son devoir d’information, c’est un drame national relayé par tous les médias ; lorsque c’est un jeune militaire tué au combat pour défendre des valeurs de liberté, cela est traité en huit secondes aux journaux télévisés, la lettre ouverte du Général de Lambert a Monsieur Pujadas, (Tirésias : http://www.tiresias.info/2012/01/lettre-a-m-pujadas-journaliste-dinformation/) en est une remarquable illustration.

Deuxième exemple, le silence coupable et calculé de ces mêmes médias dans le traitement des faits religieux ; Sont ils par exemple prolixes sur le fait qu’en Irak la mort annoncée de Chrétiens est imminente ? Il y avait plus d’un million et demi de Chrétiens en Irak lors de l’invasion américaine en 2003, il en reste a peine 200000 , essentiellement des vieillards, incapables de quitter le pays, qui ont donné leurs économies pour permettre aux plus jeunes de s’échapper. Depuis 2003 un millier de Chrétiens ont été assassinés, plus de soixante églises détruites, rappelons nous du massacre d’une cinquantaine de paroissiens en prière dans l’église Notre Dame du Salut, a Bagdad le 31 octobre 2010. Silence pesant, voile pudique, Par contre que de gros titres lorsqu’il s’agit de mettre en avant la moindre petite bavure policière a l’encontre de voyous multirécidivistes, que n’a t’on pas entendu sur le braquage du casino d’Uriage par deux petits malfrats, ce qui entrainait 3 jours d’émeute a Grenoble au mois de juillet 2010. Pour un voyou islamo-maghrébin mort, des heures d’antennes, pour des chrétiens irako-kurdes innocents en prière, atrocement massacrés, silence radio. En novembre 2005 lors de la « crise » des banlieues, nous avons assisté a une complaisance indigne des journalistes qui en sur médiatisant le traitement de ces émeutes n’ont fait qu’inciter a leur aggravation. La télé est la, profitons en, quand aux courageux journalistes ils sont bien évidemment protégés par les cordons de policiers. Il n’y a pas eu mort d’homme…du moins dans leurs rangs.

Troisième exemple, la maire de Lille, candidate a la candidature des présidentielles veut prouver a quel point son message est porteur d’avenir pour la jeunesse, qu’a cela ne tienne dans la meilleure tradition des grands messes socialistes et par un tour de passe-passe digne des Fregoli qui sont l’apanage de ce parti on effectue subrepticement le tri des spectateurs : les jeunes au parterre, les vieux a la poulaille.. Qu’ont dit les télévisions présentes ? Et bien que Martine Aubry s’était adressée a un parterre de jeunes béats venus l’écouter religieusement …

De tels exemples sont monnaie courante, chaque lecteur de cette lettre est en mesure de rapporter de tels faits qui révulsent n’importe quel esprit capable de comprendre que les journaux, la radio et surtout la télévision veulent nous formater, nous ôter tout esprit critique et surtout pratiquer de plus en plus et sciemment un nivellement par le bas. Sont complices dans cette entreprise toute une frange de la soi-disante intelligentsia française, qui au prétexte d’être a gauche car cela fait peuple, donne bonne conscience et permet surtout d’anathèmiser celles et ceux qui osent encore penser autrement. Certains mots étant devenus tabous, ou complètement galvaudés, le respect pour ne citer que celui la, il ne faudra pas s’étonner qu’un grand nombre de nos concitoyens se sentent a la longue obligés de rentrer en résistance d ‘abord passive, ensuite active. Internet sera leur avant dernier recours avant la grève de l’impôt ou la descente dans la rue.

Pour clore ce chapitre, il faudrait plutôt que de s’occuper de savoir si Mamie Bettencourt a donné 20000- 30000- 100000- 1.000.000 d’euros qui après tout viennent de sa poche a un candidat, a un gigolo, a son homme d’affaires, a sa famille ou a son infirmière, a tous ou a chacun, mais connaître et dénoncer sur tous les supports médiatiques les véritables turpitudes du vertueux parti socialiste si bien dévoilées dans l’ouvrage de Gérard Dallongeville : « Rose Mafia »
http://www.atlantico.fr/decryptage/rosa-mafia-francois-hollande-socialistes-epine-pied-campagne-bertrand-janicaud-296701.html

Il serait passionnant de savoir qui des journalistes connus du grand public sont celles et ceux qui bénéficient d’avantages tels un appartement propriété du parc immobilier de la ville de Paris, des organismes HLM et des monuments nationaux, loués ou investis depuis des années a des prix défiants toute concurrence. En ce domaine nous ne croyons pas avoir vu une fois un éditorialiste chevronné et courageux se pencher sur le phénomène. Il est plus facile de jeter a la vindicte populaire des épargnants qui auront transportés leurs avoirs a l’étranger, une vieille dame qui perd la tête mais qui après tout aurait pu vivre elle aussi en Suisse comme pas mal de joueurs de tennis et autres sportifs qu’une longue liste de nantis qui tout au long des soirées télé nous font la leçon tout en nous infligeant outre leur vulgarité, leur partialité et leur endoctrinement insidieux. La liste de ces prévaricateurs est longue, encore plus longue s’ils sont associés au pouvoir politique, économique sportif et artistique.
Dans tout cela il y a une main mise subreptice sur tous les pouvoirs, je vous renvoie a la conclusion de l’article de Philippe Ramon évidemment seulement accessible sur Internet, seul media qui combat encore la pensée unique, la pensée formatée, la pensée de préférence anti-français.
: « Et bien, si François Hollande est élu en Mai 2012, la main mise du PS sera bien sur tous les pouvoirs (Présidence, Gouvernement, Assemblée Nationale, Sénat, collectivités locales) mais aussi sur les contrepouvoirs qui, par définition ne peuvent se voir opposer que leur propre éthique, à savoir la Justice et les Médias. Quand s’ajoute à cela le grand chambardement de la Haute Fonction publique que le candidat Hollande a d’ores et déjà annoncé, on peut commencer à être inquiet pour le bon fonctionnement de la Démocratie en France à partir de cet été si Nicolas Sarkozy n’est pas réélu…

Ainsi il faut faire appel à son sens d’analyse et de logique pour lire, écouter et appréhender les informations qu’elles soient véhiculées par un média officiel et même par les réseaux sociaux. Attention aux Hoax ! Fin de citation.

Si le dictionnaire de l’Académie Française n’avance pas très vite, on constate malheureusement que la langue française évolue à grande vitesse grâce à ou plutôt à cause de nos journalistes. Le franglais est monnaie courante, au point même de ne pas savoir le mot français équivalent : exemple – un ace -. A l’heure où de nombreuses personnalités se battent pour notre « belle langue » essayons de bien parler le français. Et, comme beaucoup de journalistes le font trop souvent, évitons les surenchères comme ‘génial’ ‘super’, ‘super génial’, ‘hyper…’, etc. Evitons aussi les expressions et clichés types ‘parcours du combattant’, ‘banlieue défavorisée’….

Notons, en ‘’aparté’’ la volonté du gouvernement de vouloir développer les langues régionales et celles des minorités ! Bravo pour notre chère et belle langue française !

 à suivre

Pierre Arrault

arrault

Né en 1938 – Ancien élève de, puis professeur de ‘communication » et relations humaines à l’Ecole de l’Air – 15 ans d’armée comme officier-
Pendant 10 ans, responsable de gestion du personnel et chef des affaires sociales et ressources humaines  chez Thomson-CSF et filiale.
Ingénieur-Conseil en Recrutement et Ressources Humaines quelques années, puis Professeur de Gestion des Ressources humaines à Paris 13 et autres IUT en région parisienne pendant 10 ans, jusqu’à 65 ans.

Pour information : La démocratie confisquée de Pierre Arrault vient d’être publiée par EDILIVRE.

A lire avant les élections européennes et en vente directement chez l’éditeur.Capture d’écran 2014-03-13 à 19.56.50

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Pierre Arrault pour Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © : vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.

# # # # # # # # # #

L’article le plus lu : Qui ne dit mot consent

# # # # # # # # # #

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine dans

La semaine de l’Observatoire

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

*** Vous aimez ? Vous aidez !

Comment ? C’est simple : soit en devenant « suiveur » en un clic de l’Observatoire, soit en faisant un don (voir ci-dessous) soit en transférant nos articles. Merci d’avance.

Pour soutenir par un don Observatoire du MENSONGE :

clic ici

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.

Mode emploi Obs

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de

l’Observatoire du MENSONGE présent dans 163 pays

et suivi par plus de CENT MILLE LECTEURS !

Avec des tribunes libres vraiment libres !

logo Ob dum

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE:

Cliquez ICI

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Envie de changement ?

Rejoignez vous aussi

LOGO-ALLIANCE-sans-cadre copie 2

La politique nous concerne tous !!!

Cliquez sur l’image pour y aller ou recopier ce lien : http://www.alliancesocietecivile.fr

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.