Le Roi et sa suite 11


Le Roi retrouve son ancienne Maîtresse.

3 façons d’aider Observatoire du MENSONGE : Partager, Suivre et/ou Faire un don

♥ ♥ ♥

Ce que les médias français ne vous diront pas se trouve Observatoire du MENSONGE,

+ 120.000 lecteurs, vu dans + 163 pays; + 40 écrivains et de nombreuses personnalités qui suivent l’information autrement

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

Capture d’écran 2014-06-20 à 00.40.11 *** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur ***

Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier.

Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

Jean-Marie Pieri nous revient en grande forme avec son texte Le Roi et sa suite où vous retrouverez l’actualité telle qu’elle est dans les secrets du Palais…

pieri

   Le roi et sa suite.  

Par Jean-Marie Pieri

/Chapitre 11/ 
PRINCESS MOTHER
Le petit roi accueillit tout guilleret « Princess Mother » personnalité qui avait beaucoup compté dans le passé et qui comptait encore un peu aujourd’hui. (d’un signe il congédia l’huissier)

Il lui devait ses échecs les plus cuisants, pour ce qui était des succès… il avait l’habitude de ne pas les partager.
Le roi se fendit d’un sourire enjôleur, trop marqué pour être honnête.
La dame qui n’était pas née de la dernière pluie se renfrogna, elle fit un geste de la main comme pour chasser une mouche importune. PM ne le connaissait que trop pour se laisser berner aussi facilement et son visage se ferma.

Très beau port de tête, toujours tirée à quatre épingles, elle a de la classe pensa-t-il émoustillé, ravi de voir qu’il avait réussi à la destabiliser, elle a de beaux restes, mais méfions-nous, elle ne vient pas par hasard, voyons un peu ce qu’elle me veut, son regard, voilé par de lourdes paupières tombantes se fixa, comme le crocodile dans son marigot il l’observait avec une certaine admiration, PM ne manque pas de culot tout de même après ce qu’elle m’a fait endurer coups bas, déclarations intempestives, dé-con-venues, (il rit en aparté de sa plaisanterie)

La dame qui dansait d’un pied sur l’autre, piquée au vif, fronça les sourcils.

Le roi s’empourpra sous le regard inquisiteur: deux prédateurs se faisaient face silencieux prêts à en découdre.

C’est une tueuse, pensa-t-il, elle ne vient pas me faire une scène ou exercer un chantage, j’espère, ou pire essayer de me séduire, il baissa les yeux, ce serait la cata, sa jalousie est féroce, la mante religieuse ne lâche jamais prise.
Ses foucades sont bien connues à l’assemblée, je croyais qu’elle était enfin casée (il toussa d’émotion) D’ailleurs ma vie privée ne la concerne pas, ne la concerne plus, que c’est pénible d’avoir à faire à ces harpies qui s’imaginent avoir des droits sur vous après… le simple fait de… elles s’accrochent et font ventouse…

Le roi jetta un coup d’oeil paniqué en direction de son gobelin « érotique » qui vantait les plaisirs de Vénus (soupir, regret). Leurs regards se croisèrent et il rougit offensé par la situation incongrue.
Dans son esprit il ne pouvait être question d’un quelconque quiproquo, Dieu m’en préserve, il s’ébroua prêt à hennir d’indignation, quel cauchemar!

Un partout, la dame flattée à la vue de son trouble se rengorgea, je croyais qu’il était en main, tiens, tiens, y-aurait-il de l’eau dans le gaz?

La garce, si elle savait, pensa-t-il!
L’imbécile, s’il savait, pensa-t-elle!

Le roi sifflota comme par mégarde « Les feuilles mortes se ramassent à la pelle »

La dame se recroquevilla sous l’insulte, elle avait flairé le traquenard.

Le sournois, il n’a pas changé! PM lança un regard dominateur à dessein, cela l’insupportait. Dissimulé et fourbe, il adore humilier ses adversaires!

J’en ai autant à ton service, pensa-t-il du tac-au-tac d’un air goguenard!

Bien joué, maintenant tout est dit, vas-tu en venir au fait et me dire ce qui t’amène, pensa-t-il narquois, ton ministère ne te suffit plus, coktails, parades, allocutions, servilités et courbettes des larbins à ton service, chefs de cabinet en transe et en émoi devant ta petite personne, voitures de fonction avec chauffeur, le prestige et la responsabilité du pouvoir, tout ce qui te fais vibrer ma vieille!

Dis-donc, gros soufflet, n’exagère pas et reste poli je te prie, fit-elle comme si elle lisait dans ses pensées, je te connais sur le bout des doigts, pas la peine d’en rajouter.

⁃ Madame la Ministre, dit-il l’air obséquieux, je vous écoute…
⁃ Eh bien voilà… elle redressa sa crinière et reprit son souffle en le vrillant du regard.

Le petit roi était impressionné.
 *** A suivre*** 

Jean-Marie Pieri

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur*** 

 

3 façons d’aider Observatoire du MENSONGE :

Partager, Suivre ou Faire un don

(les 3 : c’est sympa)

Retrouvez tous nos articles sur Facebook en cliquant ICI

L’Observatoire du MENSONGE est un site d’opposition qui ne perçoit aucune aide. Vous pouvez donc faire un geste pour que l’Observatoire garde son indépendance. Merci !

Pour aider l’Observatoire :

Offrez-vous Le Best de l’Observatoire en cliquant ci-dessous :
bouton Paypal donLe don est de 9,90 !!! Téléchargement inclus du livre (105 pages).

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

# # # # # # # # # #

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Jean-Marie Pieri pour Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © : vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.

Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.

L’article le plus lu : Cours de fiscalité

# # # # # # # # # #

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine dans

La semaine de l’Observatoire

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Mode emploi

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de

l’Observatoire du MENSONGE présent dans 163 pays

et suivi par + 120.000 LECTEURS !

+ 40 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

logo Ob dum

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE:

Cliquez ICI

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

logo bon sens

Découvrez La Théorie du Bon Sens en cliquant ICI

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.