La République irresponsable


Par Maxime Tandonnet

TRIBUNE - copie

Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier. Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

Premier site d’opposition en France

rtr4kio5

   La République irresponsable  

Par Maxime Tandonnet

Nous vivons dans un système politique absurde. Il semble que les dirigeants au pouvoir peuvent faire absolument n’importe quoi sans que rien ne se passe, aucune sanction, aucune mise en jeu de leur responsabilité.
Prenons l’affaire de la « déchéance de nationalité ». L’abandon de cette mesure, annoncé hier, soulève des questions dramatiques. Soit le pouvoir s’est trompé en la mettant en avant à la suite des attentats du 13 novembre qui ont entraîné 130 morts. C’est extrêmement grave car dans des circonstances aussi tragiques, il n’a pas apporté la réponse adaptée. Soit cette décision était vraiment nécessaire pour éviter que de nouveaux massacres ne se reproduisent. Dès lors, le choix d’y renoncer est encore plus grave. Quoi qu’il arrive, la vie continue. Et je ne parle pas de tous les désastres qui s’accumulent, en matière d’emploi, d’éducation nationale, de médecine, d’autorité de l’Etat.
La Vème République bis dans laquelle nous vivons aujourd’hui, n’a plus le moindre espèce de rapport avec la Vème du général de Gaulle, fondée sur la confiance entre le peuple et son président – d’où les référendum et l’engagement à démissionner en cas de défaite. Elle est devenue un régime malade, paralysé, irresponsable.
Ce régime actuel, la Vème bis, est mille fois pire que la IIIème et la IVème République. Ce que j’affirme est profondément tabou, inadmissible, inaudible. Je parle comme je le pense. Certes il y avait, sous la IIIème et la IVème un problème d’instabilité gouvernementale.
Mais quand un gouvernement dévissait complètement, il était jeté par la fenêtre et on passait à autre chose. Il y avait un chaos créateur et les choses bougeaient derrière le voile de l’instabilité.
Aujourd’hui, tout est gelé, bloqué, anesthésié. Et le pire, c’est que même en 2017, la crétinerie du système actuel risque de déboucher sur le statu quo. Imaginons un renouvellement de l’actuel président avec 20% des voix au premier tour, grâce à un coup de bluff, une belle mise en scène médiatique, avec une abstention d’environ 40%, puis un deuxième tour gagnant contre l’extrême droite et dans la foulée, la réélection de la même majorité aux législatives. Un triomphe avec 12% d’adhésion réelle du corps électoral… Un tel scénario n’a rien d’hypothétique.
Et la vie continue. Le vrai problème, à mes yeux, n’est pas la déchéance de notre République en soi car tout ce qui est humain peut se changer et se réparer. Encore faut-il en avoir conscience.
La vraie déchéance, c’est que cette question n’intéresse absolument personne. Circulez, braves gens, y a rien à voir.

Maxime Tandonnet

max t

    Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d’histoire…

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur ***

BONUS :

images10

Recomposition ou décomposition?

Hélas, le mythe de la recomposition politique n’est rien d’autre que le masque d’une nouvelle vague d’hypocrisie et de calculs politiciens. Les uns s’achètent une sainteté idéologique dans l’espoir de s’attirer les faveurs du monde médiatique. Les autres veulent noyer dans un grand magma central les déceptions, les échecs, les mauvais sondages. L’obsession élyséenne est en ligne de mire de ces grandes manoeuvres souterraines. Que recèlent les annonces, coups de menton, retournement de veste? Rien: le néant d’idées, de projet, de volonté. La notion de bien commun achève de se désintégrer dans un grand courant de folie mégalomaniaque qui s’est emparée d’une partie de la classe politique nationale, de l’extrême droite à l’extrême gauche. Les questions de fond sur l’avenir de la France, en matière d’industrie, d’emploi, d’Europe, de sécurité, disparaissent dans le puits sans fond de la vague narcissique. Une immense tartufferie s’est développée autour de la poussée du parti lepéniste. Présentée comme un drame national, elle donne lieu à une extraordinaire récupération politicienne. En érigeant cette formation en ennemi public numéro un, le monde politique et médiatique ne fait que la renforcer en permanence. Il se donne un prétexte pour fuir les réalités, le chômage massif, la violence, le déclin européen et international. Avec, en toile de fond, une seule perspective, une seule ambition, un seul horizon: être le prochain à pavoiser sous les ors de l’Elysée. La politique française a basculé dans une sorte de névrose obsessionnelle, la névrose élyséenne, qui l’entraîne toujours plus loin du monde réel et des préoccupations des Français.

 Maxime Tandonnet
*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur ***

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Vous pouvez acheter notre livre « Les contes de l’étable » pour 4,50 €
20 chapitres sans concession et sans langue de bois !

Paiement sécurisé via PAYPAL

barn-776414_640

pour le recevoir le livre avec un simple lien sécurisé cliquez exclusivement sur l’image ci-dessous :

"Buy

  SUIVEZ ! PARTAGEZ !  

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Maxime Tandonnet pour https://maximetandonnet.wordpress.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.

Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

Vous avez le droit de soutenir l’Observatoire du MENSONGE en devenant suiveur. C’est un service gratuit en plus…! Mode d’emploi cliquez ICI

LOGO OBS

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Retrouvez tous nos articles sur Facebook en cliquant ICI

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

L’article à lire absolument :

La connaissance

L’Observatoire du MENSONGE est un site d’opposition qui ne perçoit aucune aide. Vous pouvez donc faire un geste pour que l’Observatoire garde son indépendance. Merci !

Cliquez juste sur le logo ci-dessous et laissez-vous guider sur notre plate forme totalement sécurisée

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de

l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays

et suivi par + 150.000 LECTEURS !

Avec 40 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

logo Ob dum

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE:

Cliquez ICI

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

 

     Suivez Observatoire du MENSONGE !
Publicités

Une réflexion sur “La République irresponsable

  1. Francis Santiago

     » encore faut il en avoir conscience  » mais Maxime , la politique menée actuellement ne connaît pas le mot conscience …. troisième , quatrième , cinquième , ou cinquième bis nous allons de pire en pire ( avec une rémission sous le grand CHARLES ) nos responsables ne marchent pas parallèlement avec le peuple qui les élisent , ils ne pensent qu’à satisfaire leurs égos , renouveller leurs mandats ,voilà la priorité des priorités !!!! Mais que vont ils faire subir à nos progénitures ? L’avenir est sombre dans cette période festive ,le goût n’y est pas , mais pas de soucis , nos responsables vont joyeusement festoyer !!! Bonnes fetes

    J'aime

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s